Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter

Par Julie Ayotte
4799 Vues
Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale

Vous préparez un voyage au Nicaragua? Vous trouverez ici mes coups de coeur et incontournables du Nicaragua à visiter absolument à travers ce guide sur ce pays d’Amérique latine. 

Mon voyage au Nicaragua

J’ai un penchant pour l’Amérique latine. Onze pays sur dix-neuf dans mon baluchon de Mademoiselle Wanderlust. Il y a peu de temps, l’activité touristique était prometteuse au Nicaragua, c’était une destination tendance. C’est pourquoi j’y ai atterri quatre semaines en 2016. Par contre, en 2018, le pays a connu une crise politique et sociale majeure impliquant de grands épisodes de violence et le tourisme a été plutôt paralysé. La situation est redevenue relativement calme. Je vous présente quelques coups de coeur et incontournables issus de mon voyage au Nicaragua, selon mes yeux de globetrotteuse.

Jolie ville de Granada dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #granada

Mes incontournables du Nicaragua selon mes yeux de globetrotteuse

 

Mes 10 coups de coeur et incontournables du Nicaragua


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Nicaragua, prenez contact avec Ivan l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Nicaragua avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.


 

1. Errer sur le toit blanc de la cathédrale de León

Plus grande cathédrale d’Amérique centrale, la Basilica de la Asunción a été construite dans un style baroque, à partir de 1747. Outre son statut de lieu de culte, la basilique est aussi une sorte de mini-Panthéon, abritant en particulier la tombe de Rubén Darío, le plus grand poète du pays. Le toit immaculé vaut le détour. J’y ai passé un après-midi, arpentant toute la toiture composée de voûtes et de coupoles, sous le soleil brûlant de juillet. J’avais tellement vu de photos et d’images qui m’interpelaient que cet endroit était devenu, presque, mon leitmotiv de voyage.

Sur le toit de la cathédrale de León dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #leon

Incontournable du Nicaragua : Le toit blanc immaculé de la cathédrale de León

Outre sa cathédrale, León, capitale universitaire du pays, est une splendide ville coloniale qu’il fait bon découvrir. Visitez le centre historique, admirez les fresques murales sandinistes au Parc central, faites un tour au Musée Rubén Darío et savourez un bon batido au Siembras y cosechas.

 

2. Faire du hiking à San Juan del Sur

Une randonnée très populaire à San Juan del Sur est la montée vers la statue du Cristo qui surplombe la baie. Pour accéder à la route escarpée menant à la statue, vous pouvez marcher sur la plage et emprunter les escaliers situés au fond, ou traverser le quartier en contrebas en suivant les panneaux indiquant Jésus de la Divina Misericordia. Une fois au sommet, la vue en vaut réellement la peine. La statue du Christ de la Miséricorde, qui domine San Juan del Sur, mesure 26 mètres contre les 30 mètres du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

Balade sur la plage de San Juan del Sur dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #sanjuandelsur #plage

San Juan del Sur, une destination à visiter au Nicaragua

Hiking à San Juan del Sur dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #sanjuandelsur #hiking

Vue superbe en randonnée à San Juan del Sur lors de mon voyage au Nicaragua

 

3. Séjour sur la Isla de Ometepe : un incontournable du Nicaragua

Ometepe est l’une des destinations incontournables lorsqu’on fait un voyage au Nicaragua. On y arrive par ferry depuis le port de San Jorge. Même s’il y a une kyrielle d’activités à faire sur Ometepe, on peut également juste s’y promener, librement, avec son appareil photo et son sourire. Un de mes beaux souvenirs a été de flâner au Port de Moyogalpa, la capitale de l’île d’Ometepe, au soleil couchant.

Coucher de soleil à Ometepe dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #ometepe

Coucher de soleil au Port de Moyogalpa sur l’île d’Ometepe

J’ai également adoré faire du vélo sur l’île. Il s’agit d’un moyen libérateur de voir les merveilles d’Ometepe et de ressentir les vibrations de l’île, où le temps semble s’être arrêté.  Quoi de mieux que de parcourir les sentiers de la réserve naturelle de Charco Verde! Située à un peu plus de 10 kilomètres de Moyogalpa, cette réserve écologique possède en son centre un lagon entouré de mangroves et de végétation luxuriante peuplée d’arbres fruitiers. Arrêtez-vous à la Playa Bancón, déposez vos vélos et profitez du moment présent!

