Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z

Par Vicky Morency Lauzon
161 Vues
Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Vous prévoyez un premier voyage avec bébé ou êtes toujours preneuse de conseils pour que vos vacances avec bébé se déroulent sans encombre?  Je vous partage donc mes trucs et astuces, avant, pendant et après le voyage, pour que tout se passe comme sur des roulettes lors de votre séjour à voyager avec un bébé

Sommaire de l'article

Voyager avec un bébé : un nouveau défi bien stimulant  

La planification et la réalisation d’un voyage avec bébé soulèvent souvent bien des craintes et des appréhensions lorsque nous décidons de nous lancer! De plus, avec l’arrivée d’un bébé, votre entourage voudra certainement vous donner des conseils ou exprimer leurs inquiétudes par rapport à vos choix, et ce, dans toutes les sphères de la vie de votre bébé. Le sujet du voyage ne fait pas exception! Ce n’est généralement pas mal intentionné, mais je vous conseille d’écouter VOTRE petite voix qui vous dit que tout est possible, même lorsqu’il est question de voyager avec un bébé! Faites abstraction des commentaires de ceux qui vous disent que lorsqu’on a des enfants, c’est fini les voyages et la liberté!

C’est POSSIBLE et même génial de voyager avec bébé! Vous ne voudrez certainement pas passer à côté d’expériences marquantes et uniques sur la base de « Oui, mais si… ». FONCEZ et vous serez surprise de la force d’adaptation qu’ont vos bébés, et surtout de votre résilience à VOUS!

 

Avoir des craintes de partir en voyage avec un bébé, c’est normal! 

Certes, la tête peut venir à nous tourner lorsqu’on commence à planifier des vacances avec bébé.  On ne veut rien oublier, on veut se préparer, on ne veut pas que notre bébé tombe malade, on craint le regard des autres si notre bébé pleure en avion. On a peur des « Oui, mais si… »! Oui, mais si tout allait bien? Restez positive et préparez-vous adéquatement selon votre tolérance au stress relativement aux imprévus. Informez-vous bien et cela vous sécurisera certainement, mais surtout : lancez-vous!

Puisque chaque maman a son niveau propre de tolérance au risque, il conviendra de faire des choix pour être capable de relaxer et de vous amuser vous aussi. S’il s’agit d’un premier voyage avec bébé, vous pouvez diminuer le facteur « stress » en choisissant une destination où vous connaissez la langue par exemple. Il en va de même pour les aspects d’hygiène, de maladie, d’accessibilité des soins, etc.

Avec mon petit bonhomme Édouard, qui a maintenant 1 an, j’ai testé plusieurs destinations. J’ai donc une foule de conseils à vous transmettre! Bien que je n’aie pas des années d’expérience à voyager avec un bébé derrière la cravate, j’ai vécu plusieurs aventures sur le terrain et ça me fait plaisir de vous partager mes astuces. Je n’ai pas la science infuse non plus, et j’ai moi-même grandement été guidée par Le guide des parents voyageurs : s’inspirer, s’informer, s’équiper. Voici donc quelques conseils pour vous aider à organiser vos premières vacances avec bébé!

Voyage avec bébé à San Francisco dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Un beau souvenir de notre voyage avec bébé à San Francisco, devant le pont du Golden Gate

 

Mes conseils avant un départ en vacances avec bébé

Voici mes 10 conseils afin de bien vous préparer avant le départ d’un voyage avec un bébé.

1) Le passeport et les autres documents de bébé

Comme vous le savez certainement, c’est la folie des passeports actuellement. Cela peut prendre plusieurs mois avant de le recevoir. Si vous planifiez voyager avec un bébé, je vous conseille donc fortement de faire la demande dès que vous obtiendrez le certificat de naissance du bébé, à la suite à l’accouchement. Vous pouvez également consulter le Guide des parents voyageurs pour vous aider à remplir votre paperasse. Il est souvent difficile de prendre une bonne photo de passeport pour les bébés. Conséquemment, il convient mieux de se rendre dans des boutiques spécialisées, qui ont l’habitude d’en faire, plutôt que dans une pharmacie.

