Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande

Par Emilie Savard
1677 Vues
Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

Envie dʼaller visiter la Nouvelle-Zélande et d’avoir la flexibilité de voyager et de travailler ici et là pour vous refaire un budget? Et pourquoi pas avoir envie dʼessayer le pays avant dʼy immigrer officiellement? Tout ceci est possible grâce au Visa Vacances Travail ou PVT en Nouvelle-Zélande ou comme les Anglos aime lʼappeler : le Working Holiday Visa.

Ma décision de partir voyager et travailler en Nouvelle-Zélande

Pour ma part, tout a commencé quand lʼenvie dʼaller travailler à lʼétranger sʼest fait ressentir, jʼavais besoin dʼavoir un projet porteur. À vrai dire, jʼallais avoir 35 ans, je sortais dʼun xième échec amoureux et plusieurs changements allaient avoir lieu à mon travail. Pour ainsi dire, jʼavais toutes les raisons du monde de tout quitter et dʼaller voir ailleurs. Cʼest ainsi quʼest apparu la solution idéale pour moi, soit celle de partir à lʼautre bout du monde grâce à la possibilité pour les Canadiens d’avoir un PVT en Nouvelle-Zélande. Ça nʼa pris quʼune soirée à surfer sur les internet et ma demande auprès de lʼimmigration était lancée!

Nous vous invitons à lire également l’article d’Émilie : Road trip en Nouvelle-Zélande : Mes 5 semaines à vivre sur la route


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique en Nouvelle-Zélande, prenez contact avec Ben, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Nouvelle-Zélande avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.


Moi avec un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

 

Qu’est-ce que le PVT en Nouvelle-Zélande ?

Le PVT, ou Permis Vacances Travail, est un visa temporaire de 12 à 23 mois (à noter que le 23 mois est seulement permis aux Canadiens et aux Français) permettant de travailler et voyager dans le pays qui nous accueille. Plusieurs pays (59 pour être exacte) ont conclus des ententes entre eux afin dʼencourager les jeunes à voyager, mais surtout pour faciliter les premières expériences à lʼétranger.

Un PVT, un visa pour travailler et visiter la Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

Le PVT permet de visiter et de travailler dans un pays

 

Comment s’inscrire au PVT en Nouvelle-Zélande étape par étape

Voici les différentes étapes pour faire sa demande de Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande.

Les conditions d’admissions au Visa Vacances travail en Nouvelle-Zélande

Les conditions dʼadmissions au PVT sont presque toutes pareilles dʼun pays participants à lʼautre. Cependant, Canadiens et Français ont à ce jour des avantages que dʼautres n’ont pas encore. Nous avons par exemple la chance de pouvoir vivre lʼexpérience jusquʼà lʼâge de 35 ans. Il faut aussi sʼassurer que le pays souhaité ait une entente entre le Canada et celui-ci bien entendu. Voici les conditions pour l’obtention du Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande.

  • Avoir entre 18 et 35 ans (à la date du dépôt de la demande)
  • Détenir un passeport valide au moins 15 mois après votre arrivée sur le territoire
  • Posséder au minimum 4 200$NZ (soit 3300 CAD) dʼéconomies, et ce afin de prouver votre autonomie financière (cette preuve peut être demandée à lʼarrivée)
  • Ne pas avoir bénéficié du PVT en Nouvelle-Zélande auparavant
  • Souscrire à une assurance maladie / voyage (incluant hospitalisation et rapatriement pour toute la durée du séjour) **ceci même si vous être déjà avec la RAMQ (bien lire la section : comment se préparer pour plus de détails)
  • Répondre aux critères de santé, il se peut, selon vos voyages antérieurs, quʼon vous demande de passer un examen médical (ex : radiographie des poumons pour la tuberculose).

 

Lancer la procédure en ligne

Maintenant que vous connaissez toutes les conditions du Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande, il est temps de lancer la procédure en ligne. Vous devez passer par le site de lʼimmigration de la Nouvelle-Zélande qui se trouve à lʼadresse suivante (prendre note que le site est uniquement en anglais).

Demande de visa pour un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

Paiement de votre demande de Permis vacances travail

Vous devrez également débourser un montant de 245$NZ à lʼinscription. Le mode de paiement exigé est par carte de crédit (Visa ou MasterCard).

 

Délai de traitement de la demande de PVT

En ce qui concerne le délai de traitement pour obtenir votre PVT en Nouvelle-Zélande, le site mentionne 20 jours ouvrables, cependant personnellement jʼai reçu ma réponse en 48 heures.

