Que faire au Japon et visiter en 4 semaines : Voyage au Japon en 8 régions incontournables

Par Isabelle Poirier
344 Vues
Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Vous prévoyez un voyage au Japon bientôt? Voici un petit guide pour visiter le Japon en 4 semaines. Notre collaboratrice nous livre ici ses coups de cœur et incontournables afin que vous sachiez que voir et que faire au Japon lors de votre prochain voyage.

Sommaire de l'article

Visiter le Japon en 4 semaines de découvertes inoubliables, en pack sac sur le dos

Le Japon est immense, sa culture infiniment riche et protocolaire, ses paysages grandioses et diversifiés, ses habitants d’une gentillesse réconfortante, ses traditions culinaires raffinées et réputées, son univers éclectique où prennent vie mangas et animés japonais… Bref, le Japon est incroyable et mérite assurément la mention coup de cœur pour moi et mon fils. Un mois à visiter le Japon en duo mère-fils, c’est assurément un précieux souvenir !

Je vous présente notre itinéraire de 8 régions incontournables à visiter lors d’un voyage de 4 semaines au Japon. En espérant que notre expérience vous inspire à traverser la planète en direction du soleil levant !

Astuce pratique LVDQ : Vous pouvez faire la location d’un Pocket Wifi pour la durée de votre voyage afin d’avoir accès à internet en tout temps sur vous (jusqu’à 10 appareils en même temps). Il vous sera livré à votre hébergement au Japon. C’est super pratique quand on voyage.

À lire égalementVisiter le Japon : trucs et astuces pour un voyage au Japon réussi

Tokyo de nuit dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Tokyo de nuit, depuis la Tokyo Tower, ville incontournable à visiter lors d’un voyage de 4 semaines au Japon

 

Que voir et que faire au Japon : Mon voyage au Japon en 8 régions incontournables

Voici donc une petite sélection personnelle de mes 8 régions incontournables du Japon. Si vous prévoyez visiter le Japon prochainement, ces quelques idées pourront vous servir de base à bâtir votre propre itinéraire de voyage. Pour celles qui ont déjà visité le pays, n’hésitez pas à ajouter vos recommandations de que voir et que faire au Japon en 4 semaines dans la section commentaires.


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Japon, prenez contact avec Loïc, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Japon avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.



Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu du Japon, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film d’inspiration Japon : de sumos à robots.


film sur le Japon des Aventuriers voyageursVoici le descriptif : Bien souvent oublié par les touristes canadiens qui le pensent souvent trop cher ou trop loin, le Japon offre pourtant le meilleur du voyage, soit un pays très confortable mais toujours dépaysant. Archipel éloigné, le Japon s’est forgé une identité bien à lui. Ce film, tout en contraste, vous propose un itinéraire alliant tradition et modernité, urbanisme et tranquillité. Il est possible d’y découvrir le Japon traditionnel avec les superbes temples bouddhistes et jardins zen de Kyoto, Nara et Myajima, les séjours dans les ryokan (auberges typiques) et les spectacles d’art traditionnel japonais, tel que la danse des geishas. Vous serez aussi confrontés à son histoire plus moderne avec la résiliente Hiroshima. Les contrastes se poursuivent dans une balade à travers Tokyo, une des métropoles les plus fascinantes de la terre où il est possible d’assister à un tournoi de sumo une journée et à un spectacle de robots dansants le lendemain. Finalement, les paysages reflètent aussi cette différence alors que les alpes japonaises enneigées et les étonnants festivals d’hiver succèdent au littoral volcanique de la péninsule d’Izu et aux plages de l’île de Naoshima. Ce film est le récit d’une rencontre avec une culture surprenante qui sous ses allures réservées et efficaces nous réserve toujours une surprise et une expérience hors du commun.p


 

1. Faire un road trip de 5 jours dans les Alpes japonaises : visiter le Japon dans les Alpes japonaises en 5 arrêts inoubliables

Lors d’un voyage au Japon de 4 semaines, cela laisse suffisamment de temps pour partir en road trip à travers les Alpes japonaises. Voici un résumé de ce fabuleux périple sur ces routes montagneuses. Vous retrouverez l’intégralité de ce road trip dans les Alpes japonaises sur l’île de Honshū ici.

