Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec

Par Samia Nicole
3956 Vues
Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

Un voyage aux Îles-de-la-Madeleine est un incontournable pour tous les Québécois et les gens qui visitent la province. Il faut absolument y mettre les pieds au moins une fois dans sa vie afin de découvrir la splendeur de cette archipel du Québec. On vous avertit tout de suite par contre, il y a de bonnes chances que vous reveniez avec une seule envie, y retourner l’année suivante. Afin d’y planifier votre séjour, voici notre liste de quoi faire aux Îles-de-la-Madeleine. 

Mon voyage aux Îles-de-la-Madeleine

Mes parents adorent les Îles-de-la-Madeleine. Ils y sont allés plusieurs fois, même avant que cet archipel du Québec devienne tendance. Ils n’arrêtaient pas de me vanter comment c’était magnifique, que les gens étaient accueillants et que c’était un paradis. Vivant en Australie présentement, je ne les prenais pas trop au sérieux, car je me disais que j’en avais vu d’autres. Bref, je faisais un peu ma snob. 

De retour au Québec l’été dernier, nous avons donc décidé que c’était l’occasion parfaite pour faire un voyage aux Îles-de-la-Madeleine en famille. J’avais envie de visiter les îles que mes parents aiment tant. Mes parents n’étaient donc pas peu fiers quand, après quelques jours à visiter la région, je leur ai avoué que c’est probablement un des plus beaux endroits que j’ai vus. La mer nous fait sentir à l’autre bout du monde, mais les Madelinots nous font sentir à la maison. 

Voici donc mes incontournables pour sur quoi faire aux Îles-de-la-Madeleine pendant une semaine, à relaxer, manger et explorer.

⇒ À lire également : Une randonnée sur le chemin de Compostelle du Québec


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Canada, prenez contact avec Sandra, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client et même l’appeler au Canada avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.


Un sentiment d'être au bout du monde aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

Un sentiment d’être au bout du monde aux Îles-de-la-Madeleine

 

Début du road trip vers les Îles-de-la-Madeleine

Faire un voyage aux Îles-de-la-Madeleine en partant du Québec en voiture est déjà une aventure en soi. On doit faire 10 heures de route à travers le Nouveau-Brunswick pour ensuite prendre le pont de la confédération vers l’Île-du-Prince-Édouard. Finalement, un autre 5 heures de traversier pour arriver aux îles. Ouf! Si j’avais eu plus de temps, j’aurais aimé prendre mon temps et m’arrêter en chemin. Les Maritimes, c’est beaucoup trop charmant et il y a tant à voir!

Nous l’avons fait en mode express, puisque je ne pouvais pas prendre trop de congés à mon travail et c’est une très longue route. Nous avons donc vraiment profité de notre bière locale sur le pont du traversier après une longue route épuisante.

 

Quoi faire aux Îles-de-la-Madeleine

Voici donc mes quelques suggestions sur quoi faire aux Îles-de-la-Madeleine pendant une courte semaine de voyage sur l’archipel.


Suggestion LVDQ : Pour rêver un peu des Îles-de-la-Madeleine, on vous invite à écouter en ligne dans le confort de votre foyer, pour seulement 7,99$ sur le site des Aventuriers voyageurs, le magnifique film d’inspiration de Jennifer Îles de la Madeleine.


film Îles de la Madeleine des Aventuriers voyageursVoici le descriptif : Dans le golfe Saint-Laurent se cache l’un des trésors méconnus du Québec : les Îles de la Madeleine et ses 205 km2 de merveilles naturelles comme ses dunes blondes lovées par le soleil et le vent. Entouré d’un bleu de mer qui découpe des falaises ocre si typiques à coups de vagues et d’écume, l’archipel ne laisse aucun voyageur indifférent, tout comme ses habitants, les Madelinots, qui volent le cœur des passants!


 

Découvrir les différentes parties de l’archipel lors d’un voyage aux Îles-de-la-Madeleine

Les Îles-de-la-Madeleine sont un regroupement de municipalités qui ont chacune leurs particularités. On prend environ une heure pour conduire de l’extrême sud à l’extrême nord de l’archipel. Il est donc bien d’en savoir plus sur chacun des endroits pour planifier son exploration. 

