Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable

Par Domi Anthony
1897 Vues
Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

Le slow travel, vous connaissez? Le slow tourisme, qui consiste à voyager lentement, est un mode de voyage que plusieurs adoptent. Découvrez comment notre collaboratrice compte intégrer le slow travel à son projet de voyage de 5 ans et Asie et Océanie. Voyager lentement, une belle manière de voyager de manière responsable

Tout d’abord, c’est quoi le slow travel?

Comme son nom l’indique, le slow tourisme ou slow travel est l’art de voyager lentement, en prenant tout son temps, pour profiter d’une meilleure qualité de voyage, à l’inverse de notre mode de vie occidental qui nous force à évoluer de manière ultra rapide et ultra stressante. Souvent, nous sommes obligés de faire des voyages éclair de quelques jours, afin de pouvoir voir le maximum de choses en un minimum de temps… faute de temps! 

Depuis plusieurs années, beaucoup de voyageurs ont pris conscience de l’impact destructeur du tourisme de masse sur la planète. Grâce aux  données satellites, le site FlockEO indique le score écologique pour une destination choisie, pour aider les voyageurs à faire des choix durables.

Tourisme de masse, le contraire de voyager lentement dans notre article Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

Le slow travel, une belle manière de contrer le tourisme de masse

 

Ma future vie à voyager lentement

Moi aussi par le passé, je voyageais « rapidement », faute de temps!!  Après avoir travaillé une longue année, je partais 2-3 semaines en vacances, mais ces vacances passaient vraiment toujours trop vite. En règle générale, pour un tour du monde d’un an, peu importe les moyens de transport, à pied, en camping-car ou en mode backpacker avec sac à dos, c’est à peu près la même chose. Toutes les semaines, il faut changer de ville ou de région pour avancer, pour réussir à boucler ce tour de la planète d’approximativement 40 000 km, dans un laps de temps prédéfini.

Mon tour du monde était fantastique, magnifique avec des découvertes continuelles qui m’ont rendue très fière de ce que j’ai entrepris. 

Sauf que, cinq ans plus tard avec le recul et une réflexion quant aux objectifs de mes voyages, j’en conclut que ce n’est plus de cette manière que je veux désormais voyager, je rêve d’une vie en slow travel écoresponsable.

Voyager lentement dans notre article Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

Après des années à enchaîner les lieux, j’adhère à voyager plus lentement maintenant

 

Mes objectifs de ma nouvelle vie à faire du slow travel

Mes objectifs face à ma nouvelle vie à faire du slow travel consistera à faire une immersion plus longue chez les habitants, pour vivre et voyager lentement, de façon responsable en appliquant la simplicité volontaire d’antan. Ceci me permettra d’être davantage en adéquation avec la nature, les peuples et les endroits visités, tout en contribuant à la préservation de notre planète. D’ailleurs, je vous parle de ce grand projet qui vient de débuter en 2021 dans cet article Tout quitter pour voyager à 56 ans : Départ pour 5 ans en Asie et en Océanie.

Au cours de ce long voyage, à pratiquer le slow tourisme, voici ce que je me suis fixée comme objectif:

  • Limiter à 4, le nombre de pays à visiter en une année, afin d’y découvrir quelques régions plus en profondeur.
  • Pour ma retraite, je souhaite me poser, prendre le temps de vivre en prenant  tout mon temps. Je souhaite séjourner plus longtemps sur place pour profiter du moment présent, carpe diem!
  • Sortir des sentiers battus afin de découvrir des endroits moins connus et moins fréquentés.
  • Voyager au plus près des populations locales, en harmonie avec elles, afin de découvrir leur mode de vie traditionnel pour tenter de comprendre leur culture, leurs us et coutumes tout en les respectant.
  • Privilégier la qualité de mes visites à la quantité tout en évitant le tourisme de masse.
  • Acheter chez les producteurs locaux respectueux de l’environnement adeptes du commerce équitable ou Fair-trade.
  • Se procurer des souvenirs chez les fabricants/artisans locaux et non des produits « made in China ».
  • Rencontrer des artisans qui perpétuent des méthodes de fabrication ancestrale.

 

Comment voyager en slow travel

Voici quelques astuces pour pratiquer le slow travel, ou l’art de voyager lentement. Peut-être une belle occasion d’intégrer certaines pratiques à vos futurs voyages.

Les hébergements en mode slow tourisme

Pendant plus de 20 ans, je louais des chambres d’hôtes dans ma maison; j’ai hébergé et pris soin de centaines de voyageurs internationaux. À l’aube de ma retraite, je pense que c’est à mon tour de me faire choyer. Aller dans des Homestay ou dans des pensions de familles lors de séjours plus longs me donnera l’occasion de mieux découvrir le patrimoine, la culture asiatique et océanienne, de ces familles. 

