Manhattan à New York : exploration urbaine des quartiers de Manhattan

Par Sarah Robichaud
2973 Vues
Manhattan à New York : exploration urbaine des quartiers de Manhattan #newyork #ville #usa #manhattan #etatsunis #amerique #citytrip

Vous prévoyez visiter Manhattan à New York? Plongez au cœur de la jungle de béton dans ce carnet d’exploration urbaine qui vous fera voyager dans les différents quartiers de Manhattan à New York. Vous y retrouverez également des idées de choses à faire et à voir dans ces différents quartiers possédant chacun une âme qui leur est propre. 

Sommaire de l'article

Pourquoi visiter Manhattan à New York ?

Pas besoin d’une très longue introduction pour vous donner les raisons de visiter Manhattan : qu’on soit déjà allé ou pas, tout le monde connaît New York et le célèbre skyline de Manhattan qui peuple la culture populaire américaine. C’est une ville qui séduit des millions de voyageurs et de touristes par année et qui saura combler tous les âges, tous les budgets et tous les goûts, qu’on soit amateur de bonne bouffe, de théâtre, d’art, de photographie ou de mode (et plus encore !). Mais une chose est sûre : on ne s’offre pas un voyage à New York pour se reposer !

Étant la plus sécuritaire des grandes villes américaines, c’était une destination parfaite pour ma caméra et moi. J’avais déjà eu la chance de visiter New York comme touriste, mais cette fois j’avais envie de revoir la Grosse Pomme avec mes yeux de voyageuse et de photographe, c’est-à-dire avec une curiosité et une envie de découverte que je n’avais pas à l’époque de mes premières visites. Je souhaitais explorer cette ville et ses quartiers, de m’imprégner de son ambiance à l’écoute de mes sens, d’y marcher sans destination précise, de m’immiscer dans le New York des New-Yorkais et d’y observer la faune locale. 

C’est donc en mode « exploration urbaine » que je me suis lancée à la découverte des quartiers de Manhattan à New York. En passant par ses pôles d’activité constante renfermant les plus grands édifices modernes et anciens, aux façades de verre et de brique, jusqu’à ses rues résidentielles tranquilles bordées d’arbres centenaires ; je voyais New York sous un tout nouveau jour.


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique aux USA, prenez contact avec Michael, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler aux USA avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.



Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu de New-York, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film d’inspiration de Marie et Yannick New-York avec un New Yorkais.


film sur New-York des Aventuriers voyageursVoici le descriptif : Yannick et Marie explorent New York en compagnie de Tanael Joachim, un humoriste haïtien y habitant depuis une dizaine d’années. Vous découvrirez non seulement les classiques de Manhattan comme Times Square, Broadway, Wall Street et la Statue de la Liberté, mais aussi les incontournables des arrondissements de cette ville qui ne dort jamais : Brooklyn, Queens et Staten Island. Le tout, avec une touche d’humour !


 

Les quartiers de Manhattan à New York

La ville de New York est divisée en 5 arrondissements ou « boroughs ». Manhattan, l’île bordée par la East river à l’est et par la Hudson river à l’ouest, est le cœur économique et culturel de la ville et représente tout ce qui nous vient en tête lorsqu’on pense à New York. Les autres arrondissements, Brooklyn, Queens, The Bronx et Staten Island, sont souvent délaissés des touristes.

On retrouve à travers ces 5 arrondissements qui forment la ville, plus de 200 quartiers possédant chacun une âme qui leur est propre. À Manhattan seulement, on retrouve une cinquantaine de quartiers, mais bien qu’ils aient chacun leur charme particulier, tous les quartiers de Manhattan à New York ont un point en commun : le bruit. Dans la jungle de béton, le bruit est constant…

 

Visiter Manhattan à New York, c’est entendre les klaxons assourdissants des automobilistes mécontents coincés dans une congestion perpétuelle. La musique qui émane de tous ces véhicules dont les moteurs ronronnent en harmonie. Les sirènes stridentes qui résonnent sur les façades des bâtiments, rappelant qu’il y a toujours une urgence quelque part dans cette ville bouillonnante. Les sifflets des agents de circulation postés aux intersections et imperturbables au passage des véhicules à quelques centimètres d’eux. Les bribes de conversations d’étrangers, en anglais et dans des langues étrangères et inconnues. Les roulettes des valises qui sillonnent le trottoir et qui se cognent contre chaque joint et fissure. Les sonnettes des vélos qui signalent leur présence aux piétons et aux automobilistes inattentifs.

Non loin de là, les ballons de basket frappent le sol au rythme des dribles et les jappements émanent des parcs à chien. Une pelle mécanique rugit, alors qu’un marteau piqueur tente désespérément de percer le béton. Le métro passe en dessous. Son arrivée résonne dans les canaux de ventilation jusqu’à la surface et en sort par une trappe métallique d’où émane également une bouffée de chaleur insupportable…

Par ses 8 millions d’habitants et ses 65 millions de touristes par année, New York est une ville en constante ébullition qui mérite bien le surnom de la « ville qui ne dort jamais ». À toute heure de la journée et de la nuit, ses rues sont bruyantes et grouillantes d’un mélange hétérogène des classes sociales et des cultures. Plongez avec moi au cœur de la jungle de béton dans ce carnet d’exploration urbaine qui vous fera voyager dans les différents quartiers de Manhattan à New York.

⇒  Suggestion LVDQ : Dans cet article pour visiter Manhattan à New York, vous retrouvez des liens pour réserver vos activités sur le site de notre partenaire Get Your Guide. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, ce dernier nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.