Le traversier accoste à Cap-aux-Meules qui est un peu comme le centre-ville de l’archipel. On y retrouve des bars et restaurants, l’hôpital, le cinéma, etc. Ce n’est pas l’endroit le plus charmant, mais un endroit pratique pour faire ses courses et sortir le soir. C’est aussi un bon endroit pour se loger si on veut être proche des commodités et avoir un emplacement central pour visiter. 

Mes parents voulaient m’impressionner et ils ont loué une des maisons colorées de l’île de Havre aux Maisons. Cette municipalité est vraiment ce qu’on imagine lorsqu’on pense aux Îles-de-la-Madeleine : les petites maisons multicolores éparpillées sur des grandes plaines vertes aux bords des falaises. C’est probablement un de mes endroits préférés.

Les maisons colorées de Havre aux Maisons aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

Les maisons colorées de Havre aux Maisons, typiques des Îles-de-la-Madeleine

Notre maison était juste en face du phare du Cap Alright qui est un arrêt obligatoire lors d’un voyage aux Îles-de-la-Madeleine. Je ne me fatiguais pas de la vue sur ce charmant petit phare que nous avions de notre balcon. On peut aussi aller marcher autour du phare et se rapprocher des falaises (mais pas trop, l’érosion des rochers est très dangereuse!). On ne peut qu’être impressionné par la puissance de la mer et des paysages à cet endroit. 

 

Au Nord, à la Grande Entrée, on peut faire une très belle randonnée à l’île Boudreau. On y marche sur les rochers rouges typiques des îles, on y longe les falaises et on a une vue magnifique sur la mer turquoise. C’est la première randonnée que j’ai faite lors de mon voyage aux Îles-de-la-Madeleine et qui m’a charmée instantanément. 

 

La plage des grandes Échoueries est aussi un incontournable au nord de l’île avec ses 8km de sable fin. Une magnifique plage comme on voit rarement au Canada. 

Bref, la mer est omniprésente aux îles. Il y a des lagons, baies, des petites routes longeant une plage après l’autre. Les îles dépendent totalement du tempérament de l’océan et de la météo. Avec le vent qui est presque constant et les gigantesques baies de l’archipel, il s’agit aussi de l’un des meilleurs endroits pour faire du kite-surfing

Étant une grande peureuse des vagues et de la mer (ma seule expérience de surf à Bali m’a fait avaler 15 litres d’eau salée), j’ai préféré regarder les kite-surfeurs à partir de la plage. Et des plages, aux îles, ce n’est pas ça qui manque!

Une autre de mes préférés est Sandy Hook. Une plage semi-déserte lorsque j’y étais en septembre. Malgré le vent qui nous fouettait le visage, nous avons pu trouver un endroit pour s’installer semi à l’abri et profiter du soleil du début de l’automne. 

La plage de Sandy Hook aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

La longue plage de Sandy Hook sur l’Île du Havre Aubert

La Dune du Nord est aussi une des plages incontournables lors d’un voyage aux Îles-de-la-Madeleine où l’on peut marcher des heures et se sentir seul au monde. Il y a, par contre, tellement de plages aux îles qu’on ne peut pas vraiment faire de mauvais choix. 

 

À l’extrême sud de l’archipel, sur l’île du Havre Aubert, on retrouve la Grave qui est la rue marchande des îles et classée site historique. En effet, la Grave était jadis le premier port de pêche de la région. On y retrouve aujourd’hui des boutiques d’artisans, des restaurants et des cafés. Un classique est définitivement le Café de la Grave qui est toujours très occupé et avec raison. Un endroit tellement sympathique qui a su conserver son cachet d’antan. Tout à l’image des îles. 

Finalement, une des meilleures façons d’explorer les Îles-de-la-Madeleine, selon moi, c’est de choisir une partie de l’île et de s’arrêter lorsqu’on a envie. De prendre plus de temps à un endroit si on s’y sent bien.

 

Faire l’ascension des buttes des Îles-de-la-Madeleine

Voyant que j’avais envie de bouger et d’explorer, mon père s’est mis comme défi de faire l’ascension de toutes les buttes des îles. Il en était presque obsédé.

