Voyage d’une semaine en Islande : Visiter l’Islande en solo et sans voiture

Par Julie Ayotte
640 Vues
Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Vous prévoyez visiter l’Islande prochainement? Je vous présente ici mes incontournables de que faire en une semaine en Islandece pays incomparable à aucun autre qui vous charmera à coup sûr. Voici donc tous mes conseils pour organiser votre voyage en Islande en solo et sans voiture.

Sommaire de l'article

Visiter l’Islande en solo : Mon voyage d’une semaine en Islande

L’Islande, c’est un monde à découvrir, on s’y sent complètement ailleurs. À mon arrivée, sur la route entre l’aéroport de Keflavik et la ville de Reykjavik, je me sentais sur une autre planète. Les paysages grandioses bouleversent la rétine. En Islande, on s’y déplace pour la nature sauvage et les panoramas majestueux.

On ne peut nier que l’Islande est une destination tendance depuis les dernières années. Chacun a sa petite histoire de voyage à raconter. Voici donc mon expérience à visiter l’Islande en solo, avec quelques suggestions d’activités à faire si vous n’avez qu’une semaine en Islande et que vous êtes sans voiture.


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique en Islande, prenez contact avec Chloë, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client et même l’appeler en Islande avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.


 

Que faire en Islande lors d’un voyage d’une semaine

Voici donc mes quelques suggestions pour un voyage d’une semaine en Islande. Cela vous donnera quelques idées de que faire en Islande et visiter.


Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu d’un d’Islande, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film d’inspiration de Steve et Mylène Islande  : grandeur nature


film sur l'Islande des Aventuriers voyageursVoici le descriptif :


L’Islande apparaît aux visiteurs comme une terre de contraste.


Des cascades aux geysers, des sources chaudes aux majestueux fjords de l’Ouest, en passant par les Vestmannaeyjar, c’est un dépaysement total auquel l’Islande convie tous les curieux.


C’est dans cet état d’esprit que Steve et Mylène désirent vous faire connaître cette terre de feu et de glace où les fréquentes éruptions volcaniques ont forgé autant le paysage que l’esprit national, mais aussi ce peuple à l’identité culturelle forte et indépendante.


Le périple islandais commence par un ‘road-trip’ sur la route circulaire, en passant par les incontournables que sont le Cercle d’Or, la lagune glaciaire de Jökulsárlón, la magnifique région de Mývatn et la péninsule du Snæfellsnes. Puis, nous vous proposons d’aller dans les Hautes Terres et de faire une baignade dans les eaux chauffées par sa lave en refroidissement.


 

1. Visiter l’Islande en commençant par Reykjavik

Lors d’un voyage d’une semaine en Islande, il faut absolument faire un arrêt dans sa capitale. Il faut marcher Reykjavik pour en connaître ses attraits. La plupart des lieux d’intérêt de Reykjavik sont assez proches les uns des autres, à distance de marche, donc il est assez facile de se déplacer à pied. Le centre historique et ses jolies maisons anciennes nous séduisent dès le départ. La rue Adalstraeti s’impose avec le plus vieux bâtiment de la capitale, qui abrite maintenant une boutique d’artisanat où sont vendues des créations exclusivement islandaises. Aussi, n’hésitez pas à emprunter les rues piétonnes Skolavordustigur et Laugavegur qui contiennent d’agréables boutiques et de bons restaurants. En flânant, vous croiserez inévitablement des fresques de street art dissimulées ici et là et vous rencontrerez peut-être même dans le détour un chansonnier Viking! Je vous présente ici quelques suggestions d’endroits à visiter à mettre sur votre liste de que faire en Islande en une semaine lors de votre passage à Reykjavik.

⇒ À lire également : Visiter l’Islande en 4 jours 

Capitale d'Islande, Reykjavik dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Un voyage en Islande devrait commencer par la découverte de sa capitale, Reykjavik

 

Faire un tour gratuit de la ville de Reykjavik

J’adore les visites de type Walking Tour afin d’apprivoiser une nouvelle ville. La marche d’environ 3 heures se concentre sur l’histoire de l’Islande, l’évolution de Reykjavik en tant que ville et la culture islandaise en général, présentée de manière informative et comique. Cette visite n’a pas de prix fixe, elle fonctionne plutôt sur le modèle du Free Walking Tour que l’on retrouve partout dans le monde où chaque participant est invité à donner un pourboire selon son appréciation. N’hésitez pas à vous inscrire : https://citywalk.isLes départs ont lieu quotidiennement à 10h et à 14h. Même sous un parapluie, le tour a été agréable!

