Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert

Par Lysiane Alexandre
306 Vues
Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Vous prévoyez visiter Belfast en Irlande du NordJe vous présente mes incontournables afin de vous aider à savoir que faire à Belfast et que voir dans cette ville européenne souvent mis de côté lors d’un voyage en Europe. Pourtant, la ville a énormément à offrir et est un arrêt à ajouter à son itinéraire lors d’un périple au Royaume-Uni et en Irlande. 

Visiter Belfast en Irlande du Nord

Durant l’été 2018, j’ai fait un voyage d’environ 3 semaines avec mon conjoint en Irlande et en Irlande du Nord. Je vous raconte ici l’un de nos coups de cœur de ce voyage, nos 3 jours passés à visiter Belfast, ce véritable musée à ciel ouvert d’Irlande du Nord. Que faire à Belfast? Admirer les nombreuses murales, s’attarder au mur de la paix, visiter un monastère, s’extasier au musée sur le Titanic et bien d’autres choses encore!

 

Que faire à Belfast en Irlande du Nord

Voici donc quelques suggestions pour vous aider à planifier votre visite si vous cherchez que faire à Belfast en Irlande du Nord.

Visiter la ville et le street art politico-historique

Le 4 juillet 2018, en fin d’après-midi, nous avons mis les pieds pour la première fois de notre vie dans la ville de Belfast en Irlande du Nord. J’ai eu un coup de foudre instantané pour cette ville!

Quelle belle ville! Ses très nombreuses murales font d’elle un véritable musée à ciel ouvert: certaines sont historiques, d’autres politiques, d’autres encore artistiques ou même éducatives. Elles sont parfois même dotées de plaquettes avec explications! En plus, les rangées de petites maisons en brique rouge sont pittoresques.

Rue typique de Belfast en Irlande du Nord dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Visiter Belfast avec ses petites rues typiques aux maisons de briques et aux fresques murales

C’est avec joie et excitation que je me suis levée ce matin-là, car j’avais très hâte de visiter Belfast, que j’avais à peine vue la veille et déjà aimée. Le plan du jour était de traverser la ville à pied pour admirer de près les nombreuses murales du coin. 

Pour bien comprendre la suite de cet article, les murales de Belfast et l’ambiance de la ville, une parenthèse historique est nécessaire.

⇒ À lire également : Que faire et voir en Pologne, une destination originale en Europe.

 

Un peu d’histoire sur Belfast en Irlande du Nord

En gros, on pourrait comparer le principal conflit d’Irlande du Nord, et donc de Belfast, à la quête de souveraineté du Québec. Mais une version encore plus intense avec une armée citoyenne extrémiste violente, une résistance citoyenne et des fusillades qui ont presque mené à la guerre civile. Ce conflit est assez récent, les violences ayant presque cessé vers 1998.

D’un côté, il y a les unionistes, aussi appelés les loyalistes. Ils sont protestants et ils sont vraiment fiers de faire partie du Royaume-Uni. Parmi eux, les plus extrémistes aimeraient que leur ville et la région ressemble encore plus au Royaume-Uni. 

Nous avions loué un logement Air Bnb dans un quartier unioniste/loyaliste, et comme la fête orange du 12 juillet arrivait à grands pas, les rues étaient décorées de l’Union Jack et de fanions bleus, blancs et rouges. Ça illustre bien l’idéal de cette majorité. Dans mon analogie Irlande du Nord – Québec, on pourrait associer les unionistes aux Canadiens anglais de l’époque de la rébellion des Patriotes.

Quartier unioniste de Belfast en Irlande du Nord dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Dans le quartier unioniste de Belfast, là où les gens sont plus attachés à la culture du Royaume-Unis

De l’autre côté, on retrouve les républicains. Ils sont majoritairement catholiques et ils aimeraient que l’Irlande du Nord fasse partie de la république d’Irlande. Ils sont minoritaires à Belfast et ils ont été victimes de beaucoup de discrimination. Dans mon analogie Irlande du Nord – Québec, on pourrait associer les républicains aux Patriotes canadiens-français.