 

Plonger dans l’univers Onsen dans un Ryokan à Minakami, une expérience traditionnelle japonaise

Minakami, un bourg dans la préfecture de Gunma à environ 2 h de Tokyo, fut notre premier arrêt de ce voyage au Japon dans les Alpes japonaises. Rien de mieux qu’une expérience Onsen dans un ryokan pour bien débuter notre séjour japonais. Un ryokan est une auberge traditionnelle japonaise proposant souvent l’expérience de bains chauds remplis d’eau de sources thermales, appelés onsen.

 

Dormir dans un village traditionnel Gasshô (maison au toit de chaume) à Ainokura

Après une reposante nuit, nous reprenons la route direction Ainokura. 5 heures nous séparaient de ce village figé dans le temps, inscrit au patrimoine mondial de L’UNESCO. L’architecture traditionnelle Gasshô se caractérise par une toiture abrupte représentant des mains qui prient. L’appellation « gasshô » signifie justement « rejoindre ses mains pour prier ».

Maison Gasshô à Ainokura dans les Alpes japonaises dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Une maison Gasshô à Ainokura, entourée de rizières, dans les Alpes japonaises

 

Assister à une prestation d’Ukai, les cormorans pêcheurs à Seki (région de Gifu)

Une autre journée, une autre découverte ! Il nous a fallu 2 heures de route dans un décor bucolique pour arriver dans la coquette ville de Seki, située dans la préfecture de Gifu. Seki est réputée entre autres pour sa confection de sabres (un musée à visiter), mais aussi pour sa traditionnelle et ancestrale « pêche aux cormorans ». Ukai désigne une technique de pêche nocturne utilisant des cormorans dressés pour pêcher un poisson très prisé : la truite japonaise d’eau douce au goût sucré.

 

Se balader sur la route des samouraïs

À environ 1h30 de Seki, la charmante bourgade de Magome offre un spectacle digne de l’époque d’Edo (1600-1868), époque où les samouraïs et les marchands empruntaient la route Nakasendô pour se rendre à Tokyo. Il est possible de parcourir à pied 8 km de cette route, entre Magome et Tsumago, dans la vallée de Kiso.

 

Visiter le château noir du corbeau (XVIe siècle) à Matsumoto

Dernier arrêt de ce road trip dans les Alpes japonaises, et non le moindre. À 2 heures de route de Magome, la ville de Matsumoto, située dans la préfecture de Nagano, abrite un trésor architectural datant du XVIe siècle. Le château noir est sans aucun doute un must à voir si vous planifiez visiter le Japon dans cette région, surtout qu’on peut y entrer et qu’il est réputé pour n’avoir jamais été reconstruit.

⇒ Suggestion LVDQ : Pour les mordus d’histoire, pourquoi ne pas opter pour une visite guidée de ce magnifique château avec un local?

Château Matsumoto dans les Alpes japonaises dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Le Château noir du corbeau à Matsumoto, un arrêt à faire lors d’un voyage au Japon dans les Alpes japonaises

 

2. Visiter Kyoto en 2 jours lors d’un voyage de 4 semaines au Japon : mes 3 incontournables à mettre sur votre liste de que faire au Japon à Kyoto

Ancienne capitale du Japon, Kyoto est un incontournable du Japon à visiter. Kyoto est célèbre pour sa cuisine kaiseki (repas gastronomique composé de plusieurs mets raffinés), ses palais impériaux et ses temples bouddhistes, mais aussi pour son district de Gion, le quartier mythique des geishas. Si vous vous demandez que voir et que faire au Japon à Kyoto, voici mes quelques suggestions.

Suggestion LVDQ : Vous pouvez prendre part à une visite culturelle à pied de Kyoto où vous découvrirez les temples, sanctuaires et jardins qui font de Kyoto la capitale culturelle du Japon lors de cette visite unique de la ville. Sinon, il y a aussi l’option de le faire avec un petit groupe en vélo. Il faut réserver via ces liens chez notre partenaire GetYourGuide, site fiable pour la réservation d’activités. Si vous avez envie d’un peu de fantaisie pour vos photos, il est possible de louer un kimono traditionnel ici-même.

 

Contempler l’impressionnant Pavillon d’or

Le Kinkaku-ji, « temple du pavillon d’or », est l’un des temples bouddhistes les plus visités à Kyoto et un incontournable  à voir lors d’un voyage au Japon. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1994, ce bijou architectural est couvert de vraies feuilles d’or !

