Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille

Par Melanie Briand
657 Vues
Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

Vous planifiez un voyage au pays des Incas et vous voulez faire un trek vers le Machu Picchu? Voici un guide complet et le récit de mon expérience de randonnée en famille sur l’Inca jungle trail au Pérou

L’Inca jungle Trail : l’alternative à la populaire Inca Trail

Lors de mon voyage en famille au Pérou en août 2018, j’ai eu la chance de vivre une expérience qui m’a touchée profondément : une randonnée sur l’Inca jungle trail, qui se veut une alternative pour rejoindre le Machu Picchu. Si vous recherchez un trek alternatif à la populaire Inca Trail, que vous aimez les sensations fortes et que vous êtes amateurs de paysages époustouflants, l’Inca jungle trail est l’option parfaite. Dans cet article,  je vous explique tout ce que vous devez savoir sur cette randonnée vers le Machu Picchu.

⇒ À lire également : petit guide pour se déplacer au Pérou


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Pérou, prenez contact avec Olivier, l’expert local de TraceDirecte.


Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Pérou avec un numéro gratuit !


On encore, comparez en faisant faire un devis gratuit avec un expert de chez Evaneos.


 

Pourquoi faire un trek vers le Machu Picchu?

Si vous voyagez au Pérou, vous aurez peut-être envie de visiter le Machu Picchu. Vous avez probablement lu ou entendu que le site est accessible depuis la ville de Cusco. En fait, Cusco est un endroit tout désigné pour faire l’achat de son billet vers le Machu Picchu et pour y faire son acclimatation en altitude. La vérité, c’est que le Machu Picchu ne se rejoint pas en claquant des doigts. Il faut en effet compter plusieurs heures de transport auxquelles on ajoutera, sauf si on se déplace en train, environ 3 heures de marche pour atteindre la ville de Aguas Calientes qui est située au pied du Machu Picchu. De plus, la visite du site devra se faire lors d’une deuxième journée. Autrement dit, il faut prévoir un minimum de deux jours à son itinéraire au Pérou pour visiter cette merveille du monde. Cette option est possible, mais le temps des transports est important et, bien que vous économisiez du temps, vous n’économiserez pas nécessairement d’argent, sauf exception.

Ceci dit, le Machu Picchu est situé dans un décor qui vaut la peine d’être vu et les environs de la Cordillère des Andes,  que vous traverserez en bus ou en train, sont tout aussi grandioses, sinon plus que le site du Machu Picchu lui-même. En optant pour un trek vers le Machu Picchu, vous profiterez donc de tout ce panorama et votre expérience n’en sera que décuplée!

⇒ À lire également : Comment se préparer à la haute altitude pour éviter le mal des montagnes

Machu Picchu, l'aboutissement du trek sur l'Inca jungle trail dans notre article Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

Le Machu Picchu, l’aboutissement du trek sur l’Inca jungle trail

 

L’Inca jungle trail, c’est quoi?

L’Inca jungle trail est une randonnée de 4 jours vers le Machu Picchu à laquelle sont greffées des activités. En plus du trek vers le Machu Picchu, les activités incluses sont la descente de vélo, la visite aux bains thermaux, une randonnée en haute-Amazonie et sur une portion de l’Inca trail, la marche le long de l’hydro-électrica dans le Parc National du Machu Picchu et finalement la visite du Machu Picchu. En surplus, il est possible d’inclure du rafting et de la tyrolienne. Sachez que l’Inca jungle trail est aussi offerte en format de 3 jours, mais dans ce cas, la randonnée en Haute-Amazonie n’a pas lieu. Cette randonnée vers le Machu Picchu inclut également des nuitées en Lodge ou en hôtel, la plupart des repas, les transports entre les différents lieux, l’équipement nécessaire pour la partie vélo et, le plus important, l’accompagnement par un guide certifié en tout temps. Il y a possibilité de se départir de son sac à dos et d’assurer son transport d’un endroit à l’autre, moyennant un supplément.