Les Îles-de-la-Madeleine ont plusieurs petits monts que les locaux ont surnommés des buttes. Elles ont été pour la plupart défraichies d’arbres et de végétations. C’est donc littéralement des buttes de gazon. On peut presque toutes en faire la montée et elles offrent une vue magnifique sur l’archipel. 

La première qu’on a faite était la Butte Ronde et se situait juste dernière notre maison. Mon père me dit alors que je m’apprêtais à me servir un verre de vin vers 17h : « Suis-moi, on va monter la butte! ». J’étais un peu sceptique puisqu’il semblait n’y avoir aucun sentier et aucune indication. On s’y est rendu quand même et tout ce qu’on a vu était une petite pancarte : « À vos risques ». Il y avait aussi une corde et un petit chemin de roches pour nous « aider » à faire l’ascension. C’était presque de l’escalade tellement c’était à pic. Le signe « À vos risques » a pris tout son sens quand mon père a failli finir à l’urgence, si ce n’était de la corde qui l’a retenue de faire une chute fatale jusqu’en bas de la butte. 

Il n’a pas mis sa vie en danger pour rien parce que la vue du sommet était magnifique. On pouvait y voir toutes les petites maisons multicolores d’un côté et l’océan de l’autre. 

Ascension de la Butte Ronde aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

La vue au sommet de la Butte Ronde sur l’Île de Havre aux Maisons

Nous avons passé la semaine à la recherche des buttes. Une autre de mes préférés fut de loin la Butte des Demoiselles sur l’île du Havre Aubert. Le sentier est plus sécuritaire que la Butte ronde et on s’y sent presque comme dans Anne aux pignons verts lorsque l’on marche près des falaises.  

Les buttes sont donc un indispensable à ajouter à son itinéraire de voyage aux Îles-de-la-Madeleine si on veut voir la région différemment!

Ascension de la Butte des Demoiselles aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

Ascension de la Butte des Demoiselles sur l’Île du Havre Aubert

 

Manger, encore et encore lors de son voyage aux Îles-de-la-Madeleine

Une des principales raisons pourquoi on voulait faire des randonnées, c’était pour se sentir moins coupable après tout ce que l’on a mangé. Il y a tellement de spécialités locales à essayer et la région est définitivement un repaire à foodie

Évidemment, le homard y est omniprésent. J’aurais bien aimé y être en mai lorsque c’est la saison de la pêche aux homards, mais on en retrouve aussi toute l’année. De la pizza aux fruits de mer totalement décadente de la Pizzéria d’la pointe à la poutine aux homards (!!). J’en rêve encore. 

La petite fromagerie de chèvre Les biquettes à l’air est aussi à mettre sur votre itinéraire gourmand lors de votre voyage aux Îles-de-la-Madeleine. On y rencontre les chèvres à l’extérieur et on est accueillie par la sympathique propriétaire qui nous fait goûter tous les produits. Le fromage est excellent. 

Un autre endroit qui vaut la peine de s’arrêter est sans contredit la micro-brasserie À l’Abri de la tempête. Si le temps vous le permet, la terrasse extérieure a une magnifique vue sur les plaines et la mer.

Bref, on ne vient pas dans la région pour se mettre au régime. Ces quelques adresses sont à rajouter pour un voyage gourmand aux Îles-de-la-Madeleine.

 

Visiter la mystérieuse Île d’Entrée

Uniquement accessible par traversier, la petite Île d’Entrée est maintenant habitée de manière permanente par une soixantaine de personnes seulement. 

La plus haute butte de la région, le Big Hill, s’y trouve, alors il va s’en dire que mon père voulait absolument y aller. J’étais aussi fascinée par cette île si isolée du reste du monde. 

L'Île d'Entrée aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

Sentiment d’être seule au monde sur cette île isolée

On se sent faire un retour dans le temps, si ce n’était des locaux qui se promènent en 4 roues sur la rue principale. Dès qu’on commence la randonnée vers Big Hill, on réalise que les trois quarts de l’île ne sont que plaines de gazon. On s’y sent seul au monde, si ce n’était des vaches qui broutent en liberté. Elles vont même tellement près des falaises que j’étais inquiète pour elles. 

