Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19

Par Domi Anthony
677 Vues
Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Avec les campagnes de vaccination de masse qui progressent autour du globe, petit à petit, les frontières de nombreux pays s’ouvrent à nouveau. Notre collaboratrice, qui est partie pour un long voyage depuis 6 mois, vous offre dans ce dossier « Voyage et pandémie« , plein d’informations pour vous aider à préparer un long voyage durant la Covid-19

Sommaire de l'article

Les ravages de la pandémie

Après des mois de télétravail imposés et des confinements successifs entre quatre murs, le désir de faire un long voyage pourrait se manifester grandement, bien que la pandémie ne soit pas terminée et que nous devrons probablement apprendre à vivre avec elle pour un petit bout. Il est normal de ressentir le besoin de recouvrer notre liberté, de découvrir de nouveaux horizons, de rencontrer d’autres gens et de répondre à l’appel de la nature.

⇒ À lire égalementVoyager par procuration : 10 manières de se sentir en voyage à la maison

À travers le monde, avec l’arrivée de la Covid-19, les hôtels, les gîtes familiaux, les restaurants-bars, les agences de voyages, les agences d’excursions, bref tous ceux qui dépendent du tourisme internationaux, ont subi le même sort. Presque toutes les personnes vivant du tourisme se retrouvent depuis des mois sans, ou avec peu, de revenus. Dans la majorité des pays de ce monde, le peuple souffre, souvent laissé à lui-même, sans aucune aide de leur gouvernement. Patiemment, ils attendent que les touristes reviennent afin que leurs affaires puissent reprendre. Le point positif à tout cela, c’est que sans le tourisme de masse, la nature a repris ses droits, elle respire à nouveau et pour cela, c’est super.

Les ravages de la pandémie dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

La pandémie fait beaucoup de ravage, notamment auprès des populations qui dépendent du tourisme

 

Faut-il entreprendre un long voyage à l’étranger pendant la pandémie ou bien attendre avant de voyager?

Cet article n’est nullement destiné à inciter les gens à voyager pendant la pandémie actuelle. Mais comme je suis en voyage depuis février 2021, j’en profite pour vous partager ici ce que je constate quotidiennement. Ce petit dossier « Voyage et pandémie » pourra vous aider à préparer un long voyage durant la Covid-19, si c’est l’un de vos projets. Cela vous permettra aussi de pouvoir  prendre une décision éclairée, même si voyager après la pandémie ne sera plus jamais pareil.

⇒ À lire égalementTout quitter pour voyager à 56 ans : Départ pour 5 ans en Asie et en Océanie

Même si c’est un peu le parcours du combattant de partir en voyage pendant la pandémie, cela a bien des avantages. Comme il n’y a presque pas de touristes, tout est bien moins cher. Cela m’a aussi permis d’aller dans des endroits où je n’avais pas prévu d’aller initialement. Cette façon de découvrir le monde pendant la pandémie et en slow travel est très plaisante. Même si dans certains pays le masque est encore obligatoire partout, comme à Dubaï ou en Thaïlande.

La principale qualité d’un grand voyageur n’est-elle pas la faculté de s’adapter à toutes les situations? J’ai dû m’adapter souvent depuis les derniers mois, mais j’ai adoré découvrir des endroits où je n’avais pas prévu d’aller. Cela met un peu de piquant dans le quotidien. Que de belles découvertes et rencontres grâce au hasard!

Il est important de savoir à quoi s’attendre avant de préparer un long voyage pendant la Covid-19. Dans mon cas, si tout était à refaire, je referais exactement la même chose. Je partirais de nouveau en voyage pendant la pandémie. Le fait de fréquenter les marchés, de manger dans les restaurants, de dormir dans des hôtels et d’acheter chez les vendeurs ambulants permettent un peu de soutenir l’économie locale de ces pays.

 

Où est-il possible de voyager pendant la Covid-19?

Peu à peu, les frontières de nombreux pays ouvrent de nouveau. Mais voyager alors que la Covid sévit toujours? Pour vous donner une idée de la liste des pays ouverts aux Canadiens actuellement, voici un article très à jour. Si vous êtes Français, voici la liste mise à jour quotidiennement.

Pays où voyager pendant la Covid-19 dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Avec certaines exigences, il y a plusieurs pays ouverts aux touristes

 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


 

Voyage et pandémie : Aide-mémoire pour vous aider à préparer sereinement votre long voyage pendant la Covid-19

Ça y est, vous avez pris votre décision et vous vous apprêtez à voyager pendant la pandémie? Alors voici un petit aide-mémoire en 12 points pour préparer au mieux votre long voyage durant la Covid-19. Autre que l’aspect voyage et pandémie, si vous avez besoin d’une liste pour bien planifier un long voyage étape par étape, j’ai un article sur mon site personnel.

1. Les assurances pour voyager pendant la pandémie

Les assurances voyage

Avec la Covid, les compagnies d’assurances doivent rembourser des sommes pharaoniques à leurs clients ou aux établissements de soin. Toutes les compagnies ont ajusté leurs tarifs, à la hausse bien sûr. Plusieurs d’entre elles n’assurent que pour 6 mois, renouvelables 6 mois, pour un maximum de 1 ou 2 ans. Quand on est en cours de voyage, c’est plus difficile de trouver une autre assurance pour s’assurer.

Au Québec, le plus simple est d’utiliser le comparateur d’assurances au Québec, en quelques clics, vous aurez votre prix. Dans mon cas, j’ai souscrit pour 6 mois au contrat Globe Traveller Family de ACS-AMI en France qui m’a permis d’économiser 30% par rapport aux assurances au Québec, incluant même les sports à risque.

Conseil : Il faut prendre son temps pour magasiner votre assurance voyage, surtout bien lire toutes les exclusions et valider la couverture de la Covid-19. Les prix varient selon l’âge et le type de formule.

Pour connaître les pays et les régions à risque, vous pouvez consulter les sites gouvernementaux. En général, les régions restrictives mentionnées par les sites gouvernementaux ne sont pas couvertes par les assurances. Avant le Covid-19, c’était plus de la théorie. Maintenant, certaines assurances refusent de rembourser les frais engagés aux personnes qui ont quitté le Québec (ou la France) par un pays limitrophe alors que le gouvernement interdisait les voyages hors frontières.

Conseil : Validez que si vous voyagez dans un pays en zone rouge, votre assurance vous couvrira en cas de problème.


Assurances voyage


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


 

Les assurances pour la COVID-19

Avec la pandémie qui sévit toujours, il est important de bien choisir son assurance lorsqu’on prépare un long voyage. De nombreux pays exigent maintenant une attestation d’assurances pour la Covid-19. Elle doit spécifier que les frais hospitaliers, les frais de la quarantaine en cas de test PCR positif ainsi que le rapatriement seront couverts par l’assureur.

Informations : Dans certains pays (Dubaï par exemple), en cas de test PCR positif, vous pourrez effectuer votre quarantaine dans certains hôtels, si vous êtes asymptomatique. Les frais de cette quarantaine ne sont pas toujours remboursés par votre assureur qui considère que ce n’est pas des soins de santé. Par contre, de plus en plus d’assureurs couvrent les frais avec un maximum de frais de subsistance par jour.

Actuellement en Thaïlande, les touristes doivent obligatoirement faire leur quarantaine à l’hôpital, et les frais devraient être couverts par les assurances.

ATTENTION : de plus en plus de voyageurs ou de digitals nomades se plaignent que les assurances ne remboursent pas les frais engagés (tests, analyses, médicaments) si le patient n’a pas de symptômes!!

Assurances voyage covid-19 dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Il est important de bien lire et de prendre une assurance qui couvre le maximum de choses en lien avec la Covid-19

 

2. Les billets d’avion pour voyager pendant la pandémie

Avec les problèmes de remboursement ou de crédits pour des vols annulés par des compagnies low cost ou même régulières depuis le début de la pandémie, la confiance envers les compagnies aériennes s’est quelque peu ébranlée. Et pourtant, il faut bien en choisir une pour partir. Quand nous avons quitté pour 5 ans le Québec en février 2021, nous ne voulions pas prendre de chance d’avoir notre vol annulé ou reporté.

Nous avons donc choisi Emirates (on aurait aussi pu prendre Qatar Airways). À peine plus cher que d’autres compagnies, leur service 5 étoiles par contre n’a rien de comparable. Tout est inclus, les avions sont récents, les procédures Covid-19 appliquées à la lettre et les horaires de vol sont respectés.

Avant la Covid-19, beaucoup de voyageurs au long cours achetaient leurs billets d’avion longtemps à l’avance ou profitaient des prix promotionnels, souvent offerts par des sociétés low cost.

⇒ À lire également: 10 astuces pour payer son billet d’avion moins cher et économiser sur son vol

Maintenant, je préfère acheter mes billets au fur et à mesure de l’avancée de mon voyage, pour être sûre que le prochain pays est ouvert aux voyageurs vaccinés, et ce, afin d’éviter les problèmes. 

Conseil : Privilégiez un vol direct pour éviter les foules des aéroports

Conseil : Selon le pays, bien valider tous les documents de voyage dont vous aurez besoin pour embarquer dans l’avion. Et la liste peut-être très longue : visa, COE, certificat assurance, certificat médical, code QR et  applications du pays visité pendant la pandémie (sur le cellulaire), etc.


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher partout dans le monde : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


Réserver son vol pour un voyage pendant la pandémie dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

En temps de pandémie, nous préférons réserver nos vols au fur et à mesure

 

3. Le permis de conduire international pour faciliter les déplacements de voyage en période de pandémie

Les transports en commun, trains, bus, vans, tuk-tuks, etc. sont peu nombreux en ce temps de pandémie. Si vous planifiez faire un voyage en temps de pandémie, il est donc bien important d’avoir un permis de conduire international avec vous pour pouvoir faire la location d’un moyen de transport. En général, on ne peut rouler que 90 jours dans le même pays avec un permis de conduire international (québécois ou français). Au-delà de 3 mois, il faut faire transcrire son permis étranger en permis de conduire local au Ministère des transports du pays concerné.

Conseil : Même si vous ne prévoyez pas louer un scooter ou une voiture durant votre voyage, n’hésitez pas à faire un permis international avant de quitter le Québec ou la France. Souvent, en cours de voyage, on change d’avis. Sauf qu’après, il sera impossible de le faire. Un permis de conduire international chez CAA Québec coûte environ 25$.

Attention : Les agences de location vous loueront un scooter, que vous ayez un permis de conduire international ou non. Pour vous aider à faire un choix d’une agence durant votre voyage en pleine pandémie, n’hésitez pas à lire les commentaires de leurs clients sur Tripadvisor ou l’équivalent.

Dans de nombreux pays, beaucoup de gens roulent sans casque, alors que c’est obligatoire d’en porter un. C’est aussi interdit de rouler sans permis sur un scooter. En cas d’accident, les assurances refuseront probablement de rembourser les frais hospitaliers, car vous n’avez pas respecté les lois du pays visité. Les frais peuvent coûter très chers. 

⇒ À savoir : Les hôpitaux refusent de soigner des accidentés de la route s’ils ne sont pas couverts par une assurance. Sur Facebook, on voit souvent des demandes de dons pour participer aux frais hospitaliers de ces conducteurs téméraires!

Location de scooter en Asie dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Si vous êtes à l’aise de conduire un scooter en Asie, ce sera pratique pour vos déplacements en période de pandémie

 

4. L’hébergement en voyage pendant la Covid-19

La recherche d’un logement pendant la pandémie

Peu importe le site avec lequel vous compter réserver votre voyage durant la Covid-19 (AirBnb, Booking, Agoda, Trivago, Tripadvisor, etc. ou directement avec un hôtel ou un particulier), soyez très méfiants et prudents avant d’engager des frais.

Avec l’arrivée de la pandémie, je constate régulièrement que de nombreux hôtels ou gîtes sont fermés ou laissés à l’abandon, alors qu’il est tout à fait possible de réserver ces hébergements « fantômes » sur les sites de réservation.

J’ai remarqué aussi en Asie que certains hôtels sont bien entretenus (jardinier – femme de ménage), tout est nickel partout. Sauf qu’il n’y a aucun touriste sur la propriété, personne à la réception, le restaurant est vide, vous serez donc seul, complètement seul.

Conseil : Téléphonez à l’hôtel ou au gîte que vous voulez réserver, posez leurs des questions sur la fréquentation, les services ouverts, et surtout, pensez à demander des photos du jour des chambres, de la piscine, du restaurant, etc. 


⇒ Suggestion LVDQ pour votre hébergement : Lorsque vous planifierez vos voyages, vous pouvez utiliser ce lien Booking.com afin de vérifier ce qu’il y a de disponible pour vos hébergements. Chaque fois que vous utilisez nos liens avant de réserver, peu importe l’hébergement que vous réservez, ce partenaire nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 

 Les tarifs et durée de réservation de l’hébergement 

Avec la pandémie, les tarifs des rares hébergements ouverts ont drastiquement chuté. En Thaïlande, par exemple, il est facile de trouver de bons hôtels à moins de 400 $ (300 euros) pour un mois. C’est alors bien tentant de réserver pour tout un mois. Mais si, au bout de quelques jours, l’hôtel ou l’endroit ne vous convient pas et que vous désirez partir, vous perdrez votre argent, car rien ne vous sera remboursé. Une réservation pour une semaine vous aurait peut-être coûté une centaine de dollars.

Conseil : Bien valider le pour et le contre avant de réserver un hôtel pour un mois, surtout si vous avez rapidement la bougeotte.

Hôtel vide durant la covid-19 dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

En Thaïlande, de nombreux hôtels sont complètement vides de voyageurs

 

5. L’importance lorsqu’on voyage en pleine pandémie de regarder la date des commentaires des clients

Lors d’un voyage en pleine pandémie, peu importe que vous vouliez réserver un hébergement, une excursion, un restaurant ou une activité, avant de faire la réservation, le plus important sera de lire les commentaires des clients, pour vous faire une idée sur la qualité des services. Comparativement à avant, avec la Covid-19, il est maintenant plus qu’essentiel de lire la date du commentaire. Vous constaterez rapidement que la majorité des commentaires date d’il y a un ou deux ans, donc avant la pandémie.

Conseil : Si vous ne trouvez aucun commentaire en 2021, cela signifie que le logement ou l’activité n’est peut-être pas fonctionnel ou en location.

 

6. La vaccination contre la Covid-19 pour voyager

De nombreux grands voyageurs ne veulent pas se faire vacciner contre la Covid-19. Lors d’un voyage de plusieurs mois dans le contexte actuel de la pandémie, il est souvent impossible de savoir quelle sera la prochaine destination. Les frontières ouvrent ou ferment selon l’évolution de la pandémie. Sauf que, dans de nombreux pays, pour réserver des activités par exemple, il faut présenter une vaccination contre la Covid-19 pour pouvoir participer.

Information : Se faire vacciner à l’étranger en cours de voyage est beaucoup plus difficile que dans son propre pays et les vaccins donnés à l’étranger ne sont pas forcément reconnus partout. Mieux vaut le faire avant de partir si vous voulez avoir le vaccin qui facilitera votre organisation en cours de route.

⇒ À lire égalementLa malaria en voyage : Petit guide sur la transmission et les symptômes

 

Le passeport vaccinal obligatoire en Europe

En Europe, le passeport vaccinal ou Pass sanitaire est entré en vigueur le 1er juillet. Ce document (version papier ou code QR) sera demandé à chaque passage de frontière, pour prendre les transports, lors de spectacles, etc.

Ce passeport européen devait permettre aux personnes doublement vaccinées de se déplacer librement, sans quarantaine et sans test PCR en Europe. Je dis bien, il devait, car en réalité, pour le moment, les pays européens n’ont pas tous la même règle. Pour les Français, voici comment  faire votre passeport vaccinal. Pour les canadiens, voici comment demander un pass sanitaire pour venir en France.

 

7. Les zones de couleurs des pays pour planifier son voyage pendant la pandémie

Lors de la préparation de votre voyage pendant la pandémie, selon votre nationalité, il faudra tenir compte des codes de couleurs par pays. Selon la couleur du pays que vous voulez visiter, il faudra peut-être faire une quarantaine à l’arrivée, présenter un test PCR négatif de moins de 72h, ou encore avoir vos  2 doses de vaccin.

Comme je le disais précédemment, pour vous donner une idée de la liste des pays ouverts aux Canadiens actuellement, voici un article très à jour. Si vous êtes Français, voici la liste mise à jour quotidiennement.

Conseils : Réfléchissez à deux fois avant d’entrer dans un pays en zone rouge. Beaucoup de personnes sont restées bloquées dans des pays, à cause de la pandémie. En camping-car, on peut toujours s’isoler, mais quand il faut se payer un hôtel pendant plusieurs semaines, cela pourrait vous coûter cher et ça ne sera pas super agréable.

Carte de pays pour voyager pendant la pandémie dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

La carte des exigences d’entrée pour chaque pays que l’on retrouve sur le site de Flytrippers pour les Canadiens

 

8. Les tests PCR ou antigéniques Covid-19 à faire lors d’un voyage

Les tests PCR sont souvent imposés pour entrer ou pour quitter un  pays ou une province. Souvent, il faut aussi présenter un test PCR négatif pour entrer dans les hôtels.

Ils sont maintenant des dépenses incompressibles en voyage durant la Covid-19 et représentent tout un budget. Sur un voyage de plusieurs mois, cela représente plusieurs centaines de dollars ou d’euros et pour une famille, c’est encore pire! Le prix du test PCR ou antigénique varie énormément, en fonction du laboratoire.

Conseil : Je voyage actuellement pendant la pandémie et pour trouver les lieux et l’information concernant les tests, je consulte les groupes Facebook du pays concerné, puis je fais des recherches pour « test PCR » avec la loupe.

 

9. Les quarantaines préventives ou obligatoires à faire lors d’un voyage pendant la pandémie

Selon les pays, il peut y avoir plusieurs quarantaines pour un seul voyage pendant la Covid-19. La quarantaine préventive est souvent imposée lors d’un changement de pays ou de province par exemple, ou encore à la fin de votre voyage lorsque vous entrez dans votre propre pays. Alors que la quarantaine obligatoire résulte d’un test PCR positif. Peu import,  la quarantaine vous coûtera cher!

Information : Les quarantaines représentent maintenant un gros budget dans un voyage pendant la pandémie, que vous soyez vaccinés ou non. Par exemple, si vous devez faire 15 jours de quarantaine dans un hôpital en Thaïlande, cela vous coûtera environ 8 000 $ cdn (5 200 euros). 

 

La quarantaine préventive en couple dans un hôtel

Dans beaucoup de pays d’Asie, il faut prouver qu’on est mariés pour pouvoir être dans la même chambre de quarantaine et le PACS (pacte civil de solidarité pour les Français) n’est pas reconnu en Asie.

Pour entrer dans un hôtel de quarantaine Covid, beaucoup de couples n’avaient pas sur eux leur livret de famille (ou certificat de mariage) et ont dû payer pour 2 chambres séparées. Cela fait le bonheur de l’hôtelier, mais pas celui du client!

Conseil : Un PDF de votre attestation de mariage dans votre cellulaire ou PC peut vous sauver beaucoup de frais.

⇒ À lire égalementVoyage en couple : Partir en amoureux sans (trop) se chicaner

 

La quarantaine obligatoire en cas d’un test PCR positif 

À l’hôpital

Selon le pays, à la suite d’un test PCR positif, asymptomatique ou non, les autorités vous enverront directement dans un hôpital spécial quarantaine.

Par exemple, en Thaïlande, seule la personne positive sera mise en quarantaine dans un hôpital, l’accompagnant devra séjourner ailleurs, ce qui occasionnera des doubles dépenses. Il arrive aussi que pour un enfant testé positif, celui-ci ne pourra être accompagné que d’un seul parent à l’hôpital (valider si les frais du parent accompagnateur seront pris en charge par l’assurance) pendant que le reste de la famille devra se loger ailleurs.

 

À l’hôtel

À Dubaï, par exemple, en cas de test Covid-19 positif, vous devrez passer 2 semaines dans un hôtel qui accepte les touristes testés positifs. Les frais de ce séjour forcé à l’hôtel ne seront peut-être pas remboursés par votre assurance. Il serait bon de vérifier préalablement et de prendre une assurance voyage qui couvre les frais de subsistance si vous devez faire une quarantaine obligatoire dans un hôtel.

Conseil : Bien valider toutes les clauses Covid avant de souscrire à votre police d’assurances.

Quarantaine lors d'un voyage pendant la pandémie dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Voyager durant la pandémie est prendre le risque de devoir faire une ou des quarantaines

 

10. Les applications cellulaire utiles pour un voyage en temps de pandémie

Lors de votre voyage pendant la pandémie, dans chaque pays, vous aurez une série d’applications à télécharger sur votre téléphone. En voici quelques-unes dont nous nous servons souvent :

  • Authenticator pour vous connecter à vos différents comptes sans SMS
  • Lecteur de Code QR

  • Infos Covid du pays visité

  • Grab (Asie) équivalent à Uber (taxi et livraison de repas)

  • InDriver, vous proposez le prix que vous voulez payer pour le taxi

  • Google Traduction qui fonctionne très bien hors connexion

  • XE, le convertisseur de devises

  • Paiement sans contact de votre banque

Conseil : Tous nos documents importants (tests PCR, attestation de vaccination, certificat de mariage) sont numérisés ou en photo dans notre téléphone (pensez à vous les envoyer par mail si vous perdez votre téléphone), pour ne pas avoir à fouiller dans nos sacs lors des éventuels contrôles routiers ou frontaliers.

⇒ À lire égalementApplications voyage : 18 applications utiles pour l’organisation de son voyage

Applications utiles pour voyager pendant pandémie dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Certaines applications vous seront utiles pour un voyage pendant la pandémie

 

11. La prolongation du visa de séjour offert par certains pays pendant la pandémie

Le manque de touristes fait que certains gouvernements permettent que les touristes présents sur leur territoire puissent rester plus longtemps. Les règles de visas se sont assouplies dans certains pays. Il suffit de vous mettre en relation avec les services d’immigration du pays où vous souhaitez rester plus longtemps.

⇒ Information : En Thaïlande, par exemple, nous avons ainsi pu décrocher un visa retraité 15 mois. Et cela fait bien notre bonheur!

 

12. Retour dans votre pays d’origine à la fin de votre long voyage pendant la pandémie

Avant de partir en voyage pendant cette période de Covid-19, pensez bien à avoir tous les documents et toutes les informations pour pouvoir revenir chez vous. Pour les Québécois, vous retrouverez toutes ces informations sur ce site.

⇒ À lire égalementRetour de voyage : Ma déprime post voyage au retour d’un tour du monde

 

Autres astuces dans la préparation de votre long voyage

Après ce petit aide-mémoire voyage et pandémie pour vous aider à mieux préparer votre long voyage en période de Covid-19, voici d’autres astuces intéressantes si vous prévoyez un long voyage, peu importe que ce soit en temps de pandémie ou non. Des astuces toujours intéressantes à savoir et à se rappeler. 

 

Garder une adresse au Québec quand on part pour un long voyage

Si vous avez tout vendu au Québec et que vous n’y avez pas de famille, c’est impossible de conserver une adresse au Québec. Et pourtant, il existe une solution, l’adresse virtuelle. Les nomades numériques et les tourdumondistes qui quittent le Québec pour plusieurs mois se font livrer leur courrier à un espace de coworking à Montréal. Il vous suffira de faire votre changement d’adresse pour le bureau virtuel le 402.com. Ils proposent 3 formules pour environ 12$ par mois. Dès qu’ils recevront du courrier à votre nom, une agente le numérisera et vous l’enverra en PDF ou elle vous le fera suivre où vous le déciderez.

Adresse postale au pays durant un long voyage dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Une adresse postale au Québec sera pratique pour recevoir votre courrier pendant votre long voyage

 

La carte de crédit sans frais de conversion

Les compagnies de cartes de crédit canadiennes prélèvent des frais de transaction de devises étrangères de 2,5 % à 5 % pour tout paiement effectué à l’étranger avec sa carte de crédit. Souvent, on découvre le montant faramineux prélevé par la banque au retour de voyage seulement. Pour un tour du monde d’un an, il n’est pas rare que les frais de conversion atteignent 2000$. Il est donc bien important de choisir une carte de crédit sans aucuns frais de conversion.

Au Québec, selon vos revenus, la Banque Scotia et HSBC proposent des cartes sans frais de conversion avec accumulation de points récompenses, au coût de 150$ à 300 $ par an.

Une autre solution est la carte Mastercard prépayée STACK qui ne comprend pas de frais mensuels, aucun frais de retrait et aucun frais de conversion, mais qui ne permet pas d’avoir des points récompenses à accumuler. À vous de faire votre choix!

Conseil : Si vous pensez avoir besoin d’une telle carte pour votre voyage pendant la pandémie, surveillez les spéciaux de Mastercard et Visa sur Internet. Pour la France, il existe beaucoup plus de choix.

⇒ À lire également : Excellentes cartes de crédit récompenses pour voyageurs

 

Les virements bancaires internationaux en cas de pépin à l’étranger 

Il peut arriver qu’on se retrouve sans aucun sou (perte ou vol de carte) à l’étranger. Le mieux est alors de se tourner vers son consulat sans attendre. Il pourra vous aider dans vos démarches. Vous pouvez faire un transfert d’argent avec WISE ou Western Union directement sur Internet. Par contre, si vous avez besoin d’un code SWIFT (code d’identification international de votre banque), vous devrez passer par votre banque au Canada ou en France pour faire le virement vers l’étranger.

 

L’internet partout dans le monde

Pour avoir accès à Internet partout autour du monde quand il n’y a pas de réseau, nous avons opté pour la carte Data KEEPGO qui offre une validité à vie et qui est rechargeable.

 

La double carte SIM dans son cellulaire

Lorsqu’on part en voyage dans différents pays, c’est pratique d’avoir un téléphone avec 2 cartes SIM. Cela simplifie vraiment la vie. On peut mettre la carte Data Keepgo quand il n’y a pas de réseau ainsi que la carte SIM du pays où on se trouve.

 

Les communications avec la famille et les amis

Pour vos communications pendant votre long voyage, vous pouvez utiliser soit WhatsApp, Messenger, Facebook, Skype, Zoom, Teams, etc. Les personnes âgées de votre  famille ne sont pas forcément technos et ils seront probablement les plus inquiets pour vous. Avant mon départ pour ce long voyage pendant la pandémie, j’ai installé Skype et Facebook sur l’ordinateur de mes grands-parents afin qu’ils puissent me contacter gratuitement à leur guise. Ils me contactent plusieurs fois par semaine et ils sont rassurés. En plus, cela leur permet également de s’intéresser aux médias sociaux, un 2 en 1!! Pensez à indiquer le décalage horaire aux aînés pour ne pas vous faire réveiller en pleine nuit!

Communication avec ses proches durant un long voyage dans notre article Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

Il est maintenant très facile de communiquer avec ses proches lorsqu’on est en voyage

 

Un numéro de téléphone gratuit au Québec 

Quand on n’a plus de domicile fixe au Québec et qu’on quitte le pays pour travailler à l’étranger ou pour un long voyage, c’est difficile de conserver un numéro de téléphone québécois.

Mais, grâce à Fongo, c’est très simple. Avant de quitter le pays, rendez vous sur Fongo mobile puis choisissez votre numéro de téléphone dans ceux proposés. Cela vous permettra d’appeler gratuitement des numéros au Québec à partir de n’importe où dans le monde ou de téléphoner aux numéros gratuits 1800 etc. au Canada. Entre abonnés Fongo, c’est gratuit également. Fongo propose différentes formules dont les textos illimités pour quelques dollars. Pour 20$, vous pourrez conserver votre numéro de téléphone actuel.

Est-ce que cet article « Voyage et pandémie » répond à plusieurs de vos interrogations concernant la préparation d’un long voyage pendant la Covid-19. Nous serions curieuses que vous nous parliez de vos plans de voyage en période de pandémie dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 1 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19

Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19 Voyage et pandémie : Tout savoir pour préparer un long voyage durant la Covid-19 #voyage #pandemie #covid19

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre long voyage pendant la pandémie.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

10 + 9 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+