Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme

Par Marika Marchand
2868 Vues
Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme #maroc #itineraire #voyageaufeminin #femme #voyage #chefchaouen

Vous partez visiter le Maroc? Je vous présente ici mon itinéraire au Maroc et les lieux à ne pas manquer dans ce pays hors du commun. Si vous vous demandez que faire au Maroc, voici mon expérience en tant que femme et mes conseils pour bien organiser votre voyage. 

Visiter le Maroc : un pays fascinant où voyager en Afrique du Nord

Dans un pays où la culture et la religion font autant écho à l’inconnu pour moi, j’ai quelque peu bogué au moment de faire ma valise. Voyager au féminin au Maroc, c’est comment? Je vous dépose ici que faire au Maroc à travers mon itinéraire d’un mois dans ce renversant pays ainsi que mes conseils vestimentaires et autres pour visiter le Maroc en tant que femme.

 

Que faire au Maroc : Mon itinéraire de 1 mois

Voici mon itinéraire au Maroc détaillé de ce voyage d’un mois. N’hésitez pas à y ajouter les lieux que vous avez aimés  et vos suggestions de que faire au Maroc en commentaires à la fin de l’article.


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Maroc, prenez contact avec Maguy, l’expert local de TraceDirecte.


Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client et même l’appeler au Maroc avec un numéro gratuit !


On encore, comparez en faisant faire un devis gratuit avec un expert de chez Evaneos.


 

1. Marrakech : Le début de mon itinéraire au Maroc

Je quitte l’Espagne en ferry, plus précisément du port d’Algeciras, pour rejoindre une amie fraîchement atterrie à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Après un tour d’autobus de ville du port à la gare de Tanger (un trajet d’environ une heure), je prends le train de nuit direction la gare de Casablanca. Je me rends ensuite à l’aéroport en taxi.

Attention! Toute bonne backpackeuse apprend rapidement que le premier tour de taxi en voyage est bien souvent le plus coûteux. Les chauffeurs de taxi marocains n’utilisent pas le compteur : on doit alors négocier un prix avant d’embarquer dans le véhicule. Nous, les touristes (si facilement repérables avec notre backpack de 60 lbs), nous nous faisons offrir des transports de l’aéroport jusqu’à la ville à pas moins de 300 dirhams. Ce qui est largement trop. Il est difficile de négocier avec les chauffeurs de l’aéroport,  mais une fois que vous serez arrivées à votre première auberge de jeunesse, hôtel ou Airbnb, demandez à la personne de l’accueil combien vaut un transport en taxi pour votre prochaine destination. 

De la gare ferroviaire située dans l’aéroport, nous prenons le train qui nous mène à la station de train locale où nous y achetons un second billet pour Marrakech. 

Nous sommes arrivées en soirée à Marrakech. Nous avons réservé une auberge de jeunesse dans la médina qui se trouve à 20 minutes de marche de la gare, ce qui se fait très bien. Vous pouvez aussi facilement prendre l’autobus de ville (un arrêt de bus se trouve à la droite de la sortie) ou un taxi.

C’était le timing parfait pour s’introduire dans la médina de Marrakech, au coeur de la place Jemaa El-Fna. Nos iris de touristes affamés de dépaysement étaient servis sur un plateau d’argent : des charmeurs de serpents, des diseuses de bonne aventure, des musiciens, des jeux, des vendeurs de foulards, d’épices, de bijoux, de pâtisseries, et j’en passe. De l’agitation au mètre carré. L’ambiance est impressionnante et divertissante, mais faites gaffes! Quelques femmes tenteront de vous faire du henné sur le bras en vous affirmant que c’est gratuit, mais cela ne le sera pas. Ne soyez pas surprises, elles peuvent être très insistantes. À moins que vous le désiriez, dites simplement «La, Choukran» («non, merci» en arabe) et continuez votre chemin. De plus, si votre regard tombe dans la mire des charmeurs de serpents, ils vous demanderont également de payer (oui,oui, juste pour un petit coup d’oeil de rien du tout).

