Retraite à Dharamsala en Inde : Mon expérience de 10 jours de méditation en silence

Par Samia Nicole
4090 Vues
Méditation bouddhiste dans une retraite à Dharamsala en Inde dans mon article Retraite à Dharamsala en Inde : Mon expérience de 10 jours de méditation en silence #dharamsala #inde #meditation #retraite #vipassana #bouddhisme

Vous êtes intéressées par une retraite de méditation en Inde? Je vous partage ici mon expérience d’une retraite à Dharamsala, 10 jours d’introspection en silence avec ses hauts et ses bas.

Retraite à Dharamsala : Ma retraite spirituelle au Nord de l’Inde

J’ai une fascination pour la spiritualité et la religion des endroits que je visite. Je trouve qu’il y a là une connexion directe avec l’âme du pays et de ses habitants. Il va s’en dire que j’ai été totalement servie lors mon voyage en Inde, ce pays considéré comme le berceau de plusieurs des grandes religions de ce monde.

C’est pourquoi lorsqu’une de mes amies yogi m’a parlé d’une retraite de méditation en silence à Dharamsala au Nord de l’Inde, j’ai tout de suite été intéressée. Ça faisait vraiment longtemps que j’avais envie de vivre cette expérience, mais j’étais intimidée par les retraites de méditation Vipassana qui sont reconnues pour être très strictes. Par contre, mon amie m’avait fait part qu’au centre de méditation Tushita, on y offrait des retraites d’introduction de méditation plus accessibles pour débutant.

Faire une retraite de méditation en silence en Inde

Des drapeaux à prières tibétains qui volent au vent


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez unvoyage personnalisé et authentique en Inde, prenez contact avec Mandeep, l’expert local de TraceDirecte.


Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Inde avec un numéro gratuit !


On encore, comparez en faisant faire un devis gratuit avec un expert de chez Evaneos.



Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu d’Inde du Nord, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film d’inspiration de Yannick et Marie Inde du Nord : festive et colorée.


film sur l'Inde du Nord des Aventuriers voyageursVoici le descriptif : Synonyme de contrastes, de spiritualité, d’émerveillement et de dépaysement, l’Inde éveille tous les sens. Le séjour de nos aventuriers Yannick, Marie et Sofia débute dans la région légendaire du Rajasthan, avec ses palais somptueux et ses forteresses imprenables bordées par le désert du Thar. Ils mettront ensuite le cap vers le Gange et ses hauts lieux sacrés avec Varanasi et Rishikesh. Autant d’images superbes auxquelles se mêleront festivals, dromadaires, foules, vaches sacrées, singes, éléphants, sâdhus, temples et rickshaws... Un voyage haut en couleur!


 

Méditation Vipassana vs Introduction au bouddhisme

Tout d’abord, je crois important de faire une petite distinction entre les méditations Vipassana et un retraite de méditation en silence, comme la retraite à Dharamsala que j’ai faite au centre Tushita.

Vipassana est un terme pour désigner une technique de méditation enseignée par les bouddhistes depuis des milliers d’années. De nos jours, on retrouve des centres partout dans le monde qui l’enseignent sous forme de retraite de méditation de 10 jours. L’emploi du temps est très strict avec de longues journées de méditation de 10 heures en silence. On n’y a pas le droit aux appareils électroniques évidemment, mais aussi de lire et d’écrire dans le but de pouvoir se concentrer sur soi-même.

En contrepartie, au centre de méditation Tushita à Dharamsala, le cours d’introduction est principalement créé pour étudier les principes bouddhistes. Un moine nous y enseigne donc Vipassana, mais aussi d’autres techniques de méditation guidées ou non. Les appareils électroniques sont confisqués et le tout se fait en silence, mais on a tout le même droit d’écrire nos pensées et de lire des livres sur le bouddhisme.

⇒ À lire également : Itinéraire dans le Nord de l’Inde

 

McLoed Ganj, la ville du Dalaï Lama

Quelques jours avant le début de la retraite de méditation, je quitte donc le chaos de New Delhi pour m’envoler vers Dharamsala au nord de l’Inde. L’air y est tellement frais et sain en comparaison avec Delhi que j’ai tout de suite un choc en sortant de l’avion. J’embarque dans un taxi et regarde les gigantesques montagnes enneigées et les forêts de cèdre par la fenêtre tout à fait fascinée que je sois toujours dans le même pays.