Balade dans Reykjavik dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Le city tour de Reykjavik permet de découvrir la ville et la culture islandaise

 

Se balader autour du Lac Tjörnin

Ce lac est situé, étrangement, en plein cœur de Reykjavik. En fait, il s’agit d’un étang qui offre une belle vue sur les vieilles maisons colorées de la partie ouest de la ville, et où l’on peut saluer les nombreuses espèces d’oiseaux qui y ont élu domicile. Ce lac est surnommé localement « la plus grande soupe de pain du monde », car les gens y nourrissent allègrement les canards, les oies et les cygnes! De plus, on retrouve de nombreux bâtiments administratifs et culturels tout autour. Le lac Tjörnin est un endroit agréable pour une petite balade à Reykjavik. Pour moi, ce fut un coup de cœur. Le temps s’arrête littéralement autour de ce plan d’eau! Avec une température plus clémente, j’y aurais lu un roman.

Derrière le lac Tjörnin, on retrouve le cimetière de Hólavallagarður. Ce cimetière est utilisé depuis 1838 et a longtemps été la zone la plus boisée de la capitale. Cet endroit paisible, malgré sa vocation, sert d’espace vert dans la ville et offre tranquillité et paix. Moi, j’ai emprunté toutes les allées. De nombreuses personnalités islandaises de renom y sont évidemment enterrées et beaucoup de pierres tombales et de sculptures ont une signification historique et culturelle.

Balade autour du lac Lac Tjörnin à Reykjavik dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Balade autour du lac Lac Tjörnin qui est situé en plein coeur de Reykjavik

 

Se rendre au Sólfar par le sentier côtier

Cette sculpture en acier massif, nommée Sun Voyager, représente un bateau de Vikings. Elle a été réalisée par l’artiste islandais Jón Gunnar Árnason. Visiter la ville sans passer par cette magnifique sculpture serait une erreur, car le Sólfar est l’un des symboles de Reykjavik. C’est une ode au soleil et au voyage! Avec les montagnes enneigées en toile de fond et les lumières singulières de l’Islande, il est facile de réaliser une jolie photo-souvenir. 

 

S’éblouir devant la salle de concert Harpa

Le Harpa Concert Hall est un bâtiment futuriste abritant une salle de concert et un centre d’expositions. Plus de 10 000 panneaux de verre ont été utilisés pour réaliser l’impressionnante façade kaléidoscopique de l’Harpa. On peut y entrer, se joindre à une visite guidée payante, assister à un concert si on est friand de musique ou simplement apprécier de l’extérieur son architecture aux perspectives magnifiques.

 

Monter au sommet de l’église Hallgrimskirkja

S’élevant à 75 mètres au-dessus du sommet d’une colline, l’Église luthérienne Hallgrimskirkja est le sixième monument le plus haut d’Islande et l’un des plus connus de Reykjavik. L’intérieur est relativement sobre. Par contre, l’orgue Klais avec ses 5275 tuyaux est une œuvre en soi. Un ascenseur payant vous emmène jusqu’au clocher, d’où vous aurez une vue plongeante et imprenable sur le centre-ville et les montagnes environnantes. Oui, l’église sert de tour d’observation et c’est essentiellement l’intérêt de l’endroit. L’église est ouverte toute l’année aux visiteurs et il en coûte environ 10 $ CAN pour grimper jusqu’au clocher.

 

Flâner au Vieux-Port

Visiter Reykjavik, c’est aussi flâner aux abords de sa Marina. Se promener dans l’ancien port de pêche, dont la plupart des bâtiments ont été convertis en musées, est un délice. De plus, le restaurant légendaire Saegreifinn, situé près du Vieux-Port, sert d’excellents produits de la mer. Ce restaurant chaleureux (et exigu) est devenu mondialement célèbre pour la « meilleure soupe de homard du monde ». Des gens de tous les continents y ont déjà goûté! Alors ne résistez pas devant cet incontournable : une lobster soup, environ 18 $ CAN.