Suggestion LVDQ : C’est parfois plus intéressant d’avoir des informations sur le lieu qu’on visite. Donc, si vous souhaitez avoir une visite guidée d’une heure du temple du pavillon d’or, vous pouvez réserver votre visite ici.

Le Pavillon d'or, Kinkaku-ji, à Kyoto dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Kinkaku-ji, appelé également le Pavillon d’or, à Kyoto. Un incontournable à visiter lors d’un voyage au Japon

 

Se balader dans la légendaire bambouseraie d’Arashiyama

Grandiose forêt de bambous, s’étirant à l’infini vers le ciel, d’un vert apaisant, cette bambouseraie est malheureusement victime de sa popularité. 500 mètres de sentier étroit à partager avec une pléthore de touristes. Considéré comme un symbole de force au Japon, le bambou permettrait de repousser les mauvais esprits. Je dois dire que malgré l’achalandage démesuré de cet incontournable du Japon, cette visite nous a procuré une douce quiétude et laissé un doux souvenir.

Suggestion LVDQ : Pour vivre une expérience originale dans la bambouseraie, il est possible de prendre une visite guidée privée en pousse-pousse (cyclo-pousse).

La forêt de bambous, bambouseraie d’Arashiyama, à Kyoto dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

La célèbre bambouseraie d’Arashiyama, ou forêt de bambous, à Kyoto

 

Se faire surprendre par Gion et ses Geishas

District érigé au Moyen-Âge, Gion est parsemé de « machiya », des maisons japonaises traditionnelles. C’est par hasard que nous sommes tombés sur des geishas déambulant à petits pas pressés, sur leurs sabots japonais (zori), le temps de sortir par une porte et de disparaitre furtivement par une autre. Véritable art ancestral, la vocation d’une geisha est un mode de vie, une dévotion, un univers fascinant !

Suggestion LVDQ : Une sortie vraiment pas cher et populaire à Kyoto est celle de la visite nocturne du quartier Gion avec un guide local qui vous racontera l’histoire et la vie des geishas pendant votre exploration de ce quartier pittoresque.

Les geishas du quartier Gion de Kyoto dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Des geishas rencontrées dans le quartier Gion de Kyoto

 

3. Faire un voyage au Japon culturel en se glissant dans la vie d’un moine bouddhiste le temps d’une journée à Koyasan

Montagne sacrée, le mont Koya se trouve à 100 km au sud d’Osaka, dans la préfecture de Wakayama. Reconnu comme un lieu de pèlerinage bouddhiste, Koya-san regroupe 117 temples entourés de parcs et forêts sacrés.

Suggestion LVDQ : Vous pouvez découvrir le meilleur du mont Koya lors d’une visite guidée privée à pied que vous pouvez réserver ici. Vous y découvrirez le lien de la montagne avec l’école du bouddhisme Shingon. La visite de 4 ou 6h est personnalisable, mais votre guide vous amènera dans les plus beaux endroits et les lieux les plus symboliques du mont.

Il est possible de dormir dans un monastère et d’être invité, le lendemain au lever du jour, à assister à une cérémonie bouddhiste sacrée. Ce moment envoûtant est suivi d’un repas typique de la cuisine bouddhiste appelé shojin, des mets végétariens d’origine zen. Si vous cherchez que faire au Japon pour vivre une expérience culturelle, ce séjour dans un temple bouddhiste devrait faire partie de votre itinéraire de voyage au Japon.

À lire égalementLa politesse au Japon et l’étiquette japonaise : Petites règles pour savoir comment se comporter au Japon

 

4. Visiter Osaka en 3 jours, un grand incontournable du Japon pour les foodies :  mes 5 délicieuses façons d’assouvir ses envies épicuriennes

Si vous planifiez visiter le Japon en 4 semaines, un autre grand incontournable à ne pas manquer lors de votre voyage est la ville d’Osaka. Grande ville portuaire de l’île d’Honshu, Osaka est célèbre pour sa « gastronomie de rue » (street food), sa culture comique et son architecture moderne. Si vous vous demandez que faire et que voir au Japon à Osaka, voici mes quelques suggestions.