Pour voyager seule avec bébé, il est important de faire remplir à l’autre parent le formulaire de consentement de voyage à l’étranger. Le faire notarier est encore mieux, mais en avion, ils sont souvent moins sévères. Traînez toujours une photocopie de l’acte de naissance de l’enfant et une copie du passeport également.

 

2) Le carnet de santé de bébé à jour 

Apportez le carnet de santé de l’enfant en voyage, mais assurez-vous surtout qu’il soit à jour! Vous pouvez consulter un pharmacien ou une clinique santé voyage afin de vous assurer que tous les vaccins nécessaires sont à jour. On peut parfois déroger du calendrier de vaccination et devancer certains vaccins pour minimiser les risques pour le bébé. La possibilité de le faire influencera certainement le choix de la destination. Il est souvent plus facile d’attendre après les injections de 4 mois pour partir en voyage dans des pays plus « exotiques ». Informez-vous adéquatement afin de prendre une décision éclairée.

 

3) Le choix de la destination pour voyager avec un bébé

Oh là là! Il y a tant de destinations intéressantes et de pays à visiter, mais sont-elles toutes adaptées pour voyager avec un bébé et pour votre famille selon votre niveau de tolérance au risque? Les maladies, le temps de vol, les escales, la sécurité, la salubrité, la chaleur et la langue parlée sont, entre autres, des facteurs importants à prendre en considération lors du choix de destination.

Voyage avec bébé au Portugal dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

En tenant compte de multiples facteurs et de notre niveau de tolérance au risque, nous avons choisi d’aller au Portugal

 

Temps de vol et escales

Il est souvent plus facile de voyager avec de très petits bébés sur de longues distances puisqu’ils dorment une bonne partie de la journée. Toutefois, je vous conseille tout de même de tenter un vol court pour un premier voyage, puisque la gestion globale du bébé peut être relativement fatigante pour les parents. Vous désirez quand même un peu relaxer, non? Essayer de choisir une destination avec un vol direct pour aider à limiter la fatigue et le stress peut être une bonne idée. Si vous décidez de faire une escale, je vous suggère de la prendre un peu plus longue. Il faut vous donner une chance avec le bébé et les bagages supplémentaires qui viennent souvent avec le petit paquet! Par exemple, en optant pour une escale de 3 h, vous pourrez donner le boire, changer la couche et vous déplacer sans trop de stress vers votre prochain vol.

 

L’heure du vol

Le choix de l’heure du vol peut aussi avoir une répercussion positive si l’on est capable de le faire concorder avec les siestes ou la nuit du bébé. Un vol de nuit facilitera certainement la gestion du bébé, qui dormira au moins une partie du trajet. Rappelez-vous toutefois que ce sera au profit de votre qualité de sommeil puisque bébé sera probablement sur vos genoux. C’est un pensez-y-bien…

Il peut être possible de réserver un petit lit de bébé dans l’avion selon la disponibilité des sièges et des lits. De mon côté, en voyageant en solo, les agents de bord ont toujours réussi à nous relocaliser dans des rangées vides si l’avion n’était pas plein. Ça ne coûte rien d’en faire la demande! Votre bébé pourra alors dormir à côté de vous, ce qui est beaucoup plus confortable.

⇒ À lire également : Vol long courrier : 9 conseils pour survivre à un long voyage en avion

Bébé dodo avion dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Bébé fait dodo bien confortablement à mes côtés dans l’avion!

 

La santé

a. Les maladies

Le choix de la destination pour voyager avec un bébé devrait être aussi réfléchi en fonction des maladies qui sévissent dans les pays que vous désirez visiter. La malaria et les autres maladies transmissibles par piqûres de moustiques ainsi que les hépatites, qui se transmettent via l’eau non potable entre autres, ne sont pas à négliger. Les conséquences pour vous, mais surtout pour votre bébé, sont dangereuses. N’oubliez pas également que si vous contractez des maladies et que vous allaitez, cela pourrait compromettre l’allaitement. Par exemple, un épisode de tourista pourrait vous déshydrater et réduire votre production de lait. Une consultation avec un pharmacien ou dans une clinique santé-voyage est une bonne chose à faire avant votre départ.

