Visiter le sud du Japon : itinéraire à travers 7 incontournables au sud de Kobe

Par Domi - soffrirlemonde
1119 Vues
Volcan Komezuka dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Vous prévoyez un voyage au Japon? C’est une superbe idée! Je viens de visiter le sud du Japon pendant 40 jours et, le moins que je puisse dire, c’est que cette région vous offre un dépaysement garanti! Mon itinéraire au sud de Kobe vous dévoile une culture unique ainsi que paysages vierges, volcans, côtes rocheuses, sites sacrés, habitants sympathiques,  cuisine délicieuse et une grande tranquillité. Dans cet article sur le sud du Japon, je vous partage mon itinéraire et des informations essentielles pour préparer votre voyage au Japon, qui vous guidera à travers 7 incontournables au sud de Kobe.

Sommaire de l'article

Que savoir avant de visiter le sud du Japon?

Un séjour au Japon est un voyage qui vous colle à la peau et vous marque pendant longtemps. Contrairement aux fausses idées reçues, visiter le Japon n’est pas aussi compliqué qu’il ne le paraît. Sur les groupes de discussion sur le Japon d’avant pandémie, on lit qu’il est nécessaire d’effectuer les réservations pour son voyage (avions, trains et hôtels) au moins un an en avance, qu’il faut acheter un JR Pass et une carte Suica (ou Pasmo) rechargeable parce qu’on ne peut pas payer par carte de crédit au Japon, qu’il faut avoir plein d’argent cash sur soi tout le temps, que les Japonais ne parlent pas du tout anglais, etc.

⇒ À lire également : Visiter le Japon : Mes trucs et astuces pour un voyage au Japon réussi

En 2023, tout cela est totalement faux. Pour moi, en 2023, le Japon est une destination de voyage facile. Mon expérience à visiter le sud du Japon s’est plutôt déroulée ainsi : 

  • J’ai acheté mes billets de train au fur et à mesure de mon voyage. Au final, c’était bien moins cher que de prendre un JR Pass.
  • J’ai réservé tous mes hôtels environ 1 semaine avant d’arriver : environ 70$-80$ par nuit pour les grandes chaînes nipponnes, souvent avec le petit-déjeuner inclus. Attention : il y a énormément de tourisme local la fin de semaine et les hôtels peuvent être complets.
  • Les Japonais sont très sympathiques, serviables et feront toujours tout pour vous aider.
  • Après la pandémie, on peut payer par carte de crédit presque partout. Je n’ai pas eu besoin de carte de paiement Suica ni Pasmo au sud du Japon.
  • En 40 jours, sur mon itinéraire au sud Japon, j’ai croisé pas mal de Japonais, jeunes et moins jeunes, qui parlent anglais. Souvent, ce sont eux qui viennent spontanément pour discuter.


**Nos voyage entre femmes au Japon!!!


Notre agence Voyages Les voyageuses du Québec offre un beau circuit découverte de 13 jours au Japon entre femmes. Vous pouvez retrouver le circuit, les tarifs et y faire votre inscription ici-même. Cliquez sur le lien du voyage entre femmes au Japon ici. Vous pouvez aussi voir tous nos voyages entre femmes ici.


Alors, n’ayez aucune inquiétude pour visiter le Japon. Passé le stress du premier jour, ce sera un voyage exceptionnel dont vous vous souviendrez longtemps. Je vous partage ici mes incontournables du Japon du sud et mes bons plans pour visiter le sud du Japon uniquement. Le nord du Japon, ce sera pour une autre année!

⇒ À lire également : Que faire au Japon et visiter en 4 semaines : Voyage au Japon en 8 régions incontournables

Japonais sympathiques dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Les Japonais sont très sympathiques, serviables et feront toujours tout pour vous aider

 

Faire le choix d’un itinéraire au sud du Japon

Le Japon est un pays magnifique, peu importe quelle région vous explorez. La partie la plus difficile est de décider où aller, et ce n’est vraiment pas une tâche facile! Je voyage depuis plus de deux ans en Asie du Sud-Est, en modes slowtravel et minimaliste. C’était donc un double défi à résoudre pour mon voyage de 40 jours avec mon conjoint.