Suggestion LVDQ : Découvrez Osaka tel un résident lors d’une visite privée à pied en compagnie d’un hôte local. Obtenez de bonnes informations sur les activités et sites à découvrir et apprenez à vous déplacer au mieux dans la ville. La visite peut également s’offrir en français.

 

S’instruire au musée des ramens

Musée hétéroclite racontant l’histoire des ramens, ces fameuses nouilles instantanées qui virent le jour en août 1958 grâce à Momofuku Ando. Le punch de cette visite est sans aucun doute la confection personnalisée d’un ramen à rapporter et à déguster plus tard !

 

Retomber en enfance à l’aquarium d’Osaka (Kaiyukan)

Pour les amateurs de poissons et de méduses, cet aquarium sera un détour obligé lors de votre séjour à visiter le Japon. La visite débute par la découverte d’un énorme bassin (9 mètres de haut sur 34 mètres de large) abritant nul autre qu’un requin-baleine ! S’en suit une salle illuminée par des méduses phosphorescentes, passant par un tunnel traversant les eaux foisonnantes de spécimens colorés.

 

 

Se divertir le long de la délicieuse promenade Dotombori

Illustre rue le long du canal éponyme, ce haut-lieu touristique aux enseignes démesurées divertit autant le regard que les papilles. Restaurants raffinés et street food se partagent la promenade, parsemés de salles de jeux et de magasins, baignés par la musique à la limite du cacophonique. Si vous aimez découvrir la cuisine d’un pays, cette promenade d’Osaka est un incontournable du Japon.

Coup de cœur gustatif à tester à Osaka si vous planifiez visiter le Japon : le takoyaki, petite boule de pâte farcie de poulpe, recouverte d’une sauce sucrée et d’un filet de mayonnaise, saupoudrée de flocon de bonite séché (katsuobushi). Vraiment délicieux ! Et l’art de cuisiner le takoyaki est assez impressionnant à regarder !

Suggestion LVDQ : Pour une activité découverte de la cuisine de rue, joignez-vous à un foodie local et explorez le quartier de Namba et la promenade Dotombori, célèbre destination prisée par les foodies à Osaka. Flânez dans des ruelles minuscules éclairées à la lanterne ou aux néons lumineux et découvrez les meilleurs coins secrets. Vous goûterez aux meilleurs plats style street food de la ville, qui sont inclus dans l’activité.

 

Assister à une pièce du théâtre Bunraku

Originaire d’Osaka et datant du 17e siècle, le bunraku est un théâtre traditionnel de marionnettes géantes avec de toutes petites têtes. Trois hommes sont requis pour manipuler la poupée, positionnés en fonction de leur expérience. Un must culturel qui en vaut le détour lors d’un voyage au Japon!

 

Se perdre dans la foule du Kuromon-ichiba, grand marché intérieur d’Osaka

Nutritionniste épicurienne, je me fais un devoir d’étudier les marchés alimentaires partout où j’ai la chance d’en trouver. Celui-ci fut de loin un des plus intrigants ! Si vous êtes comme moi, n’hésitez pas à l’ajouter à votre liste de que faire et que voir au Japon si vous passez par Osaka.

Suggestion LVDQ : Vous voulez goûter la délicieuse gastronomie d’Osaka ? Aventurez-vous dans l’un des marchés les plus traditionnels de la ville japonaise et découvrez les plats les plus typiques avec un guide local lors d’un visite de 2h du marché Kuromon.

Le marché Kuromon-Ichiba d'Osaka dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Un kiosque parmi tant d’autres au marché Kuromon-Ichiba, un délice pour les yeux !

 

5. Que faire au Japon pour les férues d’histoire : visiter Hiroshima et le Mémorial de la paix lors d’un voyage de 4 semaines au Japon

6 août 1945, 8h15, Hiroshima fut dévasté par la première bombe atomique. Une ville qui porte encore à ce jour la douloureuse cicatrice de cette bêtise humaine. À visiter lors d’un voyage au Japon pour ne jamais oublier, par respect pour les victimes : le Mémorial de la paix (ou Dôme de la bombe atomique, Genbaku en japonais). C’est le seul bâtiment ayant été épargné lors du bombardement et, encore à ce jour, tel que laissé ce jour fatidique. À voir aussi, la Flamme de la paix (flamme allumée en permanence tant qu’il y aura des armes nucléaires dans le monde).