Dans le parc de Charco Verde à Ometepe dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #ometepe Dans le parc de Charco Verde à Ometepe dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #ometepe

4. Surfer sur le Cerro Negro

Tous les guides de voyage et les blogues en parlent, donc il devient difficile de résister à cette activité touristique, ultratouristique dirais-je. Plusieurs hostels et agences organisent l’expédition. Moi, je me suis tournée vers l’agence Tierra Tour. À partir de la ville de León, on prend environ 50 minutes pour atteindre la base. D’abord, vous devrez monter Cerro Negro. Ce volcan de sable noir est le plus jeune d’Amérique centrale, mais il est puissant et actif avec 11 grandes éruptions au 20e siècle. Notez que la montée est facile – plus ardue diront d’autres – et elle vous prendra environ une heure. Mais le réel divertissement commence quand on glisse ou surfe sur le volcan de 728 mètres de haut. La vitesse de votre glisse sur le cratère dépend entièrement de vous. De mon côté, j’y suis allée avec prudence sur ma luge, lentement mais sûrement, en emmagasinant beaucoup de gravier volcanique dans mes souliers! Au final, je dois avouer que l’expérience de sandboarding est unique.

Au sommet du volcan Cerro Negro dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #cerronegro #volcan

 

5. Faire de l’équitation sur la plage de San Juan Del Sur

Je n’ai jamais fait de cheval au Québec, mais quand je suis à l’étranger, je me prescris toujours de l’équitation. À San Juan, on propose aux voyageurs des promenades à cheval guidées. La balade part d’un ranch à travers la communauté locale, passe à travers les champs et les collines pour des vues spectaculaires, puis se dirige vers une plage isolée pour prendre un rafraîchissement. Certaines plages sont communicantes, donc lors de ma virée, nous avons trotté sur la Playa Majagual et et la Playa Maderas.

En cheval sur la plage de San Juan del Sur dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #sanjuandelsur #cheval

En cheval sur la plage de San Juan del Sur lors de mon voyage au Nicaragua

 

6. Randonner au volcan Mombacho

Le Nicaragua est situé sur une chaîne montagneuse et volcanique. En fait, 25 volcans s’alignent le long du Pacifique. Il est donc facile de trouver un trek ou une expédition afin de visiter ses sommets. Le Mombacho culmine à 1400 mètres d’altitude. Il devient intéressant de faire une belle randonnée dans le parc naturel du volcan Mombacho, au coeur d’une nature luxuriante. Notez que la région est couverte de plantations de café et de cacao. J’ai fait la Tigrillo trail, de difficulté intermédiaire, qui conduit à des belvédères comme les îlots de Granada, le vaste lac Cocibolca et le plus haut sommet du volcan. L’accompagnement d’un guide certifié est obligatoire. Il y a deux autres sentiers: la Crater trail (facile) et la Puma trail (difficile).

Randonnée sur le volcan Mombacho dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #mombacho #volcan

Au sommet du volcan Mombacho sur la Tigrillo trail, un bel endroit à visiter au Nicaragua

 

7. Se prélasser à la Laguna de Apoyo

Ce lac du Nicaragua se situe entre Granada et Masaya. Il faut s’y arrêter afin de s’offrir une baignade régénératrice dans une eau soufrée à 28°. À la Laguna de Apoyo, en fait, on se baigne dans le cratère d’un ancien volcan. Cette belle destination est déjà fréquentée par des milliers de personnes chaque année, malgré le peu d’infrastructures existantes. Dans certains lieux d’hébergement ciblés, des hordes de touristes y débarquent par bus pour une journée à la plage, gênant un peu la quiétude des vacanciers résidents. Néanmoins, le potentiel écotouristique d’Apoyo est toutefois immense et pourrait éventuellement dépasser toutes les attentes. Le lagon et la forêt luxuriante qui peuplent ses pentes conservent toujours un état naturel important et restent un attrait considérable.

La laguna Apoyo dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #apoyo

Vue sur la Laguna Apoyo, un incontournable du Nicaragua

 

8. Faire un tour de lancha à Las Isletas

Au large de Granada, on peut découvrir un archipel d’environ 400 îles basaltiques minuscules sur le Lac Nicaragua. En empruntant une barque locale, on s’éloigne de l’agitation des centres en naviguant entre ces îles sereines et rustiques. Les plus curieux seront à l’affût des maisons de vacances de riches Nicaraguayens et d’autres observeront, fascinés, la communauté locale de pêcheurs. De plus, le Fort San Pablo mérite un arrêt. Cette forteresse espagnole a été construite au 17e siècle pour cerner les attaques de pirates sur la ville de Granada.