Entre les deux, il y a une Peace Line (mur assez haut de 6km de long aussi appelé Peace Wall) entre le quartier catholique et le reste de la ville afin de protéger cette minorité républicaine. Les portes de ce mur ferment à 23h le soir et ouvrent de nouveau le lendemain matin. Ça rappelle un certain mur, à Berlin. Sauf qu’on est en 2018 au moment de ma visite et le mur sert encore, ce n’est pas seulement un vestige historique! Quel choc pour moi, qui ne se doutait pas de l’existence d’une telle construction!

Peace wall de Belfast qui protège la minorité républicaine dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Le Peace wall de Belfast qui protège la minorité républicaine

Ceci dit, il y a un peu d’espoir. Chaque personne rencontrée lorsque nous étions à visiter l’Irlande du Nord nous a assuré que Belfast était désormais sécuritaire. Beaucoup de murales portent sur l’importance de l’éducation, de ne pas trop s’attarder sur le passé au détriment du présent et du futur, etc. Bien sûr, tout le monde n’est pas extrémiste non plus! Mais les tensions demeurent visibles un peu partout dans la ville.

Murale éducative de Belfast en Irlande du Nord dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Murale éducative qui tente de sensibiliser la jeunesse à la cohabitation

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez découvrir Belfast sous un angle différent lors d’une visite guidée sur le thème de la guerre civile. Pour prendre part à cette activité, vous pouvez consulter l’offre sur Get Your Guide.

 

Visiter le City Hall et le War Mémorial de Belfast

Super organisés, nous avons mangé un pique-nique en plein centre-ville, sur un banc près de l’hôtel de ville. Ensuite, on a marché jusqu’à la cathédrale Ste Anne où nous sommes tombés par hasard sur un petit musée, le War Memorial. On a pris une bonne Guinness en fût dans un pub avant d’entreprendre la visite guidée du magnifique City hall. Quelle merveille architecturale! C’était à la hauteur des plus belles églises du monde, mais à saveur historico-politique plutôt que religieuse. Belfast a subi 4 raids aériens durant la Deuxième Guerre mondiale, puis a subi des attaques d’extrémistes sous forme de guerre civile dans les années 80-90. Vous apprendrez toute cette histoire en visitant l’hôtel de ville de Belfast, en Irlande du Nord.

 

Visiter le Peace Wall de Belfast et ses quartiers de part et d’autre

L’objectif du jour 2 était d’aller voir le mur de la Paix (Peace Wall) qui sépare le quartier protestant loyaliste, Shankill Quarter, du quartier de la minorité catholique républicaine, Gaeltacht Quarter.

Nous avons donc stationné la voiture dans Shankill, puis marché dans ce quartier protestant loyaliste. Les murales nous ont semblé encore plus extrémistes qu’ailleurs dans la ville de Belfast et toutes celles que nous avons vues de ce côté étaient politico-historiques. Certains mémoriaux nous donnaient beaucoup d’informations, mais elles semblaient tenir de la propagande plus que de l’information. Par exemple, il y avait des photos des «plus mauvais républicains» (dont des personnalités plus connues comme Tony Blair) affichées en couleur et en dessous, il y avait au moins un paragraphe d’actes/crimes obscurs ou radicaux que cette personne aurait commis. Ces mémoriaux sont pour la plupart financés par le privé, par des individus, par des familles de « victimes mortes au combat » ou par des organismes.

 

Puis, nous sommes arrivés au Mur de la Paix, le Peace Wall. Troublant. Imposant. Hallucinant. Laid. Le pire, c’est qu’en m’informant un peu plus, j’ai appris qu’il y avait, en 2018, 99 Peace walls recensés à travers l’Irlande du Nord! Ces murs, construits à partir de 1969 et jusque dans les années ´90, devaient être une solution temporaire pour réduire la violence entre les quartiers catholiques/républicains et protestants/loyalistes. Sauf qu’ils ont été tellement efficaces qu’ils sont devenus permanents et ont été renforcés pour devenir plus solides, plus hauts, plus nombreux.