 

Midtown : le quartier central de Manhattan

Quartier central de la ville, Midtown abrite la plupart des gratte-ciels et édifices emblématiques new-yorkais. En marchant dans ce quartier de Manhattan, il suffit de lever la tête pour notamment apercevoir sous plusieurs angles le célèbre Empire State Building, dominant le quartier de ses 102 étages. Construit en 1930, c’est le 2e édifice le plus haut de New York. Malgré que ce soit ma troisième visite dans cette grande ville, je ne peux m’empêcher de me diriger en premier lieu vers Midtown, ce quartier de Manhattan à New York hautement prisé des touristes.

 

Dès mon arrivée, je suis entraînée par le torrent des piétons. Les larges trottoirs sont bondés de touristes fébriles, de vendeurs de tours guidés insistants, de locaux pressés qui tentent de maintenir le pas tout en gardant les yeux fixés sur leur téléphone cellulaire. Les vendeurs de nourriture ambulants abondent également, mais leur offre est peu tentante. Des kebabs et des saucisses se font griller, dégageant leurs effluves en fumée chaude dans l’air frais et se mélangeant aux vapeurs qui émanent des conduits souterrains par des cheminées fumantes. Il y a tellement d’odeurs différentes que c’en est désagréable. Le va-et-vient constant est étourdissant. Le bruit est infernal. 

Suivant les chants des oiseaux à peine perceptibles dans tout ce brouhaha, je me fraie un chemin jusqu’à Bryant Park situé en plein cœur de Midtown, ce quartier de Manhattan. L’endroit est beaucoup plus paisible, malgré le vacarme urbain qui fait écho sur les immeubles entourant le parc. À l’ombre des grands platanes entourant une immense étendue de pelouse, les locaux décompressent, jouant aux échecs, à la pétanque et au ping-pong.

Mon propre moment de détente est bientôt interrompu, alors que l’averse du siècle me force à chercher un abri. Pendant ce temps, les vendeurs de parapluies font des affaires en or dans les « Newsstands » encombrant les trottoirs.  

Je trouve refuge à Grand Central Terminal qui ne se trouve pas très loin. C’est la folie à l’intérieur. Du balcon, j’observe le somptueux hall et la horde de gens qui y déambule.

La pluie torrentielle s’étant réduite à une fine bruine, j’en profite pour continuer de visiter Manhattan en me dirigeant vers Times Square, place connue dans le monde entier pour ses écrans lumineux géants, que je n’ai jamais vue de soir. Quel moment magique, alors que l’endroit réputé pour son animation constante est presque désert en raison de l’averse. Le ciel est totalement gris et sans étoiles, les lumières des écrans et des phares des voitures reflètent sur l’asphalte et le béton mouillés, donnant à la scène des allures surréelles de film de science-fiction.

 

Que faire et voir dans Midtown : visiter Manhattan et son quartier central

  • Admirer la vue sur la ville au sommet du Top-of-the-Rock : Probablement le point de vue de New York le plus populaire, ça n’en reste pas moins un incontournable si vous allez visiter Manhattan. Situé au 70e étage du Comcast Building faisant partie du Rockefeller Center, le Top-of-the-Rock surplombe les quartiers de Manhattan du haut de ses 266 mètres. Avec une vue de 360° sur la ville, c’est un point de vue panoramique de New York spectaculaire, surtout au coucher du soleil. 

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez réserver votre montée du Top-of-the-Rock et ainsi éviter de faire la file d’attente une fois sur place.

  • Jouer aux échecs, à la pétanque ou au ping-pong à Bryant Park : Ce parc de Manhattan à New York offre plusieurs installations permettant à ses visiteurs de s’adonner à diverses activités telles que les échecs, la pétanque et le ping-pong. Les équipements nécessaires sont mis à la disposition des visiteurs gratuitement auprès des employés du parc.
  • Visiter les attractions classiques : Midtown regorge des attractions les plus populaires : Times Square, Broadway, Grand Central Terminal, le musée de Madame Tussauds et j’en passe. Bien qu’énormément touristiques, ces endroits sont à visiter au moins une fois dans sa vie lors d’un voyage à Manhattan à New York.

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez acheter d’avance vos billets pour le bus Hop-on, Hop-Off afin de visiter Manhattan et les attraits de ses quartiers et de ses environs.

 

Harlem : authenticité dans ce quartier de Manhattan

Dimanche matin : je me dirige au nord de Central Park vers Harlem en quête d’authenticité. Fier de son important héritage culturel afro-américain, Harlem est un quartier de Manhattan mythique, lieu incontournable du jazz, qui a longtemps été évité des touristes en raison de sa réputation le décrivant comme étant non-sécuritaire. Après plusieurs décennies sombres de criminalité et de drogue, sa revitalisation et son embourgeoisement depuis la fin des années 90 font aujourd’hui de Harlem un quartier dynamique en pleine effervescence.

À ma sortie du métro, je suis frappée par l’animation qui règne en ce dimanche matin. Sur les grandes artères, nommées en l’honneur de militants pour les droits de l’homme, je déambule à travers un melting-pot diversifié et multiculturel, à majorité afro-américaine. Les trottoirs sont bordés d’imposantes façades de pierres brunes, aux escaliers larges et massifs menant à des perrons surélevés ornés de bacs à fleurs colorés. Ces bâtiments résidentiels emblématiques que l’on appelle les « Brownstones » ont été brillamment réhabilités pour retrouver leur gloire d’antan.

J’observe les locaux qui flânent entre amis et qui font leurs achats dans les kiosques de fruits et légumes, mais ceux qui attirent le plus mon attention sont ceux qui se rendent à la messe. En ce dimanche matin, ces derniers sont sur leur 31 et portent de magnifiques habits traditionnels et colorés. Ils rappellent l’histoire du quartier, au cœur duquel l’église a toujours occupé un rôle central et essentiel auprès des communautés. Harlem est d’ailleurs le quartier de New York abritant le plus d’églises. Les chants gospel, empreints de gaieté et d’entrain, franchissent les portes des églises baptistes et se font entendre de la rue.