Vieux-Port de Reykjavik dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Flâner dans le Vieux-Port de Reykjavik, une activité à faire dans la capitale

 

2. Les formations rocheuses spectaculaires de Reynisdrangar à voir lors d’un voyage d’une semaine en Islande

La côte sud constitue l’un des itinéraires touristiques les plus populaires autour de l’Islande, en raison de la richesse des sites divers qui s’y trouvent. Près du village Vík í Mýrdal se trouve Reynisdrangar. Ce sont des pics rocheux imposants, de 66 mètres de hauteur, qui émergent de l’océan Atlantique. Ces formations spectaculaires sont les derniers vestiges de ce qui fut autrefois un pan de falaise, rattaché à la montagne Reynisfjall qui, à mon avis, est beaucoup plus intéressante. C’est un lieu que je vous suggère fortement d’ajouter à votre itinéraire de voyage d’une semaine en Islande.

Colonnes de basalte de Reynisfjall dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Les impressionnantes colonnes de basalte de Reynisfjall

En arrivant sur les lieux, mon regard a immanquablement été attiré par la Reynisfjall, cette montagne de 340 mètres qui dévoile de magnifiques colonnes de basalte à l’aspect singulier. On dirait des escaliers pour des géants qui montent vers le ciel. Il s’agit d’une véritable œuvre d’art naturelle : un coup de cœur pour moi lors de mon voyage en Islande en solo! Ces formations géologiques semblent servir de toile de fond à l’océan et au sable. D’ailleurs, c’est la nature qui a inspiré la construction de la bien célèbre église Hallgrimskirkja de Reykjavik. En fait, les ailes et le clocher de l’église rappellent visiblement ces falaises de colonnes de basalte.

Quant à la plage de sable noir de Reynisfjara, où se trouvent les formations rocheuses de Reynisdrangar, elle a été élue parmi les dix plus belles plages non tropicales du monde. Cependant, la baignade est fortement déconseillée, voire interdite, car de puissantes vagues peuvent vous emporter. 

Plage de Reynisfjara en Islande dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

La plage de Reynisfjara, parmi les plus belles plages non tropicales au monde

 

3. Visiter le Parc national Thingvellir lors d’un voyage en Islande en solo

Aucun endroit ne résume mieux l’histoire de l’Islande et de la nation islandaise que Thingvellir. En fait, c’est là où le parlement islandais Althing a été fondé en 930, ce qui en fait le plus vieux parlement au monde. L’assemblée générale d’Althing a continué de s’y réunir jusqu’en 1798. Des événements majeurs dans l’histoire de l’Islande se sont déroulés à Thingvellir et, par conséquent, la place est tenue en haute estime par tous les Islandais.

Thingvellir est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour son importance historique, culturelle et géologique. Il offre des montagnes, des rivières, une cascade et surtout les fameuses failles d’Islande. On y retrouve le rift médio-atlantique, où l’écorce terrestre se partage, marquant la séparation des plaques tectoniques de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Cela crée de merveilleuses structures de pierres. C’est réellement un endroit fascinant! La plus importante des failles se nomme Almannagja. Elle ressemble à un canyon et en la parcourant à pied, vous pouvez y admirer la cascade d’Öxarárfoss. C’est un endroit intéressant à visiter lors de votre voyage en Islande en solo.

 

4. Visiter l’Islande et ses glaciers

L’Islande dispose d’eau en abondance, et ce, sous toutes ses formes. Que ce soient des piscines, sources chaudes, geysers, lacs, glaciers, rivières ou cascades … vous avez l’embarras du choix! Voici donc quelques glaciers que vous pourriez visiter lors d’un voyage d’une semaine en Islande.

La lagune glaciaire Jokülsárlón : un incontournable lors d’un voyage d’une semaine en Islande

Il était impensable pour moi de ne pas me rendre à la lagune glaciaire Jokülsárlón pendant mon voyage d’une semaine en Islande. C’est le plus grand et le plus profond lagon de glacier en Islande, dans la partie sud-est du pays. Le lagon est issu de Breidamerkurjokull qui est un glacier émissaire du plus grand glacier d’Europe, le glacier Vatnajökull. C’est l’endroit rêvé pour observer des icebergs flottants, ces immenses blocs de glace majestueux offerts par Dame Nature : un immense coup de cœur pour moi lors de mon voyage en Islande en solo! 