⇒ À lire également : La malaria en voyage : Petit guide sur la transmission et les symptômes

b. La salubrité

L’accès à l’eau potable est un critère non négligeable, surtout si vous devez préparer des biberons. La possibilité de faire bouillir de l’eau est à considérer également, particulièrement en bas âge. Faites attention lorsque le bébé commencera à s’alimenter. La transmission des maladies peut également se produire via la consommation d’aliments ayant été en contact avec de l’eau non potable. Gardez toujours en tête cette phrase, qui est valable pour toute la famille : « Boil it, cook it, peel it or forget it! » (bouillir, cuire ou éplucher, sinon passez-vous-en!) Il est possible de se procurer à l’avance des antibiotiques pour vous et pour le bébé, à amener au cas où vous contractiez la diarrhée du voyageur. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du Gouvernement du Canada.

c. L’accès aux soins

Il est très pertinent de choisir une destination où les soins de santé sont de bonne qualité et accessibles. Préparez-vous un document avec tous les numéros pertinents : numéro de votre assurance voyage, numéro d’urgence, centre antipoison, etc. Vous pouvez également utiliser le site Internet fiable de question pour un pro pour toutes questions en lien avec votre santé.

⇒ À lire également : Piqûres de moustiques : Conseils d’expert pour les éviter en voyage

d. La chaleur

On pense souvent aux tout-inclus comme premier voyage avec un bébé, mais on néglige l’aspect chaleur. Les risques de déshydratation étant importants chez le nouveau-né, vous n’aurez peut-être pas autant la chance de profiter de la plage. Il convient donc de considérer le temps de l’année où vous voyagerez dans les zones tropicales. Vous devriez apporter des sachets d’électrolytes pour toute la famille (ex.: Gastrolyte). Gardez aussi en tête que les tentes UV protègent seulement en partie du soleil puisque le sable et les objets reflètent les rayons. Il est donc impératif de protéger bébé à l’aide de vêtements longs et de crème solaire adaptée, même à l’ombre.

Protéger bébé de la chaleur en voyage dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Protéger bébé de la chaleur et des rayons UV est impératif : vêtements longs et crème solaire adaptée sont de mise!

 

La langue parlée

Afin de pouvoir bien communiquer lors de situations importantes, comme lors d’ennuis de santé, il peut être judicieux d’opter pour un pays où l’on peut facilement se faire comprendre. Dans le cas contraire, vous pouvez vous munir de petits mémos de communication annonçant ce dont vous avez besoin (hôpital, ambulance, etc.) et que vous aurez traduits au préalable dans la langue du pays.

 

La sécurité 

Il convient de s’informer sur la sécurité du pays que vous voulez visiter. Vous aurez beau demander des conseils sur des destinations adéquates avec un bébé dans des groupes de voyage, les situations économiques, politiques ou sanitaires d’un pays peuvent évoluer rapidement. Une recherche supplémentaire est donc de mise pour vous assurer de la sécurité du pays en temps réel. Vous pouvez toujours vous informer sur le site du gouvernement du Canada pour voir les avertissements en vigueur pour la destination convoitée.

⇒ À lire également : Anxiété en voyage : Comment gérer une crise d’angoisse en voyage

 

4) L’aéroport avec un bébé

Il faut bien qu’il y ait des avantages à voyager avec un bébé, et c’est à l’aéroport YUL que vous en bénéficierez en premier! Vous aurez un passage prioritaire à l’embarquement, mais également à la sécurité. Cela permettra de limiter le temps d’attente avec les enfants. Si vous désirez faciliter encore plus votre check in, vous n’aurez qu’à vous enregistrer via les bornes d’enregistrement autonomes et le dépôt de bagages en libre-service. N’oubliez pas de finaliser votre enregistrement en passant au petit comptoir du libre-service. Vous pourrez y demander l’étiquette pour votre poussette si vous voulez la prendre avec vous jusqu’à la porte d’embarquement (gate check).

