Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes

Par Sarah Robichaud
6519 Vues
Magnifique basilique Aya Sofia à Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage #basilique #ayasofia

Partez à la découverte d’Istanbul en Turquie, cette ville à la jonction de l’Europe et l’Asie. Découvrez cette ville fascinante comme si vous y étiez dans ce carnet de voyage à Istanbul.

Istanbul en Turquie

À la rencontre de la Corne-d’Or, du Bosphore et de la mer de Marmara, se trouve Istanbul, l’une des plus grandes villes du monde, capitale culturelle et économique de la Turquie. Contraste frappant entre modernité et tradition, aux influences européennes et du Moyen-Orient, Istanbul est une ville dont l’atmosphère est unique et complètement dépaysante. Je vous amène découvrir, dans ce carnet de voyage à Istanbul en Turquie, cette ville fascinante telle que je l’ai ressentie.


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, soit pour un circuit classique ou un voyage personnalisé et authentique en Turquie, qui vous feront voir des incontournables comme de l’insolite, prenez contact avec Nasuf et son équipe de guides et d’experts locaux. Ces experts, qui ont une expertise depuis 1995, vous offriront une assistance en tout temps lors de votre voyage.


L’agence locale, francophone et bilingue, donc sans intermédiaire, offre de belles expériences variées pouvant être de quelques jours seulement ou pour quelques semaines, le tout dans un esprit de tourisme responsable et durable.


Contactez-les directement sur le site web Turcap afin qu’ils évaluent gratuitement vos besoins.


BONUS: Pensez à leur mentionner que vous êtes parmi les lectrices/eurs des Voyageuses du Québec, vous aurez droit à une activité spéciale supplémentaire.


 

 

Mon carnet de voyage à Istanbul

Autrefois appelée Byzance, puis Constantinople, Istanbul en Turquie est une ville riche de culture et d’histoire. Les vestiges du passé y abondent et l’architecture de ses infrastructures témoigne des différents empires qui y ont siégé. En ce printemps, la grisaille des bâtiments et de la température contraste avec les parterres de tulipes et les drapeaux turcs qui décorent la ville.

Les rues étroites sont animées à tout moment de la journée. Ici les Turcs interpellent les touristes pour leur vendre des trésors, là-bas ils boivent un thé chaud en observant le flot permanent de piétons. Comme bruit de fond, les klaxons des voitures qui tentent de se frayer un chemin et l’appel à la prière provenant d’une mosquée à proximité. L’influence de la religion musulmane se fait pressentir; c’est l’heure de l’ablution pour les fidèles, mais beaucoup de femmes ont délaissé leur voile.

Commerçant dans les rues d'Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

Vendeur ambulant sur le chemin qui mène à la mosquée Sultanahmet

Dans les dédales de rues pavées, les chats et les chiens errants sont nombreux. Parce qu’ils sont vaccinés et soignés par la ville, ils se baladent à leur aise et font la sieste sur les terrasses bondées, sans être chassés.

Les artères commerçantes sont grouillantes et achalandées. L’ambiance y est étourdissante et la circulation chaotique. Les locaux font la file pour le meilleur café en ville ou s’affairent à leur magasinage, tandis que les touristes tentent de suivre le rythme effréné. Dans les commerces encombrés, les négociations vont de bon train; les sons particuliers et doux de la langue turque se font entendre. Au même moment, les marchands de thé passent d’un commerce à l’autre pour servir les habitués. Les livreurs transportent des plateaux immenses ou poussent des chariots surchargés de biens de toutes sortes. Les kiosques de nourriture et d’épices se succèdent, submergeant les passants d’une infinité d’odeurs, de saveurs et de couleurs.