De plus, je refuse de faire un voyage éclair et de passer mon temps dans les transports, car le Japon est un pays très étendu. Alors, j’ai décidé de rester 5-6 jours dans chaque ville-étape, en me cantonnant uniquement à visiter le sud du Japon. De cette façon, j’ai pu prendre mon temps pour découvrir tranquillement l’essence même de la philosophie minimaliste.  Cette limitation volontaire du territoire m’a aussi permis de faire des économies sur les frais de train Shinkansen, le train à haute vitesse japonais. Voici donc mon itinéraire au sud du Japon de 40 jours à partir de Kobe, toujours plein sud jusqu’à Kumamoto.

Découvrez notre voyage au sud du Japon en vidéo : vidéo de mon voyage de 40 jours au Japon du Sud


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Japon, prenez contact avec Loïc, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Japon avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.


 

Que voir au sud du Japon en 7 incontournables du Japon du sud

Vous vous demandez que voir au sud du Japon? Voici 7 incontournables du Japon du sud à visiter lors de votre séjour au pays du soleil levant.

1. Débuter son itinéraire au sud du Japon avec les incontournables de Kobe

J’ai adoré la diversité de la ville de Kobe. Cette ville de taille moyenne, située à seulement 12 min de Shinkansen d’Osaka, se visite en 3-4 jours. Outre le fameux bœuf, Kobe est connue pour son tremblement de terre très meurtrier en 1995. À Kobe, vous avez le choix entre la mer, l’urbain, la nature et la montagne. Une belle diversité de choses à voir et à faire, et tout est facilement accessible avec le bus! Kobe est une destination intéressante pour votre séjour à visiter le sud du Japon. Voici maintenant quelques recommandations d’incontournables du Japon du sud à visiter à Kobe.

 

Visiter le sublime Ikuta Shrine

On commence notre balade par le magnifique Ikuta Shrine, à quelques pas à peine de la gare de Kobe. Ce temple figure parmi les plus anciens sanctuaires shinto du Japon. Il date du IIIe siècle. À mettre sur votre liste de que voir au sud du Japon.

Ikuta Shrine à Kobe dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Si vous êtes chanceuse, vous pourrez assister à un mariage ou à un baptême dans un temple japonais

 

Arpenter Meriken Park, la grande zone du front de mer

C’est vraiment agréable de se promener à Meriken Park : restaurants, centre commercial, musée maritime, grande roue, parc pour enfants, etc. Vous pouvez aussi faire une balade en jonque traditionnelle sur la mer ou vous offrir un souper-croisière en assistant au coucher du soleil.

Au port se trouve également une petite zone appelée Earthquake Memorial Park. Le tremblement de terre de 1995 a fait des ravages : 4 500 morts, près de 15 000 blessés et plus de 300 000 personnes sans-abris, principalement à cause des incendies provoqués par le séisme. On peut voir quelques stigmates de l’événement comme des réverbères brisés et des dalles de béton détruites. Dans l’est de la ville de Kobe, le musée du tremblement de terre propose même un simulateur pour vous mettre en situation réelle, mais sans danger.

 

Se régaler avec le sublime bœuf persillé de Kobe

Vous avez probablement entendu parler du célèbre bœuf persillé de Kobe, d’une tendreté exceptionnelle. Bien que je sois  minimaliste et que je voyage avec un faible budget, je me suis offert ce plaisir… Et c’était topissime! Ce boeuf est vraiment un incontournable du Japon du sud à tester!

Une autre option pour manger beaucoup moins cher est la petite rue de Chinatown, ou encore les restaurants dans les foodcourts couverts tels que Miramachi.

Boeuf Kobe dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Une délicatesse à savourer, même si c’est cher : 45$ pour 9 petits cubes. Mais ne ratez pas cette occasion à Kobe

 

Aller aux monts Rokko pour un grand bol d’air frais au-dessus de la ville de Kobe

Maintenant que vous avez bien mangé, un petit détour par les monts Rokkō s’impose. En randonnée ou en téléphérique, visitez le jardin d’herbes aromatiques Nunobiki et les cascades. La vue sur la ville est magnifique, et le coucher de soleil, sublime.

⇒ Suggestion LVDQ : Si vous avez du temps, prêt de Kobe, vous pouvez découvrir le meilleur de l’ancienne Kyoto en une seule journée grâce à cette visite guidée complète en bus. Plongez dans les sites les plus importants de la ville, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, et dans les hauts lieux de l’histoire, c’est ici :   Kyoto : Visite d’une journée en bus des meilleurs sites historiques et de l’UNESCO.

