Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent

Par Isabelle Bertrand
3110 Vues
Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Vous aimeriez faire un road trip au Yukon? Cet article vous donnera toute l’information nécéssaire pour organiser un voyage au Yukon au Canada, cette province souvent mise de côté lors de l’organisation d’un périple au Canada. Pourtant, c’est le secret le mieux gardé du pays! 

Mon road trip au Yukon au travers de paysages époustouflants

Moi : « Chéri c’est quoi toi ton moment fort de notre road trip au Yukon »?

L’Homme : « Notre road trip au Yukon ». (Il est définitivement un homme de peu de mots).

Moi : « Non mais Chéri, je veux dire disons tes 5 moments inoubliables. Les moments forts, tu vois ce que je veux dire? Je cherche un angle pour mon article sur notre road trip au Yukon ».

L’Homme : « Notre voyage au Yukon ».

Tiens ça me rappelle justement un instant particulier. Perchés sur le toit du monde, quelque part sur la mythique Dempster Highway du Yukon au Canada, alors que nous contemplions l’immensité, l’Homme s’est exclamé : « C’est dommage, on ne trouvera jamais les bons mots pour décrire et raconter ce que l’on voit ». 

En fait, c’est EXACTEMENT ça. La devise du territoire du Yukon au Canada, “Larger than life” résume tout. Plus grand que nature. Voici donc le récit d’une aventure inoubliable de douze jours, un road trip au Yukon au gré du vent, au rythme de paysages époustouflants et de moments sans voix. Mise en garde : le dictionnaire de la langue française ne possède pas assez de termes pour décrire les ressentis.

EXTRA-Hors-ordinaire! Tiens, peut-être que d’inventer des mots faciliterait la narration. Je crois que j’ai toujours eu l’appel, un désir ancré pour la quête du Nord. Et notez, je pèse mes mots, je dis bien la quête et non la conquête. Parce que l’immensité sauvage d’un territoire comme le Yukon au Canada, ça s’apprivoise, ça s’effleure mais ça ne se laisse pas conquérir ça c’est certain. La force qui émane des éléments en tout cas laisse une impression d’un univers inaltérable.

Région de Kluane au Yukon dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Trésors de la région de Kluane lors de mon road trip au Yukon

Construire un feu. Croc-Blanc. L’Appel sauvage (ou L’Appel de la forêt). J’avais dévoré la littérature de Jack London. J’avais aussi lu les récits du Klondike, cette époque historique de la ruée vers l’or de la fin du 19e siècle.

L’Eldorado inamissible du Yukon au Canada ne fût pas l’or certes, mais l’indescriptible GRANDEUR de la nature sauvage, une impression d’infini. J’avais pourtant voyagé en contrées-solitude. Je croyais, jusque là, que mon petit café-cognac, assise dans mon camper van au couronnement d’un minuscule chemin sinueux et plutôt risqué à contempler les sommets enneigés de Snaefellsnes en Islande, définissait l’impression de vastitude. Certes, l’instant reste inoubliable mais seulement, au final, il demeure incomparable. Mention à celles qui auraient une petite crainte de l’immensité, ce qui est étonnant de ce voyage au Yukon, c’est qu’on ne se sent pas perdue dans un décor inimaginablement vaste. Pas de peur non plus. Le Yukon nous enveloppe plutôt d’une apaisante impression d’être un tout petit élément faisant partie intégrante d’un monde grand et fort.


Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique au Canada, prenez contact avec Sandra, l’expert local d’Evaneos.


Vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client et même l’appeler au Canada avec un numéro gratuit ! Vous pouvez demander un devis gratuit ici-même.


 

Whitehorse : préambule de ce road trip au Yukon au Canada

C’est donc un vol Montréal-Vancouver-Whitehorse qui donnait le coup d’envoi de notre road trip au Yukon le 3 juin 2019.  Plus l’avion fonce vers le grand nord, plus les papillons d’excitation s’agitent. Les hublots révèlent une prémisse des spectacles formidables droit devant, un théâtre de près de 500 000 km2.

