Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale

Par Dominique Anthony
398 Vues
Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Vous planifiez un voyage au pays des Incas et vous aimeriez visiter le lac Titicaca? Voici des infos sur les 3 îles du lac Titicaca au Pérou que j’ai visitées et le récit de mon expérience au sein d’une famille locale.

Mon expérience sur le lac Titicaca au Pérou

Après 3 semaines au Pérou, me voici enfin à Puno sur les rives du lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde (265 km de long sur 70 km de large), situé à la frontière du Pérou et de la Bolivie. Ce lac mythique, j’en rêvais depuis bien longtemps! 

Au XIII siècle, les Uros, pour se protéger de leurs rivaux les Incas, avaient eu l’idée de couper les roseaux du lac Titicaca pour en faire des îles flottantes sur lesquelles habiter. De nos jours, les autochtones (Aymaras et Quechuas) vivent sur une trentaine d’îles flottantes faites de roseaux de totora du lac et de racines. Ces insulaires vivent principalement de la pêche artisanale pour les hommes, du tissage pour les femmes et du tourisme grâce auquel ils conservent leurs traditions ancestrales.

⇒ À lire également : Petit guide pour se déplacer au Pérou


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Pérou, prenez contact avec Olivier, l’expert local de TraceDirecte.


Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Pérou avec un numéro gratuit !


On encore, comparez en faisant faire un devis gratuit avec un expert de chez Evaneos.


Artisanat sur les îles du lac Titicaca au Pérou dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

L’artisanat fait partie des activités principales des femmes sur les îles du lac Titicaca au Pérou

 

Quoi faire sur les îles du lac Titicaca au Pérou

Donc, quoi faire sur les îles du lac Titicaca au Pérou? Pendant ces quelques jours sur le lac Titicaca, du côté péruvien, j’ai eu le plaisir de visiter trois différentes îles et de découvrir le mode de vie des populations locales. Je vous amène donc explorer, à travers mon expérience, ces trois îles du lac Titicaca.


Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu du Pérou, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film tout en humour de l’humoriste Alban Jouvin Le Pérou en humour!


film sur le Pérou des Aventuriers voyageursVoici le descriptif :


Avec humour, découvrez les incontournables du Pérou en passant par le désert, les profonds canyons, les villes coloniales, le lac Titicaca, la jungle amazonienne, les hautes montagnes de la Cordillère Blanche et bien sûr, les sites archéologiques du temps des Incas.


Vous serez conquis par la beauté de ce pays et divertis par notre animateur-humoriste Alban Jouvin diplômé de l’École nationale de l’humour !


 

Visiter les Indiens Uros sur l’île Kamisaraki sur le lac Titicaca au Pérou

Puno est une ville-étape du côté péruvien, et c’est aussi le principal point d’embarquement pour visiter le lac. De nombreuses agences de voyages proposent des excursions, d’un ou plusieurs jours, sur différentes îles du lac Titicaca. J’avais réservé mes trois jours sur internet quelques jours auparavant.

Débarcadère sur l'île Kamisaraki sur le lac Titicaca au Pérou dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Premier arrêt sur l’île Kamisaraki, une île très touristique du lac Titicaca au Pérou

J’embarque dans un bateau à toit plat d’une vingtaine de places. Le bateau zigzag au milieu des touffes de roseaux, où poissons et oiseaux se cachent. Le lac est d’une belle couleur bleu foncé; il peut atteindre par endroits 250 m de profondeur. Au loin pointent quelques collines et villages. 

À peine une heure plus tard, je fais une première escale chez les Indiens Uros du village de Kamisaraki (3810 m d’altitude) construit entièrement à partir de roseaux de totora et de racines. Bien qu’il soit très touristique, ce premier arrêt sur une des îles du lac Titicaca au Pérou est une bonne introduction au mode de vie unique sur ces îles flottantes toujours situées à proximité des endroits où poussent les roseaux, c’est-à-dire dans les eaux peu profondes du lac (max 3 mètres). 

C’est doux et agréable de marcher sur les totora, même si on s’enfonce un petit peu. En débarquant, je suis accueillie par plusieurs femmes en train de coudre ou de broder de superbes textiles locaux (nappes, bonnets, gilets…) ainsi que des paniers en roseaux, aussi  en vente sur place. 

Elles m’expliquent que les îles du lac Titicaca reposent sur des flotteurs faits de racines de roseaux et de compost compressés, avec un pieu planté au milieu de chaque flotteur. Les habitants  attachent tous ces pieux ensembles, puis les ancrent solidement dans le sol pour éviter qu’ils ne dérivent. 