 

Récit de nos 4 jours de randonnée vers le Machu Picchu sur l’Inca jungle trail

Retrouvez en détails le récit de ces 4 jours passés sur l’Inca jungle trail, une belle randonnée vers le Machu Picchu que j’ai faite en famille, avec mon conjoint et mes deux enfants.

⇒ À lire également : Voyage sac à dos en famille, pour vous aider à franchir le pas


Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu du Pérou, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film tout en humour de l’humoriste Alban Jouvin Le Pérou en humour!


film sur le Pérou des Aventuriers voyageursVoici le descriptif :


Avec humour, découvrez les incontournables du Pérou en passant par le désert, les profonds canyons, les villes coloniales, le lac Titicaca, la jungle amazonienne, les hautes montagnes de la Cordillère Blanche et bien sûr, les sites archéologiques du temps des Incas.


Vous serez conquis par la beauté de ce pays et divertis par notre animateur-humoriste Alban Jouvin diplômé de l’École nationale de l’humour !


 

Jour 1 sur l’Inca jungle trail : notre descente épique à vélo

Cette randonnée vers le Machu Picchu commence la première journée aux petites heures. La veille du départ a lieu une rencontre avec le guide pour donner les dernières informations et établir l’heure et les lieux d’embarquement de chacun, devant les hébergements respectifs. Une fois tout le monde à bord, la prochaine destination est le bureau de l’agence pour faire l’essai de l’équipement : plastron, manteau, pantalon, protection pour les tibias, gants et casques.  

Par la suite, la camionnette de l’agence fait un arrêt pour le petit déjeuner dans un restaurant de style buffet. Suit alors une montée en fourgonnette sur une route sinueuse épousant les courbes des montagnes environnantes et offrant un point de vue formidable sur la majestueuse Cordillère des Andes. D’ailleurs, au sommet, nous avons vu des Péruviens qui s’amusaient à faire des bonhommes de neige, une rareté même à cette altitude.

Sommets enneigés au Pérou sur la Inca jungle trail dans notre article Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

En route vers l’Inca jungle trail, c’est impressionnant de voir ces sommets enneigés

C’est à Abra Málaga, un point de départ situé à 4 350 mètres d’altitude, que commencera une descente à vélo phénoménale! Nul besoin d’être un professionnel sur deux roues pour faire cette activité, puisque qu’il s’agit de descente sur une route en asphalte où 90% du temps il est inutile de pédaler.

Ceci dit, j’ouvre une parenthèse qui sera pertinente si vous faites cette activité avec vos enfants lors de l’Inca jungle trail. Lors de mes échanges avec l’agence, j’avais mentionné le fait que ma fille ne se sentait pas hyper à l’aise à vélo et qu’une de mes craintes était que leurs tailles ne soient pas adaptées aux enfants. Il avait alors été convenu que l’essai des appareils se ferait une fois sur place et que si mes enfants s’avéraient trop petits ou inconfortables, nous aurions la possibilité de nous asseoir dans la camionnette qui suit le cortège lors de la descente. Le jour venu, les vélos étaient en effet un tantinet trop grands, mais mon garçon tenait tellement à vivre cette expérience qu’il s’en est accommodé. Par contre, ma fille qui n’était pas friande depuis le départ, a plutôt préféré s’assoir dans la camionnette qui fermait la file, à quelques mètres de son papa. En bonus, elle a pu prendre quelques photos et vidéos de notre descente épique à vélo sur l’Inca jungle trail !

Descente à vélo sur l'Inca jungle trail dans notre article Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

Photo au sommet de l’Inca jungle trail avant une descente de 3 heures

Le point fort de cette activité de vélo est la liberté totale qu’elle offre. On a réellement l’impression de ne faire qu’un avec le décor. Il y a même une 4ème dimension qui s’ajoute avec le climat qui change drastiquement. Ce dénivelé de 3000 mètres débute avec des températures arctiques, autour de 3°C, et se termine dans la chaleur tropicale, tout près du 28°C. En trois heures, le décor se transforme complètement! Les montagnes, où le lichen est roi et la végétation miniaturisée, laissent place aux bosquets denses de la jungle. C’est de toute beauté!