 

2. Visiter un incontournable du Japon du Sud, Himeji avec son exceptionnel château classé au patrimoine de l’UNESCO

De Kobe à Himeji, j’ai pris un train régional en moins d’une heure. Himeji est une ville archi paisible, sauf dans l’enceinte du château. La majorité des touristes ne s’arrêtent que quelques heures à Himeji : à peine le temps de visiter le château situé juste en face de la gare que déjà ils embarquent dans le prochain Shinkansen. C’est dommage, car la ville a beaucoup à offrir. Voici quelques suggestions à mettre sur votre liste de que voir dans le sud du Japon à Himeji.

⇒ À lire également : Visiter Séoul : Que faire à Séoul, la capitale de la Corée du Sud

Château Himeji dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Le parc du château et le petit temple sur le site sont magnifiques, mais rares sont les touristes qui y vont

 

Visiter le merveilleux château blanc d’Himeji avec son jardin Koko-en voisin

Himeji Castle est le plus visité du Japon, car il est resté intact pendant plus de 400 ans, et ce malgré les guerres, les tremblements de terre et les incendies. À Himeji, c’est l’occasion de rencontrer beaucoup de Japonais, car nombreux sont ceux qui prennent le pique-nique sous les cerisiers en fleurs dans l’immense parc du château avec familles et amis. J’ai passé des heures à sillonner à vélo les alentours du château d’Himeji, les villages traditionnels et les parcs. Les cerisiers en fleurs sont magnifiques : du blanc au rose, toutes les nuances y sont. Un vrai régal! Une autre belle visite est le jardin Koko-en, attenant au château d’Himeji.

 

Admirer les voitures anciennes du musée Torino

Si vous aimez les vieilles voitures, ne ratez pas le musée Torino. Dans un garage neuf ultra sécurisé sur plusieurs étages, les voitures sont exposées derrière des vitres. La collection est magnifique. Le restaurant sur place propose également de bons plats.

 

3. Que voir au sud du Japon : visiter Okayama à vélo

Le Shikansen d’Himeji à Okayama traverse de nombreux tunnels interminables et file d’une île à une autre sur des ponts très impressionnants au-dessus d’une eau turquoise merveilleuse. J’ai adoré la ville d’Okayama. Tout se visite très facilement, du centre-ville à la campagne environnante, grâce aux pistes cyclables comme la Kibiji. J’ai loué un vélo directement à mon arrivée à la gare Shinkansen (500 ¥ par jour, soit un peu moins de 5$ CA). Voici quelques incontournables du Japon du sud à visiter à Okayama.

Trams d'Okayama dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Les trams typiquement japonais sont très originaux à Okayama

 

Découvrir le château noir d’Okayama avec le jardin Kōraku-en

L’attraction principale de la ville d’Okayama est clairement le jardin Kōraku-en, l’un des plus célèbres du Japon. Un véritable havre de paix. Juste en face, l’imposant château d’Okayama se fond parfaitement dans le décor. L‘intérieur du château vaut bien une visite de tous les étages : expositions permanentes, habits traditionnels, artefacts, armes et armures, etc.

Château noir d'Okayama dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Seul un bâtiment sur le site date du XVIIe siècle; la tour principale a été reconstruite après la Seconde Guerre mondiale

 

Faire du vélo dans la campagne autour d’Okayama, à destination de temples centenaires

Dans tous les villages, les Nippons sont quelque peu surpris de revoir des touristes; tous sont souriants. Mon itinéraire passe aussi par toute une série de temples, dont le Kibitsuhiko Shrine d’Okayama, considéré comme un trésor national avec son magnifique chemin couvert, ainsi que le Kibutsi-jinja d’Okayama, situé dans un immense parc sur une colline.

Piste cyclable de Kibiji à Okayama dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

La piste cyclable Kibiji offre une belle balade à vélo, entièrement plate, à travers de jolis petits villages bucoliques

 

4. Plonger dans le Hiroshima d’hier et d’aujourd’hui

La tristement célèbre ville d’Hiroshima, détruite le 6 août 1945 par l’explosion de la première bombe atomique larguée sur Hiroshima, qui tua près de 80 000 personnes en quelques secondes, était un incontournable à découvrir lors mon voyage au sud du Japon. Fin 1945, ce chiffre atteint les 140 000 personnes décédées des suites de leurs blessures.

