Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables

Par Julie Ayotte
439 Vues
Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Avez-vous déjà rêvé de faire un voyage au Burkina Faso? Ce pays d’Afrique est rarement le premier sur notre liste lorsque l’on commence à s’intéresser à l’Afrique, pourtant, il a tant à offrir! Je vous présente mes 10 incontournables à faire si vous partez visiter le Burkina FasoVous y trouverez également plusieurs conseils pratiques pour organiser votre voyage et savoir que faire au Burkina Faso. 

Mon voyage au Burkina Faso

Partir en voyage au Burkina Faso, surnommé le « pays des hommes intègres », est une façon originale de faire une incursion en Afrique de l’Ouest. Le Burkina Faso offre de magnifiques paysages, une histoire et un patrimoine culturel riche. Et surtout, ce sera l’occasion de vivre de belles rencontres humaines en allant à la découverte de ce pays authentique. Le Burkina Faso propose donc une immersion en Afrique sans tous les inconvénients du tourisme de masse. D’ailleurs, ce secteur y est peu développé et les infrastructures restent sommaires. Le voyageur doit nécessairement s’adapter à la vie locale. Je vous présente donc ici que faire et visiter au Burkina Faso en 10 incontournables.

 « En voyage, j’aime le moment où, en circulant seule, on se sent chez soi. Ce moment parfait est survenu alors que je me rendais à une réunion, accompagnée sur de nombreux mètres par une bande de petits porcelets sales, en saluant à gauche et à droite le voisinage élargi. Ici, à Léo, je voyage à pied sur les routes de terre, je marche le village avec comme points de repère un château d’eau, la pancarte jaune Jumbo, les échoppes de textiles Sankara et la station OTAM. Mes souliers sont terreux et j’aime ça. »

– Journal d’une Nassara, voyage au Burkina Faso, mai 2013

⇒ À lire également : Organiser un safari au Kenya et en Tanzanie 

Vie locale au Burkina Faso dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Un voyage au Burkina Faso vous permettra de faire de belles rencontres humaines

 

Visiter le Burkina Faso : Que faire au Burkina Faso

Voici 10 incontournables d’un voyage au Burkina Faso. Vous y découvrirez de belles suggestions de que faire au Burkina Faso et visiter dans ce beau pays d’Afrique de l’Ouest.

1. Commencer à visiter le Burkina Faso en vous déposant à Ouagadougou, la capitale nationale

Dès mon arrivée à Ouagadougou, la chaleur africaine s’est jetée sur moi, comme un assaut brutal me révélant que j’étais bel et bien arrivée en terre burkinabée. Ici, le soleil est de plomb. 

Capitale du Burkina Faso, Ouagadougou représente un centre politique, administratif et culturel. Plus grande ville du Burkina Faso, on y retrouve de grands arbres et des bâtiments publics modernes côtoyant des quartiers résidentiels traditionnels. Elle possède plusieurs marchés d’artisanat, le musée national, le palais Moro-Naba et l’Université de Ouagadougou. Évidemment, la capitale dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Par contre, j’y suis honnêtement passée en coup de vent. Néanmoins, Ouagadougou reste la porte d’entrée de tout voyage au Burkina Faso.

 

2. Visiter Bobo-Dioulasso : un incontournable lors d’un voyage au Burkina Faso

Deuxième ville en importance du pays, et un incontournable à ajouter à votre liste de que faire au Burkina Faso et visiter, Bobo-Dioulasso est une cité culturelle et artistique très active. La ville est marquée par une extraordinaire vivacité créatrice qui s’exprime tant à travers l’artisanat que la musique. 

D’abord, il est intéressant de visiter les vieux quartiers avec un guide. Ce dédale de ruelles et de concessions constitue le plus ancien quartier de Bobo, entouré de la rivière Houet. On vous explique alors les rites animistes encore pratiqués et les relations qu’entretiennent entre elles les différentes castes : autochtones, griots, forgerons. La pêche est strictement interdite dans la rivière Houet, car elle contient des poissons sacrés.