Une fois le point d’arrivée atteint, la camionnette nous amène, dans notre cas, au Lodge où nous passerons la nuit. Après un bon repas et une discussion avec les autres membres du groupe, nous sommes prêts à nous séparer. En fait, nous avons décidé de prendre l’activité optionnelle de la journée, le rafting. Le reste du groupe, qui fait la version abrégée de 3 jours, a plutôt opté pour la visite aux bains thermaux, un arrêt prévu pour nous le lendemain. C’est donc à partir de ce moment que nous tombons seuls avec notre guide que nous ne connaissons que très peu encore.

 

L’activité rafting : en option lors du trek vers le Machu Picchu

Cette option n’était pas prévue jusqu’à quelques minutes avant le lunch. Comme nous avions eu bien froid à Cusco et que les sommets du matin nous avaient laissé apercevoir une belle bordée de neige, il était bien difficile de s’imaginer en maillot de bain à bord d’un canot de rafting. Toutefois, la chaleur au point d’arrivée, l’enthousiasme de notre garçon et l’opportunité à saisir nous ont convaincus d’en faire l’ajout à notre trek sur l’Inca jungle trail.  

J’avoue que nous avons eu des doutes lorsque nos guides de rafting sont arrivés avec une camionnette délabrée, un canot accroché à l’arrière de façon douteuse et un parler strictement en espagnol. Ce doute s’est décuplé près de  la rivière où on avait l’impression de s’être trompés d’endroit. Le fait d’être les seuls touristes sur place, au beau milieu de nulle part, n’aidait pas au sentiment de malaise.  

Par contre, une fois à l’eau, nous avons eu beaucoup de plaisir. Surtout mes enfants, qui riaient de moi, qui passais mon temps à crier à chaque vague ! Outre la rigolade obligée de cette activité, la rivière, qui est située au creux d’un petit canyon, offre un point de vue différent qu’il serait difficile d’apprécier autrement.  

Même si nos deux guides ne parlaient qu’espagnol, on a très bien réussi à comprendre leurs commandes, et leurs sourires, langage universel, étaient définitivement contagieux. Bref, cette activité qui n’était pas prévue au départ fût un gros hit pour nous ! D’ailleurs, si le budget le permet, je recommande fortement de faire toutes les options qu’offre l’Inca jungle trail.

 

Jour 2 sur l’Inca jungle trail : notre journée randonnée vers le Machu Picchu

Après une bonne nuit de sommeil, c’est avec le sourire et un déjeuner costaud que nous accueille notre guide Juan Carlos. Signe que nous sommes bel et bien en Haute-Amazonie, Juan Carlos nous fait remarquer une grosse sauterelle en forme de feuille qui se promène sur un mur du Lodge. Dans le même esprit, il profite du déjeuner pour nous parler des habitants de l’Amazonie : les serpents, les araignées, etc. Des informations que ma grande a trop bien comprises et qui l’amène à ne plus vouloir continuer sa route sur l’Inca jungle trail. Bien entendu, il n’est pas question de mettre fin à notre trek vers le Machu Picchu ici, et nous partons tout de même vers notre point de départ. Discrètement, j’informe mon guide de la situation et nous nous entendons pour qu’il ne pointe pas les méchantes araignées si nous en croisons.

La première portion de la journée se traduit en une montée en continu sur un sentier bien étroit. Un passage chez une habitante du coin nous permet d’en apprendre plus sur la fabrication du café et du même coup, de faire un passage obligé dans une toilette turque.  

Tout en continuant notre route, notre guide porte notre attention sur la nature qui nous entoure. Ici, un immense nid de thermites avec dégustation pour l’unique volontaire, mon chum. Là-bas, des plants d’ananas, des manguiers, des plants de coco, de cacao et une foule d’autres plantes et arbres intéressants.  

Nous faisons ensuite un deuxième arrêt dans une ferme qui produit du chocolat. Notre guide en profite pour nous parler des Incas et nous fait goûter à plusieurs aliments, dont le chocolat de l’endroit bien entendu. Cet endroit est magnifique, niché au milieu de la jungle avec une vue surélevée, un petit paradis. 