Pour ce voyage au Yukon au Canada, nous avions choisi de louer un truck camper, plus adapté qu’une voiture lorsqu’on souhaite parcourir des centaines de kilomètres et plus pratique (selon nous) qu’un véhicule motorisé plus gros lorsque qu’on veut s’aventurer hors des sentiers battus. 

La compagnie de location interdit de récupérer le véhicule après de nombreuses heures de vol. Bien que la route en soi ne présente pas de dangers hors-normes, les distances à parcourir et le caractère isolé de la contrée justifient les réticences.

Ours sur la Dempster Highway lors d'un voyage au Yukon dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Ours croisé sur la Dempster Highway lors de mon voyage au Yukon

De toutes façons, l’idée de sillonner les rues de Whitehorse pour une soirée nous enchantait. Perchée aux confins du 60e parallèle et nichée au creux d’une vallée, cette municipalité de 33 000 âmes (79% de la population totale), bien qu’habituellement une aire de transit d’un voyage au Yukon au Canada, mérite un séjour en soi. L’ambiance est imprégnée de l’esprit des Premières Nations, du respect de cette nature magistrale qui entoure la ville et de l’histoire du territoire qui coule au sein de sa rivière Yukon.

⇒ Suggestion LVDQ : Durant votre séjour à Whitehorse, vous pouvez prendre part à plusieurs activités proposées sur le site de Get Your Guide, comme par exemple, une visite gastronomique de Whitehorse, une excursion d’une demie-journée en raquettes ou une observation de nuit des aurores boréales

 

Itinéraire et préparatifs : L’ABC du voyage au Yukon

L’alarme a résonné à 6:00 le lendemain matin au Yukon Inn. L’impatience de l’enthousiasme au cœur, nous avons revisité un peu les plans. Mais de toutes façons, règle générale, nous avions privilégié mon alliée de voyage préférée, la spontanéité. Je précise qu’il faut quand même un minimum d’organisation. Il faut être bien conscients des distances et de la disponibilité des points de ravitaillement. En comptant mes nombreux arrêts-WOW et nos continuelles escapades hors-route, il faut presque doubler la durée du nombre d’heures affichées…

Malgré la flexibilité, nous avions un dessein particulier, nous allions toucher le Cercle Arctique et explorer la mythique Dempster Highway!

Après un bref passage chez Fraser Rentals pour récupérer le cocon-mobile et plusieurs arrêts ravitaillement, nous quittions Whitehorse à midi tapant pour notre road trip au Yukon au Canada. Je souligne que côté ravitaillement, c’est assez simple. Whitehorse est la seule option : épicerie, quincaillerie, équipement de camping, matériel électronique, tout s’y trouve! En filant au Nord, le prochain relai sera Dawson City… à plus de 540km! Et là encore, on ne trouvera que l’essentiel. À noter, un item indispensable de toutes façons fourni par Fraser, une bombe à ours!

Road trip au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Longue solitude sur les routes du Yukon

Nous n’avions d’emblée pas de distance particulière en tête pour cette journée ni pour les autres d’ailleurs. J’avais en mains une carte routière avec quelques repères et une autre identifiant les différents sites de camping opérés par le gouvernement. Mais de toutes façons, les réservations ne sont pas permises alors la devise était « où bon nous semble ».

Précisions sur les arrêts-dodos, les campings du Yukon sont de magnifiques aires sauvages. Oubliez le snack-bar et la boutique souvenirs-repas sachets-barres protéinées. Il n’y a pas vraiment de services, pas même de petite guérite à l’entrée.  Un panneau nous indique le nom du parc et très souvent aussi les mises en garde concernant les ours. On doit laisser le paiement (autour de 12$ la nuit) en argent comptant dans une boîte fermée à clés. Indispensable à la quiétude des longues soirées, le bois est fourni gratuitement dans presque chaque parc. Outre les parcs, déserts à l’époque de notre voyage au Yukon, il est en vérité possible de passer la nuit presque partout. Au bout de plusieurs petits chemins quittant la route pour quelques mètres ou kilomètres, des petits oasis improvisés offrent une solitude et un spectacle absolument formidable. 