⇒ Suggestion LVDQ : Si vous ne voulez pas vous prendre la tête après un long vol, vous pouvez réserver votre transport depuis l’aéroport sur le site de Civitatis.

 

Que faire à Marrakech

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez prendre part à une visite guidée de la ville de Marrakesh pour prendre le pouls de la ville et découvrir les lieux avec une personne qui y vit en réservant sur le site de civitatis. 

  • Magasiner dans les souks (et mettre en oeuvre vos talents de négociatrice)
  • Boire le thé sur l’une des terrasses de la place Jemaa El-Fna
  • Manger sa première tajine (les végétariens sont les bienvenus)
  • Se goinfrer de pâtisseries marocaines

 

  • Faire face à l’impressionnante mosquée Koutoubia (d’où viennent les appels à la prière que vous entendrez au beau milieu de la nuit)
  • Admirer les tombeaux Saadiens
  • Se balader dans le quartier juif (vous y trouverez des souks beaucoup moins gorgés par les touristes)
  • Aller se ressourcer aux Cascades d’Ouzoud (elles sont à environ 2h30 en voiture de Marrakech. L’idéal, c’est de louer une voiture, pour les courageuses qui oseront passer au travers de la folie des routes du centre-ville).
  • Se payer un tour organisé pour le désert! Simplement parce que c’est la seule façon que nous avions trouvée pour passer une nuit dans le désert. Vous pouvez l’acheter sur place, depuis la plupart des auberges de jeunesse. Un bon conseil: ne payez pas plus que 900 dirhams. 

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver en ligne ce tour populaire d’une journée aux cascades d’Ouzoud ici-même.

 

Visiter le Maroc et vivre l’expérience d’un tour de désert à partir de Marrakech

Notre tour dans le désert a été d’une durée de trois jours. Tout est pré-organisé par le guide : les repas, l’hébergement et les activités. Bref, on ne s’occupe de rien! Nous avons fait quelques arrêts photos face à de magnifiques paysages, au ksar d’Aït-Ben-Haddou, suivi d’une pause thé dans une fabrique de tapis traditionnelle. Lors de notre première nuitée, nous avons dormi dans une auberge jeunesse à Ouarzazate, au coeur des montagnes. Puis la suivante, celle que nous attendions tous, dans une tente dans le désert du Sahara.

Quatre jours à Marrakech sont assez d’exaltation pour commencer son voyage en force (et c’est peu dire). Calculez 3 jours de plus pour le tour vers le désert. Maintenant, nous prenons le train direction Tanger.

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver en ligne ce tour dans le désert de 3 jours à partir de Marrakech, un incontournable qui doit être sur votre liste de que faire au Maroc.

 

2. Tanger : Deuxième étape de mon itinéraire au Maroc

«Tanger, Danger»

Vous l’entendrez peut-être, vous aussi, à quelques reprises. Cette expression qui donne envie de presser un peu sur les freins de notre entrain fraîchement émoustillé par Marrakech. À Tanger, on nous a conseillé de garder nos cellulaires cachés et de ne pas se balader en soirée. De notre côté, nous ne nous sommes pas senties en danger, si ce n’est que les regards des curieux habitants de la ville tournés vers nous. Des dames ont d’ailleurs été très aimables de nous porter conseil, sans même que nous leurs le demandions, par rapport aux prix des taxis locaux. Dans tous les cas, la règle numéro un des voyageurs est de se fier à son instinct. Si vous sentez un centime de danger dans l’air, c’est non. Bref, nous avons passé un agréable (mais court) séjour à Tanger, nuancé de cultures. Les langues française, arabe et espagnole s’épousent dans les étroites rues de cette ville qui m’a rappelé le Sud de l’Espagne.