Scène de rue dans Harlem, un quartier de Manhattan à New York dans notre article Manhattan à New York : exploration urbaine des quartiers de Manhattan #newyork #ville #usa #manhattan #etatsunis #amerique #citytrip #harlem

Les locaux de Harlem, quartier de Manhattan à New York, sur leur 31 pour aller à la messe du dimanche

 

Que faire et voir à Harlem : visiter un Manhattan plus authentique

  • Observer le va-et-vient des locaux se rendant à la messe à Harlem : La meilleure journée pour observer les locaux se rendant à la messe est le dimanche. Il est également possible d’assister aux messes Gospel, mais il est important de respecter les croyants. À cet effet, il est interdit de prendre des photos et il est très mal vu de quitter avant la fin de la messe ; n’oubliez pas que c’est avant tout un office religieux, pas un spectacle. D’ailleurs, plusieurs églises refusent l’entrée aux touristes.
  • Faire des trouvailles insolites au marché Malcolm Shabazz : Dans ce marché africain ouvert tous les jours (10h à 19h), vous retrouverez des objets d’artisanat, des bijoux, des tissus et des vêtements colorés. L’atmosphère y est chaleureuse et dépaysante.
  • Participer à un tour guidé à pied du quartier : Plusieurs compagnies offrent des tours guidés de ce quartier de New York, en français ou en anglais, permettant d’en apprendre énormément sur la riche histoire d’Harlem et de son héritage afro-américain, ainsi que sur ses diverses facettes telles que la gastronomie et l’architecture.

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez prendre part à une belle visite guidée de 4h dans Harlem qui inclut également une messe gospel dans une église.

 

Central Park : le poumon de Manhattan à New York

Par sa superficie de plus de 3 km², Central Park est considéré par les New-Yorkais comme étant un quartier à part entière. C’est effectivement le plus grand parc de la ville et il porte à merveille son surnom de « Poumon de Manhattan ». 

En parcourant ses allées sinueuses et ses larges avenues piétonnes bordées d’arbres, je croise des fontaines somptueuses, des jardins de fleurs, des ponts en arche uniques, des lacs de toutes les dimensions et de vastes étendues de pelouse. Faisant contraste avec le quartier avoisinant de Midtown, ici les chants des oiseaux enterrent les bruits de la ville.

Situé entre les quartiers aisés de l’Upper West Side et de l’Upper East Side, Central Park est également une fenêtre sur la vie quotidienne des gens riches habitant ces quartiers de Manhattan à New York. Assise sur un banc, j’observe les promeneurs de chiens qui sont nombreux en ce matin de semaine, les jeunes retraités qui font leur jogging et les groupes d’enfants vêtus de leurs uniformes qui se dirigent vers les espaces de jeux un peu plus loin.

Central Park, quartier de Manhattan à New-York dans notre article Manhattan à New York : exploration urbaine des quartiers de Manhattan #newyork #ville #usa #manhattan #etatsunis #amerique #citytrip #centralpark

Promeneur de chiens dans Central Park, le quartier de Manhattan considéré comme le poumon de New York

 

Que faire et voir à Central Park : visiter un Manhattan plus nature

  • Assister à une prestation du « Central Park Dance Skaters Association » : À toutes les fins de semaine (avril à octobre), rendez-vous au Skater’s Circle de Central Park où les patineurs de tous les âges et tous les styles vous épateront avec leurs meilleurs « tricks » au son des succès disco propulsés par un DJ directement sur place.
  • Suivre un atelier d’initiation à l’ornithologie : Central Park abrite plus de 250 espèces d’oiseaux qui y vivent ou y font halte sur leur trajectoire migratoire. Rejoignez Birding Bob et son groupe pour une balade matinale conviviale au coût de 10 $ USD seulement.
  • Faire un pique-nique : Central Park est l’endroit parfait pour un dîner sur un banc de parc, à observer les joggeurs et les promeneurs de chiens. 

⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez déjà faire la location de vélo ici en ligne afin de vous déplacer aisément dans le parc.

 

Greenwich village : le quartier de Manhattan d’art et de culture

À prononcer « Gren-itch » pour ne pas vous attirer les regards interrogateurs des locaux, Greenwich Village est un quartier de Manhattan à New York situé au sud-ouest de Midtown, essentiellement résidentiel où abondent les artistes, les bohèmes et les marginaux. Berceau de la culture et de la créativité, c’est ici que sont nées les carrières de grandes vedettes de la musique telles que Bob Dylan et Jimi Hendrix, et avant eux des écrivains Mark Twain et Edgar Allan Poe. Ce quartier de Manhattan a également vu naître les mouvements anticonformistes hippie et de libération des homosexuels.

Malgré son embourgeoisement inévitable, le quartier n’a pas perdu son identité et sa convivialité. Ici, tout le monde est différent, mais tout le monde fite. Alors que l’ouverture d’esprit semble planer dans l’air, personne ne ressort du lot. Les rues bordées de grands arbres abritent nombreuses boutiques vintage, friperies, disquaires, bars musicaux, boutiques d’artisanat, restaurants et épiceries bio. 

C’est un quartier calme, mais vivant, à l’ambiance pittoresque, ayant conservé son charme de l’époque où il n’était qu’un petit village rural, avant d’être englobé par la ville. Dans ce quartier marqué par l’absence de gratte-ciels, la lumière du jour et la chaleur du soleil parviennent jusqu’à la rue. Les arbres apportent une fraîcheur bienvenue en cette chaude journée d’été. J’admire les maisons en rangée colorées dont les balcons donnant accès au rez-de-chaussée sont typiquement surélevés par rapport au trottoir. Pendant un instant, je n’ai pas l’impression de me trouver dans l’une des plus grandes villes du monde, mais c’est pourtant le cas.