Dormir dans le camper truck en road trip au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Dormir dans le camper truck permet de passer la nuit au coeur de paysages incroyables

Très honnêtement, c’est assez difficile d’expliquer cette impression de disparaître momentanément des radars de la Terre pour un instant-éden où la contemplation béate prend le relais sur les mécanismes de pensée du quotidien et où exister devient le mot clé.

D’ailleurs, je dois souligner que des trésors inimaginables se révèlent souvent lorsqu’on quitte momentanément la route principale pour une des nombreuses petites veines qui s’éparpillent en périphérie. Un road trip au Yukon, c’est définitivement s’aventurer hors des sentiers battus.

⇒ À lire également : Un road trip en Alberta 

Sortir des sentiers battus lors d'un voyage au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Sortir des sentiers battus au Yukon, un passeport vers le paradis

 

Journal de l’aventure : Jour 2 de mon voyage au Yukon au Canada

L’EXTROARDINAIRE nous frappe moins d’une heure après notre départ sur la Klondike Highway… enfin, si nous avions su que ce n’était qu’une mince ébauche de ce qui se profilait à l’horizon de notre road trip au Yukon… J’avais noté le nom de quelques beautés-recensées dans mon carnet. Direction Fox Lake et Lake Laberge pour l’initiation.

Nous avions convenu que chaque pause-midi se déroulerait dans un endroit recherché. En fins-gourmets, satisfaire les papilles revêtait une importance presqu’égale à satisfaire les pupilles. Il était hors de question de dévorer rapidement un banal sandwich pour dîner.  Chaque repas de ce voyage au Yukon était minutieusement (mais sans complexité) préparé et la table mise au cœur d’un environnement prospecté. Le Lac Laberge était pour le Jour 1 l’endroit désigné.

Arrêt lors d'un road trip au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Pause midi gourmet dans un cadre sublime au Lac Laberge

C’est à Carmacks que la Yukon River rejoint la route et déambule en Five Fingers Rapids une vingtaine de kilomètres plus loin. Cet arrêt-contemplation d’une rivière puissante qui ressemble pourtant à un délicat petit ruban ornant une vallée énorme posée au pied de montagnes plus grandes que nature est un premier indicateur de l’univers grandiose qui nous attend.

Avides d’explorer, mais empressés de s’installer, nous avons ensuite emprunté un chemin de terre de 12 km, je crois, et décrété Tatchun Lake Park comme l’endroit rêvé pour une première nuitée.  Nous nous sommes installés en haut d’une butte boisée surplombant Tatchun. Seuls au monde. Comme chaque soirée du périple, nous avons préparé le feu et servi l’apéro. En souriant bien sûr, envahis par une forte sérénité et une harmonie parfaite avec le moment.  Le soleil de minuit aidant, nous étirions ensuite nos soirées jusqu’à ce que la fatigue dicte le coucher.

Nous avons pêché. Bref, sans succès puisque la seule truite qui a titillé l’hameçon s’est enfuie. Pas de chance ou peu de talent! Que de fous rire, que de beauté. À défaut de poisson frais, filet de porc mariné!

J’ai en tête ce moment, canne à pêche en mains sur le quai. Même dans ma mémoire, il règne une aura visible de parfaite paisibilité. Étrangement, c’est un des rares instants que ma caméra n’a pas capté.

 

Journal de l’aventure : Jour 3 de mon road trip au Yukon

Objectif Dempster Highway!