Lagune glaciaire Jokülsárlón dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Un endroit rêvé pour admirer des icebergs flottants et pour faire de la photo

À Diamond Beach, les icebergs qui remplissent la lagune glaciaire de Jökulsárlón échouent sur le rivage, créant un contraste saisissant avec le sable noir charbon. Ce singulier mélange en fait un lieu de prédilection pour les photographes et les amoureux de la nature. Les éclats de glace, de toutes les tailles, scintillent au soleil. Cette plage de diamants porte merveilleusement bien son nom!

Lagune glaciaire Jokülsárlón dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

La Lagune glaciaire Jokülsárlón, le plus grand et profond lagon de glacier en Islande

 

Le glacier Sólheimajökull : un arrêt populaire à ajouter sur votre liste de que faire en Islande

Le glacier Sólheimajökull est une langue glaciaire et fait partie du puissant glacier Myrdalsjokull. Avec des crevasses glacées, son allure zébrée et un paysage accidenté, Sólheimajökull est l’une des meilleures attractions du sud de l’Islande! Bien que le terrain glacé de Sólheimajökull change constamment, il est estimé à environ 8 km de long et à 2 km de large. 

Le glacier Sólheimajökull dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Le glacier Sólheimajökull, l’une des principales attractions du sud de l’Islande

 

La lagune glaciaire Svínafellsjökull : à visiter en Islande pour sa beauté naturelle brute

Svínafellsjökull fait partie de la réserve naturelle de Skaftafell, un lieu populaire chez les randonneurs, les photographes et ceux qui ont une passion pour les beautés naturelles brutes. Cette langue glaciaire vieille de 1000 ans est un glacier classique. Elle vient de l’énorme calotte glaciaire du Vatnajökull, une grande zone couvrant 14% de l’Islande et maintenant un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un accès par les rochers le long du côté du glacier, sans chemin défini, vous permet de prendre un peu d’altitude et d’avoir une très belle vue sur l’ensemble de la langue de glace. Après quelques mètres à pied, vous serez bientôt sur les rives d’un grand lac où l’extrémité du glacier baigne dans une eau plutôt brunâtre. En fait, les derniers morceaux de glace qui se détachent de la langue glaciaire finissent ici, peu à peu dévorés par le soleil et alimentant l’eau du lac. La couleur de l’eau provient donc des dépôts de cendres noires qui ont été collectés lors des éruptions sur le glacier. À cet endroit, on ne peut que s’ébahir devant les beautés de la nature! Svínafellsjökull s’est avéré une somptueuse découverte lors de mon voyage en solo en Islande.

La lagune glaciaire Svínafellsjökull dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

La lagune glaciaire Svínafellsjökull, une langue glaciaire de plus de 1000 ans

 

5. Visiter l’Islande, terre de cascades

En Islande, les cascades sont innombrables, elles se comptent par milliers. Chaque année, de nouvelles cascades se forment avec la fonte des glaciers. Beaucoup d’entre elles sont très facilement accessibles depuis la Route 1, cette route nationale qui fait le tour de l’île et qui relie la plupart des régions habitées du pays. J’aurai eu l’occasion d’en visiter quelques-unes lors de mon voyage d’une semaine en Islande.

⇒ Suggestion LVDQ : Réservez votre tour organisé vers la côte sud et cascade durant une journée

Skógafoss est l’une des cascades les plus célèbres de la Route 1 et marque le début d’un sentier de randonnée. Il s’agit d’une chute très puissante et haute d’environ 62 mètres.

La cascade de Gullfoss, qui signifie littéralement la chute d’or, est considérée comme la cascade la plus belle du pays et un lieu à ajouter absolument à votre itinéraire d’une semaine en Islande. J’avoue qu’elle tombe en tête de liste pour ma part. C’est la cascade la plus connue du pays puisqu’elle est proche de Reykjavik et a donné son nom au Cercle d’Or dont elle est l’un des principaux sites naturels à visiter en Islande. C’est l’une des plus puissantes cascades du pays et, pour plusieurs, c’est le clou de tout voyage en Islande.