Il est possible d’enregistrer gratuitement deux items pour bébé. Les restrictions varient selon les compagnies aériennes, mais, en général, on peut apporter une poussette et un banc de bébé. Veillez bien à protéger vos articles à l’aide d’un sac Gate Check afin de limiter les bris qui peuvent survenir lors de la manutention.

 

Si vous détenez une carte de crédit de voyage, certains salons disposent d’une section dédiée aux enfants. Autrement, autant dans la zone internationale que pour les vols locaux, il existe des zones de jeux pour les enfants.

Il existe des salles d’allaitement à plusieurs endroits dans l’aéroport YUL. Vous pouvez également tester l’application Mamava, un pod d’allaitement super intime qui se trouve dans plusieurs aéroports. J’ai essayé celui de Toronto et c’était top!

Espace d'allaitement Mamava à l'aéroport de Toronto dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

La salle d’allaitement à l’aéroport de Toronto trouvée à l’aide de l’application Mamava

 

5) Prendre l’avion avec un bébé

La réservation de lits et de sièges lorsqu’on voyage avec bébé

Il est possible, selon la disponibilité des lits et des sièges, de réserver un petit lit de bébé. Informez-vous auprès des différentes compagnies pour les modalités. Vous pouvez également réserver votre siège afin de choisir un emplacement de choix (ex.: loin des toilettes). Personnellement, je préfère les bancs de l’allée puisqu’il vous sera plus facile de vous lever pour bercer bébé ou pour aller changer la couche. Bien honnêtement, la disponibilité des lits est souvent problématique. Bien que ce soit possible, je privilégie surtout de planifier sans y avoir recours. Le porte-bébé et le coussin d’allaitement sont, entre autres, de bonnes solutions pour vous permettre de dormir un peu vous aussi.

 

L’alimentation du bébé

En ce qui a trait à nourrir votre bébé lors du vol, il est possible d’apporter dans l’avion tout le nécessaire pour les bébés de moins de 2 ans (aucune restriction de liquide). Vous devez toutefois être autonome pour la conservation de vos aliments et de votre lait. Vous pouvez également apporter un ice pack pour garder certaines préparations au frais (ex.: lait maternel). Encore mieux, pourquoi ne pas congeler une partie du lait ou un sac de compote pour qu’ils fassent office de glaçons? Ça vous évitera de traîner un ice pack avec vous pendant votre voyage! Pour plus de détails, consultez le site de la douane du Canada.

 

La gestion de bébé à bord

Plusieurs mamans appréhendent le dodo du bébé dans l’avion et surtout le comportement général du bébé lors du vol. On a souvent peur de déranger, n’est-ce pas? Ne vous ajoutez pas de pression supplémentaire : faites de votre mieux, tout simplement. Les bébés restent des bébés. Pour ceux qui ne comprennent pas cela, eh bien… Vous pouvez utiliser le porte-bébé pour faire dormir votre enfant. Vous devrez toutefois le retirer lors du décollage et de l’atterrissage. Apportez également du linge de rechange (pour vous et bébé!), une couverture, un vêtement plus chaud, des collations faciles à gérer en avion (craquelins, compote, etc.) ainsi qu’un nouveau jouet. Soyez inventive et utilisez votre environnement pour divertir le bébé.

Dodo de bébé dans l'avion dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Bébé est bien confortable sur maman dans l’avion

 

6) Le choix des hébergements lors de vacances avec bébé

Lors de votre préparation à vos vacances avec bébé, vous serez amenée à réserver des hébergements. Vous pouvez rechercher sans critères de restriction en lien avec le bébé. Vous aurez ainsi évidemment plus de choix. Dans ce cas, vous devrez possiblement prévoir plus de bagages pour adapter le logement à votre poupon (lit de bébé, chaise haute, etc.). Toutefois, si vous voulez voyager plus léger, vous pouvez affiner vos recherches grâce aux filtres afin de trouver des hébergements fournissant lit et chaise haute, entre autres. Sinon, il est possible dans plusieurs destinations de louer des accessoires de puériculture via des compagnies spécialisées (chaise haute, banc d’auto, poussette, etc.). 