Par la suite, plusieurs couches de totora sont superposées à plat sur plus d’un mètre. Au fil des mois, les roseaux immergés finissent par pourrir et sont remplacés par des roseaux fraîchement coupés, déposés sur le dessus. Ainsi, la couche de roseaux a toujours la même épaisseur et peut durer très longtemps. Les barques sont aussi faites à partir des roseaux et peuvent durer plusieurs mois.

Les bourgeons de totora qui se développent dans le sol sont comestibles, riches en amidon, un peu similaires aux pommes de terre. 

 

Les bourgeons de totora du lac Titicaca sont comestibles dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Les bourgeons du totora sont comestibles et riches en amidon

Après cette courte visite, j’embarque de nouveau sur le bateau en direction de l’île Amantani, ma seconde île du lac Titicaca au Pérou que je m’apprête à découvrir, où vivent environ 800 familles.  

En plein milieu du lac, quelques touristes téméraires sautent du toit du bateau, dans l’eau du lac à 9 degrés celsisus. Quelques verres de Pisco Sour (alcool local) plus tard et les voilà de nouveau réchauffés!

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver votre visite au lac Titicaca sur le site de Get your guide. On y retrouve plusieurs offres dont, une excursion d’une journée depuis Puno, une excursion de 2 jours depuis Cusco et une excursion en kayak d’une journée sur le lac Titicaca.

 

Visiter l’île Amantani sur le lac Titicaca au Pérou

Là encore, sur Amantani, la seconde des îles du lac Titicaca au Pérou que j’ai visitées, les familles du village viennent accueillir le bateau, mais cette fois au son de la fanfare locale. L’île d’Amantani gère elle-même ses activités touristiques. Nous avons passé trois jours avec une famille locale en vivant à leur rythme, en partageant leurs repas et leurs soirées. 

Fanfare accueil sur l'île Amantani au lac Titicaca dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Fanfare pour nous accueillir sur l’île Amantani au lac Titicaca

Avec les autres touristes, je monte jusqu’à la cour de l’école et avec eux, je suis conviée à un match de soccer, contre les enfants du village. Au début, cela nous fait tous sourire. Mais très rapidement, les touristes perdent toute leur énergie, même en changeant les joueurs aux 5 minutes. On est battus sèchement par des enfants âgés à peine de 6-8 ans, car notre équipe de touristes manquait sérieusement d’oxygène à 4000 m d’altitude! 

Après tout cet épuisement, on me présente notre jeune hôte Stefani. Elle me propose de mettre la tenue traditionnelle des femmes péruviennes pour une soirée inoubliable avec tout le village. Bien sûr, c’est avec grand plaisir que j’enfile le costume local, composé de 5 jupes superposées, un blazer, une ceinture brodée serrée à fond plus une couverture sur les épaules et le chapeau. Wôw, pas facile de respirer, entre le manque d’oxygène et cet accoutrement qui pèse lourd! S’en suit une soirée de danses locales avec les villageois. C’est vraiment super, mais là encore l’altitude m’épuise, et toute cette agitation me donne faim!

Danse traditionnelle de l'île Amantani au lac Titicaca au Pérou dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Il n’est pas facile de danser à cette altitude

Enfin, Stefani me guide vers sa maison avec sa lampe de poche. Ma chambre se trouve dans une maisonnette séparée de sa maison. J’ai cinq couvertures sur mon lit, il y a aussi un banc et une table et surtout un pot de chambre en plastique pour la nuit, car la salle de bain est dans une autre maisonnette, sans eau courante, mais avec des seaux d’eau à disposition. 

Les parents et la sœur de Stefani nous attendent pour souper ensemble dans leur humble cuisine. Bien qu’il y ait l’électricité, on ne voit pas très bien. La soupe de quinoa avec pommes de terre, riz et légumes est exquise et en plus, tous les ingrédients proviennent de leur jardin. 

 

Je passe la soirée à discuter avec mes hôtes. Ils m’expliquent, mi-anglais-mi-espagnol,  qu’ils quittent rarement leur île, que leur vie est simple, mais rude. Ils possèdent quelques moutons, des chèvres, des vaches, un lopin de terre, et depuis quelques années, les touristes sont une source de revenus supplémentaire. L’entraide et la solidarité sont de rigueur sur cette île du lac Titicaca. Encore un thé à la menthe puis je vais me coucher, exténuée. Stefani me conseille de fermer ma porte à clé, mais  précise que sur l’île, il n’y a ni délinquance, ni poste de police. 

Il fait froid, rapidement j’ai le bout du nez gelé. Les 5 couches de couvertures sont tellement lourdes que je suis compressée; dès que je bouge un peu mon bras,  je vois l’électricité statique dans la nuit noire de la chambre.

