Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage

Par Annie Bussière
646 Vues
Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Les perceptions négatives sur sa propre image corporelle en voyage sont une réalité pour plusieurs voyageuses. Dans cet article, notre collaboratrice vous donne ses conseils personnels afin de mieux gérer ce type de pensées et ainsi ne pas vous empêcher de partir découvrir le monde. 

Lorsque la perception de notre image corporelle vient teinter notre expérience de voyage

Voyager est tellement une belle expérience de vie qui nous enrichit comme personne en nous faisant découvrir d’autres cultures, gastronomie, religions et paysages. Toutefois, plusieurs éléments peuvent venir teinter négativement parfois notre projet. Ce peut être des éléments extérieurs comme une météo mauvaise ou l’arrivée d’une pandémie mondiale ou cela peut aussi être des éléments plus internes comme se chicaner avec notre compagne (compagnon) de voyage ou vivre une crise d’anxiété.

Personnellement, ma perception négative de mon image corporelle a souvent teinté négativement mes voyages. Depuis que je voyage plus assidûment, je suis capable de me rappeler au moins un moment à chaque voyage où mes préoccupations face à mon poids ont terni mon expérience de voyageuse. Avec les standards sociétaux concernant le poids dans lesquels nous vivons actuellement, je suis consciente que je ne suis pas la seule qui est envahie parfois par mes préoccupations concernant mon image corporelle, même en voyage. Au fil du temps, j’ai appris à développer des moyens pour réduire l’impact de ces préoccupations sur mon expérience de voyage

Préoccupations sur notre image corporelle en voyage dans notre article Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Avec les standards sociaux, il est normal d’avoir des préoccupations sur notre image corporelle en voyage

 

Mes préoccupations concernant mon image corporelle ayant affecté mes voyages

Je me rappelle mon premier voyage sac à dos en 2014 au Costa Rica. J’étais excitée de faire mon premier voyage avec une amie expérimentée qui allait tout me montrer ce que je devais savoir du voyage en sac à dos. En même temps, je vivais une période très difficile personnellement en raison de préoccupations importantes face à mon poids. Ainsi, alors que j’étais occupée par mes préparatifs et que j’aurais dû être excitée et fébrile à l’idée de mon premier voyage, je passais plutôt beaucoup de temps à m’inquiéter de ce que je ferais rendue sur la plage pour camoufler mon corps. Je me rappelle clairement de la première fois que nous sommes allées sur une plage près de Manuel Antonio. Le paysage était splendide, je me sentais libre. Toutefois, je me rappelle aussi m’être mis les bras autour de mon ventre pour le cacher sur la photo puisque cela me rendait anxieuse. Je gérais chaque photo prise avant que nous les partagions pour m’assurer qu’aucune ne soit partagée où l’on voyait des parties de mon corps que je n’aimais pas.

Se cacher pour les photos en voyage dans notre article Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Lors de ce voyage au Costa Rica, j’avais tendance à me cacher le ventre pour les photos

Aussi bien dire que je ne profitais jamais vraiment à 100% des moments extraordinaires que je vivais. Ensuite, alors que je voyageais pour la première fois en Asie en 2016, j’avais à ce moment un poids qui ne me dérangeait pas sur les photos. Par contre, plutôt que de ressortir tous les enrichissements que m’amenait le voyage comme la découverte d’une nouvelle culture, je me réjouissais intérieurement de perdre du poids parce que je marchais beaucoup en voyage. Ici encore, malgré la beauté que je découvrais à travers mes pas, des pensées sournoises m’envahissaient concernant mon image corporelle.

En septembre dernier, alors que je me trouvais à Surfer Paradise en Australie, les mêmes préoccupations sur mon image corporelle sont revenues me hanter malgré que j’avais fait un gros travail sur moi pour diminuer leur impact dans ma vie. Je venais de passer 2 mois dans les environs de Melbourne où nous avions toujours des vêtements longs vu les températures plus froides.

Porter des vêtements longs pour cacher son poids en voyage dans notre article Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Avec le climat frais de Melbourne en Australie, pouvoir porter des vêtements longs me rendait plus à l’aise

Là, je me retrouvais à la chaleur, sur la plage, à tous les jours, avec de multiples touristes et Australiens, toujours en maillot ou presque, tous plus bronzés les uns que les autres et avec des corps correspondant aux standards sociétaux privilégiés. J’ai alors vécu un moment difficile émotionnellement puisque je ne faisais que me comparer et je ne profitais plus du tout du moment présent malgré tout le travail que j’avais fait sur moi. 