Nous continuons par la suite notre randonnée vers le Machu Picchu qui devient plus plane, mais sur un sentier à flanc de montagnes qui nous permet d’apprécier cette vue imprenable sur la Cordillère des Andes. Chaque pas de ce trek vers le Machu Picchu nous laisse bouche bée devant tant de beauté. Au passage, nous faisons quelques arrêts aux belvédères désignés et notre guide en profite pour continuer son récit Inca.

Puis, nous redescendons tranquillement avant d’emprunter deux petits ponts qui ne rencontreraient certainement pas les règles de sécurité du Québec. Moi qui aime les hauteurs et qui ne ressens pas le vertige, j’ai bien du plaisir à traverser, mais mes enfants et mon chum ont des sensations différentes. Ceci dit, tout le monde est bien fier une fois rendu de l’autre côté. Chacun relève son défi dans ce trek vers le Machu Picchu sur la Inca jungle trail.

Pont suspendu sur la Inca jungle trail dans notre article Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

On doit traverser quelques ponts durant cette randonnée sur l’Inca jungle trail

Après ces quelques heures de marche, un bon dîner et une petite sieste dans les hamacs sont les bienvenus. Nous poursuivons ensuite notre randonnée vers le Machu Picchu sur un terrain plus boueux qui nous conduit aux abords d’une rivière. De là, nous longeons celle-ci en marchant sur de gros cailloux, nous la traversons par un immense pont suspendu et nous arrivons enfin à une tarabitha : un chariot suspendu qui permet de traverser une seconde fois le cours d’eau. De l’autre côté nous attend une grotte, ou plutôt un ancien tunnel de chemin de fer, où ont élu domicile une grande quantité de chauve-souris. Enfin, le soleil descend de plus en plus et nous arrivons bientôt aux bains thermaux de Cocalmayo, un endroit plus que parfait pour terminer la journée. Nous passons la nuit suivante dans un hôtel de Santa Térésa après avoir partagé un repas au restaurant avec notre guide.

 

Los banos termales de Cocalmayo : une activité reposante lors de la randonnée vers le Machu Picchu

Les bains thermaux de Cocalmayo sont absolument magnifiques et font partis des arrêts prévus pour la plupart des treks organisés vers le Machu Picchu ! Les différentes piscines naturelles se déversent les unes dans les autres et offrent du même coup une eau de plus en plus chaude plus on descend. Ces piscines sont façonnées à même la pierre et le fond de celles-ci est étonnamment rocailleux. L’eau y est propre et le décor, au pied de la montagne, est superbe. Sur place, il y plusieurs tables pour s’assoir et il est possible d’acheter toute sorte de snacks ou de breuvages. Notre agence nous a gracieusement fourni de grosses serviettes de ratine et notre guide a gentiment surveillé nos sacs pendant ce moment de détente en famille.

 

Jour 3 sur l’Inca jungle trail : notre dernier jour de trek vers le Machu Picchu 

En ce troisième jour de notre trek vers le Machu Picchu, notre itinéraire prévoit une marche dans le Parc National du Machu Picchu pour atteindre le village d’Aguas Calientes, situé au pied du Machu Picchu. À cela, nous avons ajouté l’option des tyroliennes et c’est en matinée que nous nous lançons d’un côté à l’autre du canyon. Sur place, les guides sont professionnels, gentils et les installations sont sécuritaires. Il est toujours bien agréable de faire l’expérience de tyroliennes et tout le monde a bien du plaisir. Cette activité dure environ 2 heures.

Notre chauffeur nous conduit ensuite au point de départ de la randonnée d’Hydro-électrica, une marche le long de la voie ferrée dans une jungle montagneuse. C’est probablement ici que nous apprécions le plus nos bottes de randonnée, puisque de marcher en continue sur cette petite roche est plutôt irritant pour les pieds à la longue.

Trek vers le Machu Picchu sur l'Inca jungle trail dans notre article Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

La marche le long d’Hydro-électrica, un chemin composé de terre battue et de petits cailloux

Cette dernière randonnée vers le Machu Picchu dure environ 3 heures, entrecoupée par un lunch dans un petit resto familial croisé en chemin : La Casa de Gabriel. Un autre endroit magnifique au jardin splendide et au repas délicieux. En fait, au Pérou, vous serez rarement déçus de la nourriture. Sur le chemin, notre guide continue toujours son récit sur les Incas par petites bribes, ce qui attise notre motivation pour la visite du lendemain.