Fidèle à mon habitude, je me réveille en pleine nuit. Sauf que là, je me trouve un peu angoissée dans cette pièce exiguë, et surtout par le manque d’oxygène à plus de 4100 m d’altitude. Je décide donc d’ouvrir la porte pour refaire le plein d’air frais, et là, oh surprise, je lève les yeux au ciel. De toute ma vie, je n’ai jamais vu un tel spectacle de milliers d’étoiles sans aucune pollution visuelle, la Voie lactée toute proche, c’est vraiment de toute beauté. Le silence est total, le ciel est majestueux, mais la température glaciale me rappelle à l’ordre et je retourne au lit.

Le lendemain, après un savoureux déjeuner péruvien de tortochis faits maison, je m’attelle à aider la famille. Je joue à la bergère, je dois sortir les moutons et les attacher dans le pré. Facile à dire, mais un peu plus compliqué à faire, sur les pentes raides de leur terrain. Mais c’est l’fun!

 

La majorité des touristes donnent un coup de main à leur famille d’accueil, ou leur apportent des aliments dont du riz ou des fruits. Mon mari fend des bûches de bois pour aider le papy de 75 ans qui est content d’avoir un peu d’aide. Là encore, jouer au bûcheron à cette altitude demande plusieurs pauses! 

Aider notre famille d'accueil au lac Titicaca au Pérou dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Mon mari qui aide à fendre le bois lors de notre séjour sur l’île Amantani au lac Titicaca

J’ai passé la soirée à écouter de la musique dans la cour de l’école puis encore une bonne soupe et je m’endors comme une souche. Après le petit-déjeuner, je cherche encore de l’eau au puits, et déjà c’est le départ pour la prochaine île,   l’île de Taquile, notre dernière escale de ce séjour au lac Titicaca au PérouJ’ai adoré cette famille, c’était vraiment une très belle expérience. Qu’elles soient touristiques ou non, les conditions de vie (climat, isolement) sur ces îles du lac Titicaca sont dures. Amantani possède une école, mais d’autres îles n’ont pas ce privilège. Les enfants sont alors obligés de ramer eux-mêmes, sur des barques souvent lourdes, pour s’y rendre. Quand le vent est fort, c’est un épuisant défi.

⇒ À lire également : Préparer les sacs à dos pour un voyage en famille au Pérou

 

Visiter l’île Taquile sur le lac Titicaca au Pérou

Au loin, on aperçoit une grande île en terrasses brun-ocre, avec des murets en pierres et des champs à flanc de colline, le tout contraste vraiment avec le bleu intense du lac. C’est l’île Taquile, une autre île du lac Titicaca au Pérou

Île Taquile sur le lac Titicaca au Pérou dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Notre arrivée au port de Taquile, une autre belle île sur le lac Titicaca au Pérou

En arrivant au port, le responsable du bateau conseille à tout le monde de monter les 2 km pour se rendre au village en respectant son rythme, sans trop forcer à cause de l’altitude. Je quitte le minuscule port, sans prêter attention à ses conseils! Effectivement, pour arriver au premier village, le chemin monte raide, très raide (35%), il faut « crapahuter » et en plus il fait chaud. Deux garçons d’une dizaine d’années m’accompagnent et posent pleins de questions en anglais. Au début, ça me change un peu les idées, mais rapidement mes réponses sont de plus en plus longues à sortir de ma bouche, c’est même épuisant de parler!

Île Taquile sur le lac Titicaca au Pérou dans notre article Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale #perou #lactiticaca #titicaca #voyage #ameriquedusud

Deux kilomètres de montée sont nécessaires pour rejoindre le village sur l’île Taquile

Le long du chemin, les maisons sont construites en terre glaise brunâtre avec des toits en tôle ondulée. Le silence est total, aucun véhicule motorisé ne circule sur l’île. Seuls quelques bêlements de moutons sont perceptibles. La vue sur le lac est sublime, mais il n’y a aucune plage sur Taquile. 

Cette île est gérée sous forme de coopérative. Les habitants vivent en toute simplicité, principalement grâce au tourisme (artisanat ou hébergement chez eux – il  n’y a aucun hôtel sur Taquile). Certains sont aussi pêcheurs ou agriculteurs. Et comme sur les îles précédentes, les femmes tricotent et brodent sans cesse, même en marchant! Tout cet artisanat est magnifique, bonnets, nappes, taies d’oreiller, etc.