Dans cette optique de faire du slow travel, je prévois louer mes logements chez l’habitant pour 1 mois minimum, cela sera moins onéreux. Cette immersion en Homestay favorisera mon intégration parmi les peuples visités. En restant sur place, je souhaite découvrir leur région plus en profondeur grâce aux conseils et à la bienveillance de mes hôtes. De cette façon, mon voyage devrait être plus reposant, plus authentique, et comme je n’ai pas fixé de date de retour, mes vacances devraient être bien moins stressantes.

Pour choisir mes hébergements, je privilégie les familles œuvrant pour un tourisme vert et responsable. Pour vous aider dans vos recherches, voici un site web intéressant.

Louer un hébergement de longue durée dans notre article Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

Demeurer au même endroit sur une longue période permet de mieux découvrir la région avec les conseils de ses hôtes

 

Les modes de transport propices à voyager lentement

Selon les pays à découvrir, il n’est pas toujours facile de trouver des moyens de locomotion alternatifs. Par exemple, impossible de se rendre en Océanie sans avion. Dans mon projet de voyager en mode slow travel, je vais essayer de limiter les escales, car les atterrissages et décollages sont très énergivores. 

En Asie, les tuk-tuk ne sont pas très chers, mais les emprunter plusieurs fois par jour, pendant des mois, représente malgré tout un bon budget. Dans un souci financier, mais aussi pour faire une activité physique régulière puis pour réduire mon empreinte carbone, je compte acheter un mini-vélo pliant avec lequel je me déplacerai tous les jours.  

Pour des longues distances, pour changer de pays, je favoriserai les trains ou bus de jour, au lieu de prendre l’avion, toujours dans cette optique de pratiquer le slow travel et de voyager de manière écoresponsable. Grâce à sa housse de transport, mon vélo pliant sera facilement transportable et m’accompagnera partout. 

Se déplacer en vélo dans notre article Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

Une belle manière de pratiquer le slow tourisme en se déplaçant à vélo sur les courtes distances

 

Autres astuces pour voyager de manière responsable et faire des économies sur la route

Si votre motivation première de faire du slow tourisme est pour des raisons éthiques, voici quelques astuces supplémentaires pour voyager lentement de manière responsable le plus possible. Et pour terminer, je vous donnerai également quelques astuces supplémentaires pour faire des économies sur la route, même si pratiquer le slow travel vous en fera faire assurément.

Mes astuces pour voyager de manière responsable

Quand je ne cuisine pas mes propres repas, j’adore tester la StreetFood. À chacun de mes voyages, j’ai toujours favorisé l’économie locale, en achetant fruits, légumes, viandes/poissons, produits laitiers, etc. sur les marchés ou chez les producteurs locaux. Je vais continuer à agir de la sorte.

Pour préserver l’environnement, je favorise l’utilisation de produits écologiques multi-usages, tels que le fameux savon de Marseille utilisable pour la lessive, la vaisselle ou même la toilette quotidienne. Toute ma vaisselle sera en silicone, donc réutilisable. Je recycle dès que c’est possible.

J’ai aussi des vêtements dits « techniques » respirants à séchage rapide, sans odeur, pour usage intensif avec une durée de vie plus conséquente.

Pour toujours avoir de l’eau potable, je reprends mon Steripen à lumière ultra-violette avec gourde, utilisé lors de mon tour du monde. Il suffit de remplir la gourde d’eau (peu importe la provenance) puis y plonger le tube en verre Steripen. Il faut bien agiter et en moins d’une minute l’eau devient potable grâce à la lumière ultra-violette qui rend les bactéries inertes. 

Manger du street food en voyage dans notre article Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

Manger de la street food en voyage, une belle manière d’encourager l’économie locale

 

Faire des économies durant de longs voyages en slow travel

Est-ce que le slow travel est un mode de voyage que vous pratiquez déjà? Le slow tourisme est une belle manière de voyager de manière responsable et apporte de nombreux bénéfices. Donc, plus adeptes du voyage rapide à voir le max de choses ou d’un mode de voyage plus lent, à voyager lentement?


Informations pratiques pour organiser vos voyages


⇒ Suggestion LVDQ pour votre hébergement : Lorsque vous planifierez vos voyages, vous pouvez utiliser ce lien Booking.com afin de vérifier ce qu’il y a de disponible pour vos hébergements. Chaque fois que vous utilisez nos liens avant de réserver, peu importe l’hébergement que vous réservez, ce partenaire nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


⇒ Suggestion LVDQ : Pour trouver un vol pas cher pour vos voyages : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


⇒ Suggestion LVDQ pour vos assurances voyage : Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


⇒ L’outil par excellence de planification de voyage : Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
4.8/5 ( 5 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable

Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable #slowtravel #slowtourisme #voyage #voyagerlentement

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à voyager lentement en pratiquant le slow travel.

Pour continuer la lecture

2 Commentaires

Patrick Richard 25 août 2021 - 9 h 35 min

Une vie de rêve!!!! Magnifique projet…

Répondre
Lapeyre 24 août 2021 - 10 h 50 min

C’est notre façon de voyager nous partons trois mois, un mois par région.

Répondre

Laissez un commentaire

2 × five =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+