Odeurs et saveurs dans les commerces d'Istanbul mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

Couleurs et saveurs dans les commerces d’Istanbul

Commerçant dans les rues d'Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage Un Turc qui regarde les passants dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

À l’entrée du Grand Bazaar, la nonchalance des gardes armés de mitraillettes et habillés en civil renforce le dépaysement. À l’intérieur, c’est un autre monde : le plus grand centre d’achat du monde est un vrai labyrinthe de rues et de couloirs. Les commerces surchargés se succèdent : antiquités et artisanats, lampes, vaisselle et argenterie, bijoux et vêtements, tapis et textiles, thé et épices, pâtisseries et loukoums… Ici, les négociations ne sont pas une option.

Au bazar d'Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage #bazar Au bazaar d'Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage #bazar

Sur le pont de Galata, les pêcheurs jettent leur ligne dans les eaux paisibles de la Corne d’Or; anchois et sardines se tortillent dans les seaux puants à leurs pieds. Ici, la vue d’Istanbul et de ses collines est inoubliable. Au sud : le célèbre quartier Sultanahmet, abritant de nombreux monuments majestueux, tels que la Basilique Aya Sofia et le Palais de Topkapi. Au nord : le district de Beyoğlu, surplombé par la tour de Galata et dont l’avenue principale, Istiklal Cadessi, est le cœur de l’Istanbul moderne.

Istiklal Cadessi, l'artère principal dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage Vendeur de simit à Taksim Square dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage #galata #taksimsquare

Pêcheurs sur le pont de Galata dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage #galata #bosphore

Pêcheurs sur le Pont de Galata

Le soleil achève sa lente descente vers l’horizon. Le paysage dominé par les minarets des mosquées est baigné d’une lueur dorée, offrant un spectacle magique.

Avec la noirceur, l’ambiance se transforme; les rues deviennent plus tranquilles, mais la ville est loin de dormir. Dans les restaurants, les Turcs accueillent les touristes comme des rois. La table déborde de mets savoureux et variés, servis dans de magnifiques assiettes de porcelaine et dévoilant des effluves d’épices ottomanes et de viande grillée, pour le plaisir olfactif de tous. Le festin se termine par un thé noir traditionnel accompagné d’un fameux loukoum, confiserie turque.

Marchand de tapis à Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

Marchand de tapis jouant du bağlama dans son commerce du Arasta Bazaar

La musique traditionnelle et l’odeur de shisha guide nos pas vers un petit bar de ruelle où les locaux profitent de la terrasse, un verre de raki ou une tasse de thé à la main. La température est assez fraîche, mais c’est l’endroit idéal pour terminer la journée avant un repos bien mérité.

Quiconque voyage à Istanbul ne peut rester impassible devant les trésors fascinants qu’elle dévoile à chaque coin de rue. En ce qui me concerne, ce n’est définitivement pas un adieu.

Hoşçakal İstanbul, Aurevoir Istanbul!

 

Visiter Istanbul : Que faire et voir en un week-end

Voici mes coups de cœur de choses incontournables à faire lors d’un voyage à Istanbul ou d’un week-end à Istanbul sur la rive européenne de la ville :

  • Se perdre dans le Grand Bazaar : Que ce soit simplement pour flâner dans les dédales de rues ou pour y faire des achats, une visite au Grand Bazaar est incontournable. Allez-y tôt le matin, il y a moins de touristes et les vendeurs sont moins insistants.
  • Visiter la Basilique Aya Sofia : Direction le parc Sultanahmet, dominé au nord par Aya Sofia, imposant bâtiment, édifié à l’origine comme une basilique, devenu mosquée, puis musée. Ici les ornements islamiques côtoient les fresques chrétiennes, témoignant du passé turbulent de la ville. Une visite guidée est de mise pour bien apprécier ce bâtiment impressionnant et son histoire.

⇒ Suggestion LVDQ : Réservez votre place ici grâce à Get Your Guide afin de profiter de la visite guidée de la Basilique Sainte-Sophie qui possède une histoire hors du commun.