Nous avions décidé ce matin-là de filer plus rapidement sur les quelques 330km restants de Klondike Highway pour atteindre la Dempster, puis de passer la nuit au bien connu Tombstone Territorial Park. Mentions sur ce passage mythique, la Dempster Highway, elle relie les 740km du Klondike Highway à Tuktoyaktuk, sur les rives de la Mer de Beaufort, soit l’Océan Arctique. Cette route de gravier déferle sur une toile de paysages arctiques ABSOLUMENT indescriptibles tant par leur beauté, leur unicité et leur diversité. Ce volet d’un road trip au Yukon, bien qu’il requière un peu d’audace, est définitivement l’aventure d’une vie. Dempster Highway, c’est le grand privilège d’explorer le bout du monde.

Parcourir la Dempster highway en road trip au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Se sentir au bout du monde sur la Dempster Highway au Yukon

À l’amorce, un panneau indique qu’aucun secours ne dessert la route. Un autre avise que la prochaine station-service est à près de 400km. Mais il ne faut pas se laisser intimider. Par contre, il faut prévoir l’essentiel : une roue de secours, faire le plein et avoir avec soi le matériel de base pour l’entretien d’un véhicule.  Il faut aussi cocher OUI dans la section des assurances du locateur, car disons qu’il y a de fortes probabilités pour revenir avec un pare-brise brisé ou une carrosserie légèrement abîmée. Nous ne faisions pas exception à la règle, environ 10km seulement au nord de la jonction, notre pare-brise a craqué.

À gauche, à droite, des montagnes aux sommets enneigés. En avant-plan, une sorte de prairie vert-tendre, des étangs ou enfin peut-être des lacs. Tout est si disproportionné qu’il est difficile d’évaluer la grandeur des éléments. Une pluie très forte brouille soudainement le regard. On apprivoise la route. Le rideau de précipitations se lève et dévoile Tombstone.

Tombstone est décidément, même à cette époque, plus achalandé. C’est le point de départ de plusieurs randonnées en arrière-pays. J’étais tentée, mais les contraintes de temps limité ont relégué les intentions à une prochaine fois.

La nouvelle habitude-solitude nous manque déjà.  Demain, nous poursuivrons la route du Grand Nord.

 

Journal de l’aventure : Jour 4 de mon road trip au Yukon

Rien au réveil ne nous avait préparé à l’euphorie de la journée. En tout, 330km nous séparait de notre objectif, le Cercle Arctique. Mais les kilomètres, c’est ça un road trip au Yukon. Et 330km sur la Dempster Highway se traduisent par 6h30 de route sans compter les arrêts.

Observer Tombstone prend une ampleur plus colossale lorsqu’on quitte la zone camping pour avancer quelques kilomètres au nord. 

Comment définir, en termes concis, une impression d’infini? Les paysages dévoilent à chaque tournant de nouveaux visages, tous inconnus de mon schème-références. Des montagnes enneigées, des vallées grandes comme le monde où s’évadent des rivières précèdent de grands murs noirs parsemés d’épinettes, puis des monts gris et chauves aux allures désertiques.  Seul repère constant, la Dempster Highway qui tisse son chemin au-delà de l’horizon.

 

C’est à mi-chemin de cette journée qu’une surprise nous attendait : un premier, puis un deuxième ours ont croisé notre chemin! Alors là, je ne peux décrire l’excitation. Enfin, une brève transcription de la bande vidéo est peut-être indicative :

  • Noooon!
  • Malade! Oh my God!
  • (Rires, rires, cris, cris, rires, rires) …
  • Noooooon! Malade! Oh my God!
  • (Rires, rires, cris, cris, rires, rires) …
  • Je veux sortir prendre des photos! Clic! Clic! Clic!
  • Entre dans le camion immédiatement, il fonce sur nous. 
Ours croisé sur la Dempster highway lors d'un voyage au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Ours croisé sur la Dempster Highway lors d’un voyage au Yukon

Le reste de la route fut meublé de longs silences parsemés de WOW. Dans l’absence de mots pour décrire ce qui se dressait autour de nous une exclamation simple reflétait l’incapacité d’exprimer.