En continuant la visite, on arrive dans le quartier des artisans. On retrouve différents types d’ateliers : forges, teintureries, bronziers, sculptures. Ces ateliers en constante activité disposent pour la plupart d’une petite galerie dans laquelle sont exposées les pièces destinées à la vente : vannerie, tissus, objets en bois et en bronze, masques bobo aux figures zoomorphes, etc.

J’ai eu l’occasion de visiter le Musée de la musique et aussi d’entendre plusieurs musiciens à l’œuvre en circulant à pied dans les quartiers. Quoi de mieux que d’entendre de la kora ou du balafon au détour d’une échoppe! Chez les Bobos, le griot est traditionnellement détenteur de la mémoire du groupe et il est responsable de la fabrication des instruments de musique. Dans le quartier des griots, j’ai vu de nombreux ateliers de fabrication de djembés, de tambours, de balafons et de flûtes.

 

Je suis allée flâner dans le Marché central de Bobo-Dioulasso où il est facile de s’imprégner de l’ambiance à la fois agitée et nonchalante propre à l’Afrique de l’Ouest. Le long des allées, on trouve de tout, de la bicyclette aux grands étalages de viande. 

S’il y avait un endroit qui m’attirait comme un aimant et que je voulais visiter au Burkina Faso, c’était la vieille mosquée de Dioulassoba. J’avais hâte de me retrouver devant cet édifice religieux qui se démarque complètement des mosquées d’inspiration arabo-musulmane. Située au centre de la ville de Bobo-Dioulasso, cette construction datant de 1880 est remarquable. Elle est construite en banco, de couleur ocre, dans un style soudanais. Elle comporte deux minarets en forme de cône qui sont tamisés avec des renforts en bois qui, tout en étant décoratifs, assurent la solidité de la structure. La visite de cette célèbre mosquée est un incontournable lors d’un voyage au Burkina Faso.

 

3. Se reposer dans la région des cascades de Karfiguéla lors d’un voyage au Burkina Faso

Les cascades de Karfiguéla se situent à environ 12 kilomètres de Banfora. C’est réellement une oasis de paix et de tranquillité où vous pourrez vous détendre! Un lieu qui devrait vous plaire si vous souhaitez ajouter un peu de repos à votre liste de que faire au Burkina Faso. Ces chutes d’eau qui dévalent des paliers de collines tombent en cascade dans le lit de la rivière Comoé. C’est aussi un lieu de culte des populations environnantes. 

 

4. Traverser en pirogue la mare aux hippopotames de Tengréla

Le lac Tengréla est un petit lac près de Banfora. Il mesure 2 km de long et 1,5 km de large, c’est pourquoi certaines personnes utilisent le mot mare. Ce lac est évidemment connu pour ses hippopotames. D’ailleurs, les habitants croient que ces hippopotames sont sacrés, car ils n’attaquent pas les humains.

Son accès est sans difficulté en toute saison. La visite en pirogue est organisée par les pêcheurs du coin. Le bateau est simple et il est conduit par des hommes au moyen de grands bambous. Le lac contient divers types de flore et de faune. Tout en conservant une certaine distance, question de prudence, j’ai trouvé impressionnant de voir de si près la tête des hippopotames qui émergent de l’eau. Ce fut un moment très agréable de ce voyage au Burkina Faso de rouler à travers les magnifiques lotus pour atteindre leur terrain de jeu.

Voir les hippopotames au lac Tengréla dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Aller voir les hippopotames au lac Tengréla avec les pêcheurs, à faire lors d’un voyage au Burkina Faso

 

5. Explorer les Pics de Sindou : une merveille naturelle à ajouter sur votre liste de que faire au Burkina Faso

À environ 50 km de Banfora, on retrouve de curieuses formations géologiques très photogéniques : les pics de Sindou. Ces rochers en grès attirent beaucoup de touristes. J’ai été surprise par la taille des pics de Sindou qui s’élèvent comme de longues cheminées. Ils sont bien sûr un peu difformes et tordus, car ils ont été formés par l’érosion, lors du retrait de la mer. Personnellement, cet endroit a été un coup de cœur lors de mon voyage au Burkina Faso.