Le contenu de cet article étant un résumé de mon expérience, il se peut qu’une ou plusieurs informations ne soient plus à jour. Je vous conseille donc de vérifier directement sur le site de lʼimmigration de la Nouvelle-Zélande pour valider et confirmer les critères dʼadmissibilités.

** À noter que pour les Canadiens, les demandes ne sont pas soumises à un quota. Ce qui veut dire que tout le monde peut être admissible au Visa Vacances Travail sʼil répond aux critères énumérés plus haut.

 

Pourquoi choisir le Visa Vacances travail en Nouvelle-Zélande?

En fait, je vais plutôt vous décrire les nombreuses possibilités que le pays vous offre et vous serez convaincus.

Choisir le PVT en Nouvelle-Zélande pour son emplacement

Situé littéralement à lʼautre bout du monde, rare sont les fois où nous avons la chance dʼaller si loin et de ne pas être à la merci de nos semaines de vacances trop courtes et du temps perdu pour sʼy rendre. Or, pour moi ceci représentait lʼopportunité dʼaller visiter lʼautre bout du monde et dʼavoir le temps pour apprécier chaque parcelle du pays. Et pourquoi pas, tant quʼà y être, aller voyager aux alentours.

 

La Nouvelle-Zélande, parfaite pour les amoureux du plein air

Pour les amoureux de plein air, vous serez plus que servis. La Nouvelle-Zélande sʼétend sur 2 îles, celle du Nord et celle du Sud, et elle est bordée par lʼocéan pacifique, ce qui rend la diversité de la faune et flore encore plus fascinante. Cela permet, en quelques heures de route, dʼaller à la montagne faire du ski ou encore d’aller à la plage faire du surf. Ce pays, en plus dʼêtre précurseur de plusieurs sports extrêmes, comme le bungee, le parachute et plusieurs autres, il abrite des volcans et des glaciers qui plairont aux randonneurs de tous acabits. Ce nʼest pas pour rien que le tourisme est le principal moteur économique de la région. La Nouvelle-Zélande regorge dʼactivités pour tous les styles.

Nous vous invitons à lire également notre article :  randonnées à faire absolument sur l’île du sud.

Magnifique paysage de la Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage En randonnée en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

La sécurité imbattable en Nouvelle-Zélande

Ce troisième point a été pour moi le plus important en termes de priorités lors de ma sélection. Ce Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande représentait plein de premières fois. Premier voyage en solo, en voyage de style “backpack” et premier vol avec escale lors du trajet. Or, lors de mes recherches, je me suis rapidement rendue compte que ce pays était lʼun, sinon le moins dangereux de tous. En termes de pollution aussi, la Nouvelle-Zélande est fortement reconnue pour la préservation de sa faune et de sa flore. De plus, cela fera sûrement rigoler certains, mais il nʼy a aucun animal dangereux non plus. Or, vous comprendrez que pour moi tous ces critères ont influencés mon choix.

 

Les paysages magnifiques de la Nouvelle-Zélande

Qui a regardé le Seigneur des anneaux ou le Monde de Narnia sait de quoi la nature de la Nouvelle-Zélande est capable. Les paysages sont magnifiques et tellement diversifiés quʼils sauront vous en mettre pleins les yeux. Je laisse les photos parler dʼelles-même.

Magnifique paysage de la Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

Le genre de paysages que vous pourrez voir lors d’un PVT en Nouvelle-Zélande

Visiter lors d'un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage La beauté de la Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

 

Comment se préparer à un PVT en Nouvelle-Zélande

Parlons des trucs plus “formels” maintenant, qui sont, disons le, ô combien chiants, mais nécessaires lors que vous vous préparez à partir en PVT en Nouvelle-Zélande!

Assurances voyages et RAMQ

Il est obligatoire de souscrire à une assurance dʼune part, parce que cʼest un critère dʼéligibilité au PVT en Nouvelle-Zélande, mais surtout parce que vous ne serez plus “assuré” par la RAMQ. Je mʼexplique. Nʼayant plus dʼemploi, donc nʼétant plus assurée par celui-ci, je me devais de me réinscrire à lʼAssurance Maladie du Québec. Jusque là, tout est simple. Le hic maintenant, cʼest que pour demeurer couvert par la RAMQ, nous ne pouvons pas être à l’extérieur du Québec plus de 6 mois consécutifs (soit plus de 183 jours dans la même année calendrier), sans quoi nous perdons notre adhésion pour lʼannée en cours. Il y a toujours la possibilité de demander une exemption à cette règle tous les 7 ans. Sinon, petit conseil, essayez de quitter à la mi-année pour éviter dʼêtre 183 jours et plus hors du Québec. Ce détail est super important puisque pour adhérer à une assurance voyage, il faut obligatoirement être co-assuré par la RAMQ (étant le premier payeur en cas de pépins).

