Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture

Par Annie Bussière
2130 Vues
Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture #separation #rupture #couple #amour #voyage

Partir en voyage au long cours en couple peut avoir d’immenses impacts positifs et amener le couple à se solidifier. Par contre, ce n’est pas toujours le cas et cela mène parfois à une séparation… Notre collaboratrice vous raconte son histoire difficile et vous donne des conseils, afin de mieux gérer une rupture à l’étranger. 

Un voyage au long cours en couple difficile

En juillet 2019, je quittais le pays pour vivre mon rêve de voyager pendant une année complète. En plus, je partageais ce projet incroyable avec mon amoureux. Pour moi, cela permettait de partager nos craintes, nos joies, nos découvertes et m’a poussé à réaliser mon rêve. Avant notre départ, plusieurs amis ou collègues me questionnaient sur mes appréhensions. Une question revenait souvent: as-tu peur pour ton couple de partir en voyage un an seul avec lui? À chaque fois, je riais et je répondais sincèrement que je n’avais aucune crainte sur ce plan. Si une médium m’avait dit qu’on allait se séparer en voyage, 6 mois plus tard, je ne l’aurais jamais cru. Et pourtant, c’est ce qui est arrivé. Mon plus grand rêve a finalement mené à la destruction de ma relation amoureuse. J’ai vécu une rupture amoureuse en plein voyage long cours alors que je me trouvais au Laos. 

⇒ À lire également : Tout ce que j’aurais aimé savoir avant de partir pour un an de voyage et Un grand départ en voyage: lorsque les émotions se bousculent

Se séparer lors d'un voyage au Laos dans notre article Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture #separation #rupture #couple #amour #voyage

J’étais au Laos lorsque je me suis séparée avec mon compagnon, après 6 mois de voyage

 

Les irritants possibles lors d’un voyage au long cours en couple

Bien sûr, voyager apporte beaucoup de bonheur et de découvertes sur soi et sur le monde. En fait, la plupart des gens de mon entourage qui enviaient mon voyage ne voyaient possiblement que le beau du voyage: la liberté, la découverte d’autres cultures, la gastronomie, ne pas travailler pendant un an, etc.. Toutefois, il serait faux de penser que les voyages ne sont que positifs. Il faut être réaliste et nommer que voyager c’est aussi une expérience stressante par moment et que vous vivez parfois des événements plus négatifs. La lumière vient avec l’ombre inévitablement. Ainsi, voyager avec une amie ou avec son amoureux (amoureuse) met au défi la relation. Pour certains, la relation en sera fortifiée malgré les épreuves. Pour d’autres, des irritants qui n’étaient même pas vécus quotidiennement ressortiront en voyage et mèneront à l’effritement de la relation. Il est important d’être consciente des irritants possibles et d’en discuter avec votre compagnon (compagne) même avant le grand départ. Voici quelques irritants que vous pourriez vivre lors d’un voyage au long cours en couple.

⇒ À lire également : Voyage en couple : Partir en amoureux sans (trop) se chicaner

 

L’aspect financier peut mener à une rupture en voyage

L’argent est souvent un sujet de discorde en couple. En voyage, cet aspect prend encore plus d’ampleur puisque les ressources sont plus limitées si l’on désire voyager plusieurs mois. Personnellement, mon copain avec qui j’avais entrepris mon voyage avait conservé son emploi du Québec. Comme il nécessitait une bonne connexion Internet, nous avions pris la décision de faire du «housesitting» pour avoir plus de tranquillité dans son travail et pour s’assurer d’avoir une bonne connexion Internet. Toutefois, ce choix impliquait que je ne pouvais pas occuper un emploi puisque nous allions bouger aux trois semaines environ. Ainsi, malgré que j’avais des sous de côté, nous avions convenu qu’il paierait un peu plus durant le voyage. Cette proposition venait de lui et nous en avions parlé beaucoup avant de partir. Malgré toute cette préparation avant voyage, cet aspect a quand même représenté un irritant majeur menant à plusieurs conversations. L’aspect financier est vraiment celui qui doit être le plus discuté avant départ. Quelle est votre vision à ce sujet? Voulez-vous restreindre vos dépenses le plus possible? Si oui, à quelle fréquence voulez-vous vous payer une activité un peu plus dispendieuse? Si vous voulez plutôt voyager sans regarder à la dépense, quel montant prévoir qui soit réaliste pour toutes vos envies? Ces questions doivent être réfléchies avant le voyage et révisées tout au long du voyage pour s’assurer que les deux partenaires soient sur la même longueur d’onde et à l’aise avec les choix pris. Cela pourra peut-être éviter qu’il y ait rupture en voyage.