De plus, ce beau site naturel a une ambiance un peu mystique, car il est sacré pour les Sénoufos (l’un des groupes ethniques du Burkina Faso). Autrefois, cet endroit était utilisé par les habitants de Sindou pour se protéger des incursions ennemies et éviter les guerres. Avec son plateau cerné par les roches, le lieu est aussi un endroit sacré où se fait l’initiation des jeunes garçons. Je vous épargne les détails. Mais définitivement, un lieu à mettre sur votre liste de que faire au Burkina Faso.

Les pics de Sindou, un coup de coeur de mon voyage au Burkina Faso dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Les pics de Sindou, un coup de coeur de mon voyage au Burkina Faso

 

6. Visiter le Burkina Faso pour sa faune en faisant un safari dans la Réserve naturelle de Nazinga

Pour visiter le Burkina Faso à travers sa faune, une visite à la Réserve naturelle de Nazinga s’impose. Le ranch gibier de Nazingua renferme plus de 20 000 animaux dont 400 éléphants, la principale attraction de la réserve. Ce ranch fait partie des plus importantes réserves d’Afrique de l’Ouest. Vous serez forcément en mesure d’observer des éléphants, mais le reste dépendra de votre chance et du temps passé sur place! Des promenades en safari à travers la zone protégée offrent les meilleures opportunités de repérer les nombreuses créatures qui habitent cet endroit. Plusieurs espèces sont recensées dans la Réserve : antilopes, hippotragus, babouins, buffles, phacochères, cobes de buffon, etc.

 

Personnellement, j’ai bien aimé mon mini-safari d’une journée. Il faut user de patience, être observateur et choisir de bons guides-pisteurs. Anecdote : observer attentivement un troupeau d’éléphants et en voir un décocher vers notre minibus! Le chauffeur a rapidement fait marche arrière. Puisque nous étions debout sur le toit du véhicule, en bons touristes fascinés, ce changement de cap nous a valu une chute mémorable, retombant brutalement sur nos fesses. Au final, il y aura eu plus de peur que de mal.

Voir la faune lors d'un safari à Nazinga dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Ce safari permet de voir et d’approcher la faune du Burkina Faso

 

7. Visiter la Concession royale de Tiébélé

À 30 km au sud-est de Pô, Tiébélé est un village animiste assez touristique, où l’on vient voir la Cour royale, qui demeure la plus grande du peuple Kasséna, autre groupe ethnique du Burkina Faso. On y retrouve une étonnante et magnifique architecture locale. Les cases s’imbriquent les unes dans les autres, formant un semblant de labyrinthe. La Cour est divisée en cinq concessions. Il s’agit de zones réservées à des groupes de population précis: les princes héritiers, les gardiens des tambours et flûtes sacrées, les aînés, les petits frères et les porte-paroles. 

Les habitations sont faites avec un mélange d’argile, de terre, de paille et d’excréments de vache, formant un mortier parfait pour créer de solides structures de type poterie. La caractéristique la plus étonnante est l’ornementation complexe qui recouvre les habitations. À Tiébélé, ce sont les femmes qui s’occupent de la décoration des cases. Chaque année, elles rafraîchissent les peintures murales avant la saison des pluies. C’est un travail collectif dirigé par la plus âgée des femmes du groupe. La Concession royale de Tiébélé est un lieu unique à considérer si vous planifiez visiter le Burkina Faso.

 

8. Se promener dans le village perché de Koro

Koro est situé 13 km à l’Est de Bobo-Dioulasso, au large de la route principale de Ouagadougou. Perchées à flanc de colline, les maisons du village de Koro, construites au milieu de formations rocheuses, sont uniques dans la région. Une bonne raison d’ajouter le village à votre liste de que faire au Burkina Faso. En plus, il y a une belle vue panoramique sur la campagne depuis le sommet du village.