Que faire à Tanger

  • Lover vos pieds dans le sable de la plage (et laissez vos cheveux virevolter au vent) 
  • Vous perdre dans les souks de la médina
  • Découvrir l’histoire de Tanger à travers le Musée de la Kasbah
  • Manger un couscous marocain (et renier tous les couscous que vous avez cuisinés auparavant)
  • Aller boire un thé à la menthe dans l’un des nombreux cafés ou restaurants

Deux jours plus tard, nous prenions le bus tôt le matin direction Chefchaouen. Pour l’achat des billets de bus, c’est comme ceux des trains, vous les achetez le jour même sur place.

 

3. Chefchaouen : la ville bleue à visiter au Maroc

Ahhh, chaouen! Avant de sortir de l’autobus, on s’assure de laisser nos blues sur le banc. Gardons le coeur léger pour l’emplir à rebord du bleu de cette ville. Sans parler des montagnes qui l’entourent. À quelques kilomètres des villes qui nous précèdent, ici on se détend. C’est le temps de laisser votre carte dans votre dortoir et de jouer à serpents échelles dans les centaines d’escaliers de Chefchaouen. Comme on dit : « Y’a pas de stress ». Ah oui! Et c’est le moment I-DÉ-AL pour essayer un hammam. Mais attention! Un vrai hammam traditionnel dans la communauté locale. Vous entrerez dans le monde des femmes marocaines. Informez-vous d’abord au personnel de votre auberge jeunesse de l’heure qui est dédiée pour les femmes (hommes et femmes y ont accès à de différentes heures de la journée) et du prix approximatif, car ici on barguine toujours.

Que faire à Chefchaouen

  • Aller au Hammam El Balad
  • Fouiner dans le marché local (à ce stade, on pense qu’on commence à développer des talents de négociateur, mais en vrai on n’impressionne pas les vendeurs)
  • Monter voir le coucher du soleil depuis la petite mosquée Jemaa Bouzafar (depuis le marché local, vous longez la rivière puis vous continuez dans le sentier. Une quinzaine de minutes de marche seulement)
  • Manger sa première pastilla au poulet (à savourer amoureusement)

Nous avons passé 3 jours à Chefchaouen.  On saute maintenant dans le bus direction Fès.

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez aussi prendre part à une visite d’une journée à Chefchaouen à partir de Fès. Vous pouvez la réserver sur le site de notre partenaire Get Your Guide. 

 

4. Fès : la capitale culturelle du Maroc

Allez, je me confesse, je craque pour l’énergie explosive des villes marocaines. Le trop de bruits, d’odeurs et de mouvements me manquaient déjà (et après ça, ça nous fait de grands discours verts). Et puis, je ne me pouvais plus d’attendre pour mon tête à tête avec les portes de la plus ancienne bibliothèque au monde. Il ne manque pas de lieux à découvrir à Fès. Il ne manque d’ailleurs pas d’auberges de jeunesse non plus.

Que faire à Fès

  • Visiter la plus ancienne bibliothèque au monde
  • Faire le plein de chaos dans la Médina (et s’estamper la rétine des trésors architecturaux)
  • Dépenser (une fois de plus) dans les souks très anciens de Fès
  • Admirer les parois de la Mosquée Karaouiyne, l’université musulmane la plus ancienne au monde (de l’extérieur seulement si vous n’êtes pas musulmane, et c’est déjà assez impressionnant)
  • Être abasourdie par les tanneurs de cuirs
  • Visiter le palais royal (le plus ancien du Maroc)
  • Se balader dans le cimetière une fois la nuit tombée (nous sommes tombées dessus par pur hasard en marchant vers notre hôtel… frissons garantis!)

Après quatre jours, on a eu notre quota de ce cocktail de brouhaha (une pincée d’ironie, dans ce pays où on ne peut pas consommer d’alcool). On veut du grand air! Le plus rapide serait de se dégoter un billet d’avion de Fès à Agadir. On  s’est plutôt tapées un bon 11h de route combinant bus et train. 