 

Comment réduire l’impact des préoccupations reliées à l’image corporelle en voyage?

J’ai dû prendre un moment pour réfléchir à ma situation afin que la suite de mon long voyage ne soit pas teintée négativement par ces préoccupations sur mon image corporelle et afin que je profite pleinement de cette expérience d’une vie que représentait un voyage d’un an à travers le monde. Que pouvais-je faire pour réduire l’impact de ces préoccupations sur mon expérience de voyageuse et dans mon quotidien également? Voici ce que j’ai ressorti de ma réflexion.

 

Vivre ses émotions

D’abord, il est important de reconnaître les émotions que nous font vivre ces préoccupations concernant notre image corporelle en voyage. Ces dernières témoignent d’une souffrance et il est important de la laisser venir, de la vivre plutôt que de la repousser. En la reconnaissant, c’est déjà un pas que l’on fait pour réduire le pouvoir de nos préoccupations sur notre bien-être. 

 

Être bienveillante envers soi-même

Comme dit précédemment, nous sommes entourées de messages divers nous dictant ce qui est acceptable ou non au plan de l’image corporelle. Personnellement, j’ai grandi avec des standards de beauté bien spécifiques qu’il fallait atteindre pour être considérée comme belle et attirante alors que ces standards ne sont atteignables que par une minorité de gens. Ainsi, il peut être normal que nous ayons des préoccupations au plan de l’image corporelle en voyage. Je me sermonnais beaucoup d’avoir des pensées sur mon poids durant mes voyages et je me sentais coupable qu’elles n’étaient pas toutes centrées sur ce que je découvrais en voyageant. Malheureusement, ce manque de bienveillance envers moi-même ne faisait qu’augmenter mon sentiment d’inefficacité. J’ai donc appris à laisser venir ces pensées concernant mon image corporelle, même en contexte de voyage, sans me taper sur la tête. 

⇒ À lire également : Gérer son anxiété en voyage

Être bienveillante envers soi-même en voyage dans notre article Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Nous devons être bienveillantes envers soi-même en voyage

 

Contrôler sa réaction face à nos pensées

Ensuite, j’ai appris à donner une moins grande importance à mes préoccupations concernant mon image corporelle en voyage. Ainsi, j’accepte d’avoir ce genre de pensées, même en contexte de voyage, mais je ne leur accorde pas autant d’importance que pour les pensées orientées vers les découvertes que je fais en voyage par exemple. C’est une amie du travail qui m’avait remis, il y a de ça plusieurs années, une liste de croyances aidantes qui apportent du support et redonnent du contrôle. Par exemple, une de celles-ci était que contrôler ses émotions augmentent le contrôle que nous avons sur la situation. Ainsi, malgré que je ne peux pas stopper mes pensées négatives sur mon image corporelle, j’ai du contrôle sur mes émotions en réaction à celles-ci. Je peux donc choisir de laisser venir ces préoccupations négatives, d’accepter que je les ai, mais aussi choisir qu’elles ne ternissent pas mon expérience de voyageuse en les laissant m’envahir de tristesse ou de honte. 

⇒ Suggestion LVDQ : Pour trouver vos hébergements lors de vos voyages, vous pouvez explorer les offres sur Booking afin de trouver des promotions. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.

 

Contrôler les éléments qui peuvent l’être

J’ai réalisé également que certains éléments peuvent venir temporairement nous aider à reprendre du contrôle sur la situation. Par exemple, pour mon long voyage d’un an, j’avais amené peu de vêtements et surtout des morceaux qui séchaient bien, respiraient bien et qui étaient efficaces en contexte de voyage. Aussi bien dire que j’avais peu de vêtements coquets et flatteurs pour la silhouette qui auraient pu m’aider à me sentir mieux dans ma peau. J’ai donc pris la décision à ce moment, malgré mon budget serré de voyageuse, de m’acheter quelques morceaux de vêtements moins adaptés pour un contexte de long voyage, mais qui mettaient en valeur ma silhouette et qui m’amenaient un sentiment de bien-être. Ce simple geste a permis de réduire drastiquement l’impact de mes préoccupations concernant mon image corporelle en voyage. Un autre moyen simple fut de me procurer une crème pour réduire l’impact des frottements de cuisse quand l’on marche. Le simple fait d’avoir toujours des irritations aux cuisses après nos journées à marcher pour visiter me rendait triste et honteuse. Avec cette crème, j’ai donc réduit drastiquement les émotions négatives vécues par ce problème. 