En me promenant, j’ai pu voir les femmes préparer des chaudronnées de soupe … avec des chenilles de karité. Je sais que cet insecte a des propriétés nutritionnelles incontestables, mais je me suis gardé une petite gêne (surtout en sachant que leur surnom est chitoumou!). Néanmoins, cette chenille permet de prévenir la malnutrition des habitants du coin par sa richesse en protéines.

Village perché de Koro dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Dans le village perché de Koro, unique au Burkina Faso

 

9. Visiter le Burkina Faso à travers sa religion en entrant dans l’univers des croyances animistes

Le Burkina Faso est une société diversifiée sur le plan religieux, mais l’islam est la religion dominante. Par ailleurs, l’attachement à la religion traditionnelle, communément appelée animisme, est encore très présent au Burkina Faso. L’animisme est la croyance en une âme, une force vitale, animant les êtres vivants, les objets mais aussi les éléments naturels. Le croyant doit donc avoir un rapport respectueux avec son univers. Tout ce qui tourne autour de l’animisme me fascine et si vous avez l’occasion d’assister à une cérémonie ou un rituel, je vous encourage à y prendre part si vous cherchez que faire au Burkina Faso. Cela fait partie de l’expérience en terre africaine.

Au sein des traditions animistes, les chamans sont des arbitres qui contribuent à solutionner les conflits et exercent une panoplie de rituels. La religion traditionnelle est associée au culte des ancêtres et aux esprits à qui on rend hommage à l’aide de masques, de sacrifices ou de fétiches. Grâce au chaman, les gens peuvent communiquer avec les ancêtres pour leur demander des conseils ou des souhaits. Également médecin traditionnel, il prépare potions et décoctions en tout genre pour fins thérapeutiques.

L'animisme est une croyance répandue au Burkina Faso dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

L’animisme, une religion traditionnelle très répandue au Burkina Faso

 

10. Vivre l’expérience humaine africaine lors d’un voyage au Burkina Faso

« Sur le chemin du retour vers la maison des Salia, cinq enfants m’ont assaillie, en me lançant évidemment des « Nassara, Nassara ». Me prenant l’auriculaire avec leurs petits doigts tout sucrés de mangue, sautillant pour me toucher la tête ou les cheveux, ils sont convaincus que s’approcher du Blanc porte chance ou dorera leur avenir financier. Les jeunes enfants se plaisent à analyser ma peau blanche. Ils se désolent devant mes piqûres d’insectes et s’interrogent devant mes grains de beauté. Ils me lisent la main en faisant parcourir leur index sur les lignes de ma paume. Leur répétant à plusieurs reprises au revoir au croisement des routes, ils s’arrêtaient et me répondaient avec sourire au revoir, mais ils continuaient toujours de me suivre … »

– Journal d’une Nassara, voyage au Burkina Faso, mai 2013

Des enfants au Burkina Faso dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage

Les cinq enfants rencontrés sur le chemin vers la maison de ma famille d’accueil africaine

Lors de ce voyage au Burkina Faso, afin de vivre une immersion totale, j’ai vécu quatre semaines dans une famille de la ville de Léo, située à environ 10 kilomètres de la frontière ghanéenne, où on retrouve principalement le groupe ethnique Gourounsi. Quand je voyais virevolter des plumes de dindon dans ma chambrette sans porte, ça me rappelait que j’étais à cent lieues de chez moi. Dans ma famille d’accueil (composée de 9 personnes), il y avait aussi Toby et Patos, le chien et la chienne, 8 chiots, 1 chat sans nom, 2 gros dindonneaux, 1 coq qui était sans constance dans son horaire de chant, 1 poule et 10 poussins. Ça faisait du monde dans la cabane. 