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver une visite guidée de la Médina de Fès ici-même, sachant qu’il est facile de s’y perdre, cela peut être une option intéressante. Tout près se trouvent également les ruines romaines de Volubilis et la ville de Meknès. Vous pouvez y réserver votre tour d’une journée ici.

Tannerie médina de Fès au Maroc dans notre article Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme #maroc #itineraire #voyageaufeminin #femme #voyage #Fes

Visiter une tannerie dans la médina de Fès, à ajouter à votre itinéraire au Maroc

 

5. Agadir : la station balnéaire à mettre à votre itinéraire au Maroc

Après être passées par le feu du désert, le vent des montagnes et la poussière des souks, nous sommes à un élément près de devenir un avatar digne de ce nom ou simplement être en harmonie avec la nature. L’océan! Nous nous sommes trouvées une chambre d’hôtel (le nom m’échappe) à quelques minutes de marche de la plage et nous nous donnons droit à un beau forfait plage comprenant deux-trois bouillons de nez au sel de mer. Bien contre notre gré, nous, jeunes occidentales qui avons été gavées de préjugés par les médias depuis notre tendre enfance, avions une question qui nous brûlait les lèvres : C’est comment une plage dans un pays musulman? C’est des touristes en maillot de bain qui ne se font pas regarder de travers, si c’est ce que vous vouliez savoir. Mais c’est, certes, plus d’hommes que de femmes marocaines à la plage. 

Que faire à Agadir

  • Flâner à la plage (et y acheter une belle couverture à un marchand de passage)
  • Aller voir la Vallée des oiseaux
  • Magasiner dans les souks qui sont plus modernes (et commencer à penser à acheter des souvenirs pour nos proches)

Pour notre part, nous ne sommes pas restées longtemps à Agadir. Après deux jours, nous avons tenté de négocier avec des chauffeurs de taxi. Deux taxis plus tard, nous avons finalement pu s’entendre pour un prix à notre goût. Nous mettions le cap pour Tamraght à environ 20 minutes de route.

Plage d'Agadir au Maroc dans notre article Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme #maroc #itineraire #voyageaufeminin #femme #voyage #Agadir #plage

La plage d’Agadir au Maroc

 

6. Tamraght : un petit village authentique à visiter au Maroc

Tamraght n’était pas prévu dans nos plans, mais un voyageur nous a vendu l’idée d’y séjourner. Il nous a fortement conseillé une auberge de jeunesse en particulier. Le petit village de Tamraght est d’une sublime simplicité. Une fois sur la rue principale du village, bien rangés dans le taxi (contenant plus de personnes que de sièges), vous pourrez voir à votre gauche la somptueuse mer et à votre droite les maisons agrippées à la montagne. Le chauffeur de taxi ne pourra pas se rendre très haut dans les étroites rues de la montagne où se trouvent les auberges. C’est donc l’occasion de mettre en action nos muscles enfouis sous les calories des pâtisseries marocaines.

Que faire à Tamraght

  • Sauter au rythme des vagues comme un enfant dans une piscine à vagues
  • Aller à la Vallée du Paradis, un incontournable
Tamraght à visiter au Maroc dans notre article Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme #maroc #itineraire #voyageaufeminin #femme #voyage #Tamraght

Tamraght, un endroit à visiter au Maroc

 

Comment se rendre à la Vallée du Paradis

En écrivant cet article, j’ai lu qu’on pouvait acheter un tour pour se rendre à la Vallée du Paradis depuis Agadir. Nous étions pas mal moins certaines de ce que nous faisions lors de notre périple vers la Vallée du Paradis.  Nous nous étions fiées à des conseils (dans un français déformé) du personnel de notre auberge jeunesse. Nous nous sommes rendues à pied au petit marché de Tamraght où les marchands vendent une panoplie de fruits et légumes. C’est là où sont garées les fourgonnettes qui vous mèneront à destination. Vous ne pourrez pas vous tromper, un homme en charge d’une des fourgonnettes viendra vous interpeller à coup sûr en mentionnant la Vallée du Paradis.