Autrement, je vous conseille fortement de vous procurer la chaise portative Pop n Sit de Summer Infant, qui est franchement géniale et petite à transporter. Soyez également prudente lors de la réservation et portez une attention particulière aux heures d’arrivée. Informez-vous pour savoir s’il est possible de déposer les bagages avant l’heure d’arrivée, ainsi que sur la présence ou non d’escaliers. L’accès à une laveuse peut également être un critère non négligeable!

Lors de vos recherches, les locations de type AirBnb peuvent être intéressantes puisque vous pourrez filtrer des logements avec cuisine pour concocter des mets adaptés aux bébés.

Chaise Pop n Sit idéale pour voyager avec bébé dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Je recommande fortement la chaise portative Pop n Sit, qui est petite à transporter

 

7) La préparation de l’itinéraire lors d’un voyage avec bébé

Voyager avec un bébé vous amènera assurément à avoir plus de bagages à trimballer. Donc, il est vraiment plus agréable de voyager en mode « slow travel » afin de profiter de chaque instant et de relaxer. Le fait de limiter les déplacements, qui peuvent être éreintants lorsqu’on a beaucoup de matériel  à porter en plus du poids du bébé, est une excellente idée. Je vous suggérerais de rester au moins 1 semaine au même endroit pour mieux en profiter.

⇒ À lire également : Le Slow travel : Voyager lentement et de manière responsable

 

8) La préparation des bagages de bébé

Essayez de voyager léger en limitant la quantité de couches et de lingettes que vous apportez. Il est possible d’en acheter sur place pour la plupart des destinations et vous pourrez laver les vêtements sur place, soit dans votre logement ou dans des laveries. Le mieux est vraiment d’amener une bavette à longue manche pour limiter les salissures. Autrement, procurez-vous des sachets de voyage de savon à lessive. Comme mentionné précédemment, vous pouvez souvent louer des articles à destination, alors on s’encombre moins.

⇒ À lire également : Liste de choses à apporter en voyage : méthode efficace pour préparer ses bagages

 

9) Le choix du mode de déplacement : voiture ou transports en commun

Lorsqu’on décide de voyager avec un bébé, il faut prendre la décision du mode de déplacement. Est-il plus facile de louer une voiture ou d’utiliser les transports en commun? C’est la question existentielle de tous! Avec la voiture revient la question épineuse du banc de bébé. On loue ou on l’apporte? Si on l’apporte, on doit trimballer cette lourde pièce durant tout le voyage, mais si on la loue, on prend le risque que le banc ne respecte pas nos standards de sécurité ou qu’il ne soit pas disponible. Encore une fois, les compagnies de puériculture offrent également la location.

Sinon, il peut être plus facile d’opter pour les transports en commun. En train par exemple, bien que vous ayez moins de flexibilité dans votre itinéraire, vous n’aurez pas ce souci. Vous pourrez vous détendre et profiter du paysage et faire faire la sieste ou nourrir le bébé au moment opportun. Pour le transport dans les villes, il est facile de se déplacer à l’aide du porte-bébé, mais vous pouvez également utiliser la poussette dans la plupart des endroits. Informez-vous avant le départ sur cette possibilité.

 

10) Choisir la poussette ou le porte-bébé lorsqu’on part voyager avec un bébé

La poussette

Les poussettes compactes sont vraiment idéales dans les transports en commun et elles sont souvent plus faciles à manœuvrer. Elles circulent également beaucoup mieux dans les rues étroites et sont beaucoup plus légères et faciles à transporter une fois pliées. Choisissez une poussette qui se rabat d’une main (surtout si vous voyagez en solo). L’inconvénient principal des petites poussettes est le manque de rangement. Il est possible d’ajouter des accessoires aux poussettes qui  les améliorent grandement :  je vous le recommande fortement.

La grandeur du pare-soleil peut aussi être un facteur problématique. On peut aussi acheter des rallonges de pare-soleil au besoin et il existe également des voiles UV très intéressants à utiliser pour compenser. Vous pouvez également opter pour une poussette de format standard qui a souvent un pare-soleil plus grand. Toutefois, si vous comptez vous déplacer en transport en commun, elle passe pas toujours bien dans les portes. Vous devrez donc parfois la plier et retirer le bébé ce qui est moins pratique. Elles sont également très lourdes, donc ça peut devenir épuisant à la longue.