  • Manger un sandwich de poisson au Port d’Eminönü : Sur la rive sud de la Corne d’Or se trouve le port d’Eminönü, un endroit très fréquenté des locaux et des touristes. C’est l’endroit idéal pour déguster un balik ekmek (sandwich de poisson) sur l’une des petites terrasses bordant le fleuve, où un petit bateau accosté sert de cuisine. Les touristes les plus aventureux oseront s’offrir un jus de navet, chou et cornichons (turnip juice).
  • Flâner sur le Pont de Galata : On s’y arrête pour observer les dizaines de pêcheurs jeter leur ligne à l’eau ou pour prendre le thé au son de l’appel de la prière émanant de la Mosquée Suleymaniye qui domine le paysage non loin de là.
  • Découvrir son avenir au fond de sa tasse de café : Le café turc se concocte de façon bien différente de ce à quoi l’on est habitué. Assister à sa préparation est un spectacle en soi ! Une fois votre café terminé, retournez votre tasse à l’envers et laissez une personne « très qualifiée » interpréter votre avenir à partir des résidus de café.

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver votre place sur le site de Civitatis pour faire la Visite gratuite de la ville d’Istanbul, afin de découvrir les attraits d’Istanbul tout en étant accompagné d’un guide local. Un belle façon de s’imprégner de l’ambiance d’Istanbul et d’en apprendre plus sur son histoire.

Préparation d'un café turc à Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage Pause-café sur le Pont de Galata à Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

  • S’offrir l’expérience d’un hammam traditionnel : Le rituel est assez simple : dans une salle saturée à 100% d’humidité et chauffée à la vapeur, couchez-vous sur une dalle de marbre, puis laissez-vous purifier et savonner. Soyez avisées, les mamas turques qui s’occuperont de vous ne sont pas délicates. Moment cocasse : je me suis fait enlever mon haut de maillot de bain sans préavis, frotter vigoureusement le visage avec un gant de crin et on m’a laissé seule dans un coin la tête pleine de shampoing pour que je me rince avec une cruche. Pendant ce temps, mon amie Vicky vivait un pur moment de détente. Malgré tout, j’en suis ressortie avec un méchant fou rire et je vous recommande quand même de visiter un hammam pour l’expérience!
  • Marcher sans destination précise : Sans doute l’une de mes activités favorites en voyage, car c’est le meilleur moyen de découvrir des endroits moins touristiques et d’en apprendre un peu plus sur le mode de vie des locaux. Par ma passion pour la photographie, je suis très observatrice et j’adore simplement observer les gens. Istanbul est une ville parfaite pour la photographie de rue et d’architecture.
Carnet de voyage d'une balade urbaine à Istanbul dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

Découverte fortuite de la rue Haci Kadin, artère commerçante fréquentée par les locaux

  • Autres idées en rafale : Contempler la richesse de l’Empire ottoman au Palais Topkapi, manger des loukoums et des baklavas chez Hafiz Mustafa, fumer de la shisha tout en écoutant un groupe de musique traditionnelle parmi les locaux, faire une croisière sur le Bosphore, marcher de la tour de Galata jusqu’à Taksim Square via la rue Istiklal, manger dans un petit restaurant de la rue Cezayir, visiter le marché aux épices, admirer l’Aqueduc de Valens.

⇒ Suggestion LVDQ : Découvrez la ville grâce à vos papilles lors de la Visite à pied : spécialités gastronomiques d’Istanbul en réservant ici grâce à Get Your Guide.

Chez Hafiz Mustafa, spécialiste des confiseries turques dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyageL'aqueduc de Valens dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage

 


Informations pratiques pour visiter Istanbul en Turquie


Comment se rendre à Istanbul


La compagnie aérienne Turkish Airlines offre régulièrement des vols directs de Montréal vers l’aéroport Atatürk, situé à environ 20 km du centre historique d’Istanbul. Vous pouvez faire vos recherches pour un billet d’avion pour un voyage à Istanbul en Turquie sur le comparateur Skyscanner. À partir de l’aéroport, le métro peut être une bonne option si vous voyagez léger. Toutefois, plusieurs transferts sont nécessaires pour se rendre à Sultanahmet ou Taksim. L’aéroport offre également plusieurs services de navette, taxis et autobus. Pour notre part, nous avons choisi d’utiliser le service de navette offert par notre hostel pour un prix assez raisonnable.