 Malgré la modernité, un devoir de mémoire s’impose vraiment ici dans cette ville meurtrie d’Hiroshima au Japon. Lors de votre séjour à visiter le sud du Japon, voici quelques suggestions de lieux à voir à Hiroshima. 

Ville d'Hiroshima dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Hiroshima a été reconstruite en métropole moderne, avec beaucoup de parcs et de rues commerçantes

 

Se balader dans le parc commémoratif des horreurs de la bombe atomique larguée sur Hiroshima

Cet immense jardin public du centre-ville d’Hiroshima, à mettre à votre itinéraire au sud du Japon, contient une soixantaine de monuments remplissant un devoir de mémoire des atrocités du bombardement atomique de 1945 et rendant hommage aux victimes. Parmi ceux-ci, l’on retrouve le parc et musée du Mémorial de la Paix ainsi que les monuments des étudiants et des enfants. Ces visites sont vraiment émouvantes, surtout le musée contenant de nombreuses photos de blessés de tous âges et des artefacts ayant appartenu aux victimes.

Parc Memorial à Hiroshima dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Nombreux sont les visiteurs qui viennent se recueillir ici, d’où on a le dôme de Genbaku en point de mire

 

Faire une balade au jardin Sukkeien-en, à la cathédrale et au château d’Hiroshima

Après les atrocités vues au musée du Mémorial de la Paix, j’avais besoin de m’oxygéner l’esprit. J’ai donc fait une balade vers le château d’Hiroshima. Avant d’y arriver, détour au sanctuaire Gokoku, juste avant le château, où j’ai eu la chance d’assister à plusieurs baptêmes de bébés et même à la bénédiction d’une voiture par un prêtre.

Le château d’Hiroshima, qui date du XVIe siècle, a été entièrement détruit par la bombe atomique. Il a été reconstruit en 1958, fidèle à l’original. À l’intérieur du château, on trouve plusieurs expositions historiques.

⇒ À lire également : La politesse au Japon et l’étiquette japonaise : Petites règles pour savoir comment se comporter au Japon

Château d'Hiroshima dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Nombreux sont les mariés posant pour leurs photos de mariage devant le château d’Hiroshima

De là, j’ai poursuivi jusqu’au Sukkeien-en Garden, un beau petit jardin japonais en plein centre-ville situé à quelques minutes à pied du château. On peut aussi participer à une cérémonie du thé avec des dizaines de Japonaises en kimono, sous les cerisiers en fleurs. On ne peut avoir plus traditionnel!!!

En continuant ma promenade, je suis tombée par hasard sur la cathédrale Noboricho pendant la messe catholique en anglais du dimanche des Rameaux. Plusieurs pays européens ont financé la reconstruction de cette cathédrale. Je ne suis pas pratiquante, mais je me trouve chanceuse d’avoir pu vivre cela à Hiroshima. Quelle journée riche en émotions! 

 

Visiter le MOCA, le musée d’art contemporain d’Hiroshima

Le MOCA est situé sur une colline non loin d’un temple. Son jardin invite à une belle balade, au milieu de plusieurs œuvres d’art en pierre et en métal. Par contre, pour ce qui est du musée en tant que tel, je suis un peu restée sur ma faim. Il manque d’œuvres d’art contemporaines à mon avis; elles sont plutôt remplacées par des panneaux didactiques et des photos. 

⇒ Suggestion LVDQ : Explorez Hiroshima et l’île de Miyajima avec un guide privé lors d’une visite de 4 ou 6 heures. Bénéficiez de la liberté et de la flexibilité de personnaliser votre propre itinéraire, c’est ici : visite guidée privée de Hiroshima et de l’île de Miyajima.

 

5. Rejoindre Miyajima Island, mon gros coup de coeur de mon séjour à visiter le sud du Japon

Mon endroit préféré est la petite île de Miyajima avec son célèbre sanctuaire d’Itsukushima et son célèbre torii rouge vif. L’île de Miyajima, située à quelques encablures d’Hiroshima, est vraiment dépaysante malgré la quantité astronomique de touristes de passage en journée. Je suis restée deux nuits sur place donc j’ai pu profiter de la sérénité en soirée. Donc, que voir dans le sud du Japon sur l’île de Miyajima? Voici mes quelques suggestions.