⇒ À lire également : Le house sitting : Le gardiennage de maison pour voyager à faible coût

 

Le temps partagé lors d’un voyage au long cours en couple

Faire un voyage au long cours en couple implique automatiquement que les deux partenaires passeront beaucoup de temps ensemble, et ce, possiblement plus que ce qu’ils vivaient dans leur vie quotidienne avant le départ. Bien que le temps passé soit dans un contexte plus excitant, puisque les partenaires voyagent, il reste primordial que chaque partenaire prenne du temps pour soi. Comme nous avions décidé de faire du «housesitting» en Australie, nous n’avions pas de possibilité de rencontrer d’autres gens comme cela aurait été le cas si nous avions logé en auberge de jeunesse ou si nous avions été en colocation en appartement. Ainsi, tout notre temps était passé ensemble. Pour une extravertie comme moi, cela a été très difficile puisque mes besoins de socialisation n’étaient pas répondus entièrement. Pour lui, qui est un introverti, ses besoins de solitude n’étaient pas répondus totalement non plus. Ainsi, je vous suggère fortement de prévoir du temps avec d’autres gens durant votre voyage et de vous permettre des moments de solitude afin de mieux vous retrouver ensuite.

Quand nous sommes arrivés en Thaïlande, nous avions passé du temps avec une amie qui habitait Chiang Mai et cela nous avait fait beaucoup de bien. C’est à ce moment que j’ai réalisé que nous aurions dû le faire dès le départ, ce qui aurait pu diminuer les tensions vécues. 

⇒ À lire également : Personnalité introvertie : Apprendre à voyager seule en étant introvertie

Prendre du temps pour soi lors d'un voyage en couple dans notre article Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture #separation #rupture #couple #amour #voyage

Il est important de prendre du temps pour soi lorsqu’on voyage en couple sur le long terme

 

Le contexte du voyage au long cours en couple

Il est important avant de partir en voyage long terme avec votre partenaire ou ami(e) de vous questionner sur le contexte de voyage que vous désirez et ce que cela va impliquer. Par exemple, nous avions choisi le «housesitting» en y voyant les bénéfices pour le travail de mon partenaire, mais nous nous étions aucunement questionnés sur les côtés plus négatifs  que ce choix amènerait. Si nous l’avions fait, peut-être aurions-nous privilégié des auberges de jeunesse entre nos différents contrats de «housesitting» afin de nous permettre de rencontrer des gens. Peut-être aurions-nous décidé de partir parfois chacun de notre côté quelques jours pour se ressourcer en s’inscrivant à des formations de yoga ou à des cours de plongée par exemple. Si nous avions choisi d’habiter en colocation en Australie, cela aurait permis de connaître d’autres gens, mais des irritants auraient également été vécus de par la colocation. Ainsi, aucun choix n’est meilleur qu’un autre et ils viennent tous avec des côtés plus désagréables. L’important est de se questionner avant de partir sur comment, en tant que couple ou en tant que partenaires de voyage long terme,  nous allons nous y prendre pour contrer les impacts négatifs qui seront vécus. Cette réflexion sera également évolutive tout au long du voyage et il est important de prendre le temps de s’arrêter et d’y réfléchir aussi souvent que nécessaire. 

⇒ À lire également : Pourquoi choisir une chambre en dortoir dans une auberge de jeunesse


Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu d’un tour du monde, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film d’inspiration de Vicky et Pascal sur Tour du monde : Tout quitter et voyager.


film tour du monde des Aventuriers voyageursVoici le descriptif :  Qui un jour n’a pas souhaité tout quitter pour parcourir le monde? Vicky et Pascal ont décidé de réaliser ce rêve en mai 2018 en vendant tout, ou presque! Laissez-vous transporter dans leur aventure qui traverse les océans et les frontières : de la Grèce à Bali, en passant par l’Espagne, le Portugal, le Vietnam et bien davantage. Paysages incroyables, cultures riches et histoires inspirantes vous attendent au cours de ce film qui démontre que tout est possible!


 