La chute Gullfoss en Islande dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

La chute Gullfoss, la cascade la plus belle d’Islande

La cascade de Seljalandsfoss se trouve dans le sud de l’Islande, le long de la route principale donc elle est facilement accessible. Un chemin de marche permet de faire le tour entier de la cascade. Cette chute d’eau de 65 mètres est alimentée par le glacier Eyjafjallajökull, ce célèbre volcan (recouvert d’une calotte glaciaire) dont l’éruption a paralysé l’Europe en 2010 (et dont on s’est moqué mondialement de la prononciation de moult présentateurs de nouvelles!). Cette cascade a la grande particularité que l’on peut passer derrière, en acceptant de se faire arroser un peu! C’est d’ailleurs à cet endroit où Justin Bieber a tourné son clip I’ll show you.

La cascade Öxarárfoss est située à l’intérieur de la dorsale médio-atlantique, dans le parc national Thingvellir. La cascade est assez petite, seulement environ 20 mètres de haut, mais elle fait partie des merveilles naturelles globales du parc. Traverser le rift et parvenir à la chute en vaut réellement la peine!

Chute Oxararfoss dans le parc national Thingvellir dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

La Chute Öxarárfoss dans le Parc National Thingvellir

Si vous aimez les chutes d’eau en général, vous apprécierez aussi Urridafoss. C’est une cascade dans la rivière Thjórsá, le plus long fleuve d’Islande (230 kilomètres). Ce n’est manifestement pas la chute la plus grandiose, mais celle-ci est plus large (40 mètres) et vaut le détour. Pendant la saison d’été, Urridafoss est populaire pour la pêche au saumon.

La chute Urridafoss en Islande dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

La chute Urridafoss, un bel arrêt lors d’un voyage d’une semaine en Islande

 

6. Se rendre à Geysir lors d’un voyage d’une semaine en Islande

Un voyage d’une semaine en Islande ne serait pas complet sans l’espoir de découvrir un geyser. Geysir est le célèbre geyser islandais situé le long du cercle d’or dans la vallée de Haukadalur, à une centaine de kilomètres de la capitale. Ces dernières années, le Geysir a cessé de faire éruption, il est plutôt en dormance. Heureusement, le Strokkur, le geyser voisin, continue de proposer un spectacle magique. Toutes les 5 à 10 minutes, la nature concrétise sa promesse : le Strokkur éblouit littéralement les touristes avec ses colonnes écumantes d’eau chaude de 25-30 mètres. Un second spectacle est tout aussi digne d’intérêt : la horde de visiteurs autour du cordon de sécurité, cellulaires en main, prêts à capter, en photo ou en vidéo, l’eau qui surgit de la terre.

 

7. Que faire en Islande : une randonnée à cheval

Monter un cheval islandais est un incontournable à mettre sur votre liste de que faire en Islande. Cela vous lie à l’histoire islandaise et vous permet de découvrir la méthode de transport la plus authentique qui soit. L’histoire du cheval islandais remonte à la colonisation du pays à la fin du IXe siècle. Les colons vikings ont amené avec eux leurs meilleurs chevaux, d’origines diverses, mais surtout de descendance germanique. La race est restée pure pendant plus de mille ans, il n’y a donc aujourd’hui qu’une seule race de chevaux en Islande : le cheval islandais. Aujourd’hui, il y a près de 80 000 chevaux en Islande, un nombre incroyable pour une nation qui ne compte que 330 000 personnes. Le cheval islandais est intelligent, de bonne humeur et polyvalent. C’est la race la plus colorée du monde, avec plus de 40 couleurs différentes et plus de 100 variations.

L’excursion à la découverte des champs de lave (Lava Tour) est une expérience populaire et parfaite pour les débutants comme pour les plus expérimentés. Pendant la randonnée, avec mon cheval Fleygur (qui signifie The one who can fly), j’ai eu l’occasion d’observer de magnifiques paysages avec vue sur les coulées de lave, les lacs et les montagnes. L’écurie est située à Hafnarfjördur, municipalité située à environ 10 km au sud de Reykjavik. Le prêt d’un casque d’équitation et d’une tenue chaude imperméable est inclus. À la fin du tour, la maison offre café, thé ou chocolat chaud. Une belle activité à faire lors d’un voyage en Islande en solo.