Je souhaite à tout le monde de vivre de l’intérieur l’expérience africaine pour vivre la poignée de main accueillante des Africains, leur langage aux expressions colorées et aux mille proverbes, leur sourire blanc extralarge, leur amour évident du temps présent, leurs protocoles habillant la conduite et les gestes. À l’instar des visites touristiques, si on me demande que faire au Burkina Faso, je m’empresserai d’affirmer : entrer en contact avec la population locale. L’être humain est réellement un sujet qui me passionne.

 


Informations pratiques pour un voyage au Burkina Faso


Où dormir lors d’un voyage au Burkina Faso


J’ai eu la chance de vivre dans une famille burkinabée pendant un mois. Par ailleurs, je vous suggère plus bas quelques endroits fréquentés lors de visites, disons, plus touristiques.



« Je prends plaisir à me laver les dents dans la cour de mon petit chez-moi africain. Pas de lavabo, juste le filet d’eau du robinet extérieur. Je me retrouve devant un mur en banco, dont les trous sont remplis avec des cheveux provenant des restants de tresses artificielles des coiffeuses qui nattent. Pendant ma séance de brossage, les enfants me regardent, intrigués. Moi, j’ai la tête sous les bougainvillées et j’observe le ciel étoilé. Dans les pays où on ne retrouve pas 1000 lampadaires de rue, la noirceur nous offre une voie céleste bien différente. »


– Journal d’une Nassara, voyage au Burkina Faso, mai 2013



Suggestion à Bobo-Dioulasso : Villa Rose, Hôtel L’Auberge, pour les petits budgets, on peut aussi dormir à la Mission protestante. On paye par personne et non par chambre ou par lit. Chambres avec ventilateur, avec filet, douche et toilette à l’intérieur.


Suggestion à Léo : Hôtel Sissilis:L’Hôtel Sissilis vous accueille dans un cadre de standing 3 étoiles alliant : élégance, modernité et confort. Chambres climatisées, connexion wifi, nombreux services, piscine.


Suggestion à Pô : Hôtel Espérance Tiandora : Chambres climatisées, avec filet, douche et toilette à l’intérieur.


Suggestion à Ouagadougou : Il existe plusieurs logements à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, et pour tous les budgets. On en retrouve plusieurs sur le site de Booking


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez également explorer les offres sur Booking afin de trouver des promotions et réserver vos hébergements pour votre voyage au Burkina Faso. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Comment se déplacer pour visiter le Burkina Faso


Le bus est un bon moyen, semble-t-il, de se déplacer pour visiter le Burkina Faso. Le réseau de bus burkinabé est en effet assez réputé. Il est possible de se rendre dans la majorité des villes du pays quotidiennement et à toute heure (notamment au départ de Ouagadougou). Il vaut mieux acheter son billet en avance et se faire confirmer l’heure de départ la veille du déplacement. De nombreuses compagnies sillonnent le pays, mais notez que les bus ne sont pas tous climatisés.


Il est possible également de rallier les différentes villes du pays en taxi-brousse et en minibus. Ces véhicules sont généralement des vans dans lesquels s’entassent les voyageurs. Les bagages sont placés sur le toit. Les chauffeurs attendent généralement que le véhicule soit plein avant de partir, ainsi les horaires sont approximatifs. Le minibus aura été mon principal moyen de transport lors de visites touristiques pendant mon voyage au Burkina Faso. Prendre un taxi-brousse, c’est du sport, c’est s’armer de patience, mais c’est découvrir le pays de l’intérieur … 



« Les weekends, nous voyageons. Mais nous entretenons un flou sur les destinations et nous ne circulons jamais à la noirceur. Les contrôles policiers sont plus fréquents, compte tenu de la situation au Mali, mais nous n’avons eu qu’à présenter nos passeports une seule fois. Notre véhicule Mercedes est un super bolide : quatre crevaisons, un accrochage (avec comme résultat un constat à l’amiable verbal de 3 minutes), le tuyau à gasoil qui par deux fois s’est débouté, le radiateur qui a besoin d’eau, et la porte coulissante qui ne s’ouvre que de l’extérieur par Vincent le chauffeur. Par chance, malgré les manœuvres précaires et fréquentes d’ouverture/fermeture, la porte ne s’est pas encore affaissée sur le sol. »