Deux nuitées plus tard, nous prenions l’autobus de ville pour se rendre à Taghazout (le paysage à couper le souffle nous fait oublier les 30 minutes entassées comme des sardines dans le bus).

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver en ligne votre visite à la Vallée du Paradis ici-même. Une belle visite à ajouter à votre itinéraire au Maroc.

 

7. Taghazout : la destination surf de mon itinéraire au Maroc

Là où des vagues impressionnantes, une planche de surf et un dromadaire se rassemblent dans la même photo. Une petite ville absolument charmante bondée d’écoles de surf. C’est la place idéale pour se lancer : surfer pour la première fois. Plusieurs boutiques locales offrent la location de planches de surf et de wetsuits. Vous y trouverez aussi un incontournable (que nous avons contourné) : un prof de surf. Peut-être que pour vous aussi il y aura une âme charitable qui aura pitié de vous et qui vous enseignera les bases du surf en cinq minutes top chrono. Après une couple d’heures à tomber de ma planche, je beurre mon amie d’aloès, rendue rouge homard, puis nous allons relaxer à l’un de ces nombreux restaurants sur le bord de l’eau.

Que faire à Taghazout

  • Surfer
  • Déjeuner et souper aux restaurants locaux longeant la mer (quelle vue!)

Taghazout a été un véritable coup de coeur. Nous y avons séjourné plusieurs nuitées, jusqu’au jour du grand départ vers l’aéroport de Casablanca. 

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver votre leçon de surf à Taghazout en ligne ici.

 

⇒ Suggestion LVDQ : Pour voir une liste de toutes les activités au Maroc proposées sur le site de Get Your Guide, vous pouvez cliquer sur ce lien. 


Informations pratiques pour visiter le Maroc


Où dormir au Maroc


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez cliquer sur les noms des hôtels avant de faire vos réservations sur Booking. Chaque fois que vous utilisez ces liens avant de réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


Marrakech


⇒ Auberge jeunesse : Majorelle Hostel



  • Abordable : 6$CAD par nuitée

  • Petit-déjeuner typique marocain inclus

  • Terrasse sur le toit avec une imprenable vue sur les souks et la médina

  • Cuisine accessible en tout temps

  • Tout près de la place Jemaa El-Fna


 


Tanger


⇒Auberge jeunesse : Tagier Hostel



  • Tarif : 13$CAD par nuitée

  • Déjeuner inclus

  • Superbe terrasse sur le toit avec vue sur toute la médina et la mer

  • Près du centre-ville


Chefchaouen


⇒Auberge jeunesse : Pension Souika



  • Tarif abordable : 10$CAD par nuitée

  • Cuisine sur place (parfait pour préparer notre spécialité: des pois mange-tout sur un lit de ramens)

  • Situé près de tout

  • Personnel sympathique et terrasse sur le toit


Tamraght


⇒Auberge jeunesse : Waverider Hostel



  • Tarif : 30$CAD par nuitée négociable

  • Cuisine sur place

  • Déjeuner inclus (en prime, la tajine de fin de soirée est souvent offerte)

  • À 5 minutes de marche de la plage

  • 2 terrasses (une au niveau de la cuisine et une sur le toit)

  • Personnel sympathique


Taghazout


⇒Auberge jeunesse : Surf Lodge Taghazout (coup de coeur)



  • Tarif (Abordable) : 13$CAD par nuitée

  • Cuisine sur place

  • Déjeuner inclus (en prime, la tajine de fin de soirée est souvent offerte)

  • À 2 minutes de marche du petit centre-ville et de la plage

  • Magnifique terrasse sur le toit

  • Cours de surf et de yoga offerts sur place


Auberge jeunesse à Taghazout au Maroc dans notre article Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme #maroc #itineraire #voyageaufeminin #femme #voyage #Taghazout


 


Comment s’habiller pour voyager au Maroc en tant que femme


J’ai d’abord fait mes recherches sur Google. Disons que lors de mon précédent voyage au Nicaragua, j’ai vécu tout un choc niveau tenue vestimentaire. Alors, cette fois, il n’était pas question de me laisser surprendre. Et puis, disons nous les vraies affaires, on ne veut pas se faire regarder de travers (même si, des fois, juste être un touriste est suffisant pour faire froncer des sourcils). L’essentiel au Maroc, c’est de garder un peu de pudeur, sans pour autant avoir à s’enfouir la chevelure sous un foulard. 