Peace wall de Belfast qui protège la minorité républicaine dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Toujours ce Peace wall de Belfast, dans toute sa laideur et toujours debout à l’heure actuelle

En 2013, le gouvernement nord-irlandais a annoncé la destruction de ces murs d’ici 2023. À l’été 2018, lors de ma visite, cette destruction ne semblait pas être amorcée, les murs étant encore en place et verrouillés quotidiennement. Ceci dit, ils sont ornés d’œuvres, de murales et de graffitis affichant principalement des messages de paix.

Le Peace Wall est orné de dizaines de graffitis et murales, parfois très élaborés, qui évoquent souvent des messages de paix, d’espoir et de réconciliation. Les passants et touristes écrivent et signent sur ces murales pour montrer leur soutien à la cause.

Murale de paix sur le Peace wall de Belfast dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Une des nombreuses murales de la paix sur le Peace wall de Belfast

De l’autre côté du mur se trouve le quartier catholique républicain de Belfast, donc le regroupement de gens qui veulent, pour la plupart, que l’Irlande du Nord fasse partie de la république d’Irlande. Et ça parait, même s’il semblait y avoir moins de murales. De ce côté du mur, la plupart des écrits sont bilingues (anglais/irlandais) tandis que le reste de Belfast semble être affiché unilingue anglais – normal compte tenu du fait que l’Irlande du Nord fait partie du Royaume-Uni. Les pubs irlandais fièrement peints en vert y sont plus nombreux.

Pub irlandais qui affiche fièrement le vert du côté républicain de Belfast dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Pub irlandais qui affiche ici fièrement le vert, la couleur de la république d’Irlande

Les quelques murales politiques de ce quartier de Belfast racontent un peu l’inverse de ce qu’on retrouve ailleurs dans la ville. Nous avons visité un mémorial et il était assez différent de ce qu’on retrouve du côté loyaliste. L’emphase est mise sur les fleurs et sur les noms des défunts des guerres mondiales ou de la cause.

Garden of Remembrance du côté républicain de Belfast dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Les mémoriaux, comme celui du Garden of Remembrance, sont très différents dans le quartier républicain

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez découvrir le Peace Wall sous un angle différent lors d’une visite guidée en taxi noir, symbole également de Belfast. Pour prendre part à cette activité, vous pouvez consulter l’offre sur Get Your Guide.

Après avoir passé une heure à s’imprégner de l’ambiance de ce quartier, nous avons visité le Clonard Monastery. Ce monastère est vraiment magnifique, avec ses ornements de mosaïques minuscules! Il vaut assurément le détour si vous avez suffisamment de temps pour visiter Belfast en Irlande du Nord.

Visiter Belfast et le Clonard Monastery dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Visite du Clonard Monastery de Belfast en Irlande en Nord

 

Visiter le musée exceptionnel du Titanic Belfast

La même journée, en après-midi, nous nous sommes rendus au Titanic Belfast, le musée portant sur le Titanic, qui a été construit à Belfast. Après avoir dîné en vitesse, nous sommes entrés dans l’édifice à l’architecture admirable et pleine de sens. Quelle visite! Le Titanic Belfast est, de loin, le meilleur musée que j’ai visité dans ma vie, et je ne suis même pas fan du film!  Si vous vous demandez que faire à Belfast en priorité, la visite de ce musée devrait en faire partie.

Visiter Belfast et le musée du Titanic dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

La visite du musée du Titanic, un incontournable à faire à Belfast

En effet, tout le génie de l’endroit est dans l’immersion bien pensée de ce musée tout neuf. Dans un premier temps, on nous plonge dans le contexte socio-économique de Belfast, car la construction de grands navires était ce qui faisait la fierté et l’économie de la ville. On nous parle de l’évolution des chantiers, des conditions de travail, des ouvriers, etc. Cette partie est plutôt classique, j’ai trouvé ça intéressant, mais j’ai eu peur d’être déçue de la suite de ma visite.

Dans un deuxième temps, on a droit à un changement d’ambiance complet. On nous invite à utiliser un « monte-charge », copie sécuritaire de ce qui permettait aux ouvriers de grimper au sommet des vertigineux échafaudages des chantiers. Une fois en haut, on nous invite dans un slow ride (manège lent), comme à Walt Disney World, dans le but d’être immergés dans le chantier des ouvriers de l’époque! C’était tellement bien fait et totalement inattendu! Du jamais vu dans un musée, en ce qui me concerne du moins! En plus, notre audio était en français et c’était très utile d’entendre les explications dans notre langue maternelle pour comprendre le vocabulaire propre à l’univers naval (coque, rivet, mât, etc.).

