Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada

Par Cécile Diaz
308 Vues
Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Vous désirez voyager plus, mais vous ne disposez pas d’un budget illimité? Vous trouverez dans cet article quelques conseils pour faire du Couchsurfing au Canada et ailleurs, afin de sauver des coûts, mais aussi de vivre des expériences et des rencontres mémorables. Notre collaboratrice vous parle de son expérience de Couchsurfing à travers le Canada. 

Trois mois de road trip seule en Couchsurfing au Canada

En mai 2017, je montais seule dans ma voiture pour démarrer un périple de plusieurs semaines à travers le Canada. J’avais alors une envie un peu folle dont, il faut l’avouer, j’ignorais la faisabilité : traverser le pays d’ouest en est en utilisant uniquement le mode d’hébergement Couchsurfing. Bien que ce road trip était mon premier en solo et que j’ignorais sa durée exacte, je savais qu’il serait rempli de challenges, de surprises et de souvenirs inoubliables. Je vous amène avec moi dans cette aventure à tester le Couchsurfing au Canada, de Vancouver à Montréal.

Road trip en solo et couchsurfing dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

3 mois de road trip seule et en Couchsurfing à travers le Canada

 

Le Couchsurfing, qu’est-ce que c’est ?

Commençons par le début : le Couchsurfing, c’est quoi ? Le site de Couchsurfing est une plateforme en ligne qui met en relation des voyageurs avec des locaux du monde entier qui leur offre un hébergement gratuit pour une courte période afin de leur permettre de faciliter leur voyage, réduire leurs dépenses et surtout profiter d’une expérience culturelle inégalable. Il existe plusieurs plateformes d’hébergement chez l’habitant, mais le Couchsurfing reste la plus populaire et la plus utilisée à l’échelle internationale avec plus de 15 millions de membres inscrits à travers le monde à ce jour.

⇒ À lire également : Voyager gratuitement grâce au Wwoofing 

Faire du couchsurfing dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Le Couchsurfing, une manière de voyager gratuitement, mais également de se faire des amitiés

 

Comment l’idée de traverser le Canada seule en Couchsurfing est née

En 2016, j’ai vécu pas mal de rebondissements dans ma vie : obtention de ma résidence permanente canadienne, emménagement avec ma copine, puis séparation quelques mois plus tard, suivis d’une perte d’emploi et donc de mon appartement. Sans logement, sans emploi et sans support moral, ma petite vie tranquille au coeur de Vancouver venait de basculer. Mon seul réconfort était la voiture que j’avais acquise quelques mois plus tôt et qui me permettait de faire l’une des choses que j’aime le plus au monde : conduire. Mais sans emploi, sans motivation et dans le flou total pour les mois à venir, l’idée de recommencer tout à zéro dans l’une des villes les plus chères du Canada ne me tentait pas trop. C’est alors que j’ai décidé de vivre une nouvelle expérience : partir vivre à Montréal.

Dans un premier temps, je pensais m’y rendre par avion et par conséquent vendre ma voiture avant de partir. Je me souviens encore de l’instant où cette idée folle de traverser le Canada seule en road trip est née. J’étais chez le couple d’amies qui m’hébergeaient, assise sur le lit avec mon ordinateur en face de moi. Je venais d’entreprendre la création d’une annonce sur Craigslist pour mettre ma voiture en vente, mais l’idée de rédiger un texte qui allait me séparer de l’unique bien matériel qui me redonnait le sourire dans cette période difficile était tout simplement trop difficile à accepter. J’avais une boule au ventre rien qu’en lisant le titre de l’annonce que je venais de créer, je ne pouvais pas continuer et je devais trouver une solution. 

Je devais me rendre à Montréal, je devais y apporter mes affaires, mais je devais faire attention à l’aspect financier, car je venais de perdre mon emploi. Bingo ! J’allais traverser le Canada en allant dormir chez l’habitant, afin de réduire considérablement les coûts d’hébergement, mais aussi afin de découvrir le pays à travers les yeux de ses habitants. Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ?! Ayant déjà utilisé la plateforme Couchsurfing dans le passé et ayant adoré ces expériences, il ne faisait aucun doute que c’est l’outil que j’allais utiliser pour organiser mon voyage. Aussitôt cette idée née dans mon esprit, un gros sourire pouvait se lire sur mon visage et tous les préparatifs de ce périple en Couchsurfing au Canada n’étaient alors que des détails futiles…

⇒ À lire également : Liste de choses à apporter en voyage

Projet de traverser le Canada en Couchsurfing dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Plusieurs rebondissements dans ma vie m’ont amenée à considérer ce projet de voyager au Canada en Couchsurfing

 

Comment organiser un voyage lorsqu’on utilise uniquement le Couchsurfing ?

Contrairement à l’organisation d’un voyage « classique » qui consiste à réserver des chambres en auberges de jeunesse, motels ou hôtels, réserver sa place chez un hôte en Couchsurfing peut s’avérer un peu plus compliqué et générer un peu plus de stress.

Tout d’abord, il faut être conscient que « réserver » sa place chez un hôte est très différent que de réserver une chambre d’hôtel. Une chambre d’hôtel se réservera plusieurs jours, voire plusieurs mois à l’avance, ou pourra même se réserver au dernier moment ; ce qui aura une conséquence sur le prix, mais qui permettra une tranquillité d’esprit et une flexibilité. En Couchsurfing, c’est quelque peu différent. Il ne faut pas oublier que les hôtes sont des bénévoles et qu’ils ne font aucun revenu en accueillant des voyageurs ; ils sont des personnes comme vous et moi, souvent voyageurs eux-mêmes, et ont donc une vie qui inclut souvent un emploi, des horaires à respecter, des journées de congé et des imprévus. Autant vous dire qu’envoyer une demande d’hébergement un mois à l’avance, c’est prendre le risque de recevoir de nombreuses réponses incertaines ou même négatives. 

Par expérience, le meilleur moment pour envoyer une demande d’hébergement se situe entre quelques jours et deux semaines avant la date en question. Attention cependant, le Couchsurfing étant de plus en plus populaire, les grandes villes et les endroits très touristiques sont souvent pris d’assaut par les demandes d’hébergement et dans ce cas, un délai de deux ou trois semaines en avance semble raisonnable pour maximiser ses chances de trouver un hôte. Gardez toujours en tête qu’il vous faudra envoyer de nombreuses demandes avant de trouver votre hôte, surtout dans les grandes villes (paradoxal mais vrai !). De plus, il ne faut pas abuser de la générosité des hôtes en demandant des séjours trop longs. Certains hôtes indiquent dans leur profil pour combien de jours ils sont prêts à accueillir ; si ce n’est pas le cas, envoyez des demandes entre une et trois nuits, idéalement. Si vous souhaitez rester plus longtemps à un seul endroit, il vaut mieux couper le séjour en plusieurs portions et contacter plusieurs hôtes pour maximiser vos chances de recevoir des réponses positives.

Road trip en solo et en couchsurfing au Canada dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Il était parfois difficile de prévoir les dates longtemps d’avance, car j’étais en mode voyage lent

Dans mon cas, lors de ce projet de Couchsurfing au Canada, toutes les situations ne jouaient pas en ma faveur, car :

  • Il s’agissait d’un road trip, ce qui signifie qu’il existe des facteurs imprévisibles pouvant jouer sur la durée du voyage tels que la météo, les problèmes mécaniques, les accidents, etc.
  • Je voyageais seule, ce qui augmente les risques de fatigue, d’accidents, de déprime, de stress, etc. pouvant également jouer sur la durée du voyage ;
  • J’étais en mode voyage lent et je prenais mon temps pour voir tout ce qui était sur ma liste, ce qui signifie qu’il était très difficile de connaître les dates exactes de mes venues longtemps en avance.

Dans de telles conditions, il était primordial d’avoir une idée du nombre de jours que je souhaitais passer dans chaque ville ou lieu touristique. Même si j’ignorais exactement ce qui m’attendait, je devais planifier mes arrêts et essayer de m’y tenir au maximum, car il n’était pas envisageable pour moi de mettre mes hôtes dans des situations délicates en annulant au dernier moment (sauf cas d’extrême urgence bien sûr).

Ayant pris tous ces éléments en considération, j’ai donc scrupuleusement planifié un itinéraire de Vancouver à Montréal, incluant toutes les villes et tous les lieux touristiques que je voulais visiter. J’ai ensuite analysé les distances entre chaque lieu afin de préparer les différentes étapes et de noter les endroits où je devrais trouver des hôtes. Bien sûr, j’avais fait des recherches sur chaque région et j’avais une idée du temps que je souhaitais passer à chaque endroit. Environ une semaine avant le départ, j’ai commencé à chercher des hôtes pour mes deux premiers arrêts, et une fois les premières dates validées, la machine était enclenchée. Tout au long de mon voyage, entre trois et six nuits étaient toujours réservées (en fonction de la durée chez chaque personne), et je n’ai ainsi presque jamais eu à modifier une date d’arrivée lors de mes trois mois de voyage en Couchsurfing au Canada.

Itinéraire du projet à travers le Canada en Couchsurfing dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

La planification de l’itinéraire demeure assez importante pour pouvoir prévoir les nuits chez les hôtes

 

Les avantages et les inconvénients de voyager en Couchsurfing au Canada

Voici un petit bilan de mon expérience en Couchsurfing au Canada.

Les avantages de voyager en Couchsurfing au Canada

Voici quelques avantages à cette manière de voyager que ce voyage en Couchsurfing au Canada m’a permis de constater.

  • Faire du Couchsurfing ne coûte rien (ou presque)

La plateforme Couchsurfing peut être utilisée gratuitement par les voyageurs, bien qu’ils soient limités à l’envoi d’une dizaine de messages par semaine. Soyons clairs, dix messages par semaine, ce n’est rien lorsqu’on voyage. Pour vous donner un idée, je pouvais envoyer jusqu’à plusieurs dizaines de messages juste pour trouver un seul hébergement dans certaines grandes villes. Pour supprimer cette restriction, il faut devenir un membre vérifié et ainsi payer quelques dizaines de dollars (en plus d’être une somme très abordable, le statut de membre vérifié augmente vos chances de trouver des hôtes facilement.)

  • Faire du Couchsurfing permet un échange culturel inégalable

C’est le point le plus important et le plus noble selon moi. Il n’y a rien de plus agréable que de se faire accueillir par une famille de locaux qui ne demande qu’à vous faire partager sa culture, son mode de vie, son expérience. En retour, les voyageurs peuvent offrir un peu de leur culture également, ce qui rend l’expérience vraiment enrichissante. Je n’oublierai jamais les personnes que j’ai rencontrées grâce à ce voyage en Couchsurfing au Canada !

Rencontres faites en Couchsurfing au Canada dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Je n’oublierai jamais chacune des rencontres faites lors de mes expériences Couchsurfing

 

  • Faire du Couchsurfing permet de créer des souvenirs inoubliables

Qu’il s’agisse du jour où une famille de locaux vous a emmené faire du bateau sur un lac, ou du jour où le chien de votre hôte a mangé votre chaussette, je peux vous assurer que vous repartirez de chez vos hôtes avec des souvenirs plein la tête et de folles histoires à raconter à vos proches !

  • Faire du Couchsurfing favorise le commerce local

Contrairement à une auberge de jeunesse ou un hôtel, ce n’est pas un dépliant qui vous informera des choses à faire dans la région et qui vous donnera un retour d’expérience personnelle. En séjournant chez l’habitant, vous êtes au coeur de l’expérience locale et bien souvent, votre hôte vous suggérera des commerces ou des restaurants locaux, son avis personnel en prime ! Il arrive aussi bien souvent qu’il vienne avec vous pour un petit tour personnalisé… 

Découvrir des adresses locales dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

À travers nos hôtes Couchsurfing, on peut découvrir de bonnes adresses locales

 

  • Faire du Couchsurfing permet une certaine flexibilité dans le voyage

Bien qu’il faille éviter au maximum de changer ses plans, de modifier ses dates d’arrivée ou pire encore, d’annuler son séjour, l’hébergement chez l’habitant permet une flexibilité que les hébergements classiques n’ont pas toujours. Alors qu’un hôtel vous prendra sans doute des frais de modification ou d’annulation d’une réservation, un hôte Couchsurfing devrait être plus compréhensif si vous rencontrez des difficultés dans votre voyage. Bien sûr, il faut dans ce cas en avertir votre hôte le plus tôt possible, mais il y a de grandes chances qu’il ne vous en veuille pas, et même qu’il vous propose de modifier votre date d’arrivée si cela lui est possible.

 

Les inconvénients de voyager en Couchsurfing au Canada

Et maintenant, quelques inconvénients constatés lors de ce voyage en Couchsurfing au Canada.

  • Le Couchsurfing ne convient pas aux groupes de voyageurs

Je ne sais pas vraiment s’il s’agit vraiment d’un inconvénient, car j’imagine qu’un groupe de voyageurs n’a pas les mêmes envies en voyage, mais dans le cas où un groupe souhaiterait loger chez l’habitant, cela semblerait plus difficile. En effet, n’oubliez pas que les locaux vous invitent chez eux, et par conséquent que l’espace de vie qui vous sera offert sera limité. Loger une personne est relativement facile, en loger deux est parfois faisable, mais en loger trois ou plus devient vite beaucoup plus compliqué.

  • Voyager en Couchsurfing exige une grande flexibilité, capacité d’adaptation et ouverture d’esprit

Là encore, je ne sais pas vraiment s’il s’agit d’un inconvénient, car pour moi ce point est une évidence, mais je pense qu’il est important de l’évoquer pour les personnes qui n’ont jamais fait de Couchsurfing et/ou qui nécessitent un certain confort lorsqu’elles voyagent. Séjourner chez l’habitant, c’est plonger au coeur d’un environnement personnel ou familial, et avoir affaire à des individus qui ont leurs habitudes, leurs modes de vie, leurs spécificités. Alors que certains vous donneront les clés de chez eux et vous diront de faire comme chez vous, d’autres vous demanderont de sortir et rentrer à des heures spécifiques. Il se peut aussi que certains attendent de vous que vous passiez du temps avec eux, alors que d’autres seront toujours absents du domicile. Concernant votre « chambre », il vous faudra là aussi être flexible, car il peut s’agir d’une réelle chambre pour vous tout seul, mais aussi d’un bout de canapé entre deux chiens et trois chats (les spécificités de la chambre sont généralement indiquées dans le profil de l’hôte pour éviter les mauvaises surprises). Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que vous êtes chez quelqu’un et il vous faudra respecter les règles de la maison.

Faire des rencontres en Couchsurfing dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

En Couchsurfing, il faut s’attendre parfois à avoir des heures spécifiques pour entrer à la maison

 

  • Le Couchsurfing peut être dangereux pour les voyageuses seules

Ce dernier point est le plus important et selon moi le plus gros inconvénient de la plateforme Couchsurfing. Bien que la grande majorité de mes expériences ont été positives, il m’est arrivée de tomber sur des hôtes masculins qui m’ont mis un peu moins à l’aise. Rien de bien méchant, mais des comportements un peu bizarres qui me laissaient penser qu’ils recherchaient plus que de simples rencontres amicales. Étant toujours très prudente, je ne vais que chez des hôtes ayant de bonnes références et c’est sans doute pourquoi ces expériences sont restées très rares, mais j’ai rencontré de nombreuses voyageuses qui n’ont pas eu la même chance que moi. Si vous faites des recherches approfondies sur le Couchsurfing, vous remarquerez que de plus en plus de cas d’abus sur les voyageuses seules ont été constatés. De la simple situation malaisante à des cas d’agressions sexuelles, l’historique des affaires criminelles depuis la création de la plateforme Couchsurfing peut amener à la méfiance, même si ce genre d’événements reste peu courant (le système de références sur le site Couchsurfing est un élément primordial dans le choix de ses hôtes).


C’est pour ces raisons d’insécurité grandissante et suite à ce long voyage seule en Couchsurfing au Canada que j’ai moi-même décidé de remédier aux problèmes que peuvent rencontrer des voyageuses seules, en créant une communauté de femmes prêtes à s’entraider et à s’héberger, sur le même principe que le Couchsurfing mais pour un public 100% féminin : https://hershetravels.com/ 


 

Le Canada, pays parfait pour voyager en Couchsurfing seule

J’ai voyagé dans plusieurs pays en Couchsurfing : États-Unis, Canada, Argentine, Chili, Bolivie, Pérou, Equateur, Colombie, Australie et Indonésie. Bien que chacune de mes expériences dans ces pays ait été globalement positive, ce sont mes expériences en Couchsurfing au Canada dont je garde les plus forts souvenirs ; sans doute aussi parce qu’il s’agit du seul pays où j’ai accumulé plus de vingt expériences d’hébergement chez l’habitant à lui tout seul. En tant que voyageuse solo, il est primordial de se sentir en sécurité lorsqu’on pénètre chez un inconnu, et cette confiance devrait commencer lors des premiers échanges par messages. Bien que la plupart de mes hôtes aient été des hommes seuls, je ne me suis jamais sentie en danger et j’ai toujours eu un bon feeling avec eux (à part une fois ou deux comme indiqué précédemment, mais rien d’alarmant). La plupart des hôtes rencontrés étaient des voyageurs eux-mêmes et je prends toujours beaucoup de plaisir à écouter leurs histoires de vie et de voyages ; c’est toujours fascinant de découvrir comment ils en sont venus à héberger gratuitement des voyageurs et à donner un petit peu d’eux à chaque personne accueillie. Mes expériences de Couchsurfing précédentes aux États-Unis m’avaient donné l’envie de me lancer seule, et je peux dire aujourd’hui que je suis fière de mes choix, de mon courage et de la réussite de mon voyage en Couchsurfing à travers le Canada. 

Si vous êtes une fille seule et que vous souhaitez essayer le Couchsurfing, le Canada est sans aucun doute l’un des pays les plus sécuritaires et les plus ouverts d’esprit à ce sujet. Je n’ai eu que très peu de difficultés à trouver des hébergements ; il m’arrivait même parfois d’avoir le choix entre plusieurs hôtes, ce qui était vraiment agréable ! Pour la petite anecdote, la ville qui m’a posé le plus de difficultés pour trouver un hôte est Montréal (Québec étant en seconde place !).

Voyager seule en Couchsurfing au Canada dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Le Canada, l’un des pays les plus sécuritaires pour les voyageuses seules voulant faire du Couchsurfing

 

Les meilleurs souvenirs de mon voyage en Couchsurfing au Canada

Les souvenirs de mon voyage en Couchsurfing au Canada sont innombrables, mais je dois avouer que certains résonnent encore dans mon esprit comme si c’était hier. Je ne rentrerai pas dans les détails de tous ces souvenirs, mais voici une petite liste des moments les plus marquants. Bien que certains puissent paraître négatifs, il s’agit bien de mes moments préférés et je ne les changerais pour rien au monde !

  • Cette fois où j’ai dormi dans un vieux RV abandonné au fond d’un jardin, sans électricité et avec pour seule compagnie des araignées (Vivenby, Colombie Britannique) ;
  • Cette fois où j’ai dû dormir dans ma voiture sur le parking du Safeway pendant une semaine, car il n’y avait plus aucun logement disponible en Couchsurfing, devenant amie avec un lièvre qui me rendait souvent visite et utilisant les toilettes du magasin tous les matins (Banff, Alberta) ;
Dormir dans un RV en Couchsurfing au Canada dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Le vieux RV dans lequel j’ai dormi lors d’une expérience Couchsurfing au Canada

  • Cette fois où une famille m’a invitée à les rejoindre dans leur maison de vacances en face d’un lac, et m’ont ensuite emmené pêcher en bateau, faire du jet ski, « chiller » autour d’un feu, et offert la chambre de leur fille absente ce week-end-là (Regina, Saskatchewan) ;
  • Cette fois où on m’a proposé de prendre la place d’une amie malade (gratuitement !) pour aller faire du canoë à travers plusieurs lacs et aller camper sur une île pour le weekend de la fête du Canada (Winnipeg, Manitoba) ;

 

  • Cette fois où un couple vivant avec leur chien dans une tiny house a accepté ma requête et m’a fait découvrir leur façon de vivre dans un si petit environnement (Ottawa, Ontario) ;
  • Cette fois où je ne trouvais absolument aucun hôte malgré mes nombreuses requêtes, et que j’ai fini par accepter l’invitation d’un homme vivant seul et qui n’avait aucune référence sur la plateforme Couchsurfing ; au final il s’agissait d’un homme extrêmement accueillant et généreux qui m’a fait découvrir la cuisine indienne et qui m’a accueillie dans son logement pendant trois semaines ! (Montréal, Québec)
  • Cette fois où une cycliste d’Halifax rencontrée à la frontière Manitoba-Ontario et qui traversait le Canada en vélo est arrivée à destination avant moi et m’a accueillie chez elle pendant quelques jours (Halifax, Nouvelle-Écosse).
Rencontre sur la route lors de mon voyage au Canada dans notre article Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada #couchsurfing #canada #voyage #roadtrip

Rencontre sur la route lors de mon voyage au Canada


Informations pratiques pour l’organisation de vos voyages


Où dormir si vous ne trouvez pas d’hôtes Couchsurfing


Si vous ne trouvez pas d’hôtes pour certaines nuits lors de votre voyage ou que vous avez envie de vous payer une chambre d’hôtel pendant quelques jours, voici notre suggestion de site à utiliser :


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez utiliser Booking pour vos futures réservations. Chaque fois que vous utilisez nos liens pour réserver vos hébergements en voyage, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Trouver vos billets d’avion


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher. Soit pour vos vols à l’intérieur du pays si nécessaire ou pour vous rendre au Canada : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


 


Assurance pour votre voyage en Couchsurfing au Canada


Pensez que même si vous êtes Québécoises, il vous faudra des assurances voyage pour les autres provinces du Canada. Que vous soyez Canadiennes ou d’ailleurs, si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre voyage, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Et vous, oseriez-vous tester le Couchsurfing au Canada? Ou peut-être avez-vous d’autres conseils pour voyager en Couchsurfing au Canada ou ailleurs dans le monde à donner à nos lectrices. Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre propre expérience de Couchsurfing dans les commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
0/5 ( 0 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Couchsurfing au Canada : Mon expérience en Couchsurfing à travers le Canada

Mon expérience de Couchsurfing au Canada : mes conseils Mon expérience de Couchsurfing au Canada : mes conseils

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider dans la planification de votre voyage de Couchsurfing au Canada.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

19 − nine =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+