Au sommet du Big Hill, on voit l’océan de tous les côtés et les Îles-de-la-Madeleine au complet. Cette vue nous fait comprendre l’influence de la mer dans la vie des Madelinots. 

Ascension de la Big Hill sur l'Île d'Entrée aux Îles-de-la-Madeleine dans notre article Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec #ilesdelamadeleine #quebec #canada #voyage

La vue du sommet de Big Hill sur l’Île d’Entrée aux Îles-de-la-Madeleine

À partir de Cap-aux-Meules, on peut faire une excursion d’une journée en bateau ou en zodiac vers l’Île d’Entrée. On a donc le temps de faire l’ascension du Big Hill, d’explorer et de luncher sans se presser. 

Finalement, ce que j’ai préféré des Îles-de-la-Madeleine en premier lieu, est l’accueil des Madelinots. On ressent un fort esprit de communauté aux Îles et on s’y sent inclut lorsqu’on est en visite. Dès qu’on débarque du traversier, l’air frais et l’odeur de la mer nous apaisent instantanément. Le temps s’arrête et on a juste envie de se laisser charmer. L’important lors d’un voyage aux Îles-de-la-Madeleine, ce n’est pas de tout voir, mais de le faire à son rythme. 

Bref, comme disent les Madelinots : aux Îles on pas l’heure, on a le temps !


Informations pratiques pour un voyage aux Îles-de-la-Madeleine


Comment se rendre aux Îles-de-la-Madeleine


En avion : Si l’on est pressé dans le temps, on peut prendre un vol vers les Îles-de-la-madeleine à partir de Montréal ou de Québec. On peut par la suite louer une voiture sur place. C’est vraiment la méthode la plus simple pour optimiser son temps. 


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers les Îles-de-la-Madeleine : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


En voiture : Comme je l’ai cité plus haut, la route vers les Îles-de-la-Madeleine est assez longue. Il faut se rendre à Souris à l’Île-du-Prince-Édouard (10h de route depuis Montréal) pour prendre le traversier qui se rend aux Îles. D’ailleurs, prévoyez le réserver quelques mois d’avance pour la période estivale. Si l’on a le temps et que l’on aime les road trips, je crois que ça vaut la peine. On peut ainsi avoir sa propre voiture et s’arrêter au Nouveau-Brunswick en chemin. 


 


Où dormir aux Îles-de-la-Madeleine


Location de maison : Mes parents ont loué une maison de location lorsque nous y étions. Il y a énormément de maisons à louer aux Îles-de-la-Madeleine, mais il vaut mieux réserver tôt, car la demande est extrêmement forte lors de la saison estivale. 


Auberge de jeunesse : Si j’y avais été par moi-même, j’aurais sûrement choisi une auberge de jeunesse. Nous passions souvent en voiture devant l’auberge Paradis bleu qui a attiré mon regard tellement elle était mignonne. Située devant la plage, on y trouve des chambres en dortoirs ou privées. J’ai même envie de retourner aux Îles juste pour y rester tellement l’atmosphère semble parfaite!


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez  explorer les offres sur Booking afin de trouver un hébergement à votre goût aux Îles. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Assurances voyage pour votre voyage aux Îles-de-la-Madeleine


Si vous n’êtes pas Canadiens et que vous recherchez une bonne assurance voyage pour vos randonnées en Gaspésie et votre voyage au Canada, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


 


L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Est-ce que cet article vous donne envie faire un voyage aux Îles-de-la-Madeleine? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de faire un voyage dans cet archipel québécois. Nous serions curieuses que vous nous partagiez vos idées de quoi faire aux Îles-de-la-Madeleine et que vous nous parliez de votre propre expérience là-bas. N’hésitez pas à suggérer d’autres idées d’incontournables à visiter aux Îles dans la section commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 1 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Voyage aux Îles-de-la-Madeleine : Quoi faire sur cet archipel du Québec

Mon voyage aux Îles-de-la-Madeleine Mon voyage aux Îles-de-la-Madeleine

*Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à organiser votre voyage aux Îles-de-la-Madeleine et savoir quoi faire dans cet archipel du Québec.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

five × four =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+