– Journal d’une Nassara, voyage au Burkina Faso, mai 2013



À l’occasion, des barrages routiers illégaux et des incidents de piraterie routière sont signalés. Il est toujours mieux, si possible, de se déplacer en convoi. Les coupeurs de route agissent de jour comme de nuit, sur les axes principaux comme sur les routes secondaires. La prudence est de mise.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher pour votre voyage au Burkina Faso : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


 


Visiter le Burkina Faso en tant que femme


Normalement, le Burkina Faso est l’un des pays les plus sûrs d’Afrique de l’Ouest. Par ailleurs, avant de visiter le Burkina Faso, il est impératif de consulter le site du gouvernement canadien et de respecter les conseils et avis afin de voyager en toute sécurité.


Notamment, la menace terroriste ainsi que les risques de banditisme et d’enlèvement sont élevés dans les régions frontalières du Burkina Faso, le long de la frontière avec le Mali, le Niger, le Bénin et le Togo. Plusieurs attaques ont eu lieu à Ouagadougou et ailleurs au pays depuis 2016, donc ce n’est pas à négliger. On se rappelle du commando jihadiste qui a mené une attaque sur un restaurant et un hôtel de Ouagadougou fréquentés par des Occidentaux en 2016 (six coopérants québécois avaient été tués). On se rappelle de l’enlèvement d’Edith Blais et de son conjoint italien en 2018. On se rappelle de l’embuscade contre un convoi transportant des employés d’une société minière québécoise en 2019, faisant 37 morts et 60 blessés.


Comme dans tous les pays, faites attention dans les grandes villes. Les voleurs à la tire et les voleurs de sacs à main sont à surveiller, en particulier à Ouagadougou, où il est recommandé simplement de ne pas porter de sac avec vous lorsque vous vous déplacez. Si vous êtes dans la capitale, évitez d’aller dans les bars et les restaurants fréquentés en majorité par les étrangers pendant les périodes achalandées.‎ Et soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans les lieux publics.


Comme dans n’importe quel voyage, il faut toujours utiliser son gros bon sens dans ses déplacements et ses fréquentations. Il faut aussi user de prudence. De mon côté, je n’ai vécu aucun désagrément comme femme lors de mon voyage Burkina Faso. Côté sécurité, je n’ai aucune anecdote négative à livrer sur le sujet.


Je pourrais simplement dire qu’être dans la quarantaine, ne pas être mariée et ne pas avoir d’enfants suscitent beaucoup d’incompréhension dans la culture africaine en général. Pour avoir discuté plus ouvertement avec des Africains, on y voyait anguille sous roche, des incapacités ou on pensait même que j’étais porteuse d’une grave maladie. Je ne figurais pas dans la voie de la normalité, là où la famille est souveraine.


Visiter le Burkina Faso en tant que femme dans notre article Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables #burkinafaso #afrique #voyage


 


Assurances pour un voyage au Burkina Faso


Si vous recherchez une bonne assurance pour votre voyage au Burkina Faso, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Est-ce que cet article vous donne envie de partir en voyage au Burkina Faso? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de découvrir cette partie de l’Afrique. Nous serions curieuses que vous nous partagiez votre expérience à visiter le Burkina Faso. N’hésitez pas à suggérer d’autres idées de que faire au Burkina Faso dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
0/5 ( 0 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Mon voyage au Burkina Faso : Que faire et visiter en 10 incontournables

Voyage au Burkina Faso : Que faire en 10 incontournables Voyage au Burkina Faso : Que faire en 10 incontournables

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à organiser voyage au Burkina Faso et à savoir que visiter et que faire au Burkina Faso. 

Laissez un commentaire

10 − 7 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+