⇒ Suggestion LVDQ : Réservez ici votre balade à cheval dans les champs de lave

Randonnée à cheval en Islande dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Faire une randonnée à cheval, une belle activité lors d’un voyage en Islande en solo

 

8. Que faire en Islande pour vivre des expériences insolites

L’Islande vous réserve bien des surprises insolites qui peuvent grandement enrichir votre séjour ou vous surprendre au détour. Voici quelques exemples de que faire en Islande pour vivre des expériences insolites.

Vivez la Rúntur lors de votre voyage d’une semaine en Islande

Si vous vous trouvez le week-end à Reykjavik, capitale animée d’Islande, vous sentirez les effets de la Rúntur. Il s’agit de l’exploration des pubs islandais, le vendredi et le samedi soir, activité qui atteint son zénith entre minuit et 5h du matin. Les gens font la queue devant les bars et les clubs les plus en vogue de la rue principale Laugavegur. Et dans leur Rúntur hebdomadaire, les fêtards passent allègrement d’un bar à l’autre. Je suis arrivée un samedi à Reykjavik, alors croyez-moi, j’ai dormi péniblement le premier soir, mon hostel donnant sur l’artère dégourdie de la capitale. Heureusement, les autres soirs, les pubs ferment leurs portes à 1h du matin. L’alcool fait partie de la culture islandaise et, aujourd’hui, la bière est la boisson alcoolisée préférée des Islandais.

 

Rendez-vous à l’intrigant Musée national des Phallus

Accordez-vous une visite-sourire au Musée national des Phallus. Le Icelandic Phallological Museum est probablement le seul au monde de son espèce, car il réunit presque 300 spécimens provenant des mammifères terrestres et marins d’Islande. Notez que les cétacés ont la cote! Il y a même une salle d’exposition avec des centaines d’objets se rapportant au sujet (oeuvres d’art ou comiques) et je suis tombée sur deux cadres de Radio-Canada! On y parle de la fameuse palourde royale de l’émission des Kiwis et des hommes. Coût d’entrée : environ 13 $ CAN. Adresse : 116 Laugavegur, Reykjavik.

 

Une semaine en Islande sur un mode petit budget

Selon le Iceland Magazine, les prix à la consommation en Islande sont en moyenne 66% plus élevés qu’en Europe. Oui, les coûts dépassent les pays célèbres comme la Suisse, la Norvège et le Danemark. Il est vrai que tout est cher, c’est une vérité, je persiste et je signe. Comment économiser lors de votre voyage à visiter l’Islande en solo? Il faut repérer les Bónus, ces supermarchés islandais qui offrent des produits bon marché. Cherchez alors les enseignes avec un petit cochon rose!

Mon repas le plus économique : le fameux pylsur islandais! Il s’agit d’un hot-dog servi avec oignons crus, oignons frits, sauce rémoulade, ketchup et moutarde douce. Un incontournable de Reykjavik : le célèbre stand Baejarins Beztu, ouvert depuis 1937. On y vend entre 1000 à 2000 pylsur par jour! Coût : environ 6 $ CAN l’unité. Même Bill Clinton et James Hetfield y sont allés! 

Lors de votre voyage d’une semaine en Islande, vous n’aurez besoin d’acheter aucune bouteille d’eau. En fait, l’eau est l’une des plus propres et des plus pures au monde, elle descend directement des glaciers. N’hésitez pas à vous servir au robinet et faites des économies! 