Rejoindre le Nord de l'Inde pour aller faire une retraite de méditation

Mon arrivée à Dharamsala dans le nord de l’Inde

Culture tibétaine dans le Nord de l'Inde

Mon chauffeur de taxi est tibétain ce qui n’est pas surprenant dans ce coin de l’Inde qui se fait par ailleurs appeler »Little Lhassa ». C’est que McLoed Ganj, un quartier de Dharamsala, est l’endroit qu’a choisi le Dalaï Lama pour s’installer après son exil du Tibet et une très grande population tibétaine l’a suivie. Il y a donc quelque chose de fascinant dans cette ville où les poulets tikka masala côtoient les momos, ces délicieux dumplings tibétains. Les moines bouddhistes discutent tranquillement dans les cafés et les temples bouddhistes et hindous se partagent la route. Bref, j’étais déjà en amour avec la particularité de l’endroit et j’étais à la place parfaite pour apprendre les rudiments du bouddhisme.

Mcleod Ganj, une ambiance tibétaine dans le nord de l'Inde

 

Ma retraite silencieuse à Dharamsala au centre de méditation Tushita

Le matin du début de la retraite à Dharamsala, je me réveille un peu fébrile. Une des choses qui me stresse le plus en fait, ce n’est pas d’être en silence pendant 10 jours, mais de ne pas avoir droit à mon téléphone. Ce sera la première fois que je vais vraiment être déconnectée pour de vrai aussi longtemps.

Le centre Tushita de Dharamsala est situé au creux des montagnes et entouré par une forêt qui est la maison de centaines de singes. Malgré les primates qui sont parfois un peu espiègles, l’endroit est tout simplement paisible et magnifique.

Lors de l’enregistrement, on me confisque tous mes appareils électroniques et on me donne un »travail karma » pour la semaine. Tous les participants se voient attitrés à une tâche que nous devrons effectuer chaque jour. La fille juste avant moi dans la file s’est vue attribuer la tâche d’aide-bibliothécaire. À mon tour, on me donne le choix entre : laver les toilettes ou laver la vaisselle. Il était clair que ma prédécesseure avait déjà un meilleur karma que moi.

On m’attribue aussi une chambre et je paie ma donation. Techniquement, être hébergé au centre est gratuit, mais on y suggère une donation minimum d’environ l’équivalent de 15$/jour. Ce qui est relativement peu pour être logé/nourris pendant 10 jours.

Ma retraite spirituelle à Dharamsala en Inde

Les paysages magnifiques du lieu de ma retraite à Dharamsala en Inde

 

L’emploi du temps de ces 10 jours de méditation en silence

Faire une retraite de méditation en Inde, c’est vivre avec un horaire relativement semblable à chaque jour. On se réveille au son du gong à 5:45 pour une journée remplie de séances de méditation et de leçons données par un moine bouddhiste.

La méditation enseignée à Tushita est vraiment accessible pour les débutants puisqu’elle est la plupart du temps guidée et de courte durée (environ 30-45 min). Le moine qui nous enseigne est dynamique et drôle.  Malgré que l’on soit en silence entre nous, nous avons le droit de lui poser des questions et d’interagir avec lui.

Le centre a aussi une bibliothèque que l’on peut consulter et où l’on peut louer des ouvrages sur le bouddhisme durant notre séjour.

Les repas servis sont végétariens et suivent le régime bouddhiste. Tout est délicieux, particulièrement le beurre d’arachide naturel fait maison qui est servi tous les matins. Je courrais presque pour être la première en ligne du buffet tellement il était bon.

Faire une retraite de méditation en Inde

 

Bilan de mon expérience de retraite de méditation à Dharamsala en Inde

Il est un peu difficile de mettre des mots sur une expérience comme celle-là puisque c’est très personnel et chacun le vit à sa façon. Pour ma part, j’ai clairement eu des hauts et des bas durant ces 10 jours de méditation. Les trois premiers jours ont été relativement faciles. Le moine était divertissant et ce qu’il me racontait au départ faisait du sens. Il nous parlait d’amour, de compassion, d’attachement, de karma et de plusieurs autres thèmes présents dans le bouddhisme que je peux facilement appliquer dans ma vie de tous les jours.

Après quelques jours, je me suis rendue vite compte que mon pire ennemi dans ce terrain inconnu allait être l’ennui. Je cherchais tellement à être divertie que j’écrivais dans mon journal plusieurs fois par jour. J’aurais alors payé cher pour qu’on me donne accès à Netflix ou un roman qui ne soit pas les mémoires du Dalaï Lama.