Balade en lancha dans les isletas dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #isletas

Balade en lancha à Las Isletas lors de mon voyage au Nicaragua

 

9. Visiter la belle ville de Granada

Il fait bon flâner dans cette ville historique puisque Granada s’offre comme une perle d’architecture coloniale. Les rues elles-mêmes avec leurs charmantes maisons colorées aux toits de tuiles valent le détour. À faire : s’asseoir au Parque central et observer les activités journalières des habitants, le centre-ville animé ou la cathédrale. Il faut aussi déambuler sur la Calzada, rue piétonne moderne avec des bars et des restaurants, et sentir le bouillonnement des activités le soir venu. C’est l’endroit par excellence où trouver des artisans, des vendeurs et des artistes de rue.

La cathédrale de Granada dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #granada #cathedrale #unesco

La cathédrale de Granada, un incontournable du Nicaragua

Architecture de Granada dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #granada #unesco

Dans les rues de Granada, une ville à absolument visiter au Nicaragua

 

10. Transit rapide à Managua

Ne tentez pas de trouver mille activités à réaliser dans la capitale. Soyez-y de passage à votre arrivée et filez rapidement vers d’autres villes. Néanmoins, se balader sur le Malecón et le Puerto Salvador Allende est agréable. Il s’agit d’un seawall aux abords du Lac de Managua, un quartier vivant, où on retrouve bars et restaurants.

À Managua, on peut apprécier les «arbres de la vie», qui sont d’énormes structures métalliques de 15 à 20 mètres de haut, des formes stylisées, multicolores et lumineuses, qui dominent le panorama de la ville. Lancé en 2013 pour commémorer le 34e anniversaire de la révolution sandiniste, ces arbres se veulent un projet d’embellissement et d’art public. Et c’est fort réussi!

Los arboles de la vida à Managua dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #managua

Les arboles de la vida à Managua

Aussi, la Loma de Tiscapa est une petite colline d’origine volcanique située dans la ville de Managua, d’une grande importance dans l’histoire du pays. L’accès à la zone se fait par une route pavée. La célèbre silhouette noire de 24 mètres d’Augusto C. Sandino, qui couronne la colline, rappelle les temps révolus. J’avais également apprécié l’exposition «El Sandino vive». 

 

Petit extra si vous avez du temps : Visiter les Corn Islands, les fameuses Îles du Maïs

Las Islas del Maíz, communément appelées les Corn Islands, sont deux îles de la mer des Caraïbes, situées à environ 75 kilomètres de la côte. La plus petite des deux, Little Corn Island, est calme et sans voiture, entourée d’eau turquoise, alors que la plus grande, Big Corn Island, possède des plages magnifiques. Si c’était à refaire, est-ce que j’y retournerais? Non. Pourquoi? Beaucoup de déplacements à calculer dans l’agenda: avion et traversier entre les deux îles avec des horaires incertains selon la température. Ma traversée de retour a été chaotique avec surpopulation de gens et de marchandises sur le traversier. Et les plages? Je n’ai malheureusement pas ressenti le côté paradisiaque de l’endroit. De plus, Little Corn Island est sans électricité alors le soir, on doit se déplacer avec la frontale. Il y a peu de restaurants chouettes où s’arrêter, mais j’ai bien aimé, par contre, le restaurant du chic complexe Yemaya.

Les îles de Corn Islands dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #cornislands #caraibes Les îles de Corn Islands dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #cornislands #caraibes


Informations pratiques pour organiser votre voyage au Nicaragua


Où dormir au Nicaragua


Coup de cœur à León pour La Tortuga Booluda. Lieu bien organisé et propre au regard des installations (cuisine, frigo à disposition, espace de repos, crêpes et bananes fournies comme déjeuner, bon café, table de billard). Lieu sécuritaire et bien situé. Épicerie Colonial à proximité. Cour intérieure avec chaises. Hall d’entrée vaste et aéré. Hans, le proprio, est super sympa et présent sur les lieux. Le personnel est discret et avenant. J’y ai passé trois nuits et je ne le regrette pas du tout. 


À Ometepe : coup de cœur pour l’auberge de jeunesse Hospedaje Soma. Emplacement idéal en périphérie de la ville portuaire de Moyogalpa. Calme de la campagne, installations récentes, espaces aérés entre les bungalows.


Suggestion de l’équipe LVDQ : Si vous voulez vous faire plaisir, le Villa Paraiso est un excellent choix. Les bungalows sont luxueux et la nourriture est excellente sur place. De plus, l’hôtel dispose d’une piscine et de sa propre plage directement sur le lac.