Carnet de mes dépenses

Voici en détails le carnet de mes dépenses de ce voyage d’une semaine en Islande en solo. (avril 2018)

  • Tour : Aventure sur la côte sud au départ de Reykjavík (village de Vik, Reynisdrangar, Seljalandsfoss, Skógafoss) : 128 $ (durée : 10h)
  • Tour : Excursion Golden Circle Classic d’une journée au départ de Reykjavik (Gullfoss, Parc national Thingvellir, Geysir) : 88 $ (durée : 8h30)
  • Tour : Excursion d’une journée à la lagune du glacier Jökulsárlón au départ de Reykjavik (incluant le glacier Sólheimajökull et la lagune glaciaire Svínafellsjökull) : 187 $ (durée : 14h)
  • Ishestar Horse Riding Tours : 150 $ (durée : 3h)
  • Hébergement en dortoir au Loft HI Hostel (Reykjavik) : 380 $ pour 6 nuits
  • Transport aérien avec Wow Air (compagnie qui n’existe plus maintenant) : 374 $ (incluant 126 $ pour un bagage de soute)
  • Autres dépenses (dont la nourriture) : 298 $

Total pour une semaine en Islande en solo : 1605 $

Budget voyage en Islande dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

En voyage en solo en transport public, une partie des dépenses servira à couvrir les frais de tours organisés

 


Informations pratiques pour un voyage d’une semaine en Islande


L’anglais : très utile lors d’un voyage en Islande en solo


La langue officielle de l’Islande est évidemment l’islandais, qui est la langue maternelle d’environ 97 % de la population du pays. L’anglais est la première langue obligatoire dans les écoles (le danois est la deuxième), mais en général, les gens maîtrisent de trois à cinq langues! Sachant que la plupart des Islandais parlent et comprennent l’anglais parfaitement, vous n’aurez aucun problème à vous faire comprendre pendant votre voyage si vous parlez anglais. Sinon, il faudrait apprendre les bases, surtout si vous prévoyez faire votre voyage en Islande en solo. Il devient également profitable d’apprendre quelques mots en islandais pour vous aider à mieux comprendre les menus des restaurants ou certaines indications. Par contre, cette langue est réputée difficile, avec une grammaire assez complexe. Moi, j’ai abandonné mon apprentissage dès les premières heures, même si je suis restée fascinée devant les sonorités!


 


Où dormir lors d’une semaine en Islande


Que vous planifiez faire votre voyage en Islande en solo, en couple, en famille ou entre amis, je vous conseille de réserver à l’avance votre logement. Sachez qu’entre l’hôtel, l’auberge de jeunesse ou la location sur Airbnb, il y a de multiples solutions pour se loger. Pour mon hébergement, j’ai opté pour un dortoir à Reykjavik, représentant une solution abordable afin de bénéficier d’un pied-à-terre fixe, car je désirais rayonner du même endroit. 


Loft – HI Hostel / Adresse : Bankastræti 7, 101 Reykjavik, Islande 


Cette auberge de jeunesse éco-certifiée se trouve à seulement quelques pas de Laugavegur, le centre de la vie nocturne et du magasinage à Reykjavik. J’ai adoré la cuisine commune : paniers personnalisés d’entreposage de denrées, équipement de cuisine complet, 7 bacs différents de recyclage et compost (rien ne prend le chemin de la poubelle). L’hostel propose également un éventail d’événements sociaux et, à l’entrée, il y a des centaines de dépliants sur les possibles activités à réaliser pendant votre voyage en Islande.


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez également explorer les offres sur Booking afin de trouver des promotions pour visiter l’Islande. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Comment se rendre en Islande


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers l’Islande : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


 


Comment se déplacer pour visiter l’Islande en transports publics


Depuis l’aéroport de Keflavik, il y a deux navettes qui offrent un transport à petit budget vers Reykjavik : Airport Express et Flybus. Il en coûte environ 36 $ CAN pour un aller simple; vous paierez environ 12 $ de plus pour vous faire déposer à votre hôtel ou auberge. Le trajet dure environ 45 minutes. Moi, en arrivant à Reykjavik, j’ai débarqué au terminal de bus principal (BSI) et j’ai marché jusqu’à mon hostel, au petit matin, en découvrant la ville pour la première fois.


Réservez ici d’avance votre transfert en bus de l’aéroport jusqu’à Reykjavik.


Concernant les transports publics, l’Islande ne possède pas de réseau ferroviaire. À l’exception de Reykjavik et des villes avoisinantes, les villes n’ont généralement pas de service d’autobus. Tout le territoire est desservi par des traversiers et des autocars interurbains. À la grandeur du pays, on trouve aussi des taxis dans les grandes villes. Vous pouvez prendre part à des tours organisés à partir de Reykjavik. On vous suggère d’utiliser le site Get Your Guide, notre partenaire, pour réserver vos tours en suivant ce lien.