Site intéressant pour en savoir plus en vue de votre visite : https://whc.unesco.org/fr/list/775/

Plat typique de la région à tester si vous planifiez visiter le Japon : Hiroshima-yaki (version unique du délicieux okonomiyaki), pâte à crêpe, œufs, chou, sauce sucrée, filet de mayonnaise et copeaux de bonite séchée (katsuobushi).

Suggestion LVDQ : Il est possible de prendre part à une excursion d’une journée sur le thème des sites du patrimoine mondial Unesco qui vous amènera visiter le Peace Memorial Park et le dôme atomique pour découvrir l’histoire d’Hiroshima. Vous monterez au sommet de la tour Orizuru avant de prendre le repas et de rejoindre en bateau l’île Miyajima, où vous visiterez la célèbre porte Torii et le sanctuaire Itsukushima. Une belle visite complète. Si c’est plus une visite guidée de la ville qui vous intéresse, il y a le tour offert par un local qui vous amènera découvrir sa ville et vous donnera des bons plans et de bons conseils pratiques.

 

6. Découvrir une île de l’archipel d’Okinawa durant un voyage d’un mois au Japon : mes suggestions de que voir et que faire au Japon sur l’île Zamami-Jima

Okinawa est un archipel composé de 150 îles baignant dans la mer de Chine orientale. Nous avons passé quelques jours dans une île de cet archipel, soit Zamami-Jima. Si vous vous demandez que voir et que faire au Japon sur cette île, voici quelques activités à faire durant votre séjour insulaire.

Aller voir la statue Marylin : une statue de chien nommé Marylin qui regarde au loin son amoureux installé sur l’île d’Aka. Histoire d’amour inspirée d’un film japonais paru en 1988.

Statue Marilyn sur l'île de Zamami-Jima dans l'archipel d'Okinawa dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

La statue du chien Marilyn, un icône de l’île Zamami-Jima dans l’archipel d’Okinawa

 

Se régaler avec un plat typique de la région : Katsu curry, curry japonais. Plat très différent de sa version indienne, beaucoup moins épicé et servi avec riz et porc croustillant.

Nager avec les tortues et les poissons multicolores dans les eaux d’Ama Beach et de Furuzamami Beach.

Louer un vélo et grimper jusqu’en haut de l’île pour contempler la vue en silence.

Vue du sommet de l’île Zamami-Jima dans l'archipel d'Okinawa dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Vue du sommet de l’île Zamami-Jima, la montée en vélo en vaut la peine !

 

7. Visiter Tokyo en 6 jours, grand incontournable du Japon lors d’un voyage de 4 semaines : mes suggestions de que voir et que faire au Japon à Tokyo

Si vous planifiez visiter le Japon en 4 semaines, il serait bien de prévoir 6 jours sur place pour visiter Tokyo, la capitale japonaise. L’univers tokyoïte est comme un concert harmonieux de musique classique : on se laisse porter par son effervescence rythmée par des crescendos et des accalmies, bercé par un décor stimulant renouvelant sans répit l’attention du spectateur. Tokyo est aussi le paradis de l’otaku, une personne passionnée par les mangas, animés, jeux vidéos et culture japonaise en général. La ville à ne pas manquer lors d’un voyage au Japon.

Suggestion LVDQ pour visiter Tokyo (bien lire pour faire le choix le plus avantageux): Visiter Tokyo peut être intimidant. Si vous avez peu de temps ou que vous ne savez pas par où commencer dans votre visite de Tokyo, vous pouvez prendre un guide privé francophone pour visiter la ville. Certains vous proposeront un itinéraire, mais vous pouvez aussi faire votre itinéraire sur mesure. Nous avons comparé les offres offertes par nos partenaires et si vous êtes 1-2 personnes seulement et que vous voulez une visite de 4h par exemple, il est plus avantageux de faire sa réservation ici sur GetYourGuide. N’oubliez pas de bien choisir le guide francophone dans les choix. Par contre, si vous êtes de 1-3 personnes et que vous voulez un tour plus long de 8h, c’est plus avantageux de réserver ici chez notre partenaire CivitatisSi vous êtes un petit ou grand groupe, il est beaucoup plus avantageux de réserver ici sur le site de Civitatis.