 

Rejoindre le Daisho-In Temple, un havre de paix sur les hauteurs de Miyajima

Le Daisjo-In temple se situe sur plusieurs niveaux. Il est composé de nombreuses marches, mais aussi de plusieurs temples, toriis, bouddhas, grottes, moulins à prières et grandes statues. Rares sont les touristes qui se rendent jusqu’ici pendant leur voyage à visiter le sud du Japon. Pour moi, c’est un incontournable de par sa sérénité et sa beauté.

 

Faire une randonnée au mont Misen, le point culminant de l’île de Miyajima

À partir du Daiso-In Temple, il y a de belles randonnées à faire vers le mont Misen. Toutefois, si vous ne voulez pas marcher, vous pouvez toujours emprunter le téléphérique Miyajima-Ropeway (ramassage en navette pour la télécabine). Au sommet du mont Misen, la vue est imprenable (par beau temps, je précise). Malheureusement j’ai eu de la pluie! Miyajima est sans aucun doute une île incontournable du sud du Japon à visiter lors de votre voyage.

Miyajima dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Dès que le dernier traversier quitte l’île de Miyajima pour le continent, le retour au calme est garanti

 

6. Que voir dans le sud du Japon pour en prendre plein la vue : faire la topissime randonnée autour du volcan actif Aso près de Kumamoto

Après 2h de bus de Kumamoto, j’arrive au terminus du mont Aso en pleine purée de pois. J’en profite pour visiter le petit musée sur les volcans de la région de Kumamoto. Les guides me mettent en garde face au risque d’explosion permanent du volcan; d’ailleurs il y a des bunkers un peu partout pour s’abriter en chemin, au cas où!

Au milieu de l’immense caldeira de 350 km2 se trouvent cinq pics, dont le Takadake, l’Eboshidake, le Kishimadake, le Nekodake et, bien sûr, le Nakadake en activité.

C’est parti pour une longue journée de randonnée. En guise d’échauffement, je commence en grimpant sur le premier cône en face du musée. Puis, j’emprunte le sentier du mont Eboshidake, une boucle bien indiquée sur les panneaux. Par contre, certains escaliers en bois ou en pierre sont brisés. Il n’y a personne à l’horizon : seuls quelques chevaux paissent. Bonheur total, silence absolu!

La vue sur le volcan Aso fumant et crachant ainsi que sur l’immense caldeira avec les cônes volcaniques aux alentours est géniale. Je poursuis la randonnée jusque sur le bord fumant du cratère Nakadake. Le vrombissement est assourdissant!

Le mont Aso est ma plus belle expérience de tout mon voyage à visiter le sud du Japon.

⇒ À lire également : Alpes japonaises : road trip au Japon dans les montagnes de l’île de Honshū

 

7. Visiter Fukuoka avec son port Hakata, la plus grande ville de l’île de Kyushu

C’est de Fukuoka que j’ai quitté le Japon. Pour moi, c’était donc plus une étape obligatoire. Par contre, la ville de Fukuoka avec son port Hakata promet quand même quelques belles découvertes. Et, contrairement à d’autres villes japonaises, à Fukuoka, on peut profiter des plages, dont Momochihama Beach située près du Yahoo Japan Dome de Fukuoka. Il y a aussi quelques beaux parcs, dont Ohori et Yusentei. La ville possède aussi de nombreux temples à visiter comme Sumiyoshi, Hakozaki et Atago Schrine. 

Course de Speedboat à Fukuoka dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

Les courses de speedboat sont très populaires à Fukuoka

 


Informations pratiques pour visiter le sud du Japon


Applications utiles pour voyager au Japon


-Google Traduction en japonais, à télécharger à l’avance


-JapanTransitPlanner et Japan Travel by Navitime : pour organiser vos déplacements


-Maps.me et Google Maps : il faut télécharger les cartes à l’avance. Fonctionnent très bien hors connexion


-Plan du métro des villes que vous visitez


-Uber : pour prendre le taxi ou se faire livrer les repas


 


Comment se rendre au Japon à partir du Québec


Du Québec, il faut compter au minimum entre 15h et 20h de vol avant d’arriver au Japon. En fait, cela dépend de la compagnie aérienne que vous choisirez et du temps d’escale. Selon la saison, Air Canada propose des vols directs de Montréal jusqu’à Tokyo.


