La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage

Par Sarah Robichaud
685 Vues
La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Vous souhaitez améliorer vos photos de voyage ? Voici 12 conseils assez accessibles, rien de trop technique, qui vous permettront de prendre de meilleures photos en voyage, et ce, peu importe l’appareil photo que vous possédez. Un article pour celles qui veulent s’adonner à la photographie en voyage.

La photographie en voyage

De nos jours à l’ère digitale, la photographie est très accessible et rares sont les personnes qui reviennent de voyage sans quelques clichés souvenirs. Que vous voyagez pour faire de la photo ou que vous preniez des photos en voyageant, il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour prendre une bonne photo de voyage. En effet, derrière une seule photo, il peut même y avoir des heures de travail : recherche, planification, attente, post-traitement !

Cela dit, il ne faut pas nécessairement posséder l’appareil photo le plus évolué sur le marché ou être un.e photographe professionnel.le pour faire de belles photos de voyage. Je ne prétends pas l’être moi-même, mais j’ai acquis avec le temps plusieurs notions que je vous partage ici et qui sauront certainement vous être utiles. Vous trouverez donc dans cet article sur la photographie en voyage quelques conseils assez accessibles, rien de trop technique, qui vous permettront de prendre de meilleures photos en voyage, et ce, peu importe l’appareil photo que vous possédez !

À noter que je mets l’emphase sur l’aspect « voyage » dans cet article, mais que les conseils peuvent également s’appliquer si vous désirez apprendre la photographie de façon générale !

⇒ À lire également : Journal de voyage : 5 bonnes raisons de tenir un carnet de voyage

Astuces pour faire de la photographie en voyage dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Avec quelques conseils accessibles, il est possible de s’améliorer en photographie lors de ses voyages

 

12 conseils pour faire de belles photos en voyage

Prêts à apprendre la photographie de voyage? Voici d’abord 5 conseils de base pour faire de meilleures photos et 7 autres conseils qui vous permettront de vraiment progresser à faire de belles photos de voyage.

 

Les conseils simples en photographie pour prendre de meilleures photos en voyage

1) Mettre la ligne d’horizon à l’horizontale

Je vous présente ce conseil en premier, car c’est un des défauts qui saute le plus aux yeux, mais qui pourtant est le plus simple à corriger pour améliorer ses photos de voyage. À la prise de vue, prenez le temps de redresser votre appareil photo et de mettre la ligne d’horizon à l’horizontale avant d’appuyer sur le déclencheur. Certains appareils photo possèdent même un niveau intégré qu’il est possible d’afficher à l’écran ! Sinon, il est facile de redresser la ligne d’horizon en post-traitement (voir conseil #12 « Appliquer un post-traitement à ses photos »).

Mettre à ligne d'horizon à l'horizontale pour une belle photo de voyage dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Mettre la ligne d’horizon à l’horizontale est une astuce simple pour améliorer ses photos de voyage (Key West, Floride)

 

2) Expérimenter avec les règles de base de la composition

La composition en photographie, c’est l’art d’organiser les différents éléments d’une photo de façon à la rendre harmonieuse et à mettre le sujet en valeur. En photographie, les règles de base sont nombreuses, mais si je n’avais qu’un seul conseil photographie à vous donner, ce serait simplement d’éviter de centrer votre sujet et/ou éviter de centrer la ligne d’horizon.

Pour élaborer davantage en ce sens, je vous conseille de mettre en pratique la règle des tiers, dont le principe fondamental est justement de ne pas centrer son sujet et/ou la ligne d’horizon. Cette règle est un bon point de départ pour découvrir et expérimenter avec les règles de base de la composition, puis d’améliorer ses photos de voyage :

  • Règle des tiers : Imaginez les lignes qui séparent votre photo en 9 sections égales (voir exemple ci-dessous). Comme le regard est attiré naturellement vers les intersections de ces lignes (le nombre d’or, ça vous dit quelque chose ?), le principe de cette règle est donc de placer le sujet et les éléments importants d’une scène à ces intersections et de diviser votre scène en suivant les lignes. Cette astuce simple vous permettra d’obtenir des photos de voyage plus équilibrées et plus harmonieuses pour l’œil. Pour faciliter l’application de cette règle, vous pourrez activer l’affichage de la grille sur votre appareil photo ou votre téléphone cellulaire.
Conseil en photographie voyage, respectez la règle des tiers dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Appliquez la règle des tiers à vos photos de voyage afin de les rendre plus équilibrées et plus harmonieuses (Île d’Orléans)

Il existe plusieurs autres règles de base intéressantes que vous pourrez découvrir en effectuant quelques recherches sur le web. Pour ma part, j’adore jouer avec les avant-plans, les reflets et les lignes directrices.