Poussette pour voyager avec bébé dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

J’ai adoré utiliser la poussette un peu partout en voyage avec bébé

 

Le porte-bébé

En ce qui a trait au porte-bébé, il est fort utile pour découvrir les racoins plus difficiles d’accès. Vous serez moins limitée dans vos déplacements, c’est certain. Je continue toutefois de penser que la combinaison des deux est un must puisque vous pourrez utiliser la poussette pour faire dormir votre bébé alors que vous soupez au restaurant par exemple. Celle-ci sera indispensable également pour nourrir le bébé.

Utiliser le porte-bébé lors d'un voyage avec bébé dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Le porte-bébé est fort utile pour explorer les racoins plus difficiles d’accès

 

Mes conseils à destination pour voyager avec un bébé

Une fois rendus sur place, c’est le temps de relaxer! Je blague… Ah ah! C’est plutôt le temps de s’occuper de bébé tout en essayant de se détendre et de visiter. Il est préférable que le rythme de bébé dicte le tempo lorsque l’on voyage avec un bébé, si vous voulez vous en sortir vivante. La clé de la réussite est de pratiquer le laisser-aller, tout en se respectant et en vulgarisant son mal-être à son ou à sa partenaire de voyage. Si vous voyagez en couple, travaillez en équipe et relayez-vous pour avoir des moments de répit. Vous pouvez même en profiter pour faire une activité en solo. Pensez donc à vous également, tout en faisant des compromis.

Voici donc mes 9 astuces pour un voyage ou des vacances des plus réussies avec un bébé.

 

1) L’organisation des journées lors de vacances avec un bébé

Afin de faire de votre voyage avec un bébé une réussite, ne surchargez pas trop vos journées et prévoyez des pauses et des moments pour faire la sieste. Contrairement à la maison, votre bébé sera amené à dormir dans différents endroits. Ne vous privez pas de visiter en faisant dormir bébé uniquement à l’hôtel. Si c’est possible, une petite balade en poussette ou en porte-bébé peut bien substituer le lit conventionnel!

Faites des pauses pour vous reposer et pour dégourdir votre bébé en voyage. On ne veut pas non plus que bébé passe la plus grande partie de son temps dans la poussette ou le porte-bébé.

 

2) La visite des parcs

Personnellement, je choisis ma destination en fonction des espaces verts disponibles. Une fois celle-ci choisie, je repère à l’avance les différents parcs autour des attraits que je veux visiter sur Google et je les épingle. Ceux-ci ne sont pas tous très salubres; munissez-vous d’une grande couverture qui fera parfaitement l’affaire afin que les petits bébés ne mettent pas n’importe quoi dans leur bouche. Utilisez un modèle léger de style paréo pour éviter de surcharger votre bagage, ou achetez-en une sur place.

Parc bébé dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Je repère à l’avance des parcs près des points d’intérêt pour que bébé se dégourdisse les jambes

 

3) Les déplacements lorsqu’on décide de voyager avec un bébé

Les multiples déplacements en voyage peuvent être éreintants pour toute la famille. Non seulement parce que vous devrez trimballer tous vos bagages, mais aussi parce que vous devrez constamment les remballer et perdre du temps et de l’énergie dans les transports. Limiter les déplacements est l’un des meilleurs conseils que je puisse vous donner lorsque vous déciderez de voyager avec un bébé. Certes, vous verrez moins de pays, mais vous en profiterez différemment. Je suggère de dormir au MINIMUM trois nuits par endroit, mais une semaine serait l’idéal! Privilégiez les day trips en gardant le même camp de base.

 

4) Les repas de bébé de voyage

Pour les repas durant votre voyage avec bébé, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Ce que je trouve le plus facile est de cuisiner certains aliments à l’appartement et de transporter ceux-ci dans un plat Tupperware. En complétant avec du houmous et des craquelins, par exemple, vous aurez déjà une partie du repas de bébé de préparée.

Ensuite, si vous mangez dans un restaurant, je commande un plat qui peut bien se partager avec bébé. C’est pas mal toujours possible si vous faites la DME. La chaise Pop n Sit de Summer infant est vraiment pratique pour manger dans les restaurants ou dans les parcs.

Je vous conseille également d’apporter une bavette à longue manche, qui est un MUST lorsqu’on voyage avec bébé et que nos kits de linge sont en quantité limitée. N’oubliez pas de prévoir un gobelet d’eau pour hydrater bébé lors des périodes plus chaudes ainsi que pour prévenir la constipation reliée au changement d’alimentation en voyage.

Manger au restaurant avec un bébé en voyage dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Au restaurant, je commande un plat qui peut bien se partager avec bébé

 

5) L’allaitement et les biberons lors d’un voyage avec un bébé

L’allaitement rend le voyage avec un bébé beaucoup plus facile, on ne se le cachera pas. Toutefois, les biberons sont également primordiaux. Pourquoi? La première raison que j’évoquerai est le risque de tomber malade. Le fait d’être malade peut parfois diminuer drastiquement la production de lait. Je vous conseille donc d’apporter au moins un biberon pour tirer votre lait ou pour donner des préparations dans le cas où ça irait moins bien.

Il est également bien pratique de traîner une bouteille quand vous faites une activité organisée; l’allaitement est plus difficile si vous devez suivre l’horaire d’un groupe. Si l’allaitement exclusif vous tient à cœur, je vous conseillerais donc d’opter pour des tours privés, qui s’adapteront mieux à votre horaire. Informez-vous de la perception de l’allaitement à destination pour savoir à quel point vous devez vous couvrir.

Si vous nourrissez votre bébé aux préparations commerciales, je vous recommande fortement d’apporter un « compartimenteur » de doses, qui se traîne comme un charme. Comme vous aurez besoin d’eau, vous pourrez opter pour de l’eau du robinet dans les endroits où c’est sécuritaire, ou alors pour de l’eau embouteillée. Le choix d’un hébergement avec une petite cuisine peut être de loin préférable si vous avez à faire bouillir de l’eau. C’est un aspect à ne pas négliger lors de vacances avec un bébé.

 

6) Les changements de couches

Lors de vacances avec bébé, traînez toujours avec vous une serviette, une couverture ou un tapis à langer. Vous devez être prête à devoir changer votre bébé en voyage dans des endroits peu conventionnels. Ce n’est pas non plus une mauvaise idée de traîner des lingettes désinfectantes pour nettoyer les surfaces avant et après l’usage, question de limiter les risques de transmission de maladies. Vous pouvez télécharger l’application Flush ou encore celle nommée Where Is Public Toilet (où sont les toilettes publiques). Vous pouvez appliquer des filtres de « coin change bébé » pour vous aider à les trouver.

 

7) La fameuse routine

Bien que vous serez tentée de profiter au maximum de votre voyage, ne négligez pas la routine! Bien que celle-ci ne sera certainement pas comme à la maison, veillez à instaurer un semblant de routine pour aider l’enfant à trouver une stabilité à travers toutes les nouveautés et le décalage horaire.

De mon côté, je prévois toujours le déjeuner à l’hébergement pour bien commencer la journée. Ensuite, une période de jeux avant de partir découvrir la ville et on visite un peu pendant que le bébé fait la sieste. On dîne dans un parc ou dans un restaurant et on se dégourdit avant le prochain dodo. On visite pendant la deuxième sieste et on retourne à l’hôtel pour le souper des bébés.

Personnellement, j’aime bien faire souper le bébé tôt et faire la routine du dodo. En Europe, par exemple, comme les gens soupent tard, on opte pour faire la routine de bébé à notre hébergement. Ensuite, on peut faire un peu de visite pour endormir bébé dans la poussette. Celle-ci est bien pratique pour s’installer au restaurant et relaxer entre adultes.

Par expérience, les bébés ont souvent tendance à se réveiller à cause des bruits environnants (choisir des terrasses plus tranquilles peut aider). Le truc ultime est d’avoir des grignotines pour les distraire le temps de finir votre repas (le pain était mon meilleur ami!). Chaque minute passée à relaxer est une petite victoire en soi, ne voyez pas cela comme un échec. Parfois, une bonne alternative peut être de prendre du take out et une bonne bouteille de vin, et de déguster le tout à votre hôtel ou votre Airbnb. Les terrasses ou les balcons sont un atout pour ne pas déranger le sommeil des bébés.

Relaxer sur une terrasse alors que bébé dors en voyage dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Chaque minute passée à relaxer est une petite victoire en soi… Qu’il est bon de relaxer entre adultes sur une terrasse!

 

8) La météo

Selon la destination choisie, la météo peut être un enjeu considérable avec un bébé. La chaleur, la pluie ou encore le froid peuvent apporter leur lot d’inquiétudes. Assurez-vous de toujours regarder les prévisions avant de planifier vos activités. Ce sera plus plaisant et plus sécuritaire pour tous. Cela vous permettra également de prévoir les bons vêtements. S’il vous manque quelque chose, ne vous inquiétez pas : les bébés survivent partout dans le monde! Vous trouverez bien de quoi à destination.

La météo lors d'un voyage avec bébé dans notre article Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

Prévoyez les bons vêtements en fonction de la météo et des activités choisies

 

9) Le décalage horaire

Le décalage horaire peut affecter toute la famille, surtout en début de voyage et au retour à la maison. Cela peut être une bonne idée de prendre une journée ou deux pour se poser avant d’entamer de grandes aventures. L’idéal est de suivre rapidement le nouvel horaire, mais de respecter le bébé et ses signes de fatigue.

 

Le retour d’un voyage avec bébé

Une fois votre voyage avec bébé terminé, vous rentrerez à la maison avec probablement un bon niveau de fatigue. Vous ne vous sentirez peut-être pas aussi reposée que vous l’auriez souhaité, mais vous garderez des souvenirs impérissables de cette aventure. Vous vous trouverez forte et bonne d’avoir réussi un tel exploit alors que plusieurs n’oseront jamais franchir le pas. Les enfants ne devraient pas vous empêcher de vivre vos passions : ils devraient plutôt faire partie intégrante de vos aventures. Ce bagage d’expériences uniques forgera à coup sûr des êtres exceptionnels et singuliers.

Allez-y, lancez-vous!


Informations pratiques pour organiser votre voyage


⇒ Suggestion LVDQ pour votre hébergement : Vous pouvez utiliser ce lien Booking.com afin de vérifier ce qu’il y a de disponible. Chaque fois que vous utilisez nos liens avant de réserver, peu importe l’hébergement que vous réservez, ce partenaire nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


⇒ Suggestion LVDQ pour trouver un vol pas cher pour vos voyages : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


⇒ Suggestion LVDQ pour vos assurances voyage : Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.


⇒ Suggestion LVDQ pour un outil pour la planification de voyage : Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Avez-vous appris quelques trucs que vous comptez mettre en application lors de vos prochaines vacances avec bébé? Peut-être avez-vous déjà eu des expériences de voyage avec un bébé? Nous serions curieuses que vous nous partagiez quels conseils vous ont été les plus utiles pour voyager avec un bébé dans la section commentaires, question de s’entraider mutuellement!

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 1 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z

Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé  Voyager avec un bébé : conseils pour organiser un voyage avec un bébé de A à Z #VoyageBébé #VoyageFamille #VacancesBébé 

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure. Tous les propos et les expériences demeurent les siens. Il comporte également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ pour vous aider à organiser votre voyage et à mieux voyager avec un bébé.

Pour continuer la lecture

1 Commentaire

Sabrina St Onge 30 novembre 2022 - 9 h 00 min

Wow, c’est vraiment super vos conseils. Je suis maman solo est plutôt sédentaire, mon niveau de tolérance au risque est assez bas, surtout avec la pandémie qui a ralenti les voyages, pour plusieurs. Je suis impressionnée !

Répondre

Laissez un commentaire

1 × 1 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

NOUVEAUTÉ ! Découvrez tous nos voyages entre femmes à venir!Cliquez ici pour voir tous nos voyages organisés en petits groupes
+