Mon expérience dans une retraite de méditation silencieuse en Inde

Photo libre de droit. Comme on ne pouvait pas avoir notre appareil pendant la retraite

Bref, plusieurs concepts bouddhistes me parlaient, mais d’autres pas du tout. Après quelques jours à ne me faire parler que de bouddhisme et à ne lire que des livres à ce sujet, je me sentais comme une adolescente en crise existentielle qui  voulait se rebeller contre tout. J’avais presque l’impression qu’on essayait de m’endoctriner. Avec le recul, je me suis bien rendue compte que ce n’était pas le cas. Le but premier du centre est de nous enseigner les concepts bouddhistes et que l’on doit en retirer ce qui fait du sens pour nous.

Au final, dans notre vie d’Occidentaux effrénée, nous n’avons jamais vraiment l’occasion de prendre du temps pour nous sans se sentir coupable. Il est presque mal vu de se déconnecter et de réfléchir à la relation que l’on a avec nous-mêmes et avec les autres. C’est ce que ces 10 jours à participer à une retraite de méditation en Inde m’ont apporté en fait : la chance d’avoir du temps de qualité pour faire le point et m’aider à devenir la meilleure version de moi-même.


Informations pratiques pour visiter Dharamsala en Inde


Comment se rendre à Dharamsala


Se rendre à Mcloed Ganj à Dharamsala en avion : L’aéroport de Kangra est celui qui est le plus près du quartier Macloed Ganj à environ 20 km. Il y a plusieurs connexions par jour avec Delhi et Jaipur. On doit par la suite prendre un taxi un peu dispendieux de l’aéroport à Mcloed Ganj.


Se rendre à Mcloed Ganj en autobus : Le moyen le plus facile et économique de se rendre à Mcloed Ganj c’est d’y aller en autobus. Il y a plusieurs bus de nuit au départ de Delhi (environ 12h).  J’utilisais le site de Redbus pour réserver mes bus en Inde.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers Dharamsala et l’Inde : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


 


Où dormir à Dharamsala


Je n’ai passé que quelques jours dans un hostel du quartier Mcloed Ganj à Dharamsala avant de me rendre à Tushita, mais j’avais remarqué le nombre impressionnant d’hôtels et de guesthouses partout en ville. Durant la saison haute (avril à juin), la demande est forte pour les endroits populaires et il peut être recommandé de se prendre un peu d’avance.


Voici mes deux suggestions à petit budget :


The hosteller Mcloed Ganj : Auberge de jeunesse au look moderne et située au milieu des montagnes. On y offre des nuits en dortoir à partir de 8$ la nuit et des chambres privées à 30$.


Backpackers Inn Mcloed Ganj : Une auberge confortable située au centre de Mcloed Ganj et près de la plupart des attractions. Ils ont un restaurant indien au dernier étage avec un magnifique rooftop avec vue sur les montagnes. Dortoir à 10$ la nuit et chambre privée à 40$.


 


Prévoir combien de jours à Dharamsala


J’ai passé quelques jours à Dharamsala, dans le quartier Mcloed Ganj, avant de commencer ma retraite de méditation, mais j’aurais pu y rester beaucoup plus longtemps. C’est l’endroit parfait pour s’arrêter et s’imprégner de la culture tibétaine (et manger le plus de momos possible). Il y a aussi  de magnifiques treks  à faire tout autour. Au moins deux ou trois jours sont nécessaires, mais il serait facile d’y rester plus longtemps.


 


Voyager en tant que femme à Dharamsala


Mcleod Ganj est l’un des endroits où je me suis sentie le plus confortable en tant que femme en Inde. C’est un endroit très décontracté et touristique. On y retrouve un mélange de locaux, de moines bouddhistes, de touristes venus pour la méditation et de randonneurs, ce qui crée une ambiance très relaxe.


 Il y avait vraiment moins de regards envers moi que dans le reste du pays. Je m’y sentais en sécurité, même le soir. Je conseillerais toutefois de se vêtir de façon conservatrice (se couvrir les épaules et les jambes) comme je l’ai fait ailleurs en Inde.


 


Assurances voyage pour voyager en Inde


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Est-ce que ce type d’expérience, comme cette retraite à Dharamsala en Inde vous interpelle? Ou peut-être avez-vous déjà vécu une expérience semblable? Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre propre expérience dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
4.7/5 ( 15 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Retraite à Dharamsala en Inde : Mon expérience de 10 jours de méditation en silence.

Retraite à Dharamsala en Inde

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre retraite à Dharamsala en Inde.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

5 + eight =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+