Après un arrêt ravitaillement à Eagle Plains (c’est assez amusant, tout se trouve sous le même toit dans ce seul arrêt possible depuis les 400 derniers km : garage, essence, hôtel, restaurant), c’est vers 19h que nous avons rejoint le fameux Cercle Arctique à la latitude 66° 33’! Alors là, même en humbles explorateurs, nous sommes frappés par un petit frisson d’accomplissement! Cliché-souvenir bien sûr, puis nous avons servi l’apéro en savourant le moment et la vue sur les Montagnes Richardson.

Arrivée au Cercle Arctique en road trip au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Notre arrivée au Cercle Arctique lors de notre road trip au Yukon au Canada

Nous avions choisi de ne pas se rendre à l’Océan Arctique et de rebrousser chemin en direction de Dawson City. Nous avons donc établi notre campement en bordure d’une rivière au nord d’Eagle Plain et grillé tranquillement le repas sur le feu en contemplant le soleil de minuit. En juin, les nuits du Yukon au Canada sont courtes, le ciel s’assombrit pour 3 ou 4 heures seulement.

⇒ À lire également : Road trip vers l’Ouest du Canada

Soleil de minuit au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Le soleil de minuit au Yukon au Canada en juin

 

Journal de l’aventure : Jour 5 de mon voyage au Yukon

Nous sommes tranquillement repartis au Sud en contemplant, avec les mêmes émotions que la veille, cette beauté magistrale. En saluant les Northern Ogilvie Mountains au passage, je me suis dit que nous avions une chance exceptionnelle d’être témoins de tout ça.

Nous avons passé la nuit à Tombstone, seule soirée pluvieuse.

 

Journal de l’aventure : Jour 6-7 de mon road trip au Yukon

Direction Dawson City! Dawson c’était comme des vacances dans nos vacances. Deux jours posés au même endroit. Deux jours de pause aussi dans l’ingestion de grandes émotions.

Nous avons ADORÉ Dawson! On rêvait même de s’y installer pour deux ans. La ville est une oasis perdue dans le temps! On se croirait définitivement à une autre époque, à la limite on s’imagine prospecteurs d’or. Un arrêt à la taverne locale, THE PIT, nous catapulte dans une impression de scénario cinéma. La solitude s’est effacée pour la proximité au Camping Gold Rush, mais l’atmosphère amusant nous avait envouté.

Nous avons dit aurevoir à Dawson en lui disant » À la prochaine! »

Visite de Dawson City lors d'un voyage au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Un air de Far West à Dawson City, une ville que nous avons adorée

 

Journal de l’aventure : Jour 8 de mon road trip au Yukon

Le second et dernier segment de notre voyage au Yukon nous portait au Sud vers la région de Kluane. Normalement, les aventuriers partent vers l’Ouest pour franchir la frontière de l’Alaska via le Top of the World Highway, mais nous n’avions pas cette option (L’Homme était en attente de papiers de résidence permanente, donc impossible de quitter le Canada). Nous avons dû reprendre la Klondike Highway en direction de Haines Junction, une longue balade de 660km.

Lorsque l’épuisement a limité les ambitions, juste avant 20h ce soir-là, à mi-chemin entre Whitehorse et Haines, nous avons quitté le Alaska Highway en longeant la Takhini River au sud vers Kusawa Lake. La beauté de cette rivière turquoise qui serpentait en bas de la falaise a eu un effet caféine. Et que dire de notre campement à Kusawa! L’endroit fut un coup de cœur définitif! Loin des paysages du Nord et des scènes à couper le souffle qui ont ébranlé nos émotions les jours précédents, Kusawa est une oasis de paix parfait pour faire le point.

C’est étrange ce sentiment d’arriver chez-soi dans un décor qui en vérité est si loin de l’environnement coutumier.

 

Journal de l’aventure : Jour 9-10 de mon road trip au Yukon

Direction Kluane. Si Dempster Highway rime avec ce sentiment de bout du monde et une impression d’infini, la Région de Kluane est belle à pleurer. Les paysages, plus arides et austères définis pas la rudesse de Dame Nature au Nord, cèdent la scène aux montagnes enneigées, à la verdure, aux conifères et à ces lacs époustouflants vedettes de cartes postales. Nous avons vécu ce jour-là un des moments forts de ce voyage au Yukon.