Manège slow ride du musée du Titanic dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe

Le slow ride permet de découvrir le chantier d’époque des ouvriers du Titanic

Dans un troisième temps, on passe à la partie festive. On visite des reconstitutions réussies de cabines de 1re, 2e et 3e classes du Titanic, on se promène sur une reconstitution bien faite du pont du bateau, on voit le menu du restaurant à la carte du navire. C’est super, car on arrive à comprendre et même à ressentir le bien-être et la confiance que les passagers du bateau éprouvaient à l’époque! C’est tout un exploit de réussir aussi bien cette immersion compte-tenu du fait qu’en tant que visiteurs du musée, on connait la fin tragique de l’histoire du Titanic! 

Finalement, on change drastiquement d’ambiance, car on se retrouve dans une exposition toute noire, avec ciel étoilé et messages radio d’urgence envoyés par le Titanic. Encore une fois, l’immersion était vraiment bien réussie : c’est un choc pour les visiteurs, comme ça l’a été pour les passagers du célèbre bateau. Une minute plus tôt, on « festoyait », puis tout à coup, on était en état d’alerte à cause d’un iceberg à peine visible à l’horizon, dans la nuit sans lune.

Bref, je ne continuerai pas la visite virtuelle avec vous, mais je vous fais cette description car le musée Titanic Belfast vaut absolument le détour, je vous encourage fortement à aller le visiter si vous passez par Belfast, en Irlande du Nord.

⇒ Suggestion LVDQ : Pour être certain d’avoir vos billets pour la visite du musée Titanic, vous pouvezle faire en achetant votre billet d’avance sur Get your Guide.

 

Visiter Belfast et ses parcs verdoyants

C’est avec le cœur gros que je me suis réveillée ce matin-là, sachant que je devrais déjà quitter la magnifique ville de Belfast à la fin de la journée! Nous avons donc décidé de profiter de nos dernières heures dans cette ville d’Irlande du Nord au maximum!

Nous avons commencé par aller faire le tour du parc Victoria, situé tout près de notre logement Air Bnb. C’est un beau parc ceinturé par un marais où, étonnamment, il n’y avait pas tellement d’insectes malgré l’eau stagnante et la « chaleur » (je dirais environ 22 degrés, aucune humidité). Il faut dire que nous avons eu la chance de visiter Belfast et l’Irlande du Nord durant la plus grande « canicule » que le pays ait connu depuis des dizaines d’années. Il ne faisait ni aussi chaud, ni aussi humide qu’à Montréal en plein été, mais quand même, ce temps ensoleillé nous a permis de passer le plus clair de notre temps dehors, et même, de pique-niquer en tout confort à plusieurs reprises. 

Parlant de pique-nique, on s’était préparé un lunch et nous l’avons mangé au C.S. Lewis Park, découvert par hasard lors de notre première journée à visiter Belfast. Ce joli petit parc urbain est orné de plusieurs sculptures et murales colorées en lien avec l’histoire de Narnia.

 

Visiter le musée Irish Folk and Transport

Notre dernier arrêt de la journée a été au Irish Folk and Transport Museum. Son nom indique que c’est un musée, mais c’est plutôt un gigantesque village d’antan avec plus d’une cinquantaine de bâtiments d’époque (1700-1920). La plupart ayant été démontés pierre par pierre de leur site d’origine, puis reconstruits de la même manière sur le site de ce musée extérieur. On a adoré cette visite instructive et immersive! Sur ce grand site, situé en retrait de la ville de Belfast, il y a une partie ville, plus concentrée, et une partie campagne, plus étalée à travers les champs. Mes coups de cœur? Les deux écoles primaires (écoles de rang) et la portée de 12 porcelets nés quatre semaines avant notre visite. (Oui, ce musée élève même des animaux pour reconstituer les fermes de l’époque!) La partie sur les transports était moins unique et j’étais pas mal saturée d’informations rendue là, mais le cœur d’enfant de mon conjoint était bien content de «conduire» des locomotives. 