Suggestion LVDQ pour voir la ville depuis sa plus haute tour : Si vous voulez monter en haut de la plus haute structure du Japon pour admirer la vue sur la ville tentaculaire de Tokyo depuis les ponts d’observation, vous pouvez faire l’achat de votre billet pour la TOKYO SKYTREE ici-même. Vous éviterez donc la file d’attente.

 

Visiter le One Piece Tokyo Tower

À tous les otakus de ce monde, ce musée et le suivant seront certainement des incontournables pour assouvir cette passion pour les mangas et les animés, partie intégrante de la culture japonaise. Ce premier musée, vous l’aurez deviné, se concentre sur l’animé de One Piece, un manga hyper populaire ayant été traduit en animé et reconnu par les Records Guiness pour avoir publié le plus de mangas, d’une même série, pour un même auteur.

La One Piece Tokyo Tower, musée à visiter à Tokyo dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Un musée à ne pas manquer à Tokyo pour les otakus, la One Piece Tokyo Tower

 

Visiter le Shonen Jump 50th anniversary museum

Ce deuxième musée regroupe quant à lui tous les mangas publiés dans le Weekly Shonen Jump (magazine hebdomadaire de prépublication de mangas) depuis les années 2000. Pour un otaku, ces deux musées réunis sont l’équivalent d’un Dysney Land.

 

Magasiner dans le quartier d’Akihabara

LE quartier à visiter au Japon dans la ville de Tokyo pour tout otaku. Des centaines de boutiques, souvent sur plusieurs étages, proposant des figurines à des prix de collectionneurs, des jouets et des jeux vidéos. Le manga et l’animé sont à l’avant-plan, évidemment. Une autre « attraction » très tendance est le gashapon, ces machines distributrices de petits jouets/figurines. Des boutiques entières dédiées à ces gashapon persillent le quartier.

Suggestion LVDQ : Pour les fans d’animés et de jeux, ce tour guidé de 3h dans Akihabara vous fera vivre une expérience originale. Si vous êtes 4 ou plus, il est plus avantageux de prendre le tour ici. De plus, ce dernier s’offre en français.

Le quartier Akihabara de Tokyo dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Le quartier Akihabara, à Tokyo, le quartier pour les fans de mangas et animés

 

Se rafraîchir dans un Cat café

Les Japonais vénèrent les chats. Ainsi, le Cat café est assez populaire et assez cocasse comme façon de se désaltérer.

 

Visiter le Musée des sabres japonais

Passionnés de sabres, ce musée est un détour obligé ! Vous allez tout savoir et en voir de toutes les époques !

 

Se balader au Marché des poissons de Tsukiji

Ce marché propose des enchères au thon. Cette prestation est réservée à un petit nombre ayant réservé préalablement. Nous n’avons donc pas assisté à ce spectacle. Pour le reste du marché, il est correct, mais moins spectaculaire que le marché intérieur d’Osaka.

Suggestion LVDQ : Vous pouvez prendre une visite guidée du marché Tsukiji. Vous avez l’option de 3 heures ou celle de 1h. Dans tous les cas, vous aurez de la nourriture à tester incluse dans votre tour.

 

Traverser la rue au carrefour Hachiko du quartier de Shibuya

Ce quartier étudiant est connu pour son célèbre et immense carrefour piétonnier, le Shibuya crossing, situé à la sortie Hachiko de la gare de Shibuya. Cette sortie porte le nom de la statue du chien et est un lieu de rendez-vous très prisé. Traverser le carrefour parmi les centaines de passants est une expérience à mettre sur votre liste de que voir et que faire au Japon.

Le carrefour Hachiko dans le quartier de Shibuya à Tokyo dans notre article Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

Au carrefour Hachiko dans le quartier de Shibuya à Tokyo

 

8. Se rendre au Mont Fuji, un incontournable à visiter au Japon en 4 semaines

Voir le mont emblématique du Japon, le Mont Fuji, est un incontournable d’un voyage de 4 semaines au Japon. Nous avons décidé de contempler cette montagne grandiose depuis les rives du lac Kawaguchiko. Une belle balade de téléphérique et de bateau pour admirer le Mont Fuji sous différents angles. Prévoir 1 nuit sur place au moins et plus si vous voulez faire une excursion sur ladite montagne. Ne manquez pas de déguster le plat typique de la région : les nouilles houtou, de grosses nouilles plates et des légumes dans un bouillon miso, servit dans une marmite de fonte.