Alourdie par la chaleur, je m’offre un détour par Washington Square Park afin de me reposer un instant tout en observant une horde de gens diversifiés. En cet après-midi ensoleillé, l’endroit est invitant et animé, ce qui me fait rapidement oublier le passé lugubre de l’endroit qui servait autrefois de lieu d’exécution publique et de fosse commune…

Les bancs et la pelouse du parc sont occupés par les locaux, les touristes venus visiter Manhattan et les étudiants de NYU (New York University), dont les édifices entourent le parc. Les musiciens et les artistes de rue sont également au rendez-vous, renforçant l’atmosphère accueillante du quartier. Près de la grande fontaine, le Poète du Parc (The Park Poet) offre des poèmes uniques et personnalisés à ceux qui veulent bien l’encourager. En guise d’arrière-plan et dominant l’entrée nord du parc, l’Arc de Triomphe new-yorkais, érigé de marbre en 1892 pour commémorer le 100e anniversaire de l’élection du premier président des États-Unis, Georges Washington.

 

Que faire et voir à Greenwich Village : visiter un Manhattan plus bohème

  • Participer à un « food tour » : Par mon importante tendance épicurienne, prendre part à un « food tour » est l’une de mes activités incontournables lorsque je visite une ville. Lors de ma visite de New York, j’ai choisi le parcours « Heart & Soul of Greenwich Village », car ce quartier est réputé comme étant la Mecque des foodies et je n’ai effectivement pas été déçue. Les bouchées offertes sont variées et délicieuses : des traditionnelles pâtes italiennes jusqu’aux popsicles mexicains, nous avons également pu goûter à la fameuse burrata, fleur de sel et cumin sur « sour bread » du très select restaurant Caffe Dante, fréquenté par nul autre que Lenardo Di Caprio. Le tour est également agrémenté d’une parfaite dose d’anecdotes sur la culture et l’histoire du quartier.

⇒ Suggestions LVDQ : Voici également un autre Food Tour du quartier de Greenwich Village. Vous pouvez réserver votre activité en ligne. Sinon, si vous voulez quelque chose de différent, il y a un fort engouement en ce moment pour les cupcakes à New York. Il y a un tour pas cher sur le thème des cupcakes à Greenwich qui a l’air vraiment super.

  • Se détendre à Washington Square Park et obtenir un poème personnalisé auprès du Park Poet.
  • Voir la Jefferson Market Library : Autrefois un palais de justice, l’édifice (425, 6th Avenue) est facilement reconnaissable par son architecture néogothique victorienne et son haut clocher.

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez prendre part à la visite guidée à pied de 2h dans Greenwich village où vous verrez même l’appartement de la série télévisée Friends.

 

SoHo : le quartier de Manhattan pour les fans de shopping

Poursuivant vers le sud ma découverte des quartiers de Manhattan à New York, je traverse la rue Houston (qui se prononce « House-ston ») pour pénétrer dans le quartier de SoHo, qui tire son nom des premières lettres des mots South of Houston. 

Réputé comme étant le paradis du shopping, SoHo est un quartier branché et vibrant. En cet après-midi ensoleillé de fin de semaine, les New-Yorkais ont trouvé une occasion de plus de revêtir leurs plus beaux habits et semblent tous avoir porté une attention particulière à leur look. Les artères principales et les petites rues transversales pavées de pierre sont bondées de locaux aux styles variés, entrant et sortant des différentes boutiques. 

Ce quartier de Manhattan à New York est également reconnu pour l’architecture typique de ses immeubles appelés les « cast-iron buildings ». Ces bâtiments de fonte sont facilement reconnaissables à leurs baies vitrées et leurs grandes fenêtres à guillotine, leurs nombreux ornements décoratifs et détails architecturaux d’inspiration européenne tels que des colonnes, des arcades, des corniches et des frises, ainsi qu’à leurs escaliers de secours métalliques accrochés à leur façade.

Autrefois usines et entrepôts servant principalement à l’industrie du textile, ces immeubles dissimulent de nos jours des lofts et des appartements spacieux, tandis que leurs rez-de-chaussée recèlent d’une multitude de boutiques de créateurs, indépendantes et « pop-up », ainsi que de restaurants, bars à vins et cafés branchés.

 

Que faire et voir à SoHo : visiter un Manhattan branché

  • Faire du shopping : Oubliez le magasinage dans Midtown, c’est à SoHo que les vrais New-Yorkais magasinent. 
  • Admirer l’architecture des « cast-iron buildings » : Le « SoHo Cast Iron Historic District » abrite environ 250 bâtiments de fonte, que vous reconnaîtrez grâce à leurs détails architecturaux, leurs grandes fenêtres et leurs escaliers de secours. Parmi les plus notables, on retrouve le Haughwout Building (488-492, Broadway), le Roosevelt Building (478, Broadway), « The Queen » of Greene Street (28-30, Greene Street), « The King » of Greene Street (72, Greene Street), le 80 Wooster Street, le Little Singer Building (561, Broadway), le Cable Building (611, Broadway), le Cheney Building (477, Broome Street) et le Gunther Building (473, Broome Street). Des tours guidés sont disponibles pour les amateurs d’ingénierie et d’architecture qui voudraient en savoir plus sur l’histoire fascinante de ces immeubles. 

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez prendre part à un tour guidé qui inclut la visite du quartier de SoHo, Little Italy et Chinatown, où vous irez visiter le SoHo Cast Iron Historic District.

  • Participer à un « wine tasting tour » : Quartier renommé pour ses bars à vins, SoHo est un bon endroit pour y déguster de bons crus en bonne compagnie. Il possible de participer à un tour guidé ou de se faire son propre parcours. 

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez réserver votre Wine Tasting Tour si vous voulez découvrir les meilleurs vins que SoHo a à offrir.