 


Quelques bonnes adresses pour votre voyage d’une semaine en Islande


Pour une pause-café : Amatrice de cafe latte, je m’en suis permis un quotidiennement : entre 6 $ et 8 $ CAN. Il faut s’arrêter au Cafe Paris et au Reykjavik Roasters, évidemment, mais ma préférence va au Cafe Babalú. Impossible de rater ce sympathique café situé dans une maison jaune. L’intérieur du bâtiment vaut le détour : décoration qui mélange boule disco et cadres brodés, banquettes et sofas remplis de coussins, ce qui donne envie de s’éterniser devant un dessert et un café. Et que dire des toilettes délirantes qui célèbrent les personnages de Star Wars! Retenez cette adresse parfaite : 22A Skólavörustígur, Reykjavik.


Pour une sortie au cinéma : J’aime investir une salle de cinéma à l’étranger, une fois par voyage. À Reykjavik, je suis allée au Bíó Paradís, un cinéma indépendant qui a ouvert ses portes en 2010, nouveau centre d’activités du Festival du Film International de Reykjavik. C’est le premier cinéma d’art et d’essai en Islande. Le répertoire se compose principalement de films indépendants européens, islandais et américains avec des rétrospectives occasionnelles de films classiques. J’ai osé un film en allemand, sous-titré en islandais, pour 23 $ CAN le ticket un mardi soir. Une chance que le film n’était pas trop verbeux! 


 


Visiter l’Islande en solo en tant que femme


En 2019, le Global Peace Index classait encore l’Islande comme le pays le plus sûr du monde! En fait, la criminalité est quasi inexistante et le sentiment de sécurité se dégage dans l’ensemble du pays. L’Islande est l’un des pays les plus calmes et pacifiques du monde, car les Islandais ont une mentalité et une culture de non-violence.


Le taux de criminalité en Islande est très faible par rapport aux normes internationales, il figure au nombre des plus bas au monde. En Islande, on m’a dit de dégainer mon appareil photo si je voyais une voiture de police, car il s’agit d’un phénomène rare! Pour toute l’île, on compte environ 600 agents de police au total et seulement quelques-uns portent une arme à feu. Mais si les policiers islandais semblent si absents ou décontractés, c’est en raison du faible taux de criminalité du pays. En Islande, on compte un seul homicide par année et une prison à 90 places pour tout le pays. On ne retrouve aucun garde de sécurité nulle part ni de forces armées.


Sortir tard le soir ou sortir en solo (même pour une femme) sont des choses que vous pouvez faire l’esprit tranquille lors d’un voyage en Islande. Bien entendu, le risque zéro n’existe pas, mais il n’y a pas raison de se tenir à outrance sur ses gardes.


Visiter l'Islande en tant que femme solo dans notre article Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo


 


Autres suggestions d’activités de que faire en Islande


Si vous n’avez pas votre propre voiture pour visiter l’Islande, quoique c’est ce que nous recommandons pour pouvoir profiter au maximum de ce voyage en toute liberté, voici quelques activités qui pourraient vous intéresser. Vous pouvez les réserver sur le site de Get your Guide. Donc voici quelques autres suggestions de que faire en Islande.



Assurances pour un voyage d’une semaine en Islande


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour visiter l’Islande, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Est-ce que cet article vous donne envie de visiter l’Islande en solo? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de faire un voyage en Islande, ce magnifique petit pays entre l’Europe et l’Amérique. Nous serions curieuses que vous nous partagiez vos idées de que faire en Islande et que vous nous parliez de votre propre expérience sur cette île volcanique. N’hésitez pas à suggérer d’autres idées d’incontournables à visiter lors d’un voyage d’une semaine en Islande dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 3 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo

Une semaine en Islande : Que faire en Islande Une semaine en Islande : Que faire en Islande

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider organiser votre voyage d’une semaine en Islande en solo.Une semaine en Islande : Mon expérience à visiter l’Islande en solo #islande #unesemaine #voyage #europe #voyageensolo

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

thirteen + 8 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+