⇒ Suggestion LVDQ : Si vous ne désirez pas rester sur place, il y a une excursion d’une journée très peu chère depuis le centre de Tokyo qui vous amènera admirer le Mont Fuji depuis les rives du lac Kawaguchiko. Ce tour inclut la visite d’un village traditionnel.

⇒ Suggestion LVDQ : Si la nourriture japonaise vous intéresse, Isabelle a écrit un bel article sur son blog personnel sur ses découvertes culinaires par région au Japon.

 


Informations pratiques pour visiter le Japon


Comment se rendre au Japon


Pour votre voyage au Japon, il est maintenant possible de s’y rendre avec des vols directs à partir de Montréal jusqu’à Tokyo avec Air Canada. La haute saison est évidemment durant l’été, mais le restant de l’année, les billets sont abordables. Pensez à ce que vous voulez faire aussi. Il y a la beauté des paysages l’hiver, la floraison des sakuras (fleurs de cerisiers) au printemps, mais aussi la saison des typhons à l’automne… À vous de voir ! 


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers le Japon : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


 


Comment se déplacer entre ces incontournables du Japon


Pour vos déplacements au Japon, on vous conseille de prendre la Japan Rail Pass. Si vous prévoyez quelques déplacements, elle se rentabilise rapidement. Dans notre article, Visiter le Japon : Mes trucs et astuces pour un voyage au Japon réussi, vous aurez toutes les informations concernant la Japan Rail Pass et comment vous la procurer.


 


L’outil par excellence de planification d’un voyage au Japon


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


 


Conduire et faire un road trip pour visiter le Japon


Permis de conduire international : Pour conduire et faire un road trip au Japon, tout québécois doit avoir en sa possession un permis de conduire international. Celui-ci ne remplace pas le permis officiel, mais le complète. Donc toujours avoir en sa possession son permis de conduire original + le permis international, qui est en fait une « traduction » dudit permis.


L’association canadienne et américaine des automobilistes (CAA) est la seule instance canadienne autorisée à délivrer un permis de conduire international.


Conduite à gauche : La conduite à gauche demande une vigilance accrue et constante. Notez également que tout est inversé dans la voiture : essuie-glace, lumières, clignotants…


GPS : Indispensable ! Et selon notre expérience, je suggère d’utiliser le numéro de téléphone associé à l’adresse de destination. Plus simple et dans notre cas 100 % efficace.


Les routes : Les autoroutes sont en excellentes conditions et les automobilistes ultras courtois. Les Japonais en général sont des gens courtois et d’une extrême gentillesse, ça ne change pas sur la route ! Par contre, un réseau routier si impeccable ça se paye et donc les péages sont légion au Japon !


Comme pour les déplacements en transport en commun, on paye pour la distance parcourue. Le tarif est environ de 20 yens (approximativement 0,25 CAD) du kilomètre, soit près de 10 000 yens (115 CAD) pour un trajet entre Tokyo et Kyoto par exemple (500 km).


Conseil : ayez sur vous de la monnaie en tout temps pour les péages. Dans la plupart des cas, j’ai utilisé ma carte de crédit, mais à un endroit il demandait uniquement de l’argent comptant.


 


Où dormir pour visiter le Japon en 4 semaines


Où dormir dans les Alpes japonaises



  • Suggestion : Ryokan takaragawa onsen : Le Ryokan dans lequel nous avons séjourné au début de notre séjour dans les Alpes japonaises à Minakami. Voir ici tous les hébergements à Minakami.

  • Suggestion : Minshuku Goyomon : Notre chambre d’hôte dans le Village traditionnel Gasshô à Ainokura (Nanto). Voir ici tous les hébergements à Nanto.

  • Suggestion : À Seki, nous avons logé dans un Airbnb dont l’hôte nous a été d’une aide inestimable pour la réservation de la prestation de l’Ukai (pêche aux cormorans). Voir ici tous les hébergements à Seki.