Malgré l’utilisation du terme « règle », il est important de se rappeler que la photographie est avant tout un art, ce qui veut dire que vous êtes libres d’en faire ce que vous voulez. Ces règles servent de base ; un bon point de départ, mais elles peuvent aussi être brisées ou contournées. C’est en expérimentant avec les différentes règles que vous développerez votre œil et que ça deviendra naturel.

 

3) Éliminer les objets indésirables

Avant d’appuyer sur le déclencheur pour prendre une photo en voyage, soyez conscient de l’environnement autour de votre sujet et dans le cadre de la photo. Soyez attentifs à ce que vous voulez photographier, mais aussi à ce que vous ne voulez pas retrouver dans votre photo… Par exemple des objets indésirables, tels que des poubelles dans les sites touristiques ou le rouleau d’essuie-tout en plein centre de votre repas au restaurant ; c’est-à-dire des objets qu’on peut facilement éviter de photographier en faisant quelques pas ou carrément en les déplaçant.

Il peut également être intéressant de retirer les objets indésirables en post-traitement, mais la plupart du temps, c’est beaucoup plus simple de le faire à la prise de vue.

 

4) Capturer le moment pour des photos de voyage authentiques

Pour rendre vos photos de voyage plus authentiques, il est primordial de capturer le moment. Évitez les sourires forcés ; il est beaucoup plus intéressant de photographier les gens au naturel ou du moins en « forçant » le naturel, c’est-à-dire en les faisant rire pour obtenir des sourires sincères. Évitez également les poses forcées et privilégiez les portraits sur le vif ; votre sujet peut être en train de marcher par exemple.

Une façon intéressante de capturer le moment en voyage est également d’installer son appareil photo sur un trépied et de photographier en mode rafale avec une minuterie (par exemple 1 photo à chaque 5 secondes). Mon amie Vicky et moi avons utilisé cette technique lors de notre voyage en Grèce, lorsque nous voulions des photos en duo. On se plaçait devant l’appareil photo et on s’efforçait de l’oublier quelques minutes en ayant une conversation normale. Dans 100 % des cas, on avait un fou rire et de beaux souvenirs en prime !

Capturer le moment sur le vif dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Capturez le moment en voyage, par exemple à l’aide d’un trépied et d’une minuterie (Santorini, Grèce)

 

5) Laisser tomber le flash en photographie de voyage

Sauf dans des conditions contrôlées (en studio, par exemple), l’utilisation d’un flash donne rarement de belles photos. Si vous avez un appareil photo reflex ou hybride, avoir un objectif avec une grande ouverture (entre f/1.4 et f/2.8) vous permettra de prendre des photos de voyage bien exposées et nettes dans un environnement peu lumineux (comme à l’intérieur au restaurant), et ce, sans l’utilisation d’un flash.

Utiliser un objectif grande ouverture plutôt qu'un flash dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Utilisez un objectif avec une grande ouverture pour des photos bien exposées et nettes, et ce, sans flash (Miami, Floride)

 

Les conseils pour vraiment progresser en photographie de voyage

Si vous êtes déterminés à progresser en photographie de voyage et à rapporter des souvenirs qui en épateront plus d’un, il vous faudra alors considérer la photographie comme étant une « activité » à part entière, c’est-à-dire qu’il vous faudra y mettre du temps avant, pendant et après votre voyage ! Voici 7 autres conseils pour faire de belles photos en voyage.

 

6) Bien se préparer avant de partir et planifier son itinéraire

Afin d’optimiser son temps à destination et de multiplier les occasions photographiques en voyage, il est primordial de bien se préparer et de planifier son itinéraire à l’avance. Voici quelques façons de bien se préparer avant de partir pour progresser en photographie de voyage :

  • Connaître son appareil photo: La première étape pour prendre de meilleures photos en voyage et progresser en photographie est bien entendu de connaître et d’apprendre à utiliser les diverses fonctions et les réglages de son appareil photo. Apprenez également à vous servir des notions de base en photographie : ouverture, vitesse et ISO.
  • Faire des recherches: Repérez les points de vue et les lieux intéressants à photographier en voyage en vous inspirant des nombreux blogs voyage, Instagram et Pinterest. Vous trouverez également beaucoup d’informations en recherchant sur Google avec les termes « points de vue » ou « photo spots ». Par exemple, je vous invite à lire mes précédents article : Les meilleurs points de vue de New York et endroits pour photographier la ville et Visiter Québec à travers ses plus beaux points de vue : 12 endroits où photographier la ville de Québec.
  • Créer des cartes à utiliser hors-ligne sur votre téléphone intelligent: Le logiciel Google Earth sur ordinateur est facile à utiliser pour créer des cartes et ajouter des repères afin d’identifier les différents points de vue et lieux intéressants trouvés au fil de vos recherches. Vous pourrez ensuite les exporter, puis les importer dans l’application de navigation GPS Maps.me sur votre téléphone intelligent, qui vous permettra ensuite de les consulter sans avoir accès à internet.