Lorsque nous atteignons enfin Aguas Calientes et notre hôtel pour la nuit, nous sommes bien heureux de pouvoir allonger nos jambes lourdes sur un lit douillet et de prendre une bonne douche chaude. Plus tard en soirée, nous avons un souper prévu à l’une des meilleures tables d’Aguas Calientes, au Chullpi Machu Picchu. C’est un réel repas gastronomique qui est inclus et un dernier délicieux moment pour nous avec Juan Carlos, puisque le lendemain, on se dira au revoir sur le site du Machu Picchu.

 

Jour 4 : Le Machu Picchu, l’aboutissement de ce trek sur l’Inca jungle trail

Ce quatrième et dernier jour débute aux aurores, question d’avoir une place dans l’un des premiers bus qui montent vers le site. L’autre option aurait été de gravir les 1400 marches qui mènent à l’entrée, mais après les 2 derniers jours de randonnée sur l’Inca jungle trail et l’ascension de la Montagne Machu Picchu qui nous attend avec ses 1900 marches, le bus nous semblait le choix raisonnable.

Nous sommes plusieurs à attendre l’ouverture du site une fois en haut. À 6:00, c’est un peu pénible d’entrer en se faisant pousser dans le dos, mais une fois la foule dissipée, c’est l’occasion d’ouvrir les yeux bien grands et de contempler toute la prestance et la splendeur du Machu Picchu. C’est avec notre guide que nous visitons la citadelle pendant la première heure et demie. Son récit sur les Incas des derniers jours et tout ce que nous avons vu et appris sur l’Inca jungle trail prend ici tout son sens. Juan Carlos continue de nous raconter l’histoire du peuple Inca et nous montre des exemples concrets du génie qu’ils avaient.

Visite du Machu Picchu après une randonnée sur l'Inca jungle trail dans notre article Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille #randonnee #trek #incajungletrail #machupicchu #perou #ameriquedusud #unesco

Une visite du Machu Picchu bien méritée après cette randonnée sur l’Inca jungle trail

Maintenant que tout est terminé, c’est avec le cœur lourd que nous faisons nos adieux à Juan Carlos et c’est ici que nous disons merci à la vie d’avoir eu une telle chance ! Quel privilège que d’avoir partagé les quatre derniers jours ensemble, en famille, à vivre toutes sortes d’émotions, à relever des défis, à vaincre des peurs, à découvrir l’histoire d’un peuple, à contempler parmi les plus beaux paysages de la planète, le tout, accompagnés d’un guide fantastique. Voilà pourquoi l’Inca jungle trail est une option plus qu’intéressante et qu’à tout le moins, rejoindre le Machu Picchu par l’une ou l’autre des randonnées existantes est, selon moi, le meilleur choix si votre condition physique le permet.

⇒ Pour en savoir plus sur un horaire type au Machu Picchu, je vous suggère cet article publié sur mon site personnel.

 

Quoi apporter pour la randonnée sur l’Inca jungle trail vers le Machu Picchu

  • Un sac à dos de 30 à 60 litres
  • Bottes de randonnée
  • Chasse-moustique 25% DEET
  • Chandails légers à manches courtes et longues
  • Pantalon long ou legging
  • Chapeau ou casquette
  • Maillot de bain
  • Sandales de type gougoune pour les bains thermaux
  • Crème solaire
  • Manteau léger ou coupe-vent
  • Imperméable
  • Médicaments personnels
  • Pansements
  • Lampe de poche
  • Passeport original pour l’entrée au Machu Picchu
  • Bâtons de marche (optionnels)
  • Argent de poche pour les snacks ou le pourboire 

⇒ À lire également : Pour savoir quoi apporter dans vos sacs à dos pour un voyage au Pérou en famille

 