Attention : Ces derniers temps, surtout depuis la COVID-19, il y a une très nette recrudescence de vols annulés.  Je ne prends jamais de vol de plus d’une escale, et jamais avec plusieurs compagnies. En effet, en cas d’annulation de vol, chaque compagnie rejettera la faute sur l’autre et vous aurez bien du mal à vous faire rembourser. Et, surtout, vous risquez de vous retrouver sans vol de continuation et dans l’obligation d’acheter un billet de dernière minute à l’aéroport, ce qui est excessivement dispendieux.


De ce fait, le plus simple est de faire une seule escale dans le pays de la compagnie aérienne que vous aurez choisie. Ainsi, Emirates fait une escale à Dubaï, Lufthansa à Frankfurt, Air France à Paris, etc.


⇒ À lire également : Vol long courrier : 9 conseils pour survivre à un long voyage en avion


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher pour votre séjour au Japon : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de Covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


⇒ Suggestion LVDQ : Si vous arrivez où repartez de Tokyo, découvrez le mont Fuji, l’une des montagnes les plus célèbres au monde et site classé au patrimoine de l’UNESCO. Explorez le lac Kawaguchi, la 5e station et Oshino Hakkai lors d’une excursion guidée d’une journée au départ de Tokyo., c’est ici :   Depuis Tokyo : Excursion touristique d’une journée au Mont Fuji.


 


Conditions d’entrée pour visiter le Japon


Pour tout séjour de moins de 90 jours, aucun besoin de visa (ni pour les Canadiens, ni pour les Français). Tous les détails pour faire un voyage au Japon ici : Gouvernement du Canada – Voyage au Japon


 


Meilleure saison pour visiter le sud du Japon


Le Japon se visite toute l’année. Tout dépend de ce que vous recherchez. Aimeriez-vous venir au Japon au printemps pour voir les cerisiers en fleurs ou préférez-vous escalader le mont Fuji en été? Les couleurs automnales jaune-rouge des feuilles vous séduisent-elles davantage, ou préférez-vous la douceur de l’hiver japonais? À chacun sa saison! Quant à moi, pour mon premier voyage au Japon, j’ai choisi de voir les sakuras en fleurs en mars-avril.


 


Où dormir dans les 7 villes incontournables du sud du Japon


Pour moi, le plus important est de choisir un hôtel ou une auberge à proximité d’une gare Shinkansen ou du centre-ville. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps et limiterez les frais de transport, car toutes les villes du sud du Japon sont immenses. Et j’apprécie tout particulièrement d’avoir un petit-déjeuner inclus chaque matin!


Partout au sud du Japon, les chambres d’hôtel sont petites, voire très petites, et les murs n’ont aucune isolation phonique. Par contre, tous les hôtels sont très propres. J’ai beaucoup aimé les chaînes hôtelières Toyoko Inn, Comfort, FiveOne et Sotetsu. Mais tout dépendra des disponibilités lorsque vous réserverez vos logements. Dans mon cas, j’ai fait toutes les réservations seulement une semaine à l’avance.


⇒ Pour alléger votre sac ou votre valise : il est bon de savoir que tous les hôtels au Japon fournissent un pyjama japonais, une brosse à cheveux, une brosse à dents et dentifrice ainsi que shampooing et gel douche. Beaucoup d’hôtels mettent aussi des laveuses et sécheuses à disposition.


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez faire une recherche sur Booking afin de vérifier ce qu’il y a de disponible pour dormir lorsque vous serez à la planification de votre séjour à visiter le sud du Japon. Chaque fois que vous utilisez nos liens avant de réserver, peu importe l’hébergement que vous réservez, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


Chambre Lyf Tejin dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 


 


Que manger au sud du Japon?


Rien de plus simple! Tout dépend du prix que vous voulez mettre. Que vous vouliez manger sur le pouce dans un marché, dans un bon restaurant, dans un centre commercial ou encore dans un mini-restaurant de 3-4 tables, vous trouverez chaussure à votre pied! Les foodies n’auront que l’embarras du choix pour se régaler dans toutes les villes du sud du Japon.


Voici quelques incontournables de la cuisine japonaise à tester :


-Chankonabe : ragoût des sumos


-Donburi : bol de riz garni


-Gyosas : raviolis nippons


-Karaage : nuggets à la japonaise


-Mentaiko : œufs de poisson marinés


-Mochi : dessert gluant


-Nabemono : genre de pot-au-feu


-Oden : autre genre de pot-au-feu japonais


-Okonomiyaki : galette de nouilles sur plusieurs niveaux


-Omurice : omelette au riz


-Onigiri : sandwich japonais


-Ramen : nouilles japonaises


-Soupe miso : le bouillon de tous les jours


-Sukiyaki : fondue japonaise


-Taiyaki : gauffre japonaise


-Takoyaki : boulettes frites de poulpe


-Tempura : beignets farcis


-Tonkatsu : porc frit du Japon


-Yakiniku : barbecue japonais


-Yakitori : petites brochettes


-Et, bien sûr, des sushis à gogo!!!


Machine distributrice au Japon dans notre article Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 


 


Se déplacer en train entre les 7 villes incontournables du sud du Japon


La grande question est de savoir s’il faut acheter un JR Pass ou NON pour voyager à travers le Japon? Je dirais que tout dépend de votre itinéraire et de la durée de votre voyage au Japon. D’autres diront que la Japan Rail Pass et les trains Shinkansen sont la manière la plus économique de découvrir le Japon, avec des forfaits de 7, 14 ou 21 jours.


Dans mon cas, comme je suis restée 40 jours à visiter le sud du Japon, je n’ai pas pris de JR Pass : beaucoup trop cher et largement hors de mon budget. Il suffit de calculer le prix avec JR et le prix en payant directement à la gare pour comparer.


Dans chaque rame de Shinkansen, les wagons 1 à 3 sont sans réservation de place assise. Comme moi, si vous n’avez pas de JR Pass, il suffit d’acheter votre billet directement à la gare. Vous pouvez aussi, en même temps que votre place assise, acheter une place pour votre très gros sac à dos ou valise. Dans chaque wagon vous trouverez des emplacements pour de grosses valises ou des poussettes à l’arrière des derniers sièges. Les autres valises se placent au-dessus de votre tête, comme dans l’avion.


Par contre, j’avoue que LE premier voyage en train au Japon est angoissant. Les panneaux sont écrits en japonais, mais souvent les noms des grandes lignes le sont aussi en anglais. Dans chaque gare, il y a des préposés qui vous indiqueront avec grand plaisir le quai de départ du Shinkansen ou autre train express là où l’on composte le billet. Sinon, il suffit d’utiliser Google Traduction (à télécharger à l’avance).


L’exactitude des trains est impressionnante; ils arrivent et repartent à la minute près. Pour enlever une bonne partie du stress pour prendre le train au Japon , je dirais de vous rendre sur le quai environ 30 min avant le départ, le temps de trouver la position de votre rame.


⇒ Suggestion LVDQ : Découvrez l’ensemble du Japon en train avec une liberté illimitée grâce au Japan Rail Pass. Choisissez un pass pour répondre à vos besoins et passez éventuellement en première classe, en cliquant ici :  Japan Rail Pass de 7, 14 ou 21 jours.


 


Visiter le Japon en tant que femme


En principe, il n’y a aucun problème de sécurité au Japon. Les Japonais sont très avenants et très aidants avec les touristes. Mais respectez quand même les règles de base édictées par le Gouvernement du Canada, valables pour tous les pays de la planète.


 


Planifier votre voyage au Japon


⇒ Outil de planification de voyage : Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc., les dépenses converties en une seule devise, des listes de planification, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


 


Assurances voyage pour visiter le Japon


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage au Japon, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 7 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ci-dessus, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne qui vous donnera automatiquement 5% de rabais. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


Est-ce que cet article vous a donné envie de visiter le sud du Japon et de goûter aux nombreuses saveurs et couleurs qui composent le sud du Japon? Nous serions curieuses que vous nous partagiez quelles villes et incontournables du Japon du sud ont piqué votre curiosité et que nous vous partagiez vos coups de cœur au sud de Kobe à mettre sur une liste de que voir au sud du Japon dans la section commentaires.

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe

Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon  Visiter le Sud du Japon : itinéraire à travers 7 villes incontournables au sud de Kobe #SudJapon #Japon #Asie #Voyage #ItinéraireJapon 

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure. Tous les propos et les expériences demeurent les siens. Il comporte également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ pour vous aider lors de votre prochain voyage à visiter le sud du Japon.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

sixteen − 16 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

NOUVEAUTÉ ! Découvrez tous nos voyages entre femmes à venir!Cliquez ici pour voir tous nos voyages organisés en petits groupes
+