Une fois sur place, les attractions principales sont facilement rejoignables à pied. Évitez le service Uber (il n’y en a pas assez et l’attente est interminable).


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers Istanbul : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


⇒ SUGGESTION LVDQ : Pour vous rendre facilement à votre hébergement, il est possible de réserver ici par l’entremise de Get Your Guide un transfert privé à partir de l’aéroport d’Istanbul.


⇒ SUGGESTION LVDQ : Pour ne rien manquer à Istanbul, vous pouvez réserver ici l’autobus touristique à arrêts multiples qui vous amènera aux principaux incontournables de la ville.


Où manger à Istanbul


Petit truc qui s’applique un peu à n’importe quelle destination : évitez les restaurants dont les menus présentent des photos des plats. Demandez aux employés de votre hébergement où manger les meilleurs mezzés (équivalent turc des tapas) et allez-y sans plus attendre!


Mon coup de cœur fut notre souper au restaurant Mezze 360, situé au dernier étage de l’Hotel Seres dans le quartier Sultanahmet. Non seulement la vue sur la ville et le fleuve est incroyable, mais la nourriture et le service sont impeccables. Commandez plusieurs mezzés à partager et régalez-vous. C’est un restaurant considéré moyen-haut de gamme, mais le taux de change en fait un festin tout à fait abordable!


Vue sur Istanbul de la terrasse du restaurant Mezze 360 dans mon article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes #istanbul #turquie #voyage


 


Où dormir à Istanbul


Nous avons choisi de loger dans le quartier Sultanahmet, plus précisément au Cheers Hostel. Ce quartier est assez touristique, donc nous étions très à l’aise de sortir le soir, même si nous n’étions pas dans la haute saison. L’hostel est situé à quelques minutes à pieds de plusieurs attractions principales telles que la Basilique Aya Sofia, la mosquée bleue, le palais de Topkapi et la Basilica cistern. De plus, le rooftop bar de l’hostel offre une vue magnifique sur Aya Sofia!


 


⇒ SUGGESTION LVDQ pour des hébergements selon votre budget : Nous avons sélectionné pour vous des hébergements intéressants grâce au moteur de recherche Booking.com . Bien que nous ne les ayons pas testés nous-mêmes, cette sélection est le fruit d’une recherche méticuleuse faite par l’équipe qui est basée entre autres sur les commentaires des voyageurs, l’emplacement ainsi que sur le rapport qualité-prix.


Petit budget (moins de 50$ en occupation double) :  Hanchi Hostel : Pour une ambiance amicale et pour rencontrer d’autres voyageurs, cette auberge de jeunesse est très bien située et à proximité des principaux attraits (Grand Bazaar, Mosquée Bleue). Les voyageurs apprécient que la réception soit ouverte 24h sur 24 , l’ambiance et les petits déjeuners gratuits.


Moyen budget (entre 51$ et 120$ en occupation double) : Sura Hagia Sophia Hotel : Hotel possédant certaines chambres avec vue sur Aya Sofia et possédant de nombreuses commodités telles qu’une piscine, un spa, une salle de sport et offrant un petit déjeuner buffet rempli de spécialités locales. Une navette pour l’aéroport est disponible moyennant certains frais et vous avez la possibilité de stationner votre voiture gratuitement.


Gros budget (au-dessus de 120$ en occupation double) : Rose Garden Suites : Possédant une magnifique roseraie dans le jardin, cet hébergement de luxe vous procurera une expérience unique à Istanbul. Non seulement vous aurez l’occasion d’admirer la vue de la Mosquée Bleue à partir de la terrasse, mais vous pourrez profiter d’un restaurant offrant une cuisine traditionnelle, de chambres somptueuses de style traditionnel ottoman et parfois même munies d’un spa. Vous aurez certainement une expérience mémorable à Istanbul.