Nous roulions, plongés dans nos pensées sur la Alaska Highway en direction du Nord en serpentant parfois à gauche et à droite vers les petites artères qui quittaient le cœur comme à l’habitude. Tellement d’anecdotes résident dans ces moments hors-pistes dans notre road trip au Yukon. 

La pluie tambournait le truck camper et le brouillard cachait l’horizon lorsque soudainement juste-là, au lever du rideau, le majestueux lac Kluane est apparu. Franchement, j’ai eu la parole coupée par le trémolo.

Comme pour nous agacer, la scène s’est immédiatement camouflée derrière la brume. L’heure du midi approchait, nous sommes donc partis à la recherche de l’endroit parfait. Entourés d’un épais nuage blanc, nous avons pris place sur une aire de stationnement longeant la route, en bordure du lac. Je ne peux décrire, sans avoir le cœur qui chavire, le spectacle inimaginable qui a suivi. Nous étions là, sur la plage, lorsque tranquillement l’épaisse brume s’est dissipée en ne révélant qu’une infime partie du somptueux tableau à la fois. D’abord le lac a dévoilé sa grandeur, puis les montagnes ont dressé leur fierté. Au loin, à gauche, derrière les lupins qui se dandinaient au vent, une sorte de danse mystérieuse se déroulait entre le lac et le ciel.  En s’approchant, un décor inédit nous attendait. Le lac faisait place à une sorte de petit désert de sable que le vent soulevait en le faisant tournoyer vers le ciel.

 

Nous contemplions dans l’illusion d’un rêve. Nous avons roulé un peu plus loin le temps d’absorber le moment puis rendus au camping du Parc National Kluane, nous avons ramassé du bois et plutôt opté pour rechercher un campement improvisé. C’est en retrait de la route, sur les berges du lac, que nous avons trouvé. 

Comme tous les soirs, nous avons mangé et discuté autour du feu. On parle de notre journée, de cette expérience inestimable. C’est étrange de parler d’une impression de rêve en la conjuguant au présent et en termes de réalité. Et de mettre des mots, quitte à en inventer pour matérialiser nos pensées. 

Nous sommes restés 36 heures, ébahis, à contempler. 

Le lac Kluane au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Moment de bonheur au lac Kluane au Yukon au Canada

 

Journal de l’aventure : Jour 11 de mon voyage au Yukon au Canada

Le sablier a amorcé le décompte, mais on refuse de laisser le moment se teinter d’un sentiment de finalité 

Étrangement, les plans de cette dernière journée n’étaient pas vraiment définis. On ne voulait pas vivre dans l’urgence-brouillon des derniers moments. Carpe Diem est la solution-clé. Nous sommes tranquillement retournés vers Haines Junction en prenant bien le temps d’explorer les petits chemins rencontrés. Nous avions décidé que le retour à Whitehorse se ferait très tôt le lendemain seulement. Nous avons poursuivi notre route au Sud après Haines Junction et opté pour un midi à Kathleen Lake. À ce point, nous absorbions la beauté sans s’épuiser. Kathleen Lake est d’une splendeur irréelle, mais peut-être l’absence de solitude, vu la popularité de l’endroit, nous a moins marqué. En quittant le lac, nous avons croisé notre 3e petit ours. 

C’est la seule journée où à 15h notre campement était installé. De toutes les options-beautés possibles, nous avions choisi de retourner à Kusawa Lake. Sans élan-nostalgie, nous avons profité de notre soirée. 