⇒ À lire également : Partir en voyage en couple sans trop se chicaner

Choisir des vêtements qui nous font sentir bien dans notre article Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Choisir des vêtements qui nous font sentir bien en voyage est aussi important

 

Amorcer une réflexion sur les bienfaits du voyage pour vous

De faire une réflexion, écrite le plus possible, sur les bienfaits que l’on retire personnellement par le voyage permet de mettre en perspective la place réelle occupée par nos préoccupations concernant notre image corporelle. Personnellement, j’ai réalisé par cet exercice que, malgré la présence de pensées négatives sur mon apparence physique, les découvertes et les aspects positifs que m’amenait le voyage les surpassaient largement. Cela permet de focaliser sur ce qui importe vraiment pour nous sans nier la présence des préoccupations concernant l’image corporelle. De plus, cette réflexion permet de mettre en perspective que c’est grâce à ce corps que l’on peut réaliser toutes ces découvertes à travers le monde, ce qui permet de ressentir une grande gratitude face à ce celui-ci, alors qu’habituellement nous sommes plus portées à le maudire. Je suis arrivée alors à apprécier mon corps à sa juste valeur et à voir son rôle important dans un contexte de voyage. 

Faire une réflexion sur les bienfaits du voyage dans notre article Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage #voyage #imagecorporelle #surplusdepoids

Une réflexion sur les bienfaits du voyage permet de mettre les choses en perspective

 

Consulter  un professionnel de la santé spécialisé avec les troubles de l’image corporelle

Si vous ressentez que vos préoccupations concernant votre image corporelle sont importantes et envahissantes au point de vous empêcher de voyager ou de profiter pleinement de vos voyages, je vous incite à consulter un professionnel de la santé afin de réduire leur impact dans votre quotidien. Ce genre de préoccupations peuvent être très prenantes, mais avec un suivi professionnel, leur impact peut être considérablement réduit et vous apporter un bien-être personnel.

*Vous pouvez consulter le site de l’ordre des psychologues du Québec afin de trouver un professionnel pour vous aider. 

Vous aussi, vous avez de la difficulté à gérer vos pensées négatives sur votre image corporelle en voyage? Racontez-nous dans les commentaires comment vous arrivez à ne pas les laisser prendre le dessus sur votre voyage. Avez-vous d’autres astuces qui pourraient permettre à d’autres voyageuses de mieux gérer cet aspect en voyage?

⇒ Suggestion LVDQ : Pour trouver un vol pas cher pour votre voyage,  nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.

⇒ Suggestion LVDQ pour vos assurances voyage : Si vous recherchez une bonne assurance voyage, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 3 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Voyage et image corporelle: Comment passer outre nos préoccupations pour profiter du voyage

Voyage et image corporelle Voyage et image corporelle

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la gestion de vos pensées sur votre image corporelle en voyage.

Pour continuer la lecture

3 Commentaires

Nathalie Tremblay 3 avril 2021 - 9 h 05 min

Merci d’avoir parlé de cette thématique et d’avoir partagé ton expérience. J’ai les mêmes préoccupations. Je me rappelle, mes premiers voyages, j’étais constamment mal à l’aise pour les photos ou sur la plage. Je regarde ces photos aujourd’hui et je me trouve super belle. Depuis ce temps, j’ai pris du poids, et je me sens toujours aussi mal à l’aise pour les photos. En constatant ça, je me dis que même à l’époque, je n’étais pas satisfaite de mon image corporelle. Ça m’a fait réaliser que finalement, c’était mon regard le problème et ma vision de mon corps, pas tant la forme qu’il a. Je prends maintenant le temps de choisir mes vêtements pour me trouver belle, moi, me sentir bien. C’est un travail constant de travailler sur cet aspect de soi mais, j’apprends lentement à lâcher prise. Il y a des bonnes ou moins bonnes journées et j’aime bien ta proposition de laisser couler la pensée, l’accepter, accueillir l’émotion et vivre le moment présent.

Répondre
Lynda 30 septembre 2020 - 8 h 18 min

Beau témoignage, merci

Répondre
Annie Bussiere 28 février 2021 - 8 h 48 min

Merci 🙂

Répondre

Laissez un commentaire

four × 2 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+