Pour ce faire, dans l’onglet « Lieux » de Google Earth → Clic droit sur le dossier à exporter → Sélectionner l’option « Enregistrer le lieu sous… », choisir un emplacement et le type de fichier .kmz → S’envoyer ensuite le fichier exporté en format .kmz par courriel → Ouvrir le courriel sur son téléphone → Cliquer sur le fichier joint et sélectionner « Ouvrir avec Maps.me ». Bonus : J’utilise également cette méthode pour cibler à l’avance des restaurants intéressants !

  • Planifier votre itinéraire en fonction de la lumière: Pour passer à un niveau supérieur en photographie de voyage, planifiez votre itinéraire en fonction de la lumière (voir conseil #8 « Profiter de la plus belle lumière de la journée »). Identifiez à l’avance les endroits où vous voulez vous trouver au lever et au coucher du soleil, ainsi que lors des heures bleues et dorées. Utilisez des outils tels que The Photographer’s Ephemeris pour savoir où et quand le soleil se lèvera et se couchera.

À lire également : Applications voyage : 18 applications utiles pour l’organisation de son voyage 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


 

7) Se lever tôt pour faire de belles photos en voyage

Réveillez-vous à l’aurore, pendant que tous les autres touristes dorment encore et profitez-en pour vous rendre dans les endroits généralement très achalandés par les touristes. Vous pourrez alors vous adonner à la photographie de voyage en toute quiétude !

Par exemple, les photos de voyage ci-dessous ont été prises au même endroit ; soit en plein jour lorsque le point de vue était pris d’assaut par les touristes (photo de gauche) et ce même point de vue à 6h00 du matin (photo de droite) :

En voyage, levez-vous tôt et profitez-en pour vous rendre dans les endroits généralement très achalandés par les touristes pour les photographier en toute quiétude. (New York)

 

8) Profiter de la plus belle lumière de la journée

La plupart du temps, ce qui distingue une photo banale d’une photo renversante ou à « l’effet wow » est simplement le moment de la journée à laquelle elle a été prise. Pour améliorer ses photos de voyage, il est donc essentiel de savoir profiter de la plus belle lumière de la journée.

Par exemple, les deux photos de voyage ci-dessous ont été prises au même endroit ; soit en plein jour (photo de gauche) et à l’heure bleue, tout juste après le coucher du soleil (photo de droite) :

Profitez de la plus belle lumière de la journée pour prendre des photos de voyage à « l’effet wow » ! (New York)

 

Moments de la journée à privilégier en photographie de voyage

Les moments de la journée à privilégier en photographie de voyage sont généralement ceux où le soleil est bas à l’horizon. C’est cet angle avec l’horizon qui engendre notamment une lumière moins intense, moins blanche et plus diffuse ; les couleurs sont rehaussées et les contrastes sont réduits. Tous ces aspects créent ainsi des conditions propices à la photographie et ajoutent généralement une ambiance à vos clichés. À ces moments de la journée, la lumière et le ciel peuvent changer rapidement et surtout drastiquement d’une minute à l’autre.

  • Lever du soleil : Je mentionnais au point précédent les avantages de se lever tôt par rapport à l’achalandage de certains sites, mais un autre avantage intéressant est celui de profiter de la lumière douce et diffuse du soleil à ce moment de la journée pour faire de belles photos en voyage.
  • Heure dorée : Profitez également de l’heure dorée (« golden hour ») ; ce moment de la journée suivant le lever du soleil et précédant le coucher du soleil, lorsque tout baigne dans une magnifique lumière dorée et dans une ambiance chaleureuse. À ce moment de la journée, le soleil est bas à l’horizon créant également des ombres allongées qui sont particulièrement intéressantes en photo de rue. C’est également à ce moment de la journée où les conditions sont les plus propices aux photos de portraits.
Profiter de la golden hour pour faire de belles photos de voyage dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Profitez de l’heure dorée pour photographier des paysages à l’ambiance chaleureuse

 

  • Coucher du soleil : Pas besoin de m’étaler en arguments ; les couchers de soleil sont photogéniques et parfois même spectaculaires ! D’ailleurs, les couchers de soleil éclatants et très colorés ont lieu lorsque des nuages parsèment le ciel et que la lumière reflète sur ceux-ci. En voyage, j’adore trouver les meilleurs endroits pour admirer/photographier le coucher de soleil à tous les jours et espérer être témoin d’un autre spectacle de la nature !
  • Heure bleue : L’une des erreurs que font la plupart des gens lors d’un coucher de soleil est de quitter dès que le soleil passe sous la ligne d’horizon, alors que le ciel n’a pas fini de se transformer. Profitez de l’heure bleue survenant tout juste après le coucher du soleil pour capter des panoramas dramatiques aux teintes plus froides. Sachez que l’heure bleue a également lieu tout juste avant le lever du soleil, mais pour ma part, c’est très rare que j’aie la motivation de me lever assez tôt pour en profiter !

 

Moments de la journée à éviter en photographie de voyage

Pour terminer à propos de la lumière, il est important de mentionner que le moment de la journée où le soleil est à son zénith (le soleil de midi) est généralement à éviter en photographie de voyage. Bien sûr, il est possible de faire de bonnes photos de voyage au milieu de la journée, surtout si le ciel est couvert ou avec une technique adéquate (HDR par exemple), mais de façon générale, la surabondance de lumière rendra vos photos ternes et trop contrastées, avec des zones complètement blanches (généralement le ciel) ou des zones trop noires. L’intensité du soleil forcera également les gens que vous tentez de photographier à plisser les yeux et les ombres dans leur visage (l’ombre du nez, par exemple) seront très nettes et très peu avantageuses. Profitez plutôt de ce moment de la journée pour faire des visites intérieures ou dîner longuement !

 

9) Être patient.e est le meilleur atout en photographie de voyage

Certaines occasions photographiques se présentent soudainement et on a une fraction de seconde pour réagir, mais d’autres requièrent de la patience… En effet, que ce soit pour obtenir la lumière idéale ou la composition parfaite, être patient.e est un bon moyen d’améliorer ses photos de voyage.

Tel que mentionné au point précédent, les conditions lumineuses aux alentours du lever et du coucher du soleil peuvent changer drastiquement d’une minute à l’autre, d’où l’importance d’être patient.e et de tirer profit de chaque instant !

De plus, il faut parfois être patient.e pour obtenir la composition parfaite, lorsque cette dernière implique quelqu’un ou quelque chose qui est hors de son contrôle, par exemple un piéton ou une voiture. On peut vouloir que ce quelqu’un ou quelque chose passe dans le cadrage de notre photo ou au contraire, qu’il en sorte !

Évidemment, ce conseil est plus facile à mettre en application si vous voyagez seul.e ou si votre partenaire de voyage est également patient.e (Merci Vicky !).

⇒ À lire également : Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable

Être patient.e pour obtenir la composition parfaite est inévitable lorsque cette dernière implique quelqu’un ou quelque chose qui est hors de son contrôle, par exemple un piéton ou une voiture. (photo de gauche : Montréal/photo de droite : New York)

 

10) Trouver des angles et des points de vue différents

Je n’ai rien contre un bon point de vue classique et incontournable, mais il est toujours intéressant de trouver aussi des angles et des points de vue différents et originaux lorsque l’on pratique la photographie en voyage. Pour ce faire, déplacez-vous et n’hésitez pas à vous pencher ou à vous mettre dans des positions inconfortables !

Comme ci-dessous, où on me voit accroupie devant la plate-bande de tulipes (photo de gauche) pour prendre une photo du Château Frontenac selon un angle original (photo de droite) :

N’hésitez pas à vous pencher ou à vous mettre dans des positions inconfortables pour trouver des angles et des points de vue différents et originaux (Québec)

 

11) Raconter une histoire à travers ses photos de voyage

Ensuite, un conseil peu moins évident et qui nécessite de la pratique, mais qui va améliorer vos photos de voyage de façon significative et les rendre beaucoup plus intéressantes. Il s’agit de raconter une histoire à travers ses photos de voyage dans le but, d’une part, de se souvenir plus tard des émotions ressenties et de revivre son voyage à travers ses photos, mais également de faire voyager les autres. Pour ce faire, il importe de photographier les différents aspects d’une destination/d’un lieu ou d’un évènement/d’une situation.

Il n’existe pas de mode d’emploi universel pour raconter une histoire en photographie ; chaque photographe pourrait vous l’expliquer d’une manière différente. Pour ma part, j’aurais même pu écrire un article complet là-dessus, puisque c’est un aspect qui me passionne à propos de la photographie de voyage ! Toutefois, afin de simplifier le tout, j’en suis venue à la conclusion que le point de départ pour raconter une histoire à travers une série de photos de voyage est de varier les sujets de vos photos et de varier les types de photos que vous prenez.

 

Varier les sujets de vos photos

En photographie, le « sujet » est l’élément principal de votre image, le « quoi ? ». De façon plus concrète, voici quelques exemples de sujets à photographier en voyage :

  • Un lieu naturel ou urbain, vu dans son ensemble (mise en contexte)
  • Les bâtiments, les monuments, l’architecture
  • Vous
  • Les gens avec qui vous voyagez
  • Les locaux : Renseignez-vous sur la culture et la façon dont les locaux réagissent s’ils se font photographier. Pour des plans rapprochés, il peut être sage de demander la permission. Pour cela, aborder les gens en les saluant dans leur langue est toujours une bonne idée !
  • Les touristes : Il est parfois impossible d’éviter les masses de touristes lorsqu’on visite certains lieux. Dans le même but de bien représenter un endroit et de revivre le moment, il peut être intéressant d’intégrer les touristes dans vos photos de voyage.
  • Des véhicules en mouvement et autres moyens de transport
  • De la nourriture
  • Des animaux
  • De la végétation, un arbre, une fleur
  • Autres détails et objets, etc…

 

Varier les types de photos

Évidemment, ce point est intimement lié au précédent ; en variant les sujets de vos photos de voyage, vous variez nécessairement les types de photos. Certains types de photos sont même indissociables de leur sujet !

En fait, il s’agit de mettre en application le point précédent, mais de façon plus concrète. Voici quelques exemples de types de photos qu’il est intéressant de prendre en voyage et surtout d’alterner pour bien représenter un même endroit :

  • Paysages naturels et urbains / Vue d’ensemble
  • Portraits (variez les portraits classiques avec des portraits sur le vif !)
  • Plans rapprochés (de certains aspects, des détails et des textures, par exemple)
  • Photographie de rue (scène de la vie de tous les jours), etc…

 

Comment trouver l’inspiration pour raconter une histoire

Pour trouver l’inspiration afin de raconter une histoire à travers vos photos de voyage, identifiez ce qui vous a fait choisir cette destination et intégrez ces aspects à vos photos.

Ce qui distingue une destination d’une autre n’est pas uniquement les différents monuments et paysages, mais également leur histoire, leur culture, le mode de vie, etc. Ces aspects se retrouvent notamment dans les scènes typiques de la vie quotidienne d’un endroit. En effet, pour raconter une histoire à travers ses photos de voyage, il est intéressant de capturer le mode de vie des locaux et d’intégrer ces derniers dans ses clichés. C’est ce qu’on appelle la photographie de rue.

⇒ À lire également : Personnalité introvertie : Apprendre à voyager seule en étant introvertie

Il importe de s’intéresser également aux éléments qui caractérisent une destination et qui, mis ensemble, la rendent unique ; par exemple les taxis jaunes de New York, les cônes fumants, les torrents de piétons, etc. Ce sont de petits détails qu’on ne pense pas toujours à photographier, mais qui sont bien importants pour capturer l’essence d’un endroit, puisqu’ils en sont indissociables.

S’intéresser à ces aspects aide à mieux représenter notre destination à travers nos photos de voyage et permettra ultimement de raconter une histoire et de faire voyager.

À chacun son processus créatif, mais pour ma part, j’utilise généralement deux méthodes pour m’inspirer et trouver quoi photographier pour bien faire ressortir l’essence d’une destination :

  • Avoir une liste de choses à photographier et aller vers son sujet : Je mentionnais précédemment (voir conseil #6 « Bien se préparer et planifier son itinéraire ») qu’il est important de faire des recherches préalablement à son voyage pour multiplier les occasions photographiques. En ce sens, il est intéressant d’avoir déjà préparé une liste de choses à photographier et une fois à destination, de se balader avec un sujet en tête, à l’affût dudit sujet. Par exemple, avant de partir à New York, je savais déjà que je voulais photographier certains aspects qui caractérisent bien cette ville, soit des paysages urbains à couper le souffle, mais également : des taxis jaunes, des marcheurs de chiens, des cônes fumants, des torrents de piétons, des marchands de journaux, entre autres.
  • S’imprégner d’un endroit et laisser le sujet venir à soi : Par « laisser le sujet venir à soi », je ne veux pas dire que le sujet doit venir à soi au sens propre ; je parle plutôt de l’idée du sujet qui germe sur place ! Cette méthode me demande généralement une part d’observation ou de contemplation ; je m’arrête et prends le temps de m’imprégner de l’ambiance et de l’atmosphère d’un endroit à l’écoute de mes sens. Je me pose des questions qui m’aident à cibler ce qui fait qu’un endroit est unique, qui me guident ensuite pour bien faire ressortir ces aspects à travers mes photos et cibler des sujets : Quel est le centre d’intérêt du lieu où je me trouve ? Que font les locaux ? Que font les touristes ? Quelles odeurs je sens ? Qu’est-ce que j’entends ? Comment je me sens ? Au fil de mon apprentissage de la photographie, ce processus m’a grandement aidé à profiter davantage des endroits que je visite, car il me force à porter une plus grande attention à tous les aspects et les détails d’un lieu.

 

Exemple d’une série de photos de voyage qui raconte une histoire

Le pont de Galata à Istanbul est bien plus qu’un simple lien reliant les deux rives du fleuve ; c’est un lieu de rassemblement des locaux qui y vont pour pêcher à toute heure du jour et c’est aussi un endroit de prédilection pour prendre un café turc ou fumer le narguilé avec une vue imprenable sur la ville. Ainsi, pour bien représenter cet endroit, j’ai varié les sujets et les types de photos :

Photographiez différents aspects d’un lieu et variez les types de photos pour raconter une histoire et faire voyager à travers vos photos (Istanbul, Turquie)

 

Sujet de la photo Type de photo
Le pont en tant que tel, dans son environnement (mise en contexte) Paysage urbain (vue d’ensemble du lieu)
Les locaux qui y pêchent Photographie de rue (scène typique de la vie de tous les jours)
Un local qui prépare un café turc dans l’un des nombreux restaurants du pont Portrait sur le vif
Moi qui bois ce même café turc Portrait sur le vif
La vue à partir du pont Paysage urbain

Plus intéressant que « moi devant le pont », « moi devant les pêcheurs », « le monsieur qui préparait mon café et moi souriant à la caméra » et « moi devant la vue sur la ville », n’est-ce pas ?

 

12) Appliquer un post-traitement à ses photos de voyage

Le post-traitement en photographie consiste à appliquer des modifications à ses photos, dans le but d’en optimiser le rendu, de mieux représenter la réalité, de recréer une ambiance et/ou d’y ajouter sa touche personnelle/artistique, entre autres.

D’ailleurs, il faut absolument se défaire de l’idée selon laquelle le post-traitement est synonyme de tricherie. En effet, vous trouverez bien peu de photos renversantes, pour lesquelles vous aurez envie de vous exclamer et qui n’auront pas subi un post-traitement, aussi minime soit-il. C’est la dernière touche magique pour améliorer ses photos de voyage !

 

Formats de fichiers

En premier lieu, il est important de bien comprendre les formats de fichiers photo issus des appareils photo numériques modernes. Sans vouloir entrer dans des détails trop techniques, il existe grosso modo deux formats de fichiers :

  • JPEG : C’est un format « clé en main » ; l’appareil photo applique automatiquement une compression et surtout un traitement à vos photos que vous ne pouvez pas vraiment contrôler (l’équivalent d’un « filtre » Instagram). Vous comprendrez donc qu’une photo très colorée et éclatante exportée directement de votre appareil photo en format JPEG a subi un post-traitement à votre insu. Si on désire progresser en photographie, il faut éviter ce format, car les photos perdent beaucoup d’informations et ne permettent pas un traitement optimal par la suite.
  • RAW : De nos jours, les appareils photo numériques sont capables de créer des fichiers bruts contenant énormément d’informations, qu’on appelle les fichiers RAW. Une caractéristique bien notable de ce format de fichier est que les photos sont visuellement très ternes et ne représentent pas nécessairement la réalité ; c’est parce que ces photos sont faites pour subir un post-traitement ! C’est l’équivalent du négatif en photographie argentique (appareils photo à pellicule). Je vous recommande fortement d’utiliser le format RAW si vous désirez progresser en photographie et que votre appareil photo le permet (tous les appareils photo reflex et hybrides récents).

 

Le traitement

Le terme « traitement » est utilisé pour décrire des modifications globales apportées à une image, par exemple : recadrage, balance des blancs, contraste, luminosité/tonalité, saturation, etc. Cette étape a pour but d’optimiser les informations enregistrées dans le fichier RAW et permet d’améliorer ses photos de façon significative. Appliquer un traitement à ses photos de voyage est donc indispensable !

Évidemment, pour appliquer un post-traitement à ses photos numériques, il est inévitable d’utiliser un ou des logiciels de post-traitement. Lightroom et Capture One sont deux logiciels dont l’utilisation est répandue parmi les photographes. Ils sont payants, mais proposent des versions d’essais gratuites.

Dans tous les cas, avant de se lancer dans le traitement de ses photos de voyage, il est recommandé d’en apprendre les rudiments, via des recherches sur le web, qui regorge de tutoriels et de vidéos à ce sujet.

Appliquer un post-traitement est la dernière touche magique pour améliorer ses photos de voyage ! (San Francisco, Californie)

 

Et la retouche ?

Si le « traitement » consiste à appliquer des modifications globales à une image, le terme « retouche » est utilisé pour décrire des modifications généralement plus localisées.

Bien que les logiciels de traitement offrent des fonctions de retouches locales de base, il peut être requis d’utiliser d’autres logiciels pour réaliser des retouches plus élaborées, tels que Gimp (gratuit) ou Photoshop (payant).

Je n’ai pas l’intention de m’étendre sur le sujet de la retouche dans le contexte de cet article, car ce n’est pas, selon moi, une étape absolument essentielle lorsqu’on s’initie à la photographie et au post-traitement. C’est plutôt une continuité potentielle lorsqu’on désire progresser en photographie.

J’ai d’ailleurs méticuleusement choisi le terme « potentiel », car de nombreux photographes n’y ont jamais recours et aussi, car la retouche peut être un sujet sensible. Certains reprochent même aux photographes qui font de la retouche de tricher et de déformer la réalité… mais aurait-on le réflexe de critiquer un peintre, car son œuvre ne représente pas exactement la réalité ? Au final, il est important de se rappeler que la photographie est un art avant tout !

 

Quel appareil photo apporter pour faire de la photographie en voyage?

Un photographe professionnel m’a dit un jour que le meilleur appareil photo que je pouvais avoir est celui dont j’allais me servir et savoir me servir. Je me plais donc à répéter sa sagesse dès que j’en ai l’occasion ! En effet, il est tout à fait inutile de posséder un « gros appareil photo professionnel » si vous le trouvez trop complexe ou trop embarrassant et que vous le laissez dans votre chambre d’hôtel. Dotez-vous d’un appareil photo qui répond à vos besoins et dont vous n’hésiterez pas à traîner avec vous.

 

Les différents types d’appareils photo pour voyager

De nos jours, la qualité des photos prises avec un téléphone cellulaire ou un appareil photo compact est amplement suffisante pour la publication sur les réseaux sociaux et les impressions petit format. Si cela vous convient et que vous ne désirez pas nécessairement contrôler les paramètres d’ouverture, de vitesse et d’ISO, alors ces appareils sont tout à fait indiqués pour vous pour la photographie en voyage.

Si toutefois, vous désirez une meilleure qualité d’image et plus de fonctionnalités, telles que le contrôle des paramètres d’ouverture, de vitesse et d’ISO, ainsi que la possibilité de changer d’objectifs (lentilles), il vous faudra un appareil photo reflex ou un appareil photo hybride.

 

Établir ses besoins, ses priorités et son budget

Avant de magasiner un appareil photo reflex ou hybride, il est primordial d’établir vos besoins, vos priorités et votre budget. Pour commencer, voici une liste des 4 critères qui sont pour moi indispensables à un bon appareil photo à apporter en voyage, en plus des fonctionnalités énumérées précédemment, soit le contrôle des paramètres d’ouverture, de vitesse et d’ISO, ainsi que la possibilité de changer d’objectifs :

  • Poids
  • Discrétion
  • Résistance aux éclaboussures/pluie, à la poussière et au froid (tropicalisé ou « weathersealed »)
  • Qualité des images

Je ne m’attarderai pas ici sur les appareils photo reflex, puisqu’ils ne répondent absolument pas aux deux premiers critères établis ci-haut (poids et discrétion). Ce type d’appareil photo peut convenir à certains voyageurs, mais pour ma part, j’ai choisi d’emblée de me doter d’un appareil photo hybride.

Un appareil photo hybride est un appareil photo à objectifs interchangeables, mais sans miroir, contrairement aux reflex. Cette caractéristique réduit considérablement la taille de l’appareil et, par conséquent, son poids, tout en conservant sa polyvalence en termes de fonctionnalités (contrôle des paramètres d’ouverture, de vitesse et d’ISO, ainsi que la possibilité de changer d’objectifs).

Il existe une vaste gamme d’appareils photo hybrides pour tous les types de photographes. Les appareils avec capteur plein format (full frame) sont prisés des professionnels, tandis que les appareils avec des plus petits capteurs (APS-C ou Micro 4/3) sont généralement utilisés par les hobbyistes.

 

Faire son choix

Pour ma part, j’ai fait l’acquisition il y a quelques années d’un boîtier Olympus OM-D EM-5 MII qui répond aux critères indispensables que j’avais établis pour mes besoins :

  • Sa petite taille et son poids plume (environ 1 lbs pour le boîtier !).
  • Son style rétro qui la rend plus discrète (elle peut être confondue avec un vieil appareil argentique sans valeur).
  • Sa résistance aux éclaboussures/pluie et à la poussière parfaite pour voyager sans tracas (tropicalisé ou « weathersealed »).
  • La qualité des photos qui comble amplement mes besoins en tant que photographe amateure.

Noter qu’il existe une version un peu plus abordable de ce boîtier, soit le modèle EM-10. Toutefois, celui-ci n’est pas tropicalisé (« weathersealed »).

Somme toute, si vous voulez faire de la photographie en voyage, il est primordial de vous doter d’un appareil photo que vous allez vouloir traîner avec vous en tout temps !

Appareil photo pour photographie en voyage dans notre article La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

Pour la photographie en voyage, dotez-vous d’un appareil photo qui répond à vos besoins et dont vous n’hésiterez pas à traîner avec vous. Ici, l’Olympus OM-D : petit, léger et discret… parfait la photographie en voyage !

 

Quelques accessoires indispensables

  • Cartes mémoires : Pour ma part, je préfère prendre trop de photos que pas assez, quitte à prendre beaucoup plus de temps à faire le tri à mon retour ! Apporter plusieurs cartes mémoire est donc indispensable et permet également de « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » en cas de bris, de perte, de vol, etc…
  • Batteries : Si j’ai bien retenu une chose de mes années dans les scouts, c’est d’être « toujours prête » ; lorsque je voyage, mon appareil photo est ouvert en tout temps et je suis constamment à l’affût d’occasions photographiques ! Toutefois, cette stratégie n’est pas sans conséquence sur l’autonomie de la batterie, ce pour quoi j’en apporte toujours plusieurs avec moi. Better be safe than sorry !
  • Trépied : Le trépied est un accessoire indispensable à jumeler avec les fonctions « minuteur » et/ou de déclenchement à distance, mais également pour prendre des photos nettes lorsque la lumière se fait rare. Les trépieds Gorillapod de la marque Joby sont vraiment pratiques en voyage, car ils sont petits et légers.
  • Accessoires antivols : Étant donné que le voyage comporte déjà son lot de stress, il est important pour moi d’avoir recours à certains moyens pour réduire mon stress en voyage, comme celui lié à la peur de me faire voler mon appareil photo et mes photos avec. Avec ma courroie antivol (en tissu anti-coupure) portée en bandoulière, je peux me balader sans ressentir le besoin d’agripper fermement mon appareil photo ou de me tenir à l’affût des voleurs. Je possède aussi un petit sac à dos antivol (également en tissu anti-coupure), dont les bandoulières permettent de facilement se rattacher autour d’un poteau dans le métro ou à sa chaise au restaurant. De plus, les fermetures à glissière se verrouillent ; rien de trop encombrant, mais assez pour décourager les pickpockets. Les compagnies Pacsafe et Travelon font de super produits dans cette catégorie.


Informations pratiques pour organiser vos voyages


⇒ Suggestion LVDQ pour votre hébergement : Lorsque vous planifierez vos voyages, vous pouvez utiliser ce lien Booking.com afin de vérifier ce qu’il y a de disponible pour vos hébergements. Chaque fois que vous utilisez nos liens avant de réserver, peu importe l’hébergement que vous réservez, ce partenaire nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


⇒ Suggestion LVDQ : Pour trouver un vol pas cher pour vos voyages : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


⇒ Suggestion LVDQ pour vos assurances voyage : Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


⇒ L’outil par excellence de planification de voyage : Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 4 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage

La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil La photographie en voyage : 12 conseils pour prendre de meilleures photos de voyage #photo #photographie #voyage #conseil

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de vos voyages et dans la pratique de photographie en voyage.

Pour continuer la lecture

1 Commentaire

Sabrina St-Onge 4 novembre 2022 - 13 h 27 min

Merci ! Ce sont vraiment d’excellents conseils !

Répondre

Laissez un commentaire

20 − 5 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

NOUVEAUTÉ ! Découvrez tous nos voyages entre femmes à venir!Cliquez ici pour voir tous nos voyages organisés en petits groupes
+