⇒ À lire également : 12 destinations pour un road trip 

Kathleen Lake au Yukon au Canada dans notre article Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage

Kathleen Lake, une image carte postale, mais où le sentiment de solitude s’est moins fait ressentir lors de ce road trip au Yukon

 

Journal de l’aventure : Jour 12 de mon road trip au Yukon

L’heure et demie qui nous conduisait ce matin-là vers la réalité a été bien silencieuse. Il fallait, sans brutalité, émerger du rêve.  En vérité, ce voyage au Yukon a occupé nos pensées bien au-delà des 10 heures du voyage de retour. Tiens, peut-être que ce soir, autour du feu, on va se remémorer. 

En toute modestie je dois dire, je crois vivre dans le meilleur pays. D’abord et avant tout, mon pays est libre. C’est le plus grand privilège de tous. Mon pays c’est aussi 9 985 million de km2 d’opportunités. Là où la nature rencontre l’innovation, où les rivières encerclent les villes d’avant-garde. Nous prétendons souvent que nous sommes un « Nouveau Pays », à tort je suppose, ou par conventions occidentales peut-être. Les forêts, les glaciers, les lacs, les rivières et les montagnes murmurent des siècles d’histoire, tout comme les Premières Nations d’ailleurs.

Je quitte le Yukon en écrivant ces mots, mon respect pour Dame Nature est encore plus profond. L’Humanité construit des temples, des œuvres d’art phénoménales, certes bien plus âgés que les arbres les plus anciens. Mais, mon humble opinion bien sûr, la PUISSANCE vient de ce qui nous fût offert pour ériger notre Monde. La perfection existe, à travers la pureté, la beauté et la force de la Nature, à travers le cercle parfait de règles régissant sa LOI. Si les murs et les ponts peuvent s’effondrer en un clin d’œil, qu’est-ce qui peut faire tomber une montagne? Avec le plus grand respect de tous pour la Terre Mère, 🙏🏼


Informations pratiques pour un voyage au Yukon au Canada


Comment se rendre au Yukon au Canada


Nous avons pris un vol Montréal-Vancouver-Whitehorse. Le trajet total est environ 10 heures. Le billet aller-retour était de 1,506$ pour deux. 


⇒ SUGGESTION LVDQ pour trouver un vol pas cher vers Whitehorse au Canada : Nous vous suggérons deux bons comparateurs de prix pour trouver vos vols les moins chers. Ce sont deux comparateurs de vols très populaires et simples d’utilisation que nous avons choisis comme partenaires. On vous recommande CheapOair qui offre même une carte en temps réel des destinations et leurs conditions de voyage où il est possible de voyager en temps de covid en fonction de votre pays d’origine et de votre citoyenneté. Et bien sûr, Expedia, qui est aussi intéressant pour trouver des hôtels à bon prix. En cliquant sur nos liens avant de faire vos recherches et de réserver, sans que cela ne vous coûte plus cher, vous nous encouragez à faire vivre la mission de Les voyageuses du Québec qui est de démocratiser le voyage au féminin et à créer des projets pour la belle communauté que nous sommes.


 


Où dormir à Whitehorse au Yukon


Nous sommes restés au Yukon Inn à Whitehorse. 


⇒ Suggestion LVDQ : Vous pouvez  explorer les offres sur Booking afin de trouver un hébergement à votre goût à Whitehorse au Canada. Chaque fois que vous utilisez ces liens pour réserver, Booking nous verse une partie de sa commission sans que cela vous coûte davantage. Ce simple geste permet de nous aider à faire vivre ce Magazine web. Merci de nous encourager dans notre travail de vous fournir de l’information pour vos voyages.


 


Quelques infos en bref pour un road trip au Yukon au Canada


-Nous avons loué le truck camper chez Fraser Rentals. Pour 10 nuits, nous avons payé 2,200$ plus un forfait de 2500km (que nous avons excédé) pour 760$. Il faut aussi prévoir environ 15$ par jour pour l’assurance dommage bien nécessaire.


-Une visite au Yukon Visitor Information Center s’impose avant le road trip au Yukon pour récupérer les cartes routières et celle des campings. Il est aussi fortement recommandé d’y passer pour apprendre l’ABC des comportements des ours. 