 

En résumé, j’espère que cet article vous aura aidé à trouver que faire à Belfast en Irlande du Nord! Pour ma part, j’ai adoré découvrir cette ville-musée à ciel ouvert et j’y ai visité le musée le plus époustouflant que j’ai vu dans ma vie! Je vous souhaite le meilleur pour le moment où vous déciderez de visiter Belfast en Irlande du Nord!


Informations pratiques pour visiter Belfast en Irlande du Nord


Où dormir à Belfast


Étant donné que nous avions loué une voiture pour notre voyage en Irlande et en Irlande du Nord, nous avons choisi de louer un logement à l’extérieur du centre, question d’avoir un espace de stationnement gratuit. Nous avons donc utilisé la plate-forme Air Bnb pour le faire. Ceci dit, si vous n’avez pas de voiture à stationner, vous pouvez vous rapprocher du centre sans problème. 


Nous logions dans le quartier où les ouvriers ayant construit les navires comme le Titanic habitaient à l’époque. Nous avons bien aimé cette petite touche historique ajoutée à notre périple!


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez également explorer les offres sur Booking afin de trouver des promotions. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


Murale sur le Titanic à Belfast dans notre article Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert #belfast #irlandedunord #royaumeunis #voyage #citytrip #europe


 


Comment se rendre à Belfast en Irlande du Nord


Pour notre voyage en Irlande et en Irlande du Nord, nous avons choisi de louer une voiture. Se rendre d’un grand centre à l’autre en transport en commun ne pose pas de problème sur cette île, mais dès qu’on veut s’éloigner de ces villes, la voiture est l’option à privilégier. Mais attention, les Irlandais conduisent « à l’envers » (à gauche de la route)! Pour ma part, je n’étais pas du tout à l’aise de le faire, mais mon conjoint a bien aimé vivre cette expérience. Le plus bizarre, c’est qu’à notre retour au Québec, il a fallu se réhabituer à conduire et à circuler « à l’endroit » (du côté droit de la route)!  


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers l’Irlande ou l’Irlande du Nord : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


 


Comment se déplacer pour visiter Belfast


Pour visiter Belfast, vous pouvez faire la plupart de vos déplacements à pied. Nous étions à environ 3 kilomètres à l’extérieur du centre et pourtant, on choisissait presque toujours de prendre le temps de marcher. Les murales sont tellement nombreuses que c’est le meilleur moyen de les découvrir et de les photographier! 


 


Visiter Belfast en Irlande du Nord en tant que femme


Nous n’avons rien de particulier à signaler par rapport au voyage en tant que femme à Belfast et en Irlande du Nord. Bien sûr, lorsque vous visitez une église, il est préférable de se couvrir les épaules, ce qui risque d’être déjà fait de toute façon compte tenu de la météo sur cette île!


 


Que faire à Belfast et ailleurs en Irlande du Nord : d’autres activités


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez également prendre part  à une visite de la chaussée des géants, grand incontournable de l’Irlande du Nord, acheter votre billet pour l’autobus touristique à arrêts multiples pour visiter Belfast plus facilement ou aller à la découverte des lieux de tournage de Game of Thrones. 


 


Assurances voyage pour visiter Belfast et l’Irlande du Nord


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre voyage à Belfast en Irlande du Nord, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Est-ce que cet article vous donne envie de visiter Belfast en Irlande du Nord? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de faire un voyage en Irlande du Nord. Nous serions curieuses que vous nous partagiez vos idées de que faire à Belfast et que vous nous parliez de votre propre expérience dans cette ville. N’hésitez pas à suggérer d’autres idées d’incontournables à visiter à Belfast le temps d’un week-end dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
0/5 ( 0 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Visiter Belfast en Irlande du Nord : que faire à Belfast, un musée à ciel ouvert

Visiter Belfast : Que faire à Belfast en Irlande du Nord

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à visiter Belfast et ses incontournables et pour savoir que faire à Belfast en Irlande du Nord et voir le temps d’un long week-end.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

3 × two =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+