Comment se déplacer au Nicaragua


Les déplacements en bus locaux sont toujours ceux que je privilégie. Le prix, l’ambiance et les contacts humains sont imbattables. Le Nicaragua se prête très bien aux déplacements en chicken bus. Mais parfois, pour quelques dollars de plus, les colectivos qui rassemblent quelques voyageurs font également le travail et l’arrivée est plus rapide.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers le Nicaragua : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


Voyager en tant que femme au Nicaragua


Comme dans n’importe quel voyage, il faut toujours utiliser son gros bon sens dans ses déplacements et ses fréquentations. Il faut aussi user de prudence. De mon côté, je n’ai vécu aucun désagrément lors de mon voyage au Nicaragua. Les femmes qui voyagent seules peuvent à l’occasion subir certaines formes de harcèlement verbal ou recevoir des commentaires inappropriés, mais en ce qui me concerne, je n’ai aucune anecdote négative à livrer sur le sujet.


Voyager au Nicaragua en tant que femme dans mon article Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur et incontournables à visiter #nicaragua #voyage #ameriquecentrale #femme


 


Assurances voyage


Si vous recherchez une bonne assurance voyage, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Un voyage au Nicaragua est-il dans vos plans ? Si vous y êtes déjà allés, racontez-nous votre expérience en commentaires. Sinon, on espère vous avoir donné envie d’aller faire une quelque-uns de ces incontournables du Nicaragua et que vous aurez maintenant toutes les informations qu’il faut pour visiter ce pays d’Amérique Latine.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 8 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Mon voyage au Nicaragua en 10 coups de cœur à visiter

10 incontournables du Nicaragua

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à préparer votre voyage au Nicaragua.

Pour continuer la lecture

7 Commentaires

allaoua amazigh 29 mars 2020 - 12 h 27 min

bonjour vous faite un travail exceptionnel je vous remercier beaucoup pour les efforts que vous fournée afin de nous faire recouverts les pays du monde courage continue
merci

Répondre
Anne Marie 24 Décembre 2019 - 11 h 17 min

Bonjour
Je garde un mauvais souvenir global de ce pays
C’etait 2 semaines avant la revolution écrasée dans le sang , de avril 2018 .
Impression de malaise ,misère ,non droit ( racket de la police 80 dollars) ,hôtels presque vides,routes dégradées,, privilégiés obèses vautres dans le salon des hôtels.
Parcs nationaux ,rien à voir, tout ce qui bouge doit être mangé par la population !
Ne louez jamais une voiture ,éviter les bords de mer déserts.
Bien plus content de le quitter que d’y arrivé !

Svp ,Soyez plus réaliste dans la description
AM

Répondre
Claire Martin 29 juin 2019 - 22 h 55 min

J’ai enseigné un cours de Science des aliments à León en 1985, 6 ans après la révolution et le gouvernement ne nous laissait que peu de liberté à ce moment-là. Je ne me rappelle pas la cathédrale aux toits blancs; la seule église dont je me souviens n’avait plus de toit. J’avais visité un volcan, il me semble que c’était le Cerro Negro et il y avait une centrale thermique non loin de là (un édifice futuriste à côté de la pauvreté et des maisons sans plancher (directement sur la terre). Les enfants couraient sans chaussures sur la lave durcie et la terre. Voilà, companera, ce dont je me souviens… il y a 34 ans déjà. Je n’avais que 27 ans et les profs de la UNAN de León ne croyaient pas que j’étais profesora lorsqu’ils m’ont vue la première fois. 😉 Vive les voyages.

Répondre
Louise Thiffault 20 juin 2019 - 8 h 38 min

Superbe Julie! Juste assez, tu vas à l’essentiel! Très variées comme activités! Il y en a pour tous! Suggestions d’hôtels toujours appréciées! Bravo! Excellent article!

Répondre
Julie Ayotte 21 juin 2019 - 21 h 24 min

Merci Louise pour ton commentaire! Merci de me suivre! Moi aussi, je te suis! 😉

Répondre
Saloua 17 juin 2019 - 11 h 37 min

Wow! Merci d’avoir partagé ta passion et ton amour pour les voyages! Tu es inspirante💓

Répondre
Julie Ayotte 21 juin 2019 - 21 h 25 min

Merci ma chère Saloua! Et je continuerai de la partager, cette passion! La Terre est si vaste. 😉

Répondre

Laissez un commentaire

12 + ten =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+