Quelques informations pratiques sur l’Inca jungle trail


L’organisation pour le trek sur l’Inca jungle trail


Comme tous les treks vers le Machu Picchu, l’Inca jungle trail est une randonnée de quelques jours offerte par plusieurs agences. L’agence que nous avons utilisée est Lorenzo Expeditions et leurs bureaux sont en périphérie de Cusco, loin du coin où se situent toutes les agences du centre. Avant de choisir avec qui vous ferez affaire, prenez la peine de discuter avec l’agence au sujet de l’équipement fourni, de ce qui est inclus ou pas et lisez les commentaires sur les sites tels que Trip Advisor. Certaines agences ont de l’équipement désuet et non sécuritaire et d’autres font de très gros groupes, ce qui peut rendre l’expérience pénible pour ceux qui marchent moins vite et qui subissent une pression d’avancer plus rapidement.


Lors de vos journées de randonnée vers le Machu Picchu, il sera possible de vous approvisionner en eau à plusieurs endroits. En effet, votre guide vous avisera lorsqu’un point de ravitaillement sera disponible. Vous pourrez même acheter des fruits ou des snacks.


Pour le retour, je vous recommande d’utiliser le train jusqu’à Ollantaytambo ou Cusco. Autrement, vous devrez refaire la marche le long d’Hydro-électrica. C’est chouette quand on se dirige vers le Machu Picchu pendant l’Inca jungle trail, mais quand c’est terminé, c’est moins amusant.


Une bonne idée pour profiter un peu plus du village d’Aguas Calientes est d’y passer 2 nuits. La première soirée ne permet pas vraiment d’apprécier l’endroit puisqu’après le repas, il est déjà l’heure d’aller dormir pour être en forme le lendemain. C’est un village très touristique, mais que j’ai trouvé bien mignon malgré tout. J’aurais bien aimé en profiter un peu plus longtemps, ce qui nous aurait donné la chance de relaxer après la visite du Machu Picchu. 


Si comme nous, vous comptez utiliser le bus depuis Aguas Calientes pour rejoindre le site du Machu Picchu lors de la 4ème journée sur l’Inca jungle trail, je vous conseille d’acheter vos billets la veille. Ceci vous évitera un stress le lendemain et vous permettra de faire la file très tôt. D’ailleurs, nous nous sommes mis en file dès 3:45am comme conseillé par notre guide et nous n’étions pas les premiers ! Si vous comptez monter et redescendre en bus, prenez un billet aller-retour, ça vous reviendra meilleur marché.


Nul besoin de tout trimballer votre matériel de voyage lors de votre passage sur l’Inca jungle trail. En fait, n’apportez que le nécessaire et laissez le surplus à Cusco. La grande majorité des hostels, des auberges ou des Air bnb accepteront de conserver vos effets pendant les quelques jours de votre trek vers le Machu Picchu.


⇒ Suggestion LVDQ pour trouver les meilleurs hébergements au Pérou : Vous pouvez explorer les offres sur Booking afin de trouver vos hébergements pour les nuits avant et après le trek sur l’Inca jungle trail . Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers le Pérou ou ailleurs dans le monde : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


 


Assurances voyage pour un voyage au Pérou


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002


 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


 


Activités à faire lors d’un voyage au Pérou


⇒ Suggestion LVDQ – Activités Get Your Guide : Vous allez sûrement également prendre part à plusieurs autres activités lors de votre voyage au Pérou. Nous vous conseillons le site Get Your Guide pour la planification de celles-ci. Vous pouvez réserver vos places à l’avance.


Et vous, avez-vous déjà fait une randonnée vers le Machu Picchu au Pérou? Était-ce sur l’Inca jungle trail? Si oui, comment était votre expérience? Aviez-vous eu de la difficulté ou au contraire, votre trek vers le Machu Picchu s’est bien passé? Faites-nous part en commentaires de votre expérience à découvrir cette merveille du monde.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 2 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Randonnée sur l’Inca jungle trail : Mon trek au Machu Picchu en famille

Randonnée sur l'Inca jungle trail au Pérou en famille Randonnée sur l'Inca jungle trail au Pérou en famille

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre trek vers le Machu Picchu sur l’Inca jungle trail au Pérou.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

18 − 4 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+