-Épiceries, quincaillerie, équipement de camping, matériel électronique, tout se trouve à Whitehorse. Mais c’est la seule option alors assurez-vous d’être bien équipés avant de quitter. 


-La température lors de notre road trip au Yukon en juin était très confortable. Les journées oscillaient entre les 14-18 degrés. 


-Au total, nous avons parcouru près de 3000km. Notre itinéraire nous a mené de Whitehorse au Cercle Arctique, puis à Dawson pour ensuite bifurquer au Sud dans la région de Kluane via Haines Junction. Des circuits beaucoup plus courts sont très populaires pour ceux qui ne ressentent pas le besoin d’expérimenter la Dempster Highway. 


-Avec l’essence et la nourriture, il faut prévoir un budget d’environ 6000$ pour un road trip au Yukon de 10-12 jours pour deux personnes.


-Les campings territoriaux sont magnifiques, mais il faut garder en tête qu’ils n’offrent en général aucun service. Les réservations ne sont pas possibles pour la plupart. 


-Au plus fort, nous avons roulé 400km sans rencontrer de station-service. Une planification appropriée est nécessaire pour un voyage au Yukon


Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent #yukon #canada #roadtrip #voyage


 


Assurances voyage pour visiter le Yukon au Canada


Si vous recherchez une bonne assurance voyage pour votre prochain voyage, économique, fiable et appréciée des voyageurs depuis de nombreuses années, on vous suggère fortement de faire votre demande de soumission ici, via ce lien, sur le site de Sécuriglobe, le plus important courtier en assurances voyage et santé au Canada qui représente plus de 11 assureurs différents. C’est un bon partenaire à nous et si vous cliquez sur notre lien ici-haut, vous serez dirigés directement sur notre page partenaire pour faire votre achat en ligne. Si vous préférez les contacter via téléphone, il est important de leur mentionner le code REF002.



L’outil par excellence de planification de voyage


Pour celles qui adorent planifier leurs voyages, vous serez ravies d’apprendre qu’il existe un outil hyper complet de planification et de gestion de voyage. Créé par deux Québécois, dont Nathalie, fière voyageuse du Québec, Planning Motion est l’outil en ligne à avoir. Ça fonctionne sur un plan d’abonnement et cette application vous permettra d’avoir au même endroit le calendrier interactif de votre voyage, votre itinéraire sur une carte (qu’il est possible de partager), les informations et documents de vos réservations d’hébergements, de transports, etc, les dépenses converties en une seule devise, des listes de planning, un PDF complet du voyage et bien plus. L’essayer, c’est l’adopter!


Est-ce que cet article vous donne envie de faire un road trip au Yukon au Canada? Ou peut-être avez-vous déjà eu la chance de voyager dans cette province canadienne? Nous serions curieuses que vous nous parliez de votre expérience de voyage au Yukon dans la section des commentaires.

Une petite note ça fait toujours plaisir 🙂
5/5 ( 5 votes)

Vous êtes sur Pinterest? Vous pouvez ajouter les épingles de cet article : Mon road trip au Yukon au Canada : 12 jours de liberté en truck camper au gré du vent

Road trip au Yukon : 12 jours dans cette province unique du Canada Road trip au Yukon : 12 jours dans cette province unique du Canada

* Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration de notre auteure, tous les propos et les expériences demeurent les siens. Ils comportent également des liens affiliés de partenaires, choisis judicieusement par l’équipe de LVDQ, pour vous aider à organiser votre road trip au Yukon, votre voyage au Yukon au Canada.

Pour continuer la lecture

1 Commentaire

Stephanie 13 octobre 2021 - 14 h 23 min

Bonjour,
Super blogue !
Petite question : en quelle année avez-vous fait ce road trip au Yukon ?
Merci

Répondre

Laissez un commentaire

15 − 7 =

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus

Découvrez notre nouvelle boutique en ligne, des produits créés pour vous, voyageuses du QuébecCliquez ici pour découvrir nos produits
+