  • Suggestion : Guesthouse Hoshizora no Akari : À Matsumoto, nous avons dormi dans une petite auberge d’un kitch démesuré, où le tenancier, d’une gentillesse égale à son côté kétaine, nous charme instantanément. Voir ici tous les hébergements à Matsumoto


Onsen à Minakami au Ryokan Takaragawa dans notre article Alpes japonaises : road trip au Japon dans les montagnes de l’île de Honshū #japon #alpes #alpesjaponaises #roadtrip #asie #voyage #honshu


 


Où dormir à Kyoto


Suggestion : Centurion Cabin & Spa: Nous avons logé dans des dortoirs mixtes, très intimes et confortables. Ultra bien situé au centre de Kyoto avec accès à pied au quartier de Gion, ainsi qu’aux bus et métros. Le K’s House – Backpackers hostels et le Piece Hostel sont également de bons choix. Voir ici tous les hébergements à Kyoto.


 


Où dormir à Koya-San


Suggestion : Yochi-Inn : Nous avons logé dans un shubuko, soit une chambre d’hôtes dans un monastère. Voir ici tous les hébergements à Koya-San.


 


Où dormir à Osaka


Suggestion : Qoo Hotel Ebisucho : Super bien situé, propre, mais un peu bruyant, car les dortoirs sont un peu mal isolés. Le gros avantage de cet hébergement est qu’il est situé directement au dessus du métro. L’Hostel Bushi est également un bon choix. Voir ici tous les hébergements à Osaka.


 


Où dormir à Hiroshima


Suggestion : K’s House Hiroshima Backpackers Hostel: Un vrai hostel tel qu’on le connait! Des dortoirs sans intimité, mais un accueil chaleureux avec toutes les commodités et qui est très bien situé. Voir ici tous les hébergements à Hiroshima.


 


Où dormir à Zamami-Jima (Okinawa)


Suggestion : Zamami international guesthouse: Encore un dortoir bruyant, mais encore une superbe expérience humaine. Voir ici tous les hébergements à Zamami-Jima.


 


Où dormir à Tokyo


Suggestion : L’hôtel Capsule Net Omotenashi Oyado si vous voulez tester l’expérience particulière de dormir dans une capsule. Le Wise Owl Hostel est également un bon choix.


 


Ryokan de luxe à Shima Onsen


Suggestion : Si vous voulez tester l’expérience d’un Ryokan, vous pouvez vous rendre dans la région de Shima Onsen, réputée pour ses sources chaudes. Pour tester l’expérience d’un Ryokan de luxe, on vous conseille fortement le Kashiwaya Ryokan.


⇒ Suggestion LVDQ : En plus de ces hébergements, vous pouvez tout simplement faire une recherche sur Booking afin de vérifier ce qu’il y a de disponible pour dormir lorsque vous serez à la planification de votre séjour à visiter le Japon en 4 semaines. Chaque fois que vous utilisez nos liens avant de réserver, peu importe l’hébergement que vous réservez, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


Notre minshuku au village Gasshô Ainokura dans notre article Alpes japonaises : road trip au Japon dans les montagnes de l’île de Honshū #japon #alpes #alpesjaponaises #roadtrip #asie #voyage #honshu


 


Assurances voyage pour visiter le Japon


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


 


Voyager au féminin au Japon


Le Japon est le pays le plus sécuritaire que j’ai jamais visité. On y ressent un grand respect de la femme et de l’humain en général. Mon fils a « essayé » de perdre ses lunettes fumées 3 fois durant le voyage, mais chaque fois un Japonais courrait derrière lui pour les lui redonner. Dans un bus bondé à Hiroshima, on m’a même tapoté gentiment sur l’épaule pour m’indiquer qu’une pièce de monnaie était tombée de ma poche. Je dirais même que le plus grand danger de ce pays est de justement de baisser la garde, car on s’y sent tellement en sécurité.


Est-ce que cet article vous donne envie de visiter le Japon en 4 semaines? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de faire un voyage au Japon? Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre propre expérience et de vos suggestions de que voir et que faire au Japon dans la section des commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 1 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Que faire au Japon et visiter en 4 semaines : Voyage au Japon en 8 régions incontournables

Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie Visiter le Japon en 8 incontournables : que faire lors d’un voyage de 4 semaines #japon #voyage #asie

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à visiter le Japon et savoir que voir et que faire au Japon lors de votre voyage de 4 semaines.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

5 × four =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+