 

Je suis chanceuse, car c’est la fête de la moisson. Sur la place centrale, j’assiste à des danses locales. Cette île a su conserver toute son authenticité et ses traditions. Les tenues des habitants sont imposées par le comité de l’île et tous doivent porter le costume traditionnel, même les enfants.  Tous sont pieds nus dans leurs sandales en caoutchouc. 

 

Les insulaires sont souriants et sympathiques, par contre, ils ne veulent pas être pris en photo et détournent systématiquement le regard. Je fais une pause repas dans un restaurant, sur le toit d’une maison, avec une vue imprenable sur le village et le lac. Le repas est simple, une soupe de quinoa-riz épaisse avec plein de légumes, suivi d’un poisson du lac probablement. C’était très bon.  

Pour finir, je fais un tour de l’île d’une heure, à pied, jusqu’au point culminant où j’accède en gravissant plusieurs centaines de marches! La vue est magnifique, toujours ce bleu intense. C’est juste extraordinaire, je suis à nouveau sans voix et je manque de souffle. C’est déjà le temps de me rendre à l’embarcadère pour retourner à Puno. 

Ces trois îles du lac Titicaca au Pérou étaient toutes différentes, mais toutes aussi magnifiques. Au retour, en discutant sur le bateau avec les autres touristes, tous ont eu des familles très accueillantes. Pour moi, cette escapade sur le lac Titicaca s’est avérée être totalement différente des autres expériences au Pérou et je suis vraiment contente de l’avoir faite.

⇒ À lire également : Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille

 


Informations pratiques pour visiter les îles du lac Titicaca au Pérou


Comment se rendre sur les îles du lac Titicaca et où dormir


À partir de Puno, une dizaine d’agences proposent des départs pour les îles du lac Titicaca. Il vous reste à choisir votre formule de découverte, soit :



  •  prendre un forfait tout inclus (bateau et hébergement) à un prix, sans surprise, fixé d’avance. Des agences de voyages comme Titicaca Travel Peru ou encore G Adventures organisent des circuits de 2 ou 3 jours. Vous pouvez réserver à l’avance.

  •  partir en bateau à partir de Puno, puis à votre arrivée sur une île du lac Titicaca, choisir une famille d’accueil parmi toutes celles présentes au port.


J’aurais très bien pu passer une nuit sur Taquile. C’est très facile de trouver un hébergement sur place. À l’arrivée des bateaux, les familles qui ont des logements disponibles attendent les touristes et il suffit de les suivre jusqu’à leur maison. Si vous avez du temps, n’hésitez pas à passer une ou deux nuits sur chaque île. Ça vaut le coup, même si c’est devenu des lieux touristiques. Tout dépend de votre budget.


⇒ Suggestion LVDQ pour trouver les meilleurs hébergements au Pérou : Vous pouvez explorer les offres sur Booking afin de trouver vos hébergements pour les nuits avant et après votre séjour sur le lac Titicaca au Pérou. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers le Pérou : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


 


Voyager en tant que femme au lac Titicaca au Pérou


Normalement, je dirais qu’il n’y a aucun problème de sécurité, mais respectez les règles de base dictées par le Gouvernement du Canada, valables pour tous les pays. Au lac Titicaca, j’ai été accueillie et prise en charge par les habitants qui ont en tout temps veillé sur moi. 


Je pense qu’un facteur important à prendre en considération est l’altitude. Si c’est votre première nuit à plus de 4 000 mètres d’altitude, on ne peut pas savoir comment notre corps va réagir, d’où l’importance de garder une certaine vigilance. Certains prennent du Diamox, d’autres non. Parlez-en à votre médecin ou à votre clinique santé voyage avant de partir.


⇒ À lire également : Comment se préparer à la haute altitude pour éviter le mal des montagnes


 


Assurances voyage pour un voyage au Pérou


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre voyage sur le lac Titicaca et ailleurs au Pérou, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire.


 


Autres activités à faire lors d’un voyage au Pérou


⇒ Suggestion LVDQ – Activités Get Your Guide : Vous allez sûrement également prendre part à plusieurs autres activités lors de votre voyage au Pérou. Nous vous conseillons le site Get Your Guide pour la planification de celles-ci. Vous pouvez réserver vos places à l’avance.


Et vous, avez-vous déjà visité le lac Titicaca au Pérou ou est-ce dans vos plans? Si oui, comment était votre expérience? Avez-vous visité ces mêmes endroits, ou peut-être d’autres îles du lac Titicaca? Faites-nous part de votre expérience en commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 1 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Le lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles et dans une famille locale

Lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles Lac Titicaca au Pérou : Mon expérience sur 3 îles

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre séjour sur les îles du lac Titicaca au Pérou.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

6 + 5 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+