Une mauvaise communication peut amener à se séparer en voyage

L’ingrédient principal pour des relations interpersonnelles harmonieuses est la communication. Cet élément est encore plus important en contexte de voyage. Votre partenaire de voyage au long cours représentera la principale personne avec qui vous transigerez durant plusieurs mois puisque loin de vos autres proches. Il est donc important de bien communiquer et d’être créatif pour trouver de nouvelles façons de communiquer quand vos canaux de communication habituels fonctionnent moins bien qu’à l’habitude. Je ne vous cacherai pas également que les problèmes de couple que vous aviez avant de partir ne disparaîtront pas comme par magie parce que vous êtes en contexte de voyage. Au contraire, ils seront exacerbés par moment en raison de la fatigue, du stress vécu en voyage, du fait que vous êtes loin de vos proches, etc.. Personnellement, j’étais habituée d’aller voir mes amies pour ventiler quand je vivais un conflit et, ensuite, j’étais plus disposée à régler le problème. En voyage long terme, seule avec mon amoureux, cela était moins possible. Certes, je pouvais échanger par Facetime, mais cela ne remplaçait pas la chaleur humaine d’être avec mes amies. De plus, même si j’en parlais avec mes proches, ceux-ci ne pouvaient pas me comprendre complètement puisque je vivais une expérience qu’ils n’avaient jamais vécu. Il est difficile d’expliquer ce qu’un voyage long terme nous fait vivre comme humain, comme partenaire de vie. Ainsi, notre compagnon (compagne) de voyage devient souvent le seul à pouvoir bien nous comprendre et, à la fois, il est celui qui parfois est la cause de nos tracas. Je vous suggère donc de discuter avant départ avec votre partenaire de comment vous voyez les conflits qui peuvent arriver en voyage et des moyens qui vous conviennent pour les régler. Bien sûr, tout ne peut être prévu d’avance, mais d’en avoir déjà parlé vous donnera une longueur d’avance quand les conflits surviendront. 

 

Que faire s’il y a séparation au courant d’un voyage au long cours en couple?

Évidemment, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises décisions puisque chaque personne est différente ainsi que chaque situation. Personnellement, même si la rupture nous a affectés, elle s’est faite dans un contexte sain et respectueux. Ainsi, il a été plus facile pour nous de prendre des décisions pour la suite. Par contre, certaines ruptures se passent dans des contextes moins sains et ne permettent pas de pouvoir s’arrêter pour y réfléchir calmement. Peu importe le contexte, soyez bienveillantes avec vous-même. 

⇒ À lire également : Comment gérer son anxiété en voyage

 

Explorer les options possibles

Dans un premier temps, il est important d’évaluer toutes les solutions possibles pour la suite du voyage. Est-ce que vous continuez le voyage avec votre ancien partenaire? Est-ce que vous continuez seule?

Préférez-vous revenir au bercail pour vivre votre peine avec vos proches? Aucune option n’est meilleure que l’autre. Il est important de peser le pour et le contre de chacun des choix et d’écouter votre intuition. Personnellement, je ressentais un besoin de revoir mes proches, de vivre ma peine entourée d’eux. Je venais également d’être malade pendant une semaine complète, ce qui ajoutait à mon désir de me retrouver chez moi. À ce moment, avec les éléments dont je disposais pour prendre ma décision, revenir au Québec me semblait la meilleure décision. Plusieurs mois après mon retour, je regrette parfois de ne pas avoir continué mon périple malgré la rupture, surtout que je ne sais pas quand je pourrai repartir avec la pandémie qui sévit actuellement. 

Prendre du temps de réflexion lors d'une rupture en voyage dans notre article Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture #separation #rupture #couple #amour #voyage

Avant de prendre une décision pour la suite, il est important de prendre un temps de réflexion

 

Prendre du temps si possible avant de prendre une décision

Une rupture amène son lot d’émotions et peut vous amener à prendre une décision pour la suite sous le coup de l’impulsion. Dans ma situation, j’ai suivi mon intuition et j’ai décidé de revenir au Québec. Toutefois, je n’ai pas pris le temps de faire descendre un peu les émotions avant de choisir. Ainsi, dès le lendemain, je regardais pour des billets d’avion pour revenir. Après deux jours, j’avais acheté mon billet d’avion et j’avais même visité un appartement par Facetime en prévision de mon retour. Ces choix ont été faits avec les informations que j’avais sur le moment, mais aussi sous le coup de l’émotion, je dois l’avouer. J’aurais aimé avoir quelqu’un à ce moment qui me conseille de prendre quelques jours pour vivre mes émotions avant de prendre des décisions. J’aurais peut-être choisi au bout du compte de poursuivre mon périple en ami avec mon ancien conjoint ou même seule, qui sait. Je vous suggère donc de prendre quelques jours pour décanter les émotions vécues même si cela vous paraît difficile de rester encore quelques jours avec votre ex-conjoint. Toutefois, si le contexte de la rupture n’est pas sain, je vous suggère d’y réfléchir dans un autre lieu que celui où se trouve votre ex-partenaire, par exemple, en allant loger ailleurs. 