Arrive maintenant le temps de magasiner notre assurance voyage. Quel casse-tête cela a été pour moi. Je suis asthmatique allergique, donc ce nʼest pas tous les assureurs qui ont voulu mʼassurer ou encore me couvrir pour la durée totale (soit 12 mois) de mon voyage. Bien que je leur expliquais que je ne fais plus jamais de crise (la dernière date de plus de 5 ans). Mais puisque jʼai toujours une pompe avec moi, ceci démontre que je suis “toujours” traitée pour cet état. Bref, jʼai fait au moins 10 appels auprès dʼassureurs avant de trouver le meilleur rapport qualité-prix. Jʼai finalement opté pour un courtier dʼassurances : assurancevoyages.ca qui mʼa trouvé la meilleure couverture auprès dʼAllianz. La clé, cʼest dʼêtre patient et de magasiner le plus possible. Vous arriverez à trouver un prix raisonnable et une couverture complète.

 

Billet dʼavion : aller-retour ou  aller simple

Sachez que puisque vous aurez un Visa en main, vous nʼêtes pas tenus dʼavoir la preuve de sortie ou de continuité à votre arrivée. Il existe aussi des billets ouverts, mais personnellement, je n’ai pas trop compris le principe et le coût étant beaucoup plus dispendieux, je nʼai pas opté pour cette option. Ainsi donc, après quelques fois à tenter de trouver le meilleur prix sur Skyscanner, Googleflight et autres sites de ce genre, jʼai finalement trouvé un vol aller simple à un prix raisonnable. Il faut aussi préciser que jʼavais la chance dʼêtre flexible quant aux dates de départ, donc jʼai simplement attendu de trouver le meilleur prix pour mon budget. Jʼai trouvé sur Skyscanner un billet du revendeur BudgetAir à un prix de 700 CAD$ avec une seule escale à Vancouver. Au total, vol de 20h et escale de 4h, soit 4h avec AirCanada et 16h avec Air New-Zeland. Rien à redire, tout sʼest très bien déroulé et jʼai eu un excellent service avec les deux compagnies aériennes.

⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers la Nouvelle-Zélande : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.

Billet d'avion pour un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

Banques et procuration

Il est toujours important d’aviser nos institutions financières avant de partir, afin de les aviser que vous ferez des transactions à l’étranger. Sans quoi, ils pourraient par mesure préventive, suspendre votre carte. De plus, en tenant compte que vous serez à l’extérieur du pays pour une période prolongée, il serait peut-être bien de faire signer une procuration à une personne de confiance. Ainsi, elle aura accès à vos comptes et pourra en cas de besoin être mandataire et agir en votre nom.

*Autre petit conseil : veillez à informer par formulaire en ligne le Gouvernement du Canada que vous serez à l’étranger, ainsi ils sauront réagir en cas de situation problématique dans le pays visité et vous aviser au besoin.

 

Comment préparer sa valise quand on part 12 mois, voire 24?

Ouf! Juste écrire le titre et je suis épuisée, haha! Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai clairement le complexe du “si” j’en ai besoin, je l’aurai. Je pars une semaine dans le Sud en formule tout inclus et j’en apporte toujours trop. Imaginez pour un voyage de 12 mois, dans un pays où l’hiver est présent. J’ai lu plein de blogues sur le sujet afin de m’aider à me limiter. J’ai même eu la chance d’avoir une amie voyageuse à la maison pour m’aider dans le processus final.

Après coup, mon plus grand conseil sera : gérez votre valise comme vous le sentez! On a tellement de stress et de gestion de changements à venir que le contrôle de notre valise demeure encore de loin l’élément rassurant. On apporte avec nous une partie de notre maison et c’est réconfortant après tout. Au pire, vous donnerez au suivant, vous ferez un bonhomme Michelin de vous-même à l’aéroport si jamais le poids excède… Et puis?

Pensez aussi que pour les petits transporteurs les règles sont plus strictes sur le poids total et les bagages à main. Donc, si l’envie vous prend d’aller en Asie par exemple, et bien vous devrez en laisser en chemin ou encore payer des suppléments. Je parle par expérience ici. Je sais que c’est difficile de prévoir à long terme, mais il y aura toujours des options en cours de route. Faites confiance à la vie!