 


Voyager au féminin à Istanbul


J’ai visité Istanbul en Turquie avec mon amie Vicky, nous étions donc 2 femmes. Malgré l’influence de la religion musulmane, Istanbul est une ville dont les habitants sont très ouverts d’esprit. Tout de même, nous ne voulions pas attirer les regards inutilement et avons donc opté pour le combo jeans/t-shirt. Il faut dire aussi que la température était assez fraîche et que les vêtements longs étaient de mise. Fait important à noter concernant l’habillement : certaines mosquées requièrent le port d’un voile ou d’un foulard pour couvrir la tête et les épaules.


Dans les secteurs touristiques, nous nous sommes faits beaucoup aborder, mais jamais de façon déplacée, toujours pour se faire vendre quelque chose. Nous avons marché le soir dans les quartiers Sultanahmet et Beyoğlu sans inquiétude. À noter que nous rentrions à l’hostel assez tôt (21-22h). En aucun cas, je n’ai ressenti de risque pour notre sécurité. Comme partout dans le monde, il suffit d’user de son gros bon sens et d’éviter les quartiers plus défavorisés.


 


Assurances voyage pour visiter Istanbul


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Vous avez déjà fait un voyage à Istanbul? Racontez-nous comment fut votre découverte de cette ville et quels sont les incontournables à visiter à Istanbul lors d’un week-end selon vous.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
4.9/5 ( 10 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes.

Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes | Istanbul | Turquie | Voyage à Istanbul | Istanbul en Turquie | Que visiter à Istanbul | Visiter Istanbul | Bosphore | Que faire à Istanbul et voir | Quoi faire à Istanbul et voir | incontournables Istanbul | week-end à Istanbul #istanbul #turquie #voyage Carnet de voyage à Istanbul : Ville de contrastes et de découvertes | Istanbul | Turquie | Voyage à Istanbul | Istanbul en Turquie | Que visiter à Istanbul | Visiter Istanbul | Bosphore | Que faire à Istanbul et voir | Quoi faire à Istanbul et voir | incontournables Istanbul | week-end à Istanbul #istanbul #turquie #voyage

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre voyage à Istanbul en Turquie. 

googlebbce40a4fba5894c.html

Pour continuer la lecture

2 Commentaires

France 5 juillet 2019 - 18 h 26 min

Bonjour Sarah,
Merci pour cet excellent article et les magnifiques photos. Je visiterai Istanbul avec une amie lors d’un prochain voyage et ton article me donne encore plus l’envie d’y être.
J’ai une question concernant la nourriture et l’eau. Je lisais sur plusieurs sites que l’on doit éviter de consommer de l’eau ainsi que tout aliment lavé à l’eau, incluant les salades, les fruits non pelés, etc…d’un autre côté la gastronomie turque est vantée par tous les voyageurs. Comment profiter de cette gastronomie tout en évitant les problèmes gastriques si déplaisants ?
Merci de ton aide et continue de nous faire rêver avec tes récits
France de l’Estrie
Les problèmes gastriques

Répondre
Sarah Robichaud 15 juillet 2019 - 20 h 44 min

Bonjour France,
J’ai bu de l’eau en bouteille et beaucoup de thé! Pour les légumes, je n’en ai pas mangé de crus et à mon souvenir je n’ai pas eu « l’occasion » d’en manger, je ne me suis donc pas « privée ». Par contre, je suis restée à Istanbul uniquement 3 jours, donc pas assez pour goûter à tout ce que la gastronomie turque a à offrir.
Merci pour tes commentaires! Mon but est justement de faire voyager via les mots et les images 🙂 Bon voyage!
Sarah

Répondre

Laissez un commentaire

eighteen + eighteen =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+