 

Contacter vos proches

Comme pour toute rupture amoureuse, il est important de ne pas rester seule avec vos émotions, surtout que vous êtes dans un autre pays sans vos repères. J’ai rapidement contacté ma mère et certaines de mes amies pour évacuer mes émotions et discuter de mes options. J’ai contacté, par exemple, une amie qui se trouvait en Chine avec son copain afin de voir si cela pouvait être une option pour moi pour poursuivre mon voyage. Quand j’ai pris la décision de revenir, j’ai contacté ma mère afin qu’elle m’appuie dans mes démarches de retour. Quand j’ai eu acheté mes vols de retour et que j’ai vu que j’avais un escale de 14 heures à Chiang Mai, j’ai contacté mon amie qui y résidait pour passer la journée avec elle afin de me changer les idées durant ce dur retour. Sans le support de mes proches, je me serais effondrée puisque je ne vivais pas qu’une rupture amoureuse. Je vivais à la fois la fin de mon rêve. En plus de l’échec de ma relation amoureuse, je vivais la déception de mettre fin à ce projet que je préparais depuis plusieurs mois déjà. Vivre une rupture au Québec, ce n’est pas facile. Vivre une rupture en voyage quand on se trouve au Laos ou tout autre pays, sans vos repères, cela ajoute à l’ampleur de ce que vous vivez. Ainsi, vos proches représentent des repères faciles et rapides pour vous aider à vivre cette épreuve. 

 

Prendre soin de soi

Comme pour toute rupture amoureuse, il est important de prendre soin de vous. Essayez de dormir, de manger et de faire de petites actions qui vous font du bien. Laissez les émotions sortir. Soyez bienveillante avec vous. Vivre une rupture représente déjà un deuil, alors imaginez vivre le deuil de votre projet en même temps. Évidemment, essayez d’éviter de consommer drogue et alcool et tentez plutôt de vivre vos émotions même si elles font mal. Personnellement, j’ai pris le temps de pleurer, j’ai fait du yoga, j’ai profité du paysage laotien pour me ressourcer. J’ai également profité des derniers jours avant mon vol pour pratiquer des activités qui me tenaient à coeur de faire à Luang Prabang, et ce, avec mon ancien copain afin de nous permettre de nous séparer sur une note positive le plus possible. 

⇒ À lire également : 7 jours dans un Ashram à Bali : Ma retraite de yoga et de médiation à Bali

Prendre du temps pour soi lors d'une rupture en voyage dans notre article Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture #separation #rupture #couple #amour #voyage

L’importance de prendre soin de soi lors d’une rupture en voyage

Toutefois, si le contexte de votre rupture est malsain, je vous conseille de prendre soin de vous en vous entourant d’autres voyageurs si possible ou en changeant de milieu en allant, par exemple, dans une auberge de jeunesse où vous rencontrez d’autres personnes. J’ai également utilisé le plus possible mes entrées en zone VIP dans les aéroports de mes vols de retour afin de me permettre du calme, de la bonne nourriture, des massages gratuits, etc.. Vous êtes importantes alors prenez soin de vous dans ces moments difficiles.

⇒ À lire également : Vol long courrier : 9 conseils pour survivre à un long voyage en avion

Se séparer est une épreuve de la vie des plus difficiles et le faire en contexte de voyage vient ajouter à la douleur puisque vous devez vivre le deuil de votre projet également. Toutefois, aussi cliché que cela puisse paraître, le temps est le meilleur remède. Presqu’un an après ma rupture au Laos, la vie a repris son cours et je ressors grandie de ces événements. Je le vois maintenant comme une opportunité de vivre d’autres projets de voyage par moi-même. J’aurai, grâce à mon ancien partenaire, eu le courage de partir plusieurs mois en voyage. Maintenant, avec tous les apprentissages acquis durant ce 6 mois, je sais que j’ai les capacités en moi pour repartir par moi-même voyager au long cours. Comme quoi rien n’arrive pour rien! 

⇒ À lire également : 6 mois de voyage à l’étranger, ce que cela m’a fait réaliser

Le temps, le meilleur remède à une rupture en voyage dans notre article Se séparer en voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture #separation #rupture #couple #amour #voyage

Le temps, le meilleur remède à une rupture et une nouvelle opportunité de vivre des projets par soi-même

Vous aussi, vous avez vécu une rupture en voyage lors d’un voyage au long cours en couple?  Racontez-nous dans les commentaires comment vous avez géré cette situation difficile. Avez-vous d’autres astuces qui pourraient permettre à d’autres voyageuses de mieux gérer une séparation en voyage?


⇒ Suggestion LVDQ pour vos assurances voyage : Si vous recherchez une bonne assurance voyage, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 3 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Voyage au long cours en couple : quand le rêve mène à la rupture amoureuse

Quand un long voyage mène à une rupture amoureuse Quand un long voyage mène à une rupture amoureuse

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre voyage au long cours en couple.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

14 + 4 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+