Dans mon backpack, j’apporte…



  • Un peu trop de petites culottes (cinq ou six auraient été suffisantes)

  • 1 soutien-gorge (une fois gorgé de sueur, passez au maillot de bain)

  • 1 maillot de bain

  • 4-5 paires de bas (incluant des bas de laine, pour la nuit dans le désert)

  • 2 paires de pantalons bien légers

  • 2 t-shirts

  • 1 kiwi

  • 1 pull

  • 1 casquette

  • Une paire de souliers con-for-ta-ble


Pas de panique! Vous aurez le loisir de vous offrir une jolie robe et un foulard dans les souks.


⇒ À lire également : Liste de choses à apporter en voyage : méthode efficace pour préparer ses bagages


 


Comment se déplacer au Maroc


Le train est un moyen de transport très abordable et accessible au Maroc. J’ai, à quelques occasions, opté pour le bus qui est lui aussi abordable, mais moins rapide. Localement, dans des villes comme Marrakech ou Agadir, nous nous sommes beaucoup déplacées en autobus de ville. C’est peu dispendieux et c’est une expérience en soi.


Une parenthèse sur le train de nuit:


Je ne suis pas ici pour faire ma rabat-joie, mais mon trajet de train de nuit entre Tanger et Casablanca, ne s’est pas passé comme prévu. Notre plan allait comme suit: 1) trouver une cabine vide 2) dormir. Je ne sais pas pour vous, mais je n’ai pas lu «me faire escorter dans un autre wagon pour ma sécurité» dans le plan ci-dessus. 


On ne monte pas sur ses grands chevaux: le Maroc est un pays merveilleux où les voyageurs sont chaleureusement accueillis, il n’y a aucun doute là-dessus. Seulement, un petit conseil de femme à femme:  si vous prenez le train de nuit, ne restez pas seules dans votre cubicule. Joignez-vous à d’autres voyageurs. Mais, idéalement, il est plus préventif de prendre le train de jour.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers le Maroc : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


 


Voyager en tant que femme au Maroc


Bercez-vous d’abord avec l’idée que nous y sommes très bien accueillis, femmes comme hommes. Se faire inviter à boire le thé, c’est la coutume! Par contre, je dois dire que le regard des hommes m’a assez déconcertée. Se faire dévisager, de fond en comble, fait partie de la donne. Il faut savoir ne pas s’en faire et ne pas dévisager en retour. Bref, continuer notre chemin, tout bonnement. Bien oui, quoi! Nous étions blanches, nous étions différentes, nous attirions donc l’attention. C’est une réaction naturelle chez l’humain. Nous n’avons jamais reçues de commentaires déplacés ou nous sommes senties menacées. Voyager en tant que femme au Maroc, c’est très faisable. En autant qu’on se garde la nuit pour dormir et le jour pour se balader.


 


Assurances voyage


Si vous recherchez une bonne assurance voyage, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Est-ce que cet article vous donne envie de visiter le Maroc? Ou peut-être avez-vous déjà voyagé dans ce pays du Maghreb? Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre propre expérience de que faire au Maroc et n’hésitez pas à ajouter votre itinéraire au Maroc dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 3 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Itinéraire au Maroc : Que faire au Maroc et visiter en tant que femme

Mon itinéraire au Maroc pour un voyage en tant que femmeMon itinéraire au Maroc pour un voyage en tant que femme

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre itinéraire au Maroc.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

6 − two =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+