 

Quelle ville choisir pour l’arrivée sur place

La Nouvelle-Zélande regorge de belles villes à découvrir, alors comment choisir l’endroit où débuter l’aventure? Sur l’île du Nord, il y a 2 grandes villes, soit Auckland et Wellington. Toutes les deux ont des aéroports internationaux, cependant rares sont les vols directs vers Wellington (souvent 2 escales avant de s’y rendre).

⇒ Nous vous invitons à lire également : L’itinéraire complet du road trip sur l’île du Nord en Nouvelle-Zélande

Auckland

Débutons par Auckland. La ville la plus au nord du pays, donc celle ayant le meilleur climat en hiver. Elle accueille aussi le plus grand nombre d’habitants, soit 1,5 million. On y retrouve un CBD (central business district) intéressant et multiculturel, un système de transport par train et autobus opéré par AT (Auckland transport) et c’est aussi la place où les loyers sont hors de prix (!). Il en va de soi que c’est aussi ici qu’on a le plus de chance de trouver du travail. Perso je n’ai pas eu besoin de trouver du boulot, mais j’ai quand même rencontré des gens trop bien lors d’un 5@7 qui travail pour Frogs in NZ. L’équipe du Frogs est située pas très loin du CBD et elle est qualifiée pour aider les PVtistes qui débarquent (aide logement, emploi et autres). Écrivez-leur si vous avez besoin de conseils, ils se feront un plaisir de vous guider à votre arrivée dans la ville.

Vivre à Aukland lors d'un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie Vivre à Aukland lors d'un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie

Wellington

Wellington est la ville le plus au sud de l’île du Nord. C’est aussi la capitale de la Nouvelle-Zélande. Population de 400 000 habitants environ, Wellington encercle l’océan par sa baie. Plus pentue et plus venteuse, il n’en demeure pas moins que j’ai adoré visiter cette ville. On y retrouve de tout (restos branchés, ambiance et culture). Plus accessible qu’Auckland et moins anonyme, cette ville centrale rallie le meilleur des deux îles et offre aussi par son CBD des opportunités d’emploi intéressantes.

 

Christchurch

Christchurch ou Quake city est la 2e plus grande ville en superficie de la Nouvelle-Zélande. Située sur l’île du Sud de la côte Est, on reconnaît malheureusement cet endroit pour ses nombreux tremblements de terre dévastateurs et les attentats terroristes de la mosquée en mars 2019. Population résiliente et solidaire, la ville de Christchurch est en pleine reconstruction.

 

Dunedin

Rarement cité dans les endroits où habiter lors d’un Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande, Dunedin m’a surprise par sa richesse culturelle. Elle aussi présente sur la côte Est de l’île du Sud, elle est cependant située presque à l’extrême sud de l’île. N’ayant pas d’aéroport, elle peut freiner les intéressés par la distance. Cependant, elle demeure un bon choix pour les personnes qui préfèrent les villes moins urbaines et plus culturelles. Active et dynamique par la présence de jeunes universitaires, Dunedin gagne à être connue.

Vivre à Dunedin lors d'un PVT en Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie

Queenstown

Ville de sensations fortes, des stations de ski, des sauts en bungee et le rendez-vous des sportifs, Queenstown est située dans les terres au sud-ouest de l’île du Sud. Très touristique, elle aura sûrement besoin de main-d’oeuvre lors de la haute saison de ski.

 

À faire en arrivant avec un Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande 

  • Se procurer une carte SIM

Plusieurs compagnies offrent des cartes SIM telles que : Spark (ils ont un peu partout des cabines téléphoniques dans les rues et offrent des hotspot wifi) // Vodafone (le plus gros opérateur) // Skinny (prix très attractif et sous-marque de Spark) // 2degrees (service prépayé à partir de 19$ + app mobile Dataclock qui donne 1h de data illimitée par jour, mais couverture presque nulle en dehors des grandes villes).

  • Ouvrir un compte bancaire

Plusieurs institutions permettent d’ouvrir un compte bancaire telles que : Kiwi bank (toujours jumelée à un bureau de poste, donc disponible partout) // BNZ (une des plus grosses banques et disponible partout) // ANZ (dispo partout + sans frais mensuels et ouverture de compte simplifiée et rapide) // Westpac (alliance avec Scotia, donc aucun frais lors de retrait ATM avec une carte canadienne).

  • Obtenir un numéro d’assurance sociale

Pour pouvoir envoyer sa demande (en ligne c’est facile et rapide) de IRD (NAS) on doit envoyer les preuves que nous avons un compte bancaire NZ + une preuve de résidence (*les auberges de jeunesse peuvent fournir cette preuve gratuitement ou moyennant quelques dollars).

Travailler et visiter la Nouvelle-Zélande avec un PVT dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

 

Trucs et astuces en vrac pour votre PVT en Nouvelle-Zélande

  • HelpX.net : une façon d’atterrir en douceur et de vivre avec une famille locale. En échange de 3-4h/jours d’aide à la famille vous serez logés et nourris.
  • Groupes Facebook : il y a des dizaines de groupes de tout genre sur Facebook pour les backpackers en NZ / les Français en NZ. Abonnez-vous et vous serez parmi des milliers à partager vos aventures et bénéficierez de la force d’une communauté.
  • Transports : les transports en commun ne sont pas encore très valorisés en NZ et le service est quand même dispendieux, donc essayez de trouver un logement près de votre travail pour économiser sur cet aspect. Sinon, vous allez vite vous rendre compte que tout le monde utilisent la voiture.
  • Saisons inversées : étant dans l’hémisphère Sud, la Nouvelle-Zélande se retrouve à avoir les saisons inverses au Québec, quand nous c’est l’été, eux c’est l’hiver.
  • Conduite / Permis international (PCI) : on conduit à gauche là-bas et les rues sont très étroites et en zigzag selon les routes que vous emprunterez. Soyez prudents! Le Permis international est requis (visiter le site de CAA Québec pour les succursales offrant le service).
  • Le Roadtrip est la meilleure façon de découvrir la Nouvelle-Zélande. Le pays en entier est « backpacker friendly ». Les applications CamperMate et Maps.me seront vos meilleurs alliés.
  • OP shop ou Salvation Army : il vous manque quelque chose ou vous cherchez des meubles pour votre chambre, cherchez les magasins de ce genre et vous trouverez des merveilles à petits prix.
  • Time zone : +18h avec le Québec veut aussi dire que vous aurez presqu’une journée d’avance sur vos amis et familles restés au Québec. Vous pourrez enfin dire que vous voyagez dans le futur…

Avoir le Visa Vacances Travail pour la Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

Faire le grand saut et décider de tout quitter n’est pas une décision à prendre à la légère. J’ai passé par toutes les gammes d’émotions avant d’enfin acheter mon billet d’avion. Le meilleur conseil qu’on m’a donné a été d’écouter mon coeur et mon intuition. Dites-vous que vous serez toujours à un billet d’avion de revenir et qu’au pire vous aurez eu la chance de visiter un des plus beaux pays du monde. Je suis partie de Montréal le 27 mars 2019. Je me revois encore, avec mon énorme valise, le coeur gros et les yeux mouillés, dire à mes très chères amies venues me reconduire à l’aéroport : “On se revoit en 2020”. J’y repense et j’ai encore les frissons. Des frissons d’émotions. Il s’en ait passé des choses depuis, mais je n’ai aucun regret!

Appliquez pour le PVT en Nouvelle-Zélande ou ailleurs dans le monde avant qu’il ne soit trop tard! Sachez aussi que, de par notre statut canadien (Commonwealth), nous pouvons séjourner en Nouvelle-Zélande 6 mois sans visa, mais sans permission de travailler cependant. Aucune excuse, toutes les options sont possibles, à vous d’oser!

Bon séjour au pays des Kiwis!


Informations pratiques pour vous préparer à aller en Nouvelle-Zélande


Comment se rendre en Nouvelle-Zélande


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol vers la Nouvelle-Zélande : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


 


Réserver son hébergement en Nouvelle-Zélande


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez explorer les offres sur Booking afin de trouver des promotions et réserver vos hébergements pour vos premiers jours en Nouvelle-Zélande si vous n’avez pas encore de lieu où vivre. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Assurances voyage pour visiter le Nouvelle-Zélande


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Est-ce que ce type de voyage comme ce PVT en Nouvelle-Zélande vous interpelle? Ou peut-être avez-vous déjà vécu un voyage semblable? Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre propre expérience avec un Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande où ailleurs dans le monde dans les commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
4.8/5 ( 5 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur ce Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande.

Magnifique paysage de la Nouvelle-Zélande dans notre article Le PVT en Nouvelle-Zélande : Tout savoir sur le Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande #pvt #nouvellezelande #visa #oceanie #voyage

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre PVT en Nouvelle-Zélande.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

sixteen + 17 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

NOUVEAUTÉ ! Découvrez tous nos voyages entre femmes à venir!Cliquez ici pour voir tous nos voyages organisés en petits groupes
+