  • Faire un saut dans le passé au Overthrow Boxing Club : Après avoir accueilli les Yippies et un bar, l’immeuble situé au 9, Bleecker Street (un peu à l’extérieur des limites de SoHo), abrite maintenant un club de boxe, dans lequel il est possible d’entrer pour admirer le décor authentique : murs de briques, tuyaux exposés, affiches vintage et écriteaux au néon… Même le ring de boxe est vintage !

 

Tribeca : le quartier de Manhattan huppé au passé industriel

Situé dans Lower Manhattan, coincé entre Canal Street et le Financial District, le quartier de Tribeca (Triangle Below Canal Street) est un quartier au passé ouvrier, aujourd’hui principalement résidentiel. Ses nombreux bâtiments et entrepôts industriels historiques ont été convertis en lofts luxueux et hors de prix après une longue période de désuétude, faisant de ce quartier un endroit prisé des gens riches et célèbres.

Sur les avenues principales, je remarque tout d’abord la tranquillité du quartier ; il y a peu de touristes et l’écho de la ville se fait à peine entendre. L’élégance et la propreté du quartier vont de pair avec les nombreuses boutiques de luxe et les galeries d’art qui ont pignon sur rue.

En arpentant les ruelles pavées de pierres, j’ai l’impression de voyager dans le vieux New York à l’époque des calèches lorsque le quartier était encore l’épicentre de l’industrie du textile. Les bâtiments ont conservé leurs détails architecturaux de l’ère industrielle, tels que les façades de briques rouges, les escaliers de secours en fonte, les fenêtres à carreaux et à barreaux et les lourdes portes en fer forgé. Sur Staple Street, toute mon attention est portée sur le pont de fonte reliant deux immeubles par leur 3e étage. Faisant aujourd’hui partie d’une propriété résidentielle, le « skybridge » servait autrefois à relier un hôpital à la laverie et aux étables construites en annexes. Un vrai bijou d’architecture !

Skybridge dans le quartier Tribeca dans Manhattan à New York dans notre article Manhattan à New York : exploration urbaine des quartiers de Manhattan #newyork #ville #usa #manhattan #etatsunis #amerique #citytrip #tribeca

Staple Street dans le quartier Tribeca à Manhattan bordée de bâtiments de brique rouge et son « skybridge »

 

Que faire et voir à Tribeca : visiter Manhattan et son quartier ouvrier

  • Voir le « skybridge » de Staple Street 
  • Prendre un café dans le plus petit restaurant de la ville : Aménagé dans une petite maison de ville construite il y a plus de 200 ans dans ce quartier de Manhattan, le Tiny’s situé au 135, West Broadway est un restaurant assez couru par les New-Yorkais. C’est l’endroit idéal pour une pause-café dans Tribeca !

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez prendre part à une visite guidée de Tribeca axée sur l’architecture et l’histoire intéressante de ce quartier à visiter à Manhattan à New York.

 

Chinatown : le quartier de la plus grande communauté chinoise  en Amérique du Nord

Dans ma découverte des quartiers de Manhattan, suivant la rue Park Row après une traversée matinale du pont de Brooklyn, je franchis les frontières de l’une des plus grosses communautés chinoises d’Amérique du Nord, soit celles du quartier Chinatown de New York. Situé au sud complètement de l’île de Manhattan à New York, Chinatown héberge une population dense et majoritairement asiatique, faisant de ce quartier un trésor culturel. 

À peine ai-je traversé les frontières de ce quartier de Manhattan, que je ressens rapidement l’authenticité des lieux et que je me sens transportée dans un autre pays. Sur les devantures de brique des bâtiments, des écriteaux et enseignes en mandarin, en cantonais et autre marquent l’entrée en territoire étranger.

Je sillonne les ruelles silencieuses, alors que le quartier se réveille tranquillement. Au fil de mes pas, les panneaux métalliques couvrant les vitrines des commerces se retirent bruyamment. Les étalages de fruits et légumes exotiques se font remplir, sous le regard des vieillards fumant la pipe. À Columbus Park, c’est l’heure du Tai-chi, alors que les jeunes enfants se dirigent, enthousiastes, vers l’école.

Les ruelles tantôt désertes voient maintenant affluer une foule de gens différents, principalement asiatiques : des personnes âgées qui profitent du moment comme moi, des travailleurs pressés, des commerçants poussant leur chariot de marchandises, des locaux avec leur panier d’épicerie, des moines… Les hommes passent en reniflant et crachant, sans gêne. Tous ces gens, mais pas l’ombre d’un touriste.

 

Le dépaysement est amplifié par les conversations des locaux qui parviennent à mes oreilles, alors que ceux-ci discutent et négocient dans un dialecte qui m’est totalement inconnu. Il est à savoir que certains habitants de Chinatown ne parlent pas du tout anglais et ne quittent jamais les frontières de ce quartier de Manhattan à New York.

L’avant-midi est déjà bien entamé lorsque j’atteins Canal Street, rue principale du quartier. L’ambiance ici est totalement différente : je vis un retour brusque au bruit, au trafic et aux touristes. Chinatown perd de son authenticité sur cette rue où les boutiques de souvenirs, de babioles en tout genre et d’objets contrefaits abondent.

 

Que faire et voir dans Chinatown : visiter Manhattan à travers sa culture chinoise

  • Arpenter les ruelles au cœur de Chinatown : Le quartier de Chinatown est bien connu pour ses boutiques de souvenirs et de marchandises bon marché ou contrefaites, et c’est malheureusement à ça que se limiteront la plupart des touristes venus visiter ce quartier de Manhattan à New York. À partir de Canal Street, la rue principale du quartier, pénétrez au cœur de Chinatown par la rue Mott, jusqu’aux rues Bayard, Pell et Doyers pour y découvrir des lieux authentiques et dépaysants.
  • Assister à une séance de Tai Chi ou de Kung Fu dans Columbus Park : Lieu de socialisation de prédilection pour les habitants de Chinatown, Columbus Park est l’hôte de sessions quotidiennes de Tai Chi et de Kung Fu auxquelles n’importe qui peut assister.
  • Goûter des fruits exotiques inconnus : En parcourant les nombreux kiosques de fruits et légumes de Chinatown, vous remarquerez sans aucun doute des aliments au nom imprononçable et dont vous n’avez jamais entendu parler. C’est l’occasion rêvée de goûter à un fruit que vous ne connaissez pas et qui n’est pas disponible chez nous.
  • Boire un bubble tea : D’origine taiwanaise, le bubble tea est un breuvage rafraîchissant à base de thé et de petites perles de tapioca. Évidemment, Chinatown n’est pas le seul quartier de Manhattan à New York où vous pourrez vous procurer un bubble tea, mais c’est le quartier où l’ambiance s’y prête le mieux !
  • Magasiner des baguettes : Que vous cherchiez à bien vous équiper pour vos repas asiatiques à la maison ou que vous soyez à la recherche d’un souvenir original de votre passage dans Chinatown à New York, le magasin Yunhong Chopsticks (50, Mott Street) est l’endroit parfait pour y dénicher des baguettes selon vos goûts et votre budget.

⇒ Suggestions LVDQ : Si vous êtes amateur de nourriture chinoise, un food tour dans le Chinatown doit absolument faire partie de votre liste de choses à faire à Manhattan à New York. Vous pouvez réserver votre Food Tour, juste ici. Vous pouvez prendre part à un tour guidé qui inclut la visite du quartier de SoHo, Little Italy et Chinatown.

 

Financial district : le quartier des affaires de Manhattan 

Le métro est bondé alors que je me dirige vers le Financial District de New York, situé dans la pointe à l’extrémité sud de Manhattan à New York. Tel que son nom l’indique, c’est le quartier des finances et des affaires. Abritant les sièges sociaux des plus grandes banques et institutions financières, il est non seulement l’épicentre financier de la ville, mais aussi de la planète, avec des institutions d’importance majeure telles que la Bourse de Wall Street.

À l’ombre des gratte-ciels, les rues sont prises d’assaut par les travailleurs et les magnats de la finance. Les hommes et les femmes sont bien mis et dégagent le succès. La plupart marchent rapidement en parlant dans leur « airpods », mallette à la main, un sandwich ou un café dans l’autre, pour d’autres c’est l’heure du lunch habituel entre collègues. Sur les trottoirs, les cireurs de chaussures attendent patiemment le prochain client qui s’arrêtera cinq minutes avant de se rendre à un rendez-vous d’affaires important. 

Véritable emblème de l’espoir et de la persévérance américaine, le One World Trade Center, édifice le plus haut de la ville, domine le ciel à chaque coin de rue de ses 104 étages vitrés. À ses pieds, des agents de la division « counterterrorism » (antiterroriste) du NYPD arpentent les alentours des deux bassins construits à l’emplacement exact des tours jumelles effondrées qui faisaient autrefois partie du célèbre skyline new-yorkais. Les cascades d’eau de ces bassins couvrent les bruits de la ville, rendant l’endroit plus que propice au recueillement en hommage aux victimes des tragiques attentats du 11 septembre 2001. 

À travers les édifices à l’architecture Néoclassique, Beaux-Arts et les grandes tours de verre modernes de ce quartier de Manhattan à New York, sont dissimulés de nombreux monuments historiques tels que la Trinity Church et le Federal Hall. Quittant la modernité, je me rends dans le secteur surchargé d’histoire de Stone Street, endroit symbolique à visiter à Manhattan. Lieu de naissance de New York, on y retrouve les vestiges des premières colonies s’y étant installées et de l’époque où la ville s’appelait New Amsterdam. Aujourd’hui, les ruelles pavées de pierres servent de terrasse à de nombreux restaurants et pubs.

 

Que faire et voir à Financial district : visiter Manhattan et son centre des affaires

  • Admirer l’architecture de l’Oculus : Chef d’œuvre d’architecture, l’Oculus est une gare ferroviaire flambant neuve qui abrite également un centre commercial. De l’extérieur, la forme du bâtiment fait penser à une colombe d’acier aux ailes déployées. À l’intérieur, tout est blanc : plafond, murs, colonnes, planchers… La lumière pénétrant par les baies vitrées au plafond et reflétant sur toutes ces surfaces est éblouissante.
  • Prendre un moment de silence au mémorial du World Trade Center : J’avais seulement 10 ans lorsque se sont produits les attentats du 9/11 il y a déjà 18 ans de cela et pourtant, je m’en souviens comme si c’était hier. J’ai été émue de me retrouver à l’emplacement même où ces événements tragiques se sont déroulés et de penser que plus de 3 000 personnes y sont décédées dans un état de panique extrême. Allez-y tôt pour éviter les hordes de touristes qui peuvent gâcher la sérénité de l’endroit. 

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez déjà réserver votre billet coupe-file pour le musée du 9/11 et vous assurer de passer devant la file d’attente une fois sur place en réservant une heure précise. Vous pouvez également prendre part à un tour guidé à pied du Ground Zero et du Memorial du 11 septembre pour en apprendre davantage sur cet évènement.

  • Plongez dans le passé du vieux New York : Rendez-vous sur Stone Street ; endroit où il fait bon se promener tout simplement ou prendre un verre sur les terrasses installées à même les pavés de pierre.
  • Prendre le traversier de Staten Island pour admirer la Statue de la Liberté gratuitement : L’embarquement pour le « Staten Island Ferry » se fait à partir de Battery Park dans le Financial District. Le traversier ne passe pas aussi près de Miss Liberty que les trajets offerts par certains tours payants, mais c’est une très bonne alternative gratuite. 

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez prendre part à une visite guidée du Financial District. Pour la statue de la liberté, pour une trentaine de dollars seulement, vous pouvez prendre le tour qui inclut le ferry, Ellis Island, l’accès à la statue et son musée.

 

Visiter Manhattan à New York : autres idées de choses à faire et à voir dans les quartiers de Manhattan

  • S’initier à la photographie de rue (street photography) : New York est la destination parfaite pour s’adonner à ce type de photographie. Vous remarquerez rapidement que les New-Yorkais ne sont pas très conscients de l’environnement qui les entourent et que la plupart ne se rendront même pas compte qu’ils sont photographiés. La photographe Leanne Staples offre des ateliers de photographie de rue riches en conseils, alliant photographie, culture et histoire. Vous apprendrez notamment à repérer les gens qui sortent de l’ordinaire et à voir la ville différemment à travers les jeux de lumière, les contrastes, les ombres et les reflets.

 

  • Aller voir un spectacle « Off-Broadway » : Des plus grandes productions de Broadway jusqu’aux prestations d’improvisation dans des salles intimes, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets à New York. Pour une soirée décontractée et plus qu’abordable, le Friday Night Sh*w présenté tous les vendredis au Magnet Theater (au coût de 10 $ USD) est un excellent choix. Avant la prestation, vous serez invités à partager anonymement une ou plusieurs confessions, qui seront ensuite pigées au fur et à mesure par les acteurs sur la scène, qui créeront un sketch improvisé en s’en inspirant. Fous rires et malaises garantis !

⇒ Suggestions LVDQ : Vous pouvez acheter vos billets pour assister à deux des principaux spectacles de Broadway, le Roi Lion et Aladdin.

  • Assister à un spectacle en plein air gratuit : Des nombreux spectacles extérieurs sont offerts à travers les parcs de la ville, notamment des prestations musicales de tous les styles.
  • Faire des achats de produits locaux dans les différents marchés extérieurs : L’endroit idéal pour faire des achats de produits locaux et bio est le Union Square Green Market qui se déroule tous les lundis, mercredis, vendredis et samedis à Union Square. En haute saison, plus de 140 producteurs locaux sont présents pour vendre des produits frais, tels que les fruits et légumes, fromages et pains, mais aussi des produits à rapporter chez soi tels que des confitures, du miel, du sirop d’érable et des produits de lavande.
  • Parcourir la High Line : D’une longueur de 2,3 kilomètres et traversant plusieurs quartiers, la High Line est une promenade piétonne / parc urbain aménagé sur une voie ferrée aérienne abandonnée depuis les années 80. On y retrouve une vaste végétation qui s’apparente à celle qui poussait librement pendant la période d’abandon de la voie ferrée. 
  • Traverser la East River via le Manhattan bridge : Bien que les touristes prisent davantage la traversée de la East River par le Brooklyn bridge, le Manhattan bridge vous offrira une bien meilleure vue sur les édifices du Financial district et du pont de Brooklyn, dont vous pourrez profiter à l’écart des hordes de touristes.
  • Marcher sans destination précise : Sans doute l’une de mes activités favorites en voyage, car c’est le meilleur moyen de découvrir des endroits moins touristiques et d’en apprendre un peu plus sur le mode de vie des locaux. Sortez du circuit touristique classique pour vous rendre dans les différents quartiers de New York et vous verrez cette ville sous un tout nouveau jour.

⇒ Suggestions LVDQ : Si vous êtes fans de la série Sex and the city, il y a un tour populaire qui permet de découvrir 40 lieux cultes de cette célèbre série new-yorkaise.

⇒ Suggestions LVDQ : Pour une liste de toutes les activités possibles dans le quartier de Mahnattan à New York, vous pouvez visiter le site de notre partenaire Get Your Guide. 


Informations pratiques pour visiter Manhattan à New York


Comment se rendre à New York pour visiter Manhattan


La ville de New York étant située à moins de 600 km de la frontière québécoise, c’est une destination facilement accessible par voiture et par autobus. Grâce au site Flytrippers, je suis tombée sur de très bons prix pour des billets d’avion et c’est avec ce moyen de transport que j’ai rejoint New York à partir de Québec. De façon générale, les vols à partir de Montréal ne sont pas très dispendieux. À noter qu’un trajet en train est également possible, mais que c’est assez long et compliqué (surtout à partir de Québec).


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers New York : Nous vous suggérons tout d’abord de télécharger l’application gratuite de Skyscanner (Voici le lien pour : Android et celui pour : IOS) sur votre téléphone intelligent, afin d’avoir toujours à portée de main le comparateur pour faire vos recherches. C’est le comparateur de vols que nous utilisons systématiquement pour l’achat de nos billets d’avion puisque c’est pour la plupart du temps, celui qui offre les meilleurs prix. Vous pouvez également faire vos recherches directement sur le site de Skyscanner.


Comment se déplacer entre les quartiers de Manhattan à New York


New York est bien connue pour ses milliers de taxis jaunes. Pourtant, ce n’est absolument pas le meilleur moyen de s’y déplacer. En raison du trafic, il est même parfois plus rapide de se déplacer à pied qu’en taxi.


Le moyen le plus rapide et le moins cher pour se déplacer entre les quartiers de Manhattan à New York est sans aucun doute le métro. Un aller simple coûte 2,75 $ USD, mais il existe également une passe illimitée d’une semaine au coût de 33 $ USD qu’il est facile de rentabiliser en quelques jours ou en un long week-end à New York. La MetroCard est disponible dans les stations de métro et dans certains points de revente (pharmacies et dépanneurs). Pour ma part, j’ai acheté la mienne à mon arrivée à l’aéroport dans un genre de kiosque dépanneur. 


Le réseau de métro de New York est vraiment très élaboré et il est facile de s’y perdre si on ne connait pas les petites particularités qui sont bien expliquées sur cette page. J’ajouterais à la liste une subtilité qui m’a pris assez de temps à comprendre : certains trains passent par certaines stations sans s’y arrêter, même si ce sont des « Local train ». Sur la carte du métro, ne vous fiez pas uniquement à la couleur des lignes, mais regardez bien en dessous des noms des stations, les numéros ou les lettres des trains qui s’y arrêtent (en noir).


Afin de faciliter vos déplacements en métro lors de votre visite de New York, je vous conseille de télécharger l’application « NYC Transit » pour accéder facilement à la carte hors-ligne ou obtenir un itinéraire en entrant votre destination (nécessite une connexion à internet).


Pour plus d’informations :



manger à Manhattan


Tout d’abord, il est important de savoir que tous les restaurants de New York sont inspectés au moins une fois par année par le « New York City Health Department ». Une cote de A à C est alors attribuée au restaurant : A étant le plus haut niveau d’hygiène. Avant d’entrer dans un restaurant, recherchez l’affiche avec un gros A bleu  dans la vitrine.


Ensuite, évitez les zones très touristiques (par exemple Times Square et les environs) où les prix sont gonflés. New York est un vrai melting-pot culturel et c’est en sortant des zones touristiques que vous découvrirez les restaurants les plus authentiques.


Si vous décidez toutefois de manger dans la zone touristique de Midtown et que vous êtes amateurs de fruits de mer, je vous suggère le Oyster bar de Grand Central. À l’image de New York, ce restaurant est grouillant et bruyant ; ce n’est donc pas un endroit idéal pour un souper romantique tranquille, mais étant seule, j’ai adoré les tables-comptoirs et le service style « cafétéria ». Les huîtres y sont délectables !


Pour une touche d’authenticité, un restaurant qui m’a été suggéré par un local est le Tacombi. C’est une chaîne présente dans plusieurs quartiers de New York, mais je vous conseille celui situé au 267, Elizabeth Street. Vous y mangerez de traditionnels tacos et de la guacamole dans un vieux garage au décor vintage rappelant la plage et les taquerias mexicaines. Une partie de la cuisine est faite dans un authentique Westfalia en plein milieu du restaurant. Le service est rapide et les portions sont assez petites, ce qui permet de goûter à plusieurs saveurs différentes.


Manhattan regorge également de marchés gastronomiques en tout genre, qui sont parfaits lorsqu’on ne souhaite pas s’éterniser dans un restaurant. Entre autres : le Chelsea Market aménagé dans un ancien bâtiment industriel au décor d’origine, le Gansevoort Market un peu plus haut de gamme et Eataly spécialisé dans les produits italiens tel que son nom l’indique.


 


Où dormir pour visiter Manhattan à New York


Pour ma 3e visite de New York, j’avais décidé de loger à Brooklyn, afin de voir un autre côté de la ville. J’ai trouvé sur Booking un deal pour le NY Moore Hostel dans le quartier Williamsburg, étant réputé comme le meilleur hostel du quartier. Étant seule, je recherchais une auberge de jeunesse abordable, dans un quartier sécuritaire et localisé près d’une station de métro. Bonus : cette auberge de jeunesse est située à moins de 10 minutes à pieds de pas une, mais trois lignes de métro différentes. Vraiment pratique ! J’ai apprécié également la propreté du dortoir, la gentillesse des employés et le café gratuit. Point négatif : le déjeuner n’est pas inclus et il n’y a pas grand-chose à proximité à part quelques dépanneurs, car les environs immédiats du NY Moore Hostel sont plutôt résidentiels. Je recommande tout de même fortement cet hostel.


Pour celles désirant absolument loger à Manhattan, je conseille d’éviter le quartier trop touristique de Midtown où les prix sont très élevés. Les quartiers de SoHo ou Greenwich Village seront probablement mes premiers choix lors d’un prochain voyage à New York. Il faut toutefois s’y prendre à l’avance, car les hébergements abordables sont moins nombreux qu’à Brooklyn. 


Suggestion LVDQ : Vous pouvez vérifier les choix et disponibilités sur Booking afin de trouver votre hébergement à New York. Chaque fois que vous utilisez ces liens avant de réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Économiser pour vos activités à New York


Suggestion LVDQ : Si vous prévoyez faire plusieurs activités payantes, la passe pour les activités de New York vous permettra de sauver de l’argent. Vous pouvez vous la procurer ici.


 


Voyager en tant que femme à New York


Tel que mentionné en introduction, New York est la grande ville américaine la plus sécuritaire. C’est donc sans aucune crainte que je me m’y suis aventurée. On la surnomme « la ville qui ne dort jamais » et ce n’est pas pour rien ; il y a toujours un minimum d’achalandage partout et peu importe le moment de la journée, ce que j’ai trouvé rassurant. Comme n’importe où dans le monde, il suffit d’user de son gros bon sens pour ne pas se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment ! 


 


Assurances voyage


Si vous recherchez une bonne assurance voyage, fiable et appréciée des voyageurs depuis plus de 30 ans, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Escapade Assurance Voyage, une compagnie spécialisée en assurances voyage et un bon partenaire à nous.


Est-ce qu’une escapade dans les quartiers de Manhattan à New York vous interpelle? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de visiter Manhattan? Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre propre expérience, de vos quartiers préférés de New York et de vos idées de que voir et quoi faire à Manhattan à New York dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
4.4/5 ( 5 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Manhattan à New York : exploration urbaine des quartiers de Manhattan

Visiter les quartiers de Manhattan à New York : que faire à new York Visiter les quartiers de Manhattan à New York : que faire à new York

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à visiter Manhattan et dans la planification de votre visite des quartiers de